Maladies des poules

Les premiers gestes à effectuer si votre poule est malade

poule-malade-quoi-faire

Quand une poule tombe malade, les tous premiers symptômes passent souvent inaperçus, aussi quand on les constate, il est important d’agir vite et de prendre des dispositions rapides.

Voici les premiers gestes à mettre en place si une de vos poules présente des signes anormaux qui laissent suspecter un état maladif.

Poule malade : les signes qui doivent vous alerter

Nous allons aborder ici les symptômes les plus courants, ceux que vous remarquerez forcément à un moment ou un autre et que l’on trouve le plus souvent dans nos petites basses-cours familiales.

Cependant, si vous souhaitez en savoir plus, dans son dernier livre Guide complet de l’éleveur amateur, Hervé Husson aborde ce sujet en détail en fournissant une liste plus complète qui comprend pas moins de 156 affections triées par symptôme externe ; par exemple, les difficultés respiratoires peuvent concerner 6 maladies différentes et 176 affections triées par ordre alphabétique et par type de maladie (virale, parasitaire, carence, bactérienne…).

3 Guides numériques pour réussir votre petit élevage de poules

Autre exemple, la bronchite infectieuse qui est une maladie virale, comprend 8 symptômes différents référencés par Hervé Husson.

Voici les premiers symptômes qui doivent vous faire agir au plus vite

  • Une poule qui reste prostrée pendant des heures, sans déambuler dans son parcours.
  • Une poule qui boîte.
  • Une poule présentant des difficultés respiratoires, râles, éternuements, écoulements….
  • Une poule qui ne s’alimente plus.
  • Une poule qui boit excessivement.
  • Une poule qui perd ses plumes en dehors de la période de la mue.
  • Des diarrhées répétées sur plusieurs jours (le changement occasionnel dans les fientes n’est pas toujours un symptôme en soi).
  • Une poule qui cesse de pondre pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois (attention il faut tenir compte de son âge, la baisse de ponte est inévitable au fil des années).

Les premiers gestes à effectuer pour aider votre poule

1). Isoler la poule malade

mue-poussinsEn cas de maladie, c’est la première chose à faire pour ne pas prendre le risque de contaminer vos autres poules.

Idéalement, et si cela est possible,coq-isole il est bien de prévoir un espace dédié entièrement à « l’infirmerie« .

Il peut se trouver dans l’enclos de vos poules sans qu’elles n’y aient accès bien entendu, ou bien dans un garage ou encore un abri de jardin…

L’important vous l’avez compris, étant que le sujet ne soit plus du tout en contact avec le reste du groupe.

Chez Poule’s Club, lorsqu’une de nos poules est isolée nous utilisons une mue en la logeant soit dans une caisse de transport pour chat,  soit dans ce type de petit pondoir faisant parfaitement office de petit poulailler d’appoint petit poulailler d’appoint.

2). Vérifier la présence éventuelle de blessure

Une poule qui souffre peut présenter des signes de boiteries, un état de prostration…

Il faut dans ce cas examiner votre poule minutieusement, y compris sous les pattes et sous les ailes pour s’assurer qu’aucune blessure apparente ne soit la cause de cet état ou l’empêche de s’alimenter.

Si vous trouvez une blessure susceptible d’être soignée sans l’intervention d’un vétérinaire, il ne vous reste plus qu’à Argile verte pour soigner les blessuresdésinfecter avec de la bétadine par exemple, (plutôt en dose unique, car une fois entamé le produit perd très vite ses propriétés antiseptiques, ceci est vrai pour tous les antiseptiques.), et de l’alu spray si la blessure saigne beaucoup.

Personnellement,  je préfère utiliser l’argile, très efficace en cataplasmes. Je mélange dedans quelques gouttes d’huile essentielle  de tea tree (5-6 gouttes dans une cuillère à soupe d’argile),  excellent anti-bactérien.

Comme le souligne très justement Hervé Husson dans son livre, l’argile ne doit pas être manipulée avec un ustensile en fer, il faut systématiquement utiliser une cuillère en plastique pour la doser et la mélanger sinon elle perd toutes ses propriétés.

L’argile verte est la plus adaptée pour  cette utilisation.

3.) Peser le sujet malade

Il y a quelques mois nous avons failli perdre Ajeya une de nos deux poules rescapée d’un élevage en batterie.

Au départ, les seuls symptômes que nous avons détecté étaient des fientes d’une couleur verte claire presque fluo Guide pour prendre soin de ses poulestrès prononcée, trouvées dans l’enclos.

Malheureusement, nous ne savions pas encore laquelle de nos poules rejetait ces fientes. Finalement Ajeya a fini par présenter des signes de prostration et de râles discrets.

Lorsque nous l’avons isolée nous avons réalisé que son poids était anormal et nous l’avons pesée.

C’est une poule rousse qui normalement doit peser dans les 2 kg – 2 kg 200 or elle ne pesait plus que 1 kg 500  ! Pourtant, rien dans son aspect physique ne pouvait laisser deviner une telle perte de poids.

Aussi, je le répète maintenant souvent sur le Forum : pesez vos poules !

Comment peser une poule les infos ici › Comment peser une poule

Notre vétérinaire a diagnostiqué un choléra aviaire probablement dû aux rats qui étaient à nouveau apparus dans l’enclos. Un traitement à base d’oxytétracycline a sauvé Ajeya et bien sûr, tous nos autres sujets ont dû être traités également.

Même si elle n’a jamais été pesée auparavant, on connait approximativement le poids d’une poule en fonction de sa race. Une fois isolée et grâce à  des pâtées bien complètes, Ajeya a repris son poids normal en 3 semaines environ.

En période d’hiver, une poule qui perd trop de poids et ne peut plus se réchauffer, meurt en quelques jours.

Comment peser sa poule

On m’a demandé comment peser sa poule. Bien sûr, il n’est pas possible de la mettre sur la balance, aussi il suffit de se peser d’abord soi-même sans la poule, et ensuite avec la poule dans les bras.

En cas d’amaigrissement important, il est primordial de mettre le sujet au chaud – éventuellement avec une bouillotte (voir la trousse de secours du petit éleveur familial de poules) comme nous l’avons fait pour Ajeya -,  envisager de vermifuger si cela n’a jamais été fait, et enfin de lui faire reprendre du poids.

La perte de poids est très souvent due à un parasitage interne excessif. Aussi, si vos poules n’ont jamais été vermifugées, je vous encourage à le faire très vite. Lisez cet article sur les vermifuges › Vermifuges poules

4).  Surveiller la présence éventuelle de parasites en excès

Les poux mallophages ou poux broyeurs vivent sur la poule et se nourrissent parfois de son sang.Des poux broyeurs dans les plumes d'une poule

Leur excès peut provoquer de l’anémie et donc un affaiblissement. Ils sont surtout localisés au niveau du ventre, sous les ailes mais quelquefois aussi sur tout le corps si leur nombre est important.

Leur couleur varie du blanc, au jaune clair et plus foncés selon leur espèce. Il faut donc bien inspecter votre poule en soulevant toutes les plumes de son corps.

En temps normal la poule régule sa population de parasites elle-même grâce à ses fameux bains de terre mais en cas d’affaiblissement elle cesse de se rouler et les parasites se développent à vitesse grand V.

Si c’est le cas, on peut traiter avec une poudre à base de pyrèthre sans en abuser comme le souligne Michel Audureau dans ses deux derniers livres :  J’élèverais bien des poules et La petite encyclopédie de la poule et du poulailler  car la poudre de pyrèthre n’est pas anodine ni pour l’environnement, ni pour la poule à long terme.

On doit l’utiliser en période de parasitage excessif et non en prévention.

Il existe une  alternative intéressante à la poudre de pyrèthre : la terre de diatomée qui fait l’objet d’un article complet sur ce blog › Terre de diatomée

5). Évaluer l’aspect physique de la poule

Il est important de repérer toute anomalie physique qui pourrait vous interpeller :

Perte de plumes (peut-être due à la présence de poux mallophages ou de poux rouges) ;

• Grosseur anormale en continu au niveau du jabot qui pourrait laisser suspecter un jabot bouché ou des vers du jabot

• Pattes anormalement grosses qui pourraient faire penser à une gale des pattes (soulèvement des écailles qui peut énormément faire souffrir  la poule et causer des boiteries si elle est importante et ancienne)…

Bref, tout détail qui vous semble pathologique et anormal.

6). Repérer la présence éventuelle de problèmes respiratoires

Cette poule présente des signes de maladieLes rhumes ou les coryzas sont assez fréquents.

Pris à temps ils se guérissent assez rapidement. On peut facilement enrayer un rhume qui débute avec une simple tisane de thym infusé 10 minutes dans de l’eau bouillante, donnée en eau de boisson pendant quelques jours.

On peut y rajouter du miel et/ou du romarin. Il faut aussi vérifier la présence éventuelle d’ écoulements jaunes provenant du bec, de toux chronique, d’ éternuements, d’œil gonflé…

Il peut alors s’agir d’un coryza qui, le plus souvent demande un traitement plus poussé (à voir avec le vétérinaire).

7). Vérifier la présence éventuelle de poux rouges dans le poulailler

Les poux rouges, petits acariens suceurs de sang sont la hantise de tous les éleveurs de poules.

S’ils ne sont pas Traces de poux rouges ressemblant à du poivre et du seldétectés à temps ils envahissent le poulailler  et peuvent causer la mort d’une poule très rapidement une fois qu’elle est anémiée.

Ils ne vivent pas sur elle en permanence, mais viennent la nuit se nourrir de son sang d’où la difficulté pour les repérer.

Marie sur le Forum préconise de scotcher un mouchoir en papier blanc plié sur les perchoirs et autres endroits stratégiques. Les poux rouges s’y réfugieront la journée.

Il faut également inspecter tous les recoins sombres du poulailler dans lesquels ils aiment se réfugier. Quand l’invasion est importante, il arrive qu’ils s’attaquent aux éleveurs et s’accrochent à leurs vêtements…

Vous l’avez compris, si votre poulailler est infesté de poux rouges et que vous ne faites rien, vos poules mourront une par une, à plus ou moins long terme.

Dans un premier temps il est indispensable de vider et désinfecter entièrement le poulailler.

L’idéal est de loger vos poules dans un deuxième poulailler car un vide-sanitaire de 1 mois minimum est préconisé,  voire même plusieurs mois puisque ces charmantes petites bêtes sont capables de rester jusqu’à 1 an sans se nourrir.

Lire notre article complet pour lutter contre les poux rouges › Se débarrasser des poux rouges

Quoi faire si vous ne pouvez pas soigner votre poule

Au fil des ans, l’expérience accumulée nous permet quelquefois de régler le problème nous-même.

Si ce n’est pas le cas, on ne répétera jamais assez que le vétérinaire est notre meilleur allié.

On entend beaucoup dire que les vétérinaires soignent surtout les chiens, les chats et autres animaux de compagnie, mais il y a en France des centaines d’élevages de poules ayant recours au service d’un vétérinaire, il faut donc s’adresser à un autre praticien si le votre n’est pas qualifié pour les poules.

Ceci est important car si votre poule malade est atteinte d’une maladie virale et mortelle vous risquez de perdre tous vos sujets.

Aussi, si malgré vos premiers soins l’état de votre poule ne s’améliore pas, voyez un vétérinaire au plus vite.

Comme il l’a déjà été mentionné plus haut, si celui près de chez vous ne soigne que les chiens et les chats, cherchez un peu plus loin, à la campagne les vétérinaires sont plus habitués aux maladies des poules.

Ce site référence les vétérinaires en France et possède également une rubrique par spécialité www.veterinaire.fr

Une fois votre poule guérie vous pourrez la réintroduire dans son groupe. Son absence a pu modifier sa place dans la hiérarchie, aussi il faudra vous assurer que tout se passe au mieux.

Conclusion

Dès l’apparition de signes anormaux, ne tardez pas à agir.

En général, quand les symptômes répertoriés dans cet article sont installés, votre poule ne guérira pas seule, il indispensable d’intervenir.

Pour connaître les remèdes naturels possibles pour soigner nos poules, découvrez notre guide › Prévention et petits remèdes naturels pour nos poules

À lire aussi sur les maladies des poules

 

Les maladies les plus courantes

 

Les traitements et remèdes naturels

 

Élever des poules | Races de poules | Maladies | Le poulaillerComportement | Les œufs | Faq | Livres

3 Guides numériques pour réussir votre petit élevage de poules

 

Poule's Club

Éleveuse familiale de poules depuis 2011, passionnée d'animaux et de nature, j'ai la chance de pouvoir allier mes connaissances en informatique à mes passions. Sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années et les échanges que nous avons avec certains éleveurs professionnels. Je pense en particulier à Michel Audureau, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

48 Commentaires

  1. Bonjour j’ai trouvé dans mon jardin une poule depuis 18/05/19,depuis tout allé bien ,sauf que depuis 5j elle ne pond plus s’arrache les plumes du croupion,et j’ai l’impression qu’elle tousse.Que dois je faire ,au plus vite elle reste prostrée toute la journée?????Merci de votre conseil

  2. Bonjour,
    J’ai lu votre article concernant les poules malades,
    voilà j’ai eu une poules affaiblies, j’aai mis du temps à le comprendre mais le poulailler et la poule ainsi que mes 3 autres poules étaient envahis de poux.
    J’ai traiter l’habitat à 2 reprises car la première fois çà n’a pas tout bien traité, puis j’ai traité chacune de mes poules, brûlé la paille puis j’ai de nouveau traité de nouveau à la terre de diatomée jusque sur le terrain.
    Aujourd’hui hui plus de poux depuis 3 semaines, ma poule la plus affaiblis stagne au niveau de son état, elle se nourrit boit, mais reste longtemps figé, j’essaie de la nourrir d’avantage, mais lui donner pour la requinquer? quel nourriture pourrait lui redonner un coup de fouet??
    je trouve qu’elles perdent leur plume en ce moment, à quel période les poules perdent elle leurs plume?
    bonne journée
    Nat

  3. Bonjour, en effet la chaleur actuelle fragilise et perturbe beaucoup nos poules. La votre est âgée, c’est d’autant plus compliqué et difficile pour elle de surmonter cela. Une poule peut vivre jusqu’à 10-12 ans, mais c’est vraiment exceptionnel.
    Pour le coup de chaud, je vous invite à lire cet article sur l’eau dans lequel c’est évoqué › Pourquoi l’eau est importante pour nos poules

  4. Bonjour,
    Ma poule Galinette qui a bientôt 5 ans n’a pas la forme.
    Elle ne pond plus depuis 2 mois. Sa dernière ponte s’est terminé par une rétention d’une coquille molle, nous l’avons aidé en lui donnant un bain d’eau tiède.
    Après une quinzaine de jours d’une température au environ de 30° inhabituel dans la région.
    Si c’est un coup de chaud que devenons-nous faire ?
    Sinon si c’est l’âge limite d’une poule ?
    Un peu apathique depuis hier soir, ailes un peu écartées, refusant la nourriture et ne sortant pas de son nichoir.
    Nous l’avons trempé à mi-corps dans de l’eau tiède, puis plus froide.
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement.
    Louis

  5. Bonjour Isabelle , Je vous écris pour Aglaé dont la crête de rouge est devenue presque blanche en l’espace de quelques jours .
    elle n’est plus aussi vive qu’avant , ne se précipite plus pour manger et reste dans un coin du poulailler couchée .
    Pourriez-vous me dire ce que signifie ce symptôme d’une crête qui se décolore ?
    Toutes les autres poules vont bien.
    Son arrière-train est plutôt sale il semblerait qu’elle ait de la diarrhée
    Merci beaucoup pour vos conseils

  6. Bonjour, je suis désolée pour votre poulette. Malheureusement de nombreuses pathologies touchent les poules, et celle décrite n’est pas rare en effet… Non vous n’auriez pu rien faire de plus, vous avez tout tenté et vous avez fait ce qui était à faire. Vous n’auriez pas non plus pu l’éviter.

  7. Bonjour. . Voici l’histoire triste de Coquine : je l’ai achetée, elle et sa soeur Coquette, courant novembre 2017. Elles étaient âgées de 21 semaines.  » prêtes à pondre ». En effet très vite elles se sont mises à pondre, tous les jours 1 oeuf chacune pendant tout l’hiver. Mais j’avais remarqué que Coquine avait la culotte sale…Cela a été bien pendant 1 an. En février 2019 je remarque que Coquine est triste, prostrée comme hagarde. Cela fait plusieurs jours qu’elle ne pond plus. Je la conduis chez le vétérinaire. Il pense à la Coccidiose. Il la vermifuge et fait un traitement aux antibiotiques pendant 10 jours, en injections. Coquine semble se remettre. Elle se promène avec sa soeur dans le parc. Elle ne pond toujours pas. Sa culotte est un peu moins sale. Fin juin, elle commence une mue. Début juillet sa culotte est à nouveau très sale. Depuis quelques temps elle marche les pattes écartées. Un peu comme une oie gavée. Elle est très lourde. A nouveau elle est prostrée. Elle ne suit plus sa soeur à travers le parc. Elle est essoufflée. Je la conduit chez le vétérinaire qui diagnostique une ascite très importante. Elle n’a plus de muscle. Alors qu’elle paraissait si grosse, en fait elle était très maigre. Devant tant de souffrance je me suis résignée à la faire euthanasie.
    Elle vivait avec sa soeur qui n’a pas semblé être contaminée.
    Pouvez vous me dire ce qu’a eu ma pauvre Coquine? Si cela arrive souvent?
    Est ce que j’aurais du faire quelque chose pour éviter cela?
    Merci de me répondre.

  8. je n’arrive pas à identifier la maladie de ma poule :
    – elle ne pond plus depuis 1 mois environ
    – elle a perdu du poids et des plumes
    – elle mange peu
    – elle se couche trés souvent et s’isole des autres
    Je change l’eau tous les jours, j’entretiens leur enclos ou elles dorment régulièrement
    elles ont 4
    – 9m2 pour dormir avec petite cabane
    tous les matins je les lâche dans un espace de verdure d’environ 200m2
    et les referme tous les soirs à cause des prédateurs
    merci pour votre réponse

  9. Bonjour, non malheureusement c’est impossible à dire, seul un vétérinaire qui l’ausculterait le pourrait. Il faut la montrer au plus vite, car sinon elle va mourir…

  10. Bonjour j’ai une poule pondeuses de 1 an et demi elle n’a mange plus mais boit énormément. Elle n’a pas les plumes hérissé et n’a pas de fièvre . Elle a l’air affebli .
    Pouvez vous me dire se qu’elle a ?

  11. Bonjour pouvez vous m aider j ai une poule qui avait depuis quelques jours le derriere sale de fientes la crete qui a change de couleur et s est rabougrie ,depuis 2 jours elle ne court plus avec les autres et j ai du la sortir du poulailler pour la faire boire . Elle ne pond pas . Et elle est abbatue .

  12. La vétérinaire l’a pesée avant-hier, elle faisait 2.1 kgs, mais je ne sais pas combien elle faisait avant, donc çà ne m’aide pas, mais je pense qu’elle était bien plus grosse. Pour l’instant, j’ai tout essayé : viande hachée crue, jambon, gruyère rapé, pain mouillé dans du lait, je tombe à court d’idée. Lui ai quand même donné une petite pipette de vache qui rit avec du « jus » de yaourt nature. Elle s’accroche et moi aussi, même si le veto n’était pas très optimiste.

  13. Bonjour Francine, l’avez-vous pesée ? C’est important pour voir si elle a perdu beaucoup de poids. Avez-vous essayé de lui donner quelque chose d’appétent comme des morceaux de thon ou de jambon ? En effet, l’important pour l’instant est qu’elle boive, et il vaut mieux éviter de la nourrir de force ce qui pourrait être pire pour elle. Voyez si elle accepte ou pas autre chose comme ce que je vous ai cité.

  14. Bonjour,
    Ma poule SUSSEX ne mange plus depuis 8 jours. Le veto pense à une entérite. Après 2 jours d’antibiotique, elle ne mange toujours pas. Ce matin je l’ai remise un peu avec les autres pour essayer de la stimuler. Elle a beaucoup bu, je pense que c’est déjà bien, mais est repartie se coucher. Je l’ai donc rentrée de nouveau au chaud. Dois-je essayer de lui donner à manger de force, on voit vraiment qu’elle est très faible. Merci pour votre réponse ‘

  15. Bonjour Christine, il est difficile de vous répondre. Seul un vétérinaire en auscultant votre poule pourrait vous le dire. Elle a pu être piquée par un insecte mais il peut aussi s’agir d’une maladie.

  16. bonjour qui peut m’aider ce matin j’ai une de mes poules qui a la tete couverte de croûte boursoufflée ?? comment la traiter elle a un comportement normal … est ce un parasyte ? est il contagieux ??

  17. Bonjour, il y a pas mal de mues tardives en ce moment mais effectivement il ne s’agit pas forcément d’une mue. Les zones mentionnées (cou et tête ), pourraient faire penser, mais sans certitude à des picages répétés de la part des autres poules. Avez-vous observé ce qui se passait pendant la journée entre elles ?

  18. Bonjour,

    J’ai ma poule de soie qui n’a plus de plumes sur la tête et un manque dans le cou. Hier, je n’avais pas du tout remarqué cela mais aujourd’hui si. Elle sort de son petit poulailler mais je la trouve un peu prostrée. Mon autre poule de soie et ma fermière n’ont pas ce soucis. Je ne peux mettre de photo sinon je vous aurai montré. Je ne les ai que depuis le printemps dernier. Je vois que ça pourrait s’agir de la mue mais ce n’est pas la période et pourquoi elle et pas les autres ?
    Je pense la rentrer et la mettre dans un carton, pesée environ 924 gr, elle devait faire entre 900 et 1 kg donc je n’ai pas vraiment l’impression qu’elle ait maigri.
    Elle ne se gratte pas, elle a pondu tout l’hivers un jour quasi chaque jours sauf ce matin. Cela m’embête, il fait froid, si elle se déplume…..
    J’ai besoin de votre expérience à ce sujet.

    Cordialement
    Krys

  19. Bonjour, je suis plus nuancée sur le sujet du « gavage ». Un animal quel qu’il soit peut rester plusieurs jours sans s’alimenter. Il perdra du poids mais n’en mourra pas à moins d’être déjà en sous-poids.Par contre, l’eau, elle est indispensable et doit être administrée pour donner des chances de survie. Un animal malade ne mange pas le plus souvent et il vaut mieux ne pas forcer.

  20. Pardon, je commente en plusieurs fois, car le système me refuse un long commentaire.
    Il ne faut pas gaver les poules en général, nourriture ou eau, car il y a un gros risque que ça parte directement dans les poumons, comme pour tous les oiseaux (pour ceux qui n’y croient pas se procurer un ouvrage sur l’anatomie des oiseaux et de la poule), même une très petite quantité dans les poumons peut avoir de grosses répercussions. Mais les selles blanches ou le fait de ne plus boire pendant plusieurs jours, si on est sûr par plusieurs palpations qu’il n’y a pas de problèmes de jabot, d’abdomen ou de cloaque, de poux, de monotonie alimentaire, et qu’on a tenté de la nourrir avec douceur et patience à part des autres poules, alors il faut faire du gavage. Pas le choix. C’est une question de vie ou de mort. Y aller le plus doucement possible. Quand on voit des selles blanches, on agit le jour même, c’est une très très grande urgence, sinon c’est fini. Pour l’œuf coincé, il faut faire très attention au calcium, si une poule donne des signes de carences en calcium, par ex œufs mous, il faut agir, et ajouter du calcium en poudre à son alimentation (coquilles ne suffisent pas toujours)

  21. Pauvre petite Sussex, même si cette histoire date, ça doit quand même encore être douloureux, mais je ne comprends pas du tout pourquoi vous n’êtes pas allé cherché une seringue (sans aiguille), ça se trouve dans toutes les pharmacie, et ça doit coûter 2€ ou quelque chose comme ça. Dans les animaleries, ils en ont aussi pour le gavage des oiseaux, mais c’est plus cher. Ce n’est pas votre faute, car vous ne deviez pas savoir. Quand une poule a des selles blanches, généralement, elle est en fin de vie. Il faut vérifier qu’il n’y ait pas obstruction du jabot, et vérifier qu’il n’y ait rien de coincé dans le cloaque ou l’abdomen, il faut le faire par palpation.
    Des selles blanches ne sont pas spécifiques à une maladie, il y a une erreur dans ce qui a été dit, mais c’est ce qui arrive quand la poule n’a pas ingéré de nourriture depuis plusieurs jours. Quand on laisse cet état, en quelques jours c’est la fin.

  22. La prmière serai la plus proche oui… mais je vois pas d’ou cela pourrais venir, je l’ai inspecter pour voir si il n’avait pas des parasite, ou autre mais rien, j’ai changer toute la pailles dans leur poulailler, et renouveler l’eau tous les matins….
    hier on la chercher, on ne le trouver plus, il etait caché dans le poulailler et il dormait… quand il ce balade , il s’endore d’un coup sur place

  23. Bonjour, j’élève des poules depuis plus de 3 ans, mais en trois ans c’est la première fois que l’un de mes deux coqs ce comporte de facontrès étrange :/

    IL passe sont temps a dormir, peut importe lendroi ou le moment de la journée….

    je ne sais que faire et me demande si quelque chose ne va pas?

  24. Bonjour, la couleur et le maintien de la crête peuvent se modifier pour plusieurs raison : période de ponte, période de couvaison, maladie, stress, alimentation etc. Dans votre cas, peut-être une blessure plus un peu de stress dû aux picages et attaques de l’autre poule. Si l’alimentation est correcte et que tout redevient calme, alors oui la crête devrait redevenir normale.

  25. Bonjour
    J’ai deux petites Poules de Pékin depuis presque 2 mois et l’une d’elle a la crête qui tombe sur le côté mais est en super forme j’essaie de la remettre droite mais elle retombe ! Ca lui donne un air triste !
    Je précise que le cohabitation avec mes 3 grandes Poules se passe mal l’intégration ne marche pas. J’ai arrêté de les mettre
    ensemble car ma marans l’a attaqué à la crête il y a 15 jours et elle à saignée un tout petit
    peu et depuis elle tombe je précise qu’elle n’a aucune douleur.
    Est ce qu’elle va rester sur le côté pour toujours ?
    Par avance merci pour votre réponse

  26. Bonjour, il n’est pas rare que les fientes restent collées aux plumes. Cela n’est pas réellement un problème sauf si les poux en profitent pour y pondre leurs nids. Il faut dans ce cas, couper délicatement les plumes souillées et les nids collés en prenant garde de ne pas blesser la poule. Si vos poules ne sont pas vermifugées je vous encourage à le faire car il peut peut-être y avoir des vers. Je vous invite à lire cet article sur le blog › https://poules-club.com/faut-il-vermifuger-ses-poules-informations-sur-les-vermifuges/

  27. bonjour
    j’ai poules et l’une d’entre elles a depuis quelques semaines ses excrements qui reste coller a ses plumes. je lui nettoie avec de l’eau mais difficilement car ses tres coller, quant je ni arrive pas je lui coupe les quelques plumes autour. Je voie egalement qu’elle se nettoie. Que dois je faire pour que cela s’arrete. Es ce une infection? Dois je l’amener cher le veterinaire? merci de m’aider cordialement laurette

  28. Bonjour, quand les plumes sont très longues ou semblent gêner la marche, on peut effectivement les couper régulièrement. Cela évite en plus bien ds problèmes et maladies.

  29. Bonjour,

    J’ai de nouveau une question. Ma soie fauve étant arrivée avec la gale des pattes, j’ai du coupé les plumes des pattes (elle en est recouverte un maximum comparée à ma petite soie grise qui n’en a que sur les cinquième doigt) pour pouvoir la soigner correctement. La gale est terminée, les plumes repoussent mais je constate que ça la gêne beaucoup pour marcher. Dois-je laisser comme cela ou dois-je lui couper régulièrement ?

  30. Bonjour! Je viens tout juste d’adopter deux petites poules soyeuses de 4 mois. L’une d’entre elles a du sang dans ses selles. Par contre, elle va très bien, elle se déplace, mange, boit et je n’observe aucun écoulement ou problème physique. De plus, la plupart de ses selles sont très belles, il y en a seulement quelques unes avec du sang. Devrais-je m’inquiéter? Est-ce qu’il se peut que ce soit seulement à cause du changement d’environnement ou du stress? Ou même que cela peut guérir tout seul? Merci énormément! 🙂

  31. Bonjour Lucie, dans tous les cas, il faut isoler un sujet malade au cas ou. Le nettoyage du poulailler est aussi indiqué en effet. Il peut y avoir un manque de vitamines mais sans certitude. Le poids peut permettre de déceler un problème parasitaire. Dans ce cas, des pâtées tièdes à base de riz cuit ou semoule cuite avec thon ou œufs durs peut aussi aider. Seul un véto pourrait vous en dire plus en l’auscultant.

  32. Bonsoir,
    j’ai une petite poule naine de race ‘Bantam de Pékin’ depuis Février 2017, qui depuis quelques jours, est clairement déséquilibrée et dés qu’elle essaie de se remettre droite elle n’y parvient pas et elle se met à trembler!
    Elle ne marche plus, ne pond plus depuis cet hiver, fait des crottes grisâtres, mange très bien, ne sort plus du poulailler alors qu’elle sort toujours avec les autres faire son tour dans notre grand jardin, ses autres copines n’ont aucuns problèmes (juste la Nègre Soie, reste cloué au poulailler à couver les oeufs aha) et je viens de l’isolé au chaud dans ma maison. Elle n’a ni poux, ni gale, ni coryza, rien, juste problème d’équilibre et de déplacements..

    Auriez-vous un conseil à me donner ? Dois-je contacter un vétérinaire? Dois-je faire utiliser un remède maison? Je la laisse isoler des autres ? Je dois faire un gros nettoyage du poulailler ?
    Merci de votre réponse, bonne soirée !

  33. Bonjour Cathy il faut faire attention à cela. Soit il peut s’agir d’un début de prolapsus (descente d’organes), d’une blessure causée par les autres poules qui la picorent au cloaque ou bien encore de masses dues à un problème d’infection… c’est donc à surveiller.

  34. Et bien moi, depuis une semaine, j’ai une poule qui présente une masse molle sanguinolente qui semble pendre du cloaque. Pensant à quelque chose de collé, j’ai tiré dessus mais ça n’est pas venu, ça tient au cloaque par une peau. Cela n’affecte en rien ma poule qui se comporte normalement, mange bien , galope bien dans le jardin et pond toujours mais c’est bizarre et j’aimerais comprendre. Merci d’avance pour votre réponse

Bouton retour en haut de la page