Maladies des poules

Quels traitements pour lutter contre les poux rouges des poules

Comment retrouver un poulailler sain

Quels traitements pour lutter contre les poux rouges des poules
2.6 (51.3%) 23 vote[s]
pou-rouge
Source Itavi

Contrairement aux poux mallophages maintenant appelés poux broyeurs qui vivent sur les poules, les poux rouges vivent dans le poulailler et se nourrissent du sang de vos poulettes la nuit.

Il peut se passer plusieurs mois avant qu’on ne suspecte leur présence, surtout si le nettoyage du poulailler n’est pas fait régulièrement.

La lutte contre les poux rouges des poules peut se révéler un vrai parcours du combattant pour les éleveurs familiaux qui y sont confrontés un jour.

Nous allons aborder dans cet article les traitements existants pour se débarrasser de cet hôte indésirable, dangereux pour nos poules à plus ou moins long terme.

Qu’est-ce que le pou rouge exactement ?

nid-de-poux-rouges
Source Aurore Rossfelder

Le pou rouge est un acarien du type Dermanyssus gallinae.  Au stade larvaire, sa taille se situe entre 300 et 700 microns quand l’individu est non gorgé de sang et peut aller jusqu’à un millimètre après un repas sanguin.

Hématophage (se dit d’un animal qui se nourrit de sang), il convoite le sang de vos poulettes bien sûr, mais de tous les vertébrés au sang chaud en général y compris le vôtre. 

Plusieurs éleveurs m’ont rapporté avoir été piqués par des poux rouges lors d’une invasion massive. Vous l’avez compris, pour lui, le poulailler de vos poules est un formidable garde-manger dont les conditions de vie sont propices à sa reproduction, car il y fait à la fois sombre et chaud.

Il y loge dans la moindre fissure ou recoin, entre les planches, sous les perchoirs, dans les tuyaux…

Les élevages industriels ne sont pas épargnés, eux aussi connaissent l’invasion des poux rouges. Dans sa thèse vétérinaire Aurore Rossfelder fournit cette photo qui parle d’elle-même.

On y voit un exemple d’anfractuosité classique où se réfugient volontiers les Dermanyssus gallinae : entre la barrière qui fait office de perchoir horizontal et son support rectangulaire vertical éclairé par la lampe sur la photographie ci-dessous :

découverte d'un nid de poux rouges
Source Aurore Rossfelder

Le pou rouge est partout dans la nature, personne n’est donc à l’abri.

Les dangers des poux rouges pour nos poules

Outre le fait qu’à plus ou moins long terme, les poules piquées régulièrement par les poux rouges, s’anémient, le Dermanyssus gallinae est également un vecteur de maladies bactériennes ou virales telle que par exemple la salmonellose.

Ils provoquent en outre un grand stress chez les poules qui, piquées en permanence, subissent des démangeaisons qui perturbent leur sommeil.

Cet état provoque une baisse des défenses immunitaires et fatalement une plus grande sensibilité aux infections et aux maladies ayant une grande répercussion sur leur état général.

Tous ces facteurs anémient les poules et perturbent la ponte, entraînant une baisse ou arrêt de la production d’œufs.

Comment savoir si des poux rouges vivent dans le poulailler

Excréments de poux rouges
Source Itavi

Quand l’état général d’une poule se modifie, on commence souvent par essayer de repérer si un problème physique ne la perturbe pas.

Or, les poux rouges sont très fréquents, autant en élevage familial que professionnel et devraient faire l’objet de recherches intensives dans le poulailler.

Comme il l’ a été dit plus haut, les poux rouges vivent dans les recoins sombres, aussi si leur nombre est minime, vous ne les verrez peut-être pas, juste en jetant un coup d’œil dans le poulailler.

Il faut faire une recherche minutieuse en inspectant les moindres recoins, planches, perchoirs, en soulevant la paille…

Quelquefois, l’invasion est tellement importante que les poux grouillent partout dans tous les coins, et c’est dans ce cas que les éleveurs peuvent être piqués.

Marie, éleveuse de poules Soies,  préconise de scotcher un mouchoir en papier blanc plié, sur les perchoirs le soir. Si des poux rouges vivent dans  le poulailler vous devriez en retrouver à l’intérieur.

Autre possibilité pour les repérer

Vous pouvez également repérer leurs excréments qui ressemblent à des traînées de poudre faisant penser à un mélange de poivre et de sel. On peut également trouver des poux rouges gorgés de sang dans les fientes des poules.

L’état des poules en cas d’invasion de poux rouges

  • État général affaibli, anémie
  • Baisse ou arrêt de ponte
  • Crête pâle
  • Perte de plumes notamment au niveau du cou
  • Traces de piqûres sur la peau
  • Quelquefois taches rouges sur les œufs (mais ces taches peuvent aussi êtres dues à un problème d’humidité survenu pendant la fabrication de l’œuf)

Lutter contre les poux rouges : les différents moyens possibles

L’action de lutte contre les poux rouges est très difficile d’autant que ces petites bêtes sont capables de rester de 6 à 9 mois sans s’alimenter et que leur cycle de reproduction est très rapide. Idéalement il est préconisé un vide-sanitaire de plusieurs semaines en plus de traitements spécifiques, le vide-sanitaire à lui seul ne suffisant pas, compte tenu de leur capacité à survivre sans s’alimenter.

• À faire en premier

Dans son dernier livre Petite encyclopédie de la poule et du poulailler, Michel Audureau préconise de mettre en Guide pour prendre soin de ses poulesplace ces dispositions simples, le nettoyage étant la première des tâches à mettre en oeuvre. Il faut :

  • Déplacer ses poules, idéalement dans un deuxième poulailler
  • Retirer toute la litière
  • Balayer,  puis aspirer les locaux de fond en comble et dégager tous les interstices aussi étroits soient-ils à l’aide d’un grattoir ou de la lame d’un couteau pointu.
  • Brûler litière et poussières balayées
  • Laver à grandes eaux, si possible avec un nettoyeur haute-pression, en insistant bien sur les interstices là où peuvent encore se cacher les poux et où il peut rester des œufs.
  • Idéalement, passer tout l’intérieur du poulailler à la flamme d’un chalumeau ou un nettoyeur à vapeur, le pou rouge ne résistant pas aux très hautes températures. Toujours en insistant sur les interstices et le moindre recoin.

• Les solutions de synthèse

Il est évident que les élevages industriels opteront pour des solutions chimiques malheureusement  de moins en moins performantes compte tenu des résistances développées par les poux rouges à ces produits.  Parmi ces solutions on notera :

  • Des produits à base d’organophosphorés (molécules : azamétiphos, dichlorvos, chlorypyriphos éthyl, pyrimiphos méthyl, malathion…)
  • Des  produits à base de pyréthrinoïdes (molécules : cyfluthrine, perméthrine, alphaméthrine, …). Il est à noter que ces traitements ont une action sur les individus mobiles (larves, nymphes, adultes). La destruction des œufs de pou est plus délicate. (Source Le pou rouge en élevage de pondeuses – Itavi)

Ces produits sont bien sûr à appliquer dans le poulailler et non sur les poules.

• Les solutions naturelles pour se débarrasser des poux rouges

Comme il l’est spécifié un peu plus haut, les poux rouges ont développé des résistances aux moyens de lutte chimiques. Aussi les moyens naturels sont source d’espoir pour les éleveurs, qu’ils soient familiaux ou professionnels. On peut également les utiliser en prévention.

› La terre de diatomée

J’ai entendu parler de la terre de diatomée il y a deux ans pour la première fois par Claudiane  une abonnée de Poule’s Club qui m’en avait vanté les mérites dans sa lutte contre les poux rouges qui avaient envahi son poulailler.

Claudiane était vraiment désespérée et ne savait plus comment se débarrasser de ces hôtes indésirables qui mettaient la vie de ses poules en danger. Un jour, elle a découvert sur Internet, un site vendant de la terre de diatomée sensée détruire les fameux acariens.

En désespoir de cause, elle a acheté le produit et l’a utilisé aussitôt reçu. Elle m’a envoyé un message peu de temps après pour me dire à quel point elle était ravie du résultat, déjà au bout de deux jours les poux rouges mourraient par centaines dans le poulailler.

À ce moment on ne parlait pas encore trop de la terre de diatomée sur les Forums, mais depuis sa réputation ne fait que grandir.

La terre de diatomée provient de gisements de diatomite, une roche sédimentaire qui met  des millions d’années à se former dans les fonds marins. Cette roche est prélevée et broyée, ce qui donne une poudre blanchâtre ou plus foncée comme celle commercialisée sous l’appellation « Terre de diatomée ».

Dans le poulailler

Saupoudrée dans le poulailler sur la litière, les perchoirs, les endroits de passage, elle élimine les poux communs, les puces, les poux rouges, les tiques… Même s’il s’agit d’un produit naturel, portez  gants et masques pour l’utiliser.

Pour une utilisation en interne contre les vers, et plus d’informations, lisez cet article › Terre de diatomée, comment l’utiliser pour nos poules

Où trouver de la terre de diatomée

Sur Amazon en seau de 2 kg ou contenant plus petit. Privilégiez la variété alimentaire Terre de diatomée

Sélection terre de diatomée

Diaguard Terre De Diatomées De Catégorie...
Eco-conseils - Terre de diatomée Alimentaire...
L'Herbe Haute  Terre de diatomée Alimentaire...
Seulement 39 € les 6 kg
Terre de Diatomée Blanche 200g 1kg 2kg 10kg...
Terre de diatomée alimentaire pour les...
La Ferme Sauvegrain Terre de Diatomée...
Diaguard Terre De Diatomées De Catégorie...
Eco-conseils - Terre de diatomée Alimentaire...
L'Herbe Haute Terre de diatomée Alimentaire...
Terre de Diatomée Blanche 200g 1kg 2kg 10kg...
Terre de diatomée alimentaire pour les...
La Ferme Sauvegrain Terre de Diatomée...
26,50 EUR
10,99 EUR
44,90 EUR
Dès 39,00 EUR
19,70 EUR
16,80 EUR
Diaguard Terre De Diatomées De Catégorie...
Diaguard Terre De Diatomées De Catégorie...
26,50 EUR
Eco-conseils - Terre de diatomée Alimentaire...
Eco-conseils - Terre de diatomée Alimentaire...
10,99 EUR
L'Herbe Haute  Terre de diatomée Alimentaire...
L'Herbe Haute Terre de diatomée Alimentaire...
44,90 EUR
Seulement 39 € les 6 kg
Terre de Diatomée Blanche 200g 1kg 2kg 10kg...
Terre de Diatomée Blanche 200g 1kg 2kg 10kg...
Dès 39,00 EUR
Terre de diatomée alimentaire pour les...
Terre de diatomée alimentaire pour les...
19,70 EUR
La Ferme Sauvegrain Terre de Diatomée...
La Ferme Sauvegrain Terre de Diatomée...
16,80 EUR

› Les prédateurs des poux rouges

Deux abonnés de Poule’s Club ont testé cette solution il y a quelques mois. Malheureusement, l’invasion de poux rouges était tellement importante qu’il aurait fallu nettoyer à fond et vider le poulailler avant l’introduction des prédateurs, ce qui n’ a pas été fait.

Il est vraisemblable également, que le nombre de prédateurs n’était pas assez important au regard du niveau de l’infestation.

Ce procédé intéresse de plus en plus d’éleveurs familiaux et professionnels car il est efficace, biologique donc respectueux de l’environnement et des animaux.

Il est également facile à utiliser puisqu’il s’agit tout simplement d’introduire dans le poulailler, un certain stock de prédateurs de poux rouges, évalué en fonction du degré de l’infestation.

Androlis, commercialisé par la Société APPI, (dont j’ai déjà parlé dans un article concernant les bienfaits des insectes séchés pour les poules)  est un de ces prédateurs. Il se nourrit donc du pou rouge et vous en débarrasse quel que soit son stade : œuf ou adulte.

Androlis peut s’utiliser en traitement préventif ou curatif. Il a aussi l’avantage de traquer les poux rouges dans les moindres petits interstices.

Pour en savoir plus sur Androlis, vous pouvez visionner cette vidéoAndrolis sur YouTube

Acheter les produits Androlis sur Amazon ici › Androlis

 Appicure : le traitement en interne

Appicure traitement interne anti poux rougesAPPI propose également un traitement interne anti poux rouges d’origine 100 % naturelle à mélanger dans l’alimentation et permettant un contrôle des populations de poux rouges. Appicure est totalement compatible avec les prédateurs ANDROLIS® cités ci dessus.

Comment agit Appicure ?

La poudre répulsive APPICURE® est à mélanger dans la ration habituelle de vos poules à raison de 15 g par kg de nourriture.

Les arômes des plantes qui composent l’APPICURE® sont des antiparasitaires naturels tout comme l’ail est un vermifuge puissant. Une fois consommés par la volaille, les arômes agissent comme un répulsif affaiblissant progressivement les poux rouges.

Pendant la cure d’appicure, les poux deviennent plus sombres, s’agrègent de moins en moins entre eux et la population diminue progressivement. APPICURE® est inoffensive pour nos poulettes et peut-être mélangée à tous les types d’aliments : graines, pâtées…

Appicure modifie le gout du sang et empêche le pou de se nourrir convenablement ce qui l’empêche de se reproduire (elle ne tue pas directement le pou rouge mais stoppe son développement).

Une solution très utile pour un usage préventif. Combiné avec les prédateurs, Appicure permet de lutter contre des infestations très importantes.

Acheter AppiCure  › APPICURE

• Abandonner le poulailler en bois pour un poulailler en plastique

Les poux rouges, vous l’avez compris, trouvent facilement de quoi se cacher et se reproduire dans les poulaillers en bois : le moindre recoin sombre, la moindre latte de bois un peu soulevée et le nid peut s’installer. L’invasion va commencer à votre insu et lentement au début.

Chez Poule’s Club nous sommes devenus Fan des poulaillers en plastique de chez Omlet.Poulailler en plastique : les poux rouges ne peuvent pas s'y loger

Nous les aimons pour leur côté pratique :  nettoyage facilité et pas de lasure annuelle, mais aussi pour le confort apporté à nos poulettes.

Aucune humidité ambiante, frais en été et chaud en hiver, sécurité absolue contre les prédateurs.

Enfin, les poux rouges n’aimeront pas s’y installer ! Ils n’y trouveront pas les conditions nécessaires à leur installation : aucun recoin, pas de lattes ou de plancher soulevés… avec ces beaux poulaillers on s’évite bien des ennuis !

• Pour découvrir le poulailler Eglu Go up (3/4 poules) en test et tous ses avantages › cliquer ici

• Pour découvrir le poulailler Eglu cube en test (4/6poules) et tous ses avantages  › cliquer ici

Conclusion

Les poux rouges sont partout et peuvent toucher n’importe quel éleveur familial ou professionnel.

Il est important d’être vigilant et de surveiller leur présence régulièrement même si votre poulailler est nettoyé une fois par semaine.

Lorsque vous constatez les premiers signes d’infestation, n’attendez pas avant d’agir car plus vous attendez plus les poux vont se multiplier et devenir dangereux pour vos poules.

En cas d’invasion massive, un deuxième poulailler peut s’avérer utile › tous les avantages d’un deuxième poulailler.

Sources :

• Le pou rouge en élevage de pondeuses – Itavi Asso

• Thèse Rossfelder Aurore – Vitagro Sup

• Petite encyclopédie de la poule et du poulailler, Michel Audureau – Éditions Terre Vivante

Quels traitements pour lutter contre les poux rouges des poules
2.6 (51.3%) 23 vote[s]

À lire aussi sur les maladies des poules

 

Les maladies les plus courantes

 

Les traitements et remèdes naturels

 

Élever des poules | Races de poules | Maladies | Le poulaillerComportement | Les œufs | Faq | Livres

 

3 Guides numériques pour réussir votre petit élevage de poules

Poule's Club

Éleveuse familiale de poules depuis 2011, passionnée d'animaux et de nature, j'ai la chance de pouvoir allier mes connaissances en informatique à mes passions. Sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années et les échanges que nous avons avec certains éleveurs professionnels. Je pense en particulier à Michel Audureau, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

30 Commentaires

  1. Bonsoir,
    Je vous contacte car je viens de chercher un peu partout sur le site -très bien fait d’ailleurs- et dans la FAQ mais je n’ai pas trouvé tout à fait ce que je cherchais. Depuis 3 ans, j’ai deux poules Nègre soies, une blanche et une grise foncée mais il y a une semaine, la poule blanche a perdu ses plumes en grande quantité. En consultant votre forum, j’ai vu qu’il pouvait s’agir de poux. Je suis donc allée acheter, dans mon animalerie de quartier, un produit pour le poulailler que j’ai soigneusement nettoyé et vaporisé à l’aide de ce produit et une poudre pour mettre directement sur le plumage de mes poules. Même si une seule semblait atteinte, j’ai également traité sa « copine » de poulailler afin d’être sûre d’éviter une contamination. Conformément à ce qui était indiqué sur l’étiquette, j’ai renouvelé le traitement sur mes poules mais la blanche continue de s’affaiblir. Elle ne semble plus perdre ses plumes et elles sont toujours aussi agréables au toucher mais depuis aujourd’hui, elle ne sort plus seule du poulailler (et n’y rentre plus non plus seule le soir). Ce matin, j’ai dû la déposer dans l’enclos pour la rentrer ce soir pour la nuit dans le poulailler. Je ne sais plus quoi faire ?
    Merci d’avance de vos conseils toujours avisés
    Bien à vous
    Fabienne

  2. Bonjour,

    Il faut savoir que les poux rouges sont des acariens, comme ceux de la gale des pattes.
    Ils respirent par les pores de leur carapace. Le fait de les engluer avec de l’huile les empêche de respirer et les asphyxient rapidement.
    La terre de Diatomées découpe leur fine carapace, ce qui les tue aussi.

    Voici ma routine nettoyage quand je constate une infestation de poux rouges :

    – Retirer toute la litière et la brûler
    – Passer toute la cabane au chalumeau en insistant bien dans les coins ou entre les planches et les nœuds du bois
    – Passer une couche d’huile alimentaire ou synthétique ou de peinture en insistant bien dans les coins et interstices. Les poux bien cachés qui auraient survécus à la flamme se retrouveront englués quand ils sortiront si vous avez huilé, ou seront prisonniers de la peinture.
    – Laisser sécher en aérant bien en plein soleil
    – Avant de remettre la litière, pulvériser aux 4 coins du poulailler quelques gouttes d’huile essentielle de géranium ou de lavande, c’est un bon répulsif contre la venue de nouveaux poux.

  3. Bonjour, Un ami m’a donné une poule malheureusement envahi de poux mallophages. J’ai donc acheté un spray Stop Poux rouges de chez Bea phar à pulvériser directement sur le plumage pour stopper l’action et la croissance des poux en plus de la terre de diatomée. Je me pose la question de savoir si l’on peut consommer les œufs pendant ce traitement?
    Si quelqu’un a déjà utilisé ce produit ou a des informations.

  4. Bonjour Madison, malheureusement je crains que laver au vinaigre et passer le chalumeau une seule fois ne suffira pas si l’invasion est très importante.

    Il faudra répéter encore le passage du chalumeau plusieurs fois.

    La terre de diatomée et les prédateurs Androlis aideront c’est certain et contribueront par la suite à avoir un poulailler plus sain. D’ailleurs je vous recommande d’attendre qu’il y ait moins de poux rouges dans votre poulailler avant de les utiliser.

    Cette année a été très particulière et les invasions ont été beaucoup plus nombreuses que les autres années. Je vous encourage à nettoyer votre poulailler le plus souvent possible et à passer le chalumeau dès que vous en voyez.

    L’huile de cade vraie de la distillerie des Cévennes, que je n’ai pas encore rajoutée dans cet article peut également être appliquée sur le bois du poulailler et sur les perchoirs pour faire fuir les poux rouges. Il s’agit de ce produit › Huile de cade vraie – Distillerie des Cévennes

    Dans tous les cas, soyez persévérante et assidue dans les nettoyages. Bon courage.

  5. Bonjour,

    Je suis envahie par les poux rouges.

    J’ai tout lavé à l’eau et au vinaigre pour pouvoir passer le chalumeau. J’ai fais ça le week-end dernier et là je vois qui en a encore pleins.

    Je viens d’acheter la terre de diatomé alimentaire et non alimentaire et les petits vers pour manger les poux.

    Je jete la paille du poulailler à la poubelle dans un sac en plastique car pas d’autres solutions.

    Faut-il faire quelque chose d’autre ?

    Merci de votre réponse

  6. Bonjour
    La découverte de pou rouges était ma plus grande peur cela faisait deux ans que je n’en avait jamais vus. Mais hier soir en allant observer mes poules j’en ai vus quelque un sur les perchoirs. Ce matin j’ai donc passé au peigne fin mon poulailler de 20m2 aménagé dans une ancienne écurie a moitié cave et je n’ai pas trouver de nid. J’aimerais savoir si vous pensiez que l’action combinée d’appi cure et de terre de diatomée allait me permettre de réguler leur nombre ?
    Merci

  7. Bonjour, voilà j’ai un sacré soucis bien avant de lire les articles ici même, j’ai placer un poulailler en plastique justement après avoir été envahie par les poux rouges au moment du poulailler en bois que nous avont détruit totalement, mais voilà le poulailler en plastique n’a pas l’aire de vraiment fonctionner malgré les nombreux traitement que nous avons déjà fait nous ne savons plus quoi faire, chalumeau, pression d’eau , poudre de que nous mettons sur les poules et dans le poulailler, colle en spray pour mettre dans le poulailler bref cela devient de plus en plus désespérant car rien ne marche, le poulailler en plastique est complètement démonté pour nettoyage totale mais il sont vraiment dans le moindre re coins quoi pffffffffff

    Que faut il faire rien n’arrête ses saletés.

    merci à vous.

  8. Bonjour,

    J’ai découvert des poux rouges dans mon poulailler. J’aimerai savoir si, une fois le poulailler et les poules traités, on peut laisser de la terre de diatomée sous la litière en prévention d’une nouvelle invasion ou si cela risque d’être abrasif pour les poules ? Ou bien est-ce que la terre de diatomée n’a une utilité que curative ?

    Merci !

  9. Bonjour j’y suis allée voir et je n’en ai pas vu mais je vais mettre un linge pour la nuit et voir s’il y en a vraiment. Merci

  10. Bonjour

    Depuis que nous avons brûlé l’intérieur du poulailler, elles ne vont plus dedans, elles se sont trouvées un autre lieu pour dormir dans notre jardin. Nous nous demandions pourquoi et comment faire pour qu’elles y retournent ?
    D’avance merci

  11. Merci à l’équipe de Poule’s Club pour me laisser diffuser mes observations et vous en faire profiter !
    Jean louis

  12. je souligne que ce remède ne comporte que des produits naturelles aucuns Insecticide ni Acaricide dont les poux rouges se sont immunisés
    depuis bien longtemps. Certaines grandes marques continuent pourtant à les distribuer en toute connaissance de cause !!!! même la terre de diatomée n’ait que de la poudre aux yeux . chère et inefficace j’en ai fais les frais , je respecte au moins que ce produit soit naturel .

  13. Non mes poules sont très constantes ! maintenant elles chantent et repondent sans aucun problème, je n’ai qu’un poulailler ! je les sortais le matin avant de traiter et elles rentraient le soir pour dormir . j’ai attendu 5 mois avant de vous en parler pour être sur du traitement . Actuellement je vous conseillerais un temps plus sec pour sortir vos poules ! le printemps me semble la période idéale pour le traitement bien à vous ,
    Jean Louis ( du haut de France, dép 62 )

  14. bonjour, il y a plus de 3 ans que je me batte contre les poux rouges ! j’ai tout essayé quand je dis tout c’est vraiment tout … et parfois très chère . le seul vraiment efficace jusque là c’était le chalumeaux .
    mais à force de chercher j’ai enfin trouvé un remède que je vous fais profiter : il vous faut de la lessive de soude dispo un peu partout et du soufre en poudre dispo en jardinerie . dans un pulvérisateur de 3 litres mélangez un demi verre (genre verre à moutarde) de poudre de soufre dans 2,5 litres d’eau puis 1 verre de lessive de soude .
    utilisez gants et masque pour pulvériser partout dans le poulailler les poupoules bien à l’extérieur ! attendre que ce soit sec pour les faire rentrer (le matin pour le soir) à savoir ce mélange à tendance à décaper les peintures
    renouvelez la pulvérisation 2 fois à 10 jours d’intervalle et adieu les vilaines bébêtes

  15. Bonjour Colombe, comme cela est indiqué dans l’article, l’idéal c’est de mettre en place un vide sanitaire de plusieurs mois. Cela implique bien sûr de changer vos poulettes de poulailler et si possible, de parcours.
    Il est possible que votre poulailler soit infesté de nids, même en hauteur. Du coup, je ne suis pas certaine que la terre de diatomée suffise.
    Il faudrait également les brûler régulièrement…
    Les poules de 3 ans pondent beaucoup moins. Normalement oui, elle devrait reprendre la ponte au printemps 🙂

  16. (Re)bonjour !
    Je pensais enfin être tranquille cette hiver avec cette histoire de poux, mais voilà qu’ils reviennent! Ils nous aiment trop je crois, ils veulent pas nous lâcher! En inspectant le poulailler ce matin, j’ai trouvé des oeux (uniquement de poux malheureusement vaut mieux préciser!) dans le bois, contre le pondoirs, dans les coins… Je ne sais plus quoi faire je suis démunie! Cette été je me battais contre eux avec du Saniterpen DK qu’on m’avait conseillé à l’élevage, mais aussitôt que j’avais tout retiré et aspergé (je ne peux pas passer au chalumeau), le lendemain ils revenaient et au même endroit comme pour me provoquer! Je ne m’en sortais plus, j’ai même finis par retirer les perchoirs pour les empêcher de trop s’installer (mes poules ne les utilisent pas, elles dorment dans les pondoirs) et ils ont fait des nids sur le plafond en bois! Je me tourne vers vous en  » dernière chance  » de mettre fin à cette lutte interminable (du moins de mon coté!). Je pense tester la terre de diatomée comme vous le suggérez. J’aimerais plus de renseignements avant de me lancer. J’ai un poulailler avec de la paille dans les pondoirs et dans une autre partie. J’en soupoudrerais dessus? Mais les poux ne vont pas monter en hauteur du coup? Parce que j’ai le plafond, la trape et une petite fenêtre ou ils aiment bien s’installer aussi. Merci.
    Dernière question, qui n’a pas de rapport avec cette page, mais j’ai récupéré une poule Marans de 3 ans en décembre suite à la mort de ma petite poule blanche, et je voulais savoir si vous aviez une idée de quand elle recommencera à pondre. Au printemps j’imagine, mars, avril, mai? Je suppose que cela dépends, mais elle semble bien adapté, heureuse chez son nouveau chez elle. Merci pour tout!!

  17. Merci Jean-Luc, j’ai effectué un nettoyage au chalumeau il y a 2 semaines et pour l’instant je n’ai plus vu de poux (entre temps on a eu des poux broyeurs, on a dû poudrer les poules)… en tout cas c’est certain, je recommence ce simple « traitement au chalumeau pas cher et efficace » dans 3 mois ! 🙂 !

  18. Le traitement au chalumeau , c’est ma méthode aussi , mais elle ne suffit pas car cette saloperie est trop petite pour que ce soit si facile .
    Acheter une cartouche de graisse ‘agricole’ , c’est sur c’est pas bio , ca pu un peu mais bon …
    Cette graisse placez la , à chaque bout de chaque perchoirs généreusement (2cm d’épaisseur ) vous aller voir les poux rouges affamés qui s’englueront dessus et ne pourront ni aller sur les poules ni se re-planquer,
    A la prochaine visite avec chalumeau , ils sont cuits …
    Pour ma part je recommence une ou deux fois de plus , et les poux rouges ne seront plus assez nombreux pour poser problème.

    aller , vous y arriverez …

  19. Bonjour,
    Je ne veux pas dédaigner les conseils que l’on peut voir plus haut mais pour ma part , je ne vois qu’une seule solution pour limiter les poux rouge : le chalumeau de bricolage (40€ environ) !
    Passer les recoins , les perchoirs etc … avec cet appareil ou avec un décapeur thermique (moins efficace) et les poux seront détruit dans la seconde ainsi que les œufs …
    Après plusieurs passages de ce type , placer au bout de chaque perchoir de la graisse synthétique pour la mécanique (magasin de bricolage) 5-6 € la cartouche…
    La graisse va ‘coller’ les survivants qui ne pourront pas rejoindre leurs cachettes , au prochain passage de chalumeau ils sont cuit…
    Si vous faites cela , je vous garanti l’efficacité a 100 % !

    bon courage dans l’extermination .

Bouton retour en haut de la page