5 traitements et remèdes naturels pour soigner vos poules




Soigner ses poules naturellementEn alternative aux remèdes classiques, il existe quelques remèdes et traitements naturels efficaces que nous pouvons utiliser pour nos poules. Dans son premier livre J’élèverais bien des poules, Michel Audureau donnait déjà quelques pistes. Sur le Forum des membres ont également partagé leur expérience, et enfin, Hervé Husson aborde aussi ce sujet dans son Guide complet de l’éleveur amateur.

Quels traitements et remèdes naturels pour soigner les poules ?

J’ai répertorié dans cet article, quelques-uns de ces traitements que j’utilise aussi, comme de plus en plus d’éleveurs familiaux. L’avantage premier de ces solutions naturelles est qu’elles contribuent à renforcer les défenses immunitaires de nos poulettes, elles les aident donc à lutter naturellement contre les maladies et les parasites.

On dit souvent qu’il vaut mieux prévenir que guérir, et c’est tellement vrai ! Il est toujours plus compliqué d’agir quand la maladie ou le parasitage se sont déjà installés. Sans parler des risques de contamination qui peuvent décimer un petit élevage de poules en quelques semaines, voire même en quelques jours.

1 • Le vinaigre de cidreLe vinaigre de cidre : remède naturel pour les poules

Enraye une coccidiose et instaure un bon état intestinal

Le vinaigre de cidre, est un remède naturel reconnu, dont les bienfaits sont nombreux. Ses composants contribuent à maintenir une flore intestinale en bonne santé, et il est de plus, très riche en éléments nutritifs :

  • Minéraux : phosphore, calcium, magnésium, soufre, fluor, fer, bore et silice
  • Acides essentiels
  • Enzymes
  • Potassium (jusqu’à 1 g par litre)

Il apporte les mêmes avantages à nos poules. Vous pouvez l’utiliser sans danger. On peut l’utiliser en prévention pour aider nos poules à renforcer leurs défenses immunitaires en ou curatif dans le cas d’une coccidiose, maladie parasitaire intestinale assez fréquente chez la poule. Le principal symptôme de la coccidiose est, dans sa forme la plus courante, des traces de sang dans les fientes › En savoir plus sur la coccidiose

Promo
Filet volailles non Electrifiable 112 cm 25...
840 Commentaires
Filet volailles non Electrifiable 112 cm 25...
  • pour poules, oies, dindons etc. ... également adapté aux agneaux
  • maille particulièrement serrée dans la zone inférieure du filet
  • hauteur 112 cm connexions soudées fil supérieur renforcé piquets PVC robustes et visibles
Attention, il faut utiliser un vinaigre de cidre bio non pasteurisé, c’est le seul qui puisse assurer tous ces bienfaits.

Utilisation du vinaigre de cidre chez nos poules

Comme nous l’avons vu, il est possible d’utiliser le vinaigre de cidre en préventif et en curatif.

  • En préventif en cure de 10 jours plusieurs fois dans l’année, à raison d’une cuillère à soupe de vinaigre bio dans 2,5 litres d’eau.
  • En curatif (si on constate du sang dans les fientes), 1 cuillère à soupe de vinaigre bio dans 1 litre d’eau pendant quelques jours, ou jusqu’à disparition des symptômes.

2 • Le thym (thymus vulgaris) remède naturel pour une poule qui tousse Le thym pour une poule qui tousse

Soigne début de rhume et coryza

En plus d’être jolie et de sentir bon, cette petite plante discrète surtout utilisée en cuisine, possède mille vertus utilisée en interne, notamment au niveau respiratoire, qui nous intéresse ici. Mais elle est aussi antiseptique et antifongique, et possède des propriétés spasmolytiques en soulageant les problèmes intestinaux tels que les diarrhées ou les ballonnements.

Utilisée en externe, ses propriétés antivirales, antimicrobiennes et antiseptiques soignent mycoses, gale, herpès… Elle pousse naturellement dans le Sud de la France, mais supporte tous les climats quitte à la garder en pot à l’abri l’hiver s’il le faut.

En tant qu’éleveur familial vous serez un jour confronté au rhume ou au coryza, maladie bactérienne fréquente dans nos basses-cours. Comme le souligne Michel Audureau, ces petits maux surviennent généralement en période fraîche et humide.

Les premiers symptômes sont caractéristiques, une poule qui tousse doit vous alerter :

  • Toux
  • Éternuements
  • Respiration bruyante
  • Quelquefois écoulements du bec et/ou des yeux

Quand ces symptômes apparaissent, donnez sans tarder de la tisane de thym à vos poulettes en remplacement de leur eau de boisson.

Comment utiliser le thym en remède naturel pour les poules

Pour utiliser le thym, Michel Audureau préconise :

30 g de thym infusés dans 1 litre d’eau. Diluez ensuite ce litre d’eau dans 30 litres d’eau de boisson (il vaut mieux que toutes les poules en profitent, même celles apparemment pas atteintes), ceci pendant 3 à 5 jours. On peut également ajouter du miel dans l’infusion de thym à raison de 1 cuillère à soupe par litre d’eau. Attention, si les symptômes persistent, il  faut voir le vétérinaire au plus vite pour passer à un traitement classique.

Pour voir le traitement complet naturel contre le coryza avec des huiles essentielles › Coryza ou rhume poule

3 • L’ail contre les parasites internes et externes des poules

L’ail est un condensé de bienfaits de la nature. Pour rester en bonne santé, nous devrions en consommer tous les jours. Pour les poules aussi, l’ail est intéressant : non seulement il contribue à renforcer leurs défenses immunitaires, mais il permet également de les vermifuger naturellement contre certains vers des poules comme les ascaris et les ténias.

Pour savoir comment utiliser l’ail comme remède naturel avec vos poules › L’ail comme vermifuge pour les poules

4 • La terre de diatomée alimentaire Terre de diatomee

À la fois antiparasitaire externe contre les poux mallophages et les poux rouges, elle peut également être utilisée comme vermifuge et complément alimentaire. Elle a sa place dans une petite pharmacie de remèdes naturels pour ses poules. Attention, il faut cependant choisir la bonne qualité, car toutes les terres de diatomée ne peuvent pas être données en interne.

Pour bien utiliser la terre de diatomée pour les poules › Bien utiliser la terre de diatomée au poulailler

5 • L’huile de cadeHuile de cade soin naturel poules

Tirée d’un arbre le genévrier cade cette huile bienfaitrice et naturelle soigne toutes les maladies liées aux parasites chez les poules : gale des pattes, gale déplumante etc. Elle peut également être appliquée sur les parois du poulailler pour éviter une invasion de poux rouges, petits acariens redoutables et mortels pour les poules s’ils ne sont pas décelés à temps.

Un seul fabricant en France, fabrique la “vraie” huile de cade dans le Languedoc, les autres ne sont que des imitations moins naturelles. Pour en savoir plus sur l’huile de cade › L’huile de cade pour les poules

Conclusion sur les traitements et remèdes naturels

Les traitements naturels sont intéressants pour soigner mais surtout pour mettre en place un terrain sain propice à la bonne santé de nos poules. En renforçant leurs défenses immunitaires, nous les aidons à combattre maladies et parasites et évitons ainsi trop de traitements qui, à plus ou moins long terme rendent nos poules plus fragiles.

Bien sûr, cela est possible seulement dans des conditions d’accueil et d’élevage optimums : un enclos suffisamment spacieux pour éviter les maladies et le manque d’herbe, une hygiène irréprochable et enfin une alimentation la plus équilibrée possible.

Informations complémentaires

3 bonnes raisons de vermifuger les poules
Prendre soin de ses poules, les garder en bonne santé
Soins des poules, petits remèdes naturels – À télécharger

Bibliographie

J’élèverais bien des poules – Michel Audureau
Poules – Guide complet de l’éleveur amateur – Hervé Husson

Avertissement :  ce contenu (textes et images) est protégé par des droits d’auteur. Notre contenu est protégé par Digiprove et par Copyscape contre le vol et le plagiat. Lire nos mentions légales › Mentions légales




Poule's Club

Éleveurs familiaux de poules depuis 2011, passionnés d'animaux, de nature et d'éthologie, sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années, et les échanges que nous avons eu avec des éleveurs professionnels. En particulier avec Michel Audureau éleveur depuis plus de 25 ans, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir. Nous avons à cœur de vous transmettre des informations fiables et vérifiées issues de spécialistes aviaires.

24 Commentaires

  1. Bonjour, il faut voir avec le véto ou sur le produit. Je ne suis pas certaines qu’il y ait un délai d’attente en ce qui concerne les antiobiotiques étant donné que les poulets et les œufs du commerce contiennent des traces d’antiobiotiques… comme tous les produits issus d’élevage industriel.

  2. Bonjour,
    Pourriez vous me dire quand est ce que l’on peut recommencer à consommer les oeufs d’une poule mise sous antibiotiques durant quinze jours ? Je ne trouve nulle part la bonne réponse !!
    Cordialement.

  3. Bonjour,
    je vous remercie des bons conseils que j’ai trouvé sur votre site. j’ai pu sauver ma petite Triscotte qui avait le jabot gonflé depuis plusieurs jours. les massages du jabot ne fonctionnaient pas voir ils évacuaient le liquide et la boule était plus dure. je lui ai donc fait boire 30ml d’une infusion de thym tiède à la seringue et j’ai secoué doucement le jabot comme pour délayer ce qui avait dedans, et tout d’un coup , il s’est vidé. Après un traitement antibio et anti-inflamatoire donné par le véto, Triscotte a l’air d’aller bien.
    Très cordialement.

  4. Oui c’est parfait comme solution:) C’est vrai qu’il y a au moins deux grosseurs de graines de courges. Celles que je prends au Biocoop sont plus grosses alors que celles du rayon bio en vrac de hyper u sont plus petites. Celles-ci, elles les mangent entières sans problème et elles adorent 🙂

  5. Comment donner les graines de courge ? Je les ai achetées à la coopérative bio, elles sont grosses, les poules ne les prennent pas. Je les ai donc concassées AVEC LA COQUILLE (L’idée de les éplucher comme on ferait avec des graines de tournesol pour l’apéro m’a parue un peu too much) et j’en mets dans leur riz du matin (avec du thym, de l’ail frais et leurs coquilles d’oeufs réduites en poudre). C’est correct pour les graines de courge ?

  6. Bonjour Raphaelle, excusez-moi mais je n’ai jamais entendu dire que l’on pouvait donner de la javel à un animal quel qu’il soit. Absorbons-nous nous même de la javel lorsque nous sommes malades ? Je vous encourage à voir un vétérinaire, médecin des animaux au plus vite. Pour info il vaut toujours mieux isoler les nouveaux sujets quelques jours avant de les introduire au groupe existant pour éviter ce type de problème (transmission de maladie).

  7. Bonjour Isabelle,
    J ai une de mes poules et un coq qui n arrêtent pas d éternuer et de tousser avec de la bave dans le bec. Les premiers symptômes sont apparus avec l arrivée de 4 nouvelles poules.
    Depuis mon coq bave, ma poule également. J ai pris du vermiguge chez le vétérinaire. Cela a fait son effet mais malheureusement ça revient. J utilise quelques gouttes de javel dans leur eau. Ça a son effet mais si j arrête cette méthode, ça revient de plus belle.
    Savez-vous ce que je peux faire pour aider ma poule et mon coq à aller mieux ?
    Pour info, la crête de mon coq était en très mauvais état mais avec la javel la crête est de nouveau bien rouge et toute droite.
    Merci d avance pour votre retour,
    Raphaelle

  8. Merci beaucoup Isabelle, je donne le dernier comprimé d’antibio demain car son état est bien mieux, je verrai donc si la diarrhée perdure ou pas … mais elle en a que depuis hier et c’est vrai que ce n’est pas liquide à 100% (jaune et vert)
    Je tenterai l’argile samedi si ça continue… elle a eu du riz avec carotte et levure de bière aujourd’hui et je vais la laver avant qu’elle ne se couche… merci encore

  9. Bonjour Laure, je ne peux vous certifier qu’il s’agit bien d’une diarrhée due aux antibiotiques. De plus on parle de diarrhée quand c’est vraiment liquide et que cela dure dans le temps. Quand c’est ponctuel cela ne présente pas un caractère de gravité. Si vous lui donnez des antiobiotiques il vaut mieux éviter l’argile verte car elle peut annuler les effets du médicaments. Il sera toujours temps d’agir plus tard après le traitement.1 cuillère à café diluée dans l’eau de boisson suffira.

  10. Bonjour Isabelle,

    J’ai une de mes poules qui est sous antibiotiques car elle ronflait beaucoup et éternue … sinon elle est en forme, mange boit court , sans perte de poids et crête bien rouge … Par contre depuis hier , elle pousse pour faire ses fientes et elle en a plein les plumes ! ca reste aussi au niveau du cloaque qui est irrité… j’ai lavé et coupé des plumes mais ça revient dès qu’elle pousse … je pense qu’il s’agit d’une diarrhée dû aux antibio ? savez vous si je peux donner qqchose pour cette diarrhée, comme de l’argile verte ? et si oui à quel dosage ? merci d’avance

  11. Bonjour Yoann, non malheureusement je ne peux pas. Pour tant d’œufs il faut se tourner vers du matériel professionnel. Attention, pour ce type de matériel, il vaut mieux acheter une marque reconnue. Les couveuses bas de gamme et à prix bas, ne valent pas grand chose. Mon partenaire Omlet vend des couveuses de la marque réputée et experte en ce domaine, Brinsea et vous verrez que du matériel fiable et de qualité demande un certain budget. Je vous invite à les découvrir ici › couveuses automatiques Brinsea

  12. bonjours je suis nouveau et je cherche des œufs de poule fecondés de plusieure race differente comme marans soie etc, mais j’en trouve pas sur le site de marans par exemple il ne donne plus les noms des eleveurs suite a la loi de mai 2018 qui leur interdit pouvez vous m’aider concernant ma demande
    merci d’avance
    cordialement yoann

  13. Bonjour, je suis désolée, mais il faut au plus vite vous rapprocher d’un vétérinaire près de chez vous. Il est le seul à pouvoir vous aider. Bon courage à vous.

  14. Bonjour ,
    suis Stefan cote d ivoire j ai un soucis la maladie gumboro est depuis trois jour dans ma ferme alors que j ai fais tous les vaccins .
    que me conseille tu comme remède

  15. Bonjour Sylvain, d’après ce que vous décrivez il s(agit bien de poux rouges et malheureusement, le combat est loin d’être terminé.
    Cette année est une année particulière car les invasions semblent particulièrement nombreuses chez énormément d’éleveurs familiaux, beaucoup plus que les autres années.
    La source de l’infestation peut provenir de partout y compris les oiseaux de passage…
    Avez-vous lu cet article et les conseils de Michel Audureau ici ? › https://poules-club.com/quels-traitements-pour-lutter-contre-les-poux-rouges/
    Les brûler régulièrement est relativement efficace.
    Si la source de l’infestation se trouve dans l’enclos de 100 m2 il pourrait être également utile d’y installer un poulailler sain.

  16. Bonjour, j’ai 4 poules et un coq que j’élève dans un grand poulailler (6m²) dans un grand enclos (100m²) et elles ont accès à l’ensemble de mon terrain de 4000m². Je me bats depuis des mois pour éradiquer une invasion de poux. Je ne sais pas si c’est exactement des poux, ce sont des petites bêtes très difficile à voir à l’oeil nu de couleur grise ou rouge (je suppose donc que c’est des poux rouges avant et après piqures). Elles se regroupent dans les endroits confinés (entre les planches, dans les angles…)
    J’avais un poulailler en palette de bois fait maison pour commencer mon élevage. J’ai traité à plusieurs reprises en désinfectant le poulailler et en le traitant avec un insecticide que je pulvérisais pour traiter le moindre recoin mais à chaque fois l’invasion revenait (chaque espace entre chaque planche était un nid probable) et cela a eu raisons de mes deux premières poules. Après plusieurs semaines de quarantaine sans poules, j’ai donc changer le poulailler (je pensais que cela venait du bois) en recyclant des vieux clapiers pour lapins en béton que j’ai aménagé pour le confort de mes poules (nids avec paille et perchoirs). Je n’ai pas observé d’invasions pendant quelques mois. Or, aujourd’hui, je constate le retour de bêtes entre les plaques de béton. J’ai déjà traité à plusieurs reprises en désinfectant puis insecticide mais sans effet, je constate le retour de bêtes dès le lendemain aux endroits traités la veille.
    Je demande votre aide car je ne sais si j’ai bien identifié l’infection et je ne sais pas comment faire pour l’éradiquer malgré des traitements quotidiens (comme j’ai du mal, quand je vois des bêtes, je traite tous les jours pendant plusieurs jours) et le changement de l’habitat… Selon vous, quelle peut être le source de l’infection? Avez vous une solution efficace pour éradiquer cela car j’ai le sentiment aujourd’hui de devoir faire une croix à l’avenir pour élever des poules?
    Je vous remercie par avance pour le temps pris pour votre réponse et vos conseils.

  17. Bonjour,
    Avez vous regarder si ce n’était pas les poux rouges car ils affaiblissent les poules et quant on s’en aperçois, elles sont déjà tellement affaiblies qu’elles meurent…

  18. Bonjour,
    nous avons deux petites poulettes, une rousse et une grise. Grisette est malade depuis une semaine maintenant. C’est arrivé comme ça. Elle a commencé à être en diarhée, une fiente trés jaune et liquide, un peu comme du jaune d’oeuf. La queue est basse et la crête maintenant est de travers!
    Elle mange et boit normalement et se balade dans le jardin. De temps en temps , elle se repose mais rien de plus vraiment.
    On nous a parlé de vers. Pourriez vous me donner votre avis?
    Puis je lui donner du vinaigre de cidre ou de l’argile en interne??
    Merci beaucoup pour votre aide!
    Elodie

  19. Bonjour!

    Une de nos poules semble ne pas fixer le calcium. Depuis que nous l’avons (8 mois maintenant, achetée poulette), elle pond des oeufs soit mous soit à la coquille très fragile, et très rugueuse contrairement aux oeufs de nos autres poules. D’ailleurs nous retrouvons souvent l’oeuf écrasé dans le pondoir. Nous lui avons donné des coquilles d’huitres broyées mais les choses ne semblent pas s’améliorer, d’où notre conclusion qu’elle ne fixe peut-être pas le calcium? Savez-vous s’il y a quelque chose à faire pour cela?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page