Tout sur le poussin : s’en occuper, alimentation, soins

Titan Incubators - Plaque electrique pour...
675 Commentaires
Titan Incubators - Plaque electrique pour...
  • 🐓La poule à couveuse Titan émet une chaleur radiante sûre, parfaite pour réchauffer les poussins...
  • 🐓Ce modèle 30x30cm permet à 1 à 25 poussins de se blottir sous une surface chaude sans se brûler....
  • 🐓Faible consommation d'énergie 20w - 92% inférieure à une lampe chauffante typique de 250w - ÉNORMES...
  • 🐓Simple à installer; parfait pour une utilisation par des experts et assez simple pour les débutants....
Comment s'occuper de poussins

Voici des informations utiles sur le poussin, destinées à vous aider à en prendre soin ses premières semaines de vie. S’occuper de poussins n’est pas compliqué en soi, mais il ont des besoins spécifiques en nourriture, habitat et chaleur. Si leur maman ou autre mère de substitution peut s’occuper d’eux c’est l’idéal, mais si cela n’est pas possible, vous devrez faire au mieux pour la remplacer et avoir le matériel adéquat. Surtout, évitez d’accueillir un poussin sur un coup de tête, car n’oubliez pas que si mignon soit-il, il peut aussi devenir un coq. Rien ne dit que 100 % de ces adorables petits poulets arrivés chez vous ne sont pas des mâles. Voici le matériel à prévoir pour élever des petits poulets chez vous :

  • Une éleveuse
  • Un système de chauffage
  • Un abreuvoir spécial poussin
  • Une mangeoire spécial poussin

Voyons maintenant comment s’occuper d’un poussin pour lui apporter tout ce dont il a besoin. Ces informations sont toutes issues d’éleveurs expérimentés.

Comment s’occuper du poussin né sous maman poule

Il faut à peu près 20-21 jours pour que le poussin sorte de son œuf. À partir du 19e jour, commencez, sans déranger la maman, à approcher votre oreille des œufs. Vous entendrez des petits piaillements : les poussins savent déjà qu’il est bientôt temps de sortir.

Il n’a pas besoin d’aide pour sortir et casser sa coquille. La nature est bien faite, le bout de son bec est équipé d’une petite pointe appelée “diamant” qui lui sert à faire l’ouverture nécessaire à sa délivrance. Il la perdra quelques jours plus tard. Il lui faut plusieurs heures et beaucoup d’énergie pour arriver à sortir de sa coquille. Lorsqu’il sort enfin, le poussin est déjà bien en forme, et prêt à affronter la vie.

La maman réchauffe les poussins pour les sécher. Il est temps maintenant de mettre à leur disposition eau et nourriture (nous verrons un peu plus loin quelle nourriture spécifique leur donner). Mais il faut aussi faire en sorte de les protéger des prédateurs, car à l’extérieur, les petits sont en danger. Les chats, les rats, les buses et même les hérissons les convoitent.

Idéalement, les premières semaines, la mère et ses petits devront être isolés du groupe et abrités sous une cage sans fond, qu’on appelle encore mue pour poussins.

Une cage à poule sans fond pour protéger les poussins

La cage sans fond est un accessoire indispensable en élevage de poules. Elle sert en de multiples occasions (couvaison, quarantaine, maladie etc.) et elle est parfaite pour maman poule et ses poussins pendant leurs deux premiers mois de vie. Posée au milieu de l’enclos, elle permet de les mettre en contact dès leur naissance avec le reste du groupe. Ainsi, quand ils sont en âge d’intégrer le groupe, ils seront mieux acceptés par les autres poules, déjà habituées à leur présence.

Agrarzone Filet pour volailles non...
15 Commentaires
Agrarzone Filet pour volailles non...
  • ✅ HAUTE SÉCURITÉ DES POULES: Ayez toujours l'esprit tranquille lorsqu'il s'agit de protéger vos poules....
  • ✅ PROTECTION DES ANIMAUX SAUVAGES: Aide à maintenir efficacement les prédateurs hors de votre pâturage....
  • ✅ EXTRÊMEMENT STABLE: Quel que soit l'endroit où vous gardez vos poules, notre filet de pâturage tiendra...
  • ✅ FACILE À MONTER ET À DÉMONTER: Le filet pour poules est particulièrement adaptée aux terrains...
  • ✅ ACCESSOIRES ATTRACTIFS: Comprend 8 à 15 piquets en plastique, un kit de réparation et des piquets de...
Poule avec ses poussins dans une mue
Comète observe Praline et ses poussin installés dans la mue. Couvée 2014

Elle protège des prédateurs, et permet à la maman poule d’initier ses poussins à la recherche de nourriture et à la découverte de leur environnement extérieur. Cette cage vous servira également, même s’ils ne sont pas élevés par une mère poule. Elle les protégera des attaques des autres membres du groupe lors de leur introduction vers l’âge de 3 mois.

Pour en savoir plus sur la mue ou cage sans fond › Mue cage à poule
À savoir : maman poule commence à rejeter ses poussins vers l’âge de 8 semaines, quelquefois bien avant. N’en soyez pas chagriné. C’est une étape importante pour les rendre autonomes et plus forts.

Un abri pour la nuit

Il est possible d’installer dans cette cage spéciale un petit abri pour la nuit, qu’il faudra fermer tous les soirs. Chez Poule’s Club, nous avons déjà utilisé les caisses à chat en plastique, très pratiques pour une maman avec ses poussins. Il suffit d’y mettre de la litière et maman poule s’y installera tous les soirs avec ses pious-pious. Préférez une litière peu poussiéreuse, telle que la paille de chanvre ou la paille de lin.

Pour en savoir plus sur la litière › Quelle litière pour les poules ?
Pondoir installé dans une mue

Il y a quelques années nous avons découvert les petits clapiers/pondoirs que nous avons finalement adopté aussi pour les couvaisons. Pas trop grands, ils s’installent parfaitement sous une cage sans fond. Ils font aussi office de pondoir d’appoint, ou de petit poulailler de secours lors d’une mise en quarantaine.

Pour en savoir plus sur ces petits poulaillers › Le poulailler d’appoint

Comment s’occuper du poussin arrivé chez vous : ce qu’il faut prévoir

Si vos poussins ne sont pas nés chez vous, il est probable que vous les ayez acheté en animalerie ou chez un éleveur. Comme il n’auront pas de mère pour les réchauffer, il faudra leur apporter la chaleur nécessaire, car pendant quelques semaines ils ne pourront pas vivre sans. Il faudra donc prévoir du matériel avant leur arrivée chez vous. Plusieurs options sont possibles, à vous de voir laquelle est la plus pratique pour vous. Sachez cependant, que vous devrez envisager de les installer dans votre maison, jusqu’à temps qu’ils puissent être autonomes. Ceci, ne serait-ce que pour le côté pratique, mais aussi pour pouvoir vérifier facilement que tout se passe bien. Nous verrons plus loin les points à surveiller.

Chez Poule’s Club, nos poussins ont tous été élevés par leur mère, aussi les informations qui vont suivre sont issues d’autres éleveurs que nous citons à la fin de cet article dans la rubrique Bibiographie.

1. L’éleveuse : la maison des poussins

Vous ne pourrez pas laisser vos poussins se promener partout, ne serait-ce que pour leur sécurité. Il faut les garder à l’abri ce qui sera moins anxiogène pour eux. Ils n’auront pas leur maman pour les rassurer, car les poussins communiquent entre eux, mais aussi avec leur mère.

Comptez environ au moins 0.25 m2 par poussin pour éviter les problèmes de promiscuité et de salissures.
Voici ce que recommande Pascale Nuttal sur la superficie de l’éleveuse et la source de chaleur : «L’éleveuse doit toujours comporter une zone chaude et une zone froide, ce qui implique une certaine taille. Non à ces petits espaces surchauffés jour et nuit, aux sources de chauffage trop basses, dans lesquels les poussins cuisent en permanence. Les petits savent exactement dans quelle zone de chaleur se mettre au moment où ils en ont besoin».
Une éleveuse pour poussins fait maison
Exemple d’éleveuse fait maison. Photo source Web

Il leur faut donc un environnement clos, protégé et suffisamment grand. Il peut s’agir d’un carton ouvert (attention aux animaux domestiques chat et chiens), ou tout autre accessoire assez grand et haut. Il faut qu’il soit accessible par le dessus pour que vous puissiez facilement le nettoyer et ayez la place d’y installer une mangeoire et au moins un abreuvoir. Certains éleveurs fabriquent cet accessoires eux-même avec un grillage ou un panneau transparent sur le côté pour voir plus vite à l’intérieur. D’autres encore utilisent des vivariums ou des cages à lapins comme Priscilla qui nous a envoyé son témoignage sur Facebook. Elle utilise une cage à lapins avec plaque chauffante :

La cage à lapins transformée en éleveuse pour poussins

Merci à Priscilla pour ces photos 🙂 La cage à lapins est une solution très souvent utilisée par les éleveurs familiaux. Son prix n’est pas excessif et surtout elle est facile à nettoyer. Elle peut aussi servir pour une poule malade à isoler au chaud, ou une poule que l’on souhaite faire arrêter de couver. Nous allons parler du système de chauffage un peu plus loin dans cet article.

Voir des cages à lapins › Ici

Le carton transformé en éleveuse

Voici une photo trouvée sur le web. La personne a préparé un espace pour ses futurs poussins avec des cartons. Au dessus, vous apercevez la lampe chauffante équipée d’une ampoule infrarouge :

Cartons destinés à devenir une éleveuse pour poussins
Cartons transformés en éleveuse pour poussin

Le carton est une autre solution peu onéreuse, mais elle présente quelques désavantages. Il vaut mieux ne pas avoir d’animaux domestique si vous choisissez d’installer vos poussins dans un carton. Il y a un trop grand risque pour eux. De plus, il faudra qu’il soit recouvert, car les poussins bougent beaucoup et à partir de quelques jours ils seront susceptibles d’essayer de voler par-dessus. De plus, le carton risque d’être mouillé, ce qui oblige à le changer souvent.

Les poussins grandissent très vite. Ils prendront rapidement beaucoup plus de place que vous ne le supposiez au départ. De jour en jour, vous les verrez se transformer. Il vous faudra peut-être faire évoluer leur éleveuse au fur et à mesure qu’ils prendront plus de place.
Pour voir d’autres exemples d’éleveuses pour poussins fait maison › Cliquer ici

La litière : un point important

Copeaux de bois
Copeaux de bois

Quoi mettre dans le fond de l’éleveuse ? Voilà une question que beaucoup d’éleveurs se posent. Les poussins la salissent très vite et il est indispensable de procéder à son nettoyage régulièrement afin d’éviter les maladies.

Voici ce que nous dit Pascale Nuttal dans son livre Le guide Larousse des poules et du poulailler : «Certains éleveurs utilisent du papier journal dont ils retirent une feuille tous les jours. Cela convient aux petites éleveuses. Pour de plus grandes surfaces, on peut utiliser le copeau de bois dépoussiéré.  Même si les poussins en consomment un peu, ils grattent dedans ce qui augmente la durée de vie de la litière, et peuvent déjà y prendre des “bains”. Le copeau absorbe bien la chaleur et restitue ainsi aux poussins un lit confortable et chaud […]. Inconvénient majeur, le poussins en remplissent les gamelles de nourriture et d’eau en grattant dedans […]».

Pascale Nuttall déconseille la paille et le foin comme litière dans une éleveuse : les pious-pious auront du mal à se déplacer dedans et risquent de s’y perdre. Le premier risque est qu’ils ne puissent plus atteindre le système de chauffage pour se réchauffer dessous. L’autre risque est lié aux virus, moisissures et parasites qui pourraient s’y trouver et développer des maladies graves.

Pour en savoir plus sur la meilleure litière › La litière des poules
Conseil de Pascale Nuttal : «Bien évidement tous les matériaux de litière étant inflammables, on respecte les distances de sécurité avec les sources de chaleur».

À quelle fréquence nettoyer l’éleveuse

Pour le bien-être des poussins qui y vivent, leur maison doit être nettoyée tous les jours. Vous verrez très vite qu’ils salissent beaucoup, et que les fientes tapissent rapidement le sol de l’éleveuse.

La notion de bien-être est important, mais également la notion d’hygiène pour éviter les maladies. Aussi, encore fragilisés et n’ayant pas encore développés leurs défenses immunitaires, ils doivent vivre dans un environnement sain et nettoyé régulièrement.

La litière doit être changée, et les accessoires, mangeoire et abreuvoir, lavée. Si vous avez opté pour une plaque chauffante, elle doit elle aussi, être nettoyée tous les jours.

2. Le système de chauffage : une question de survie pour le poussin

Le poussin élevé sans maman poule ne bénéficie pas de sa chaleur qu’il vous faut absolument remplacer. Pour ceci, il faut utiliser un accessoire qui génère de la chaleur. Ils devront donc vivre  sous ce chauffage artificiel au moins jusqu’à l’âge de 6 semaines environ. C’est le temps qu’il leur faut pour faire leur premier plumage, qui remplacera le duvet des premiers jours.

Sans cette chaleur, vos poussinets ne pourront pas survivre.

Voici ce que nous dit Michel Audureau, éleveur depuis plus de 25 ans sur la chaleur à apporter aux poussins sans mère : «À la naissance, on place les poussins dans une éleveuse où la température est maintenue à 35-37 °C maximum.  Ensuite elle est diminuée de 3 °C par semaine, jusqu’à la cinquième semaine où elle n’atteint plus que 23 °C».

Les deux systèmes de chauffage utilisés en élevage de poussins sont la lampe chauffante et la plaque chauffante. La deuxième solution est récente et de plus en plus plébiscitée par les éleveurs. À vous de voir, en, fonction de votre installation, celle qui correspond le mieux à vos besoins.

• La lampe chauffante

ampoule infrarouge
Ampoule infrarouge pour lampe chauffante

La lampe chauffante est une lampe spéciale pour poussins équipée d’une ampoule infrarouge ou céramique. Cet accessoire génère différentes zones de chaleur : il fait plus chaud sous la lampe, et plus frais en s’en éloignant. Elle est à installer au dessus de l’éleveuse à  bonne distance pour qu’elle génère suffisamment de chaleur sans pour autant gêner les poussins ou occasionner des risques de brûlures.

Attention : bien souvent, le support est vendu sans l’ampoule. Il faut faire attention à ce point et vous assurer que les deux sont bien fournis. Sinon, vous devrez acheter le support de l’ampoule, et l’ampoule infrarouge ou céramique à part.

Il existe des lampes de différentes puissances : de 75 W à 250 W et plus.  En ce qui concerne les poussins en couveuse, la puissance de l’ampoule infrarouge ou céramique ne doit pas excéder 250 W. La plupart des éleveurs utilisent une ampoule de 100 W à 125 W. D’après certains témoignages, il semblerait qu’une puissance 250 W serait beaucoup trop important pour une petite éleveuse.

Choisissez de préférence un modèle équipé d’une chaine de suspension pour faciliter son installation. Enfin, ne la placez pas trop bas au risque de blesser les poussins. Il ne faut pas qu’ils puissent y toucher. Faites des essais afin qu’elle soit environ 30 cm à 40 cm au dessus du sol de l’éleveuse, mais en faisant surtout en sorte qu’ils ne puissent pas y toucher.

Meilleure Vente n° 1
LEDGLE E27 100W Émetteur Radiateur Animaux...
3 435 Commentaires
LEDGLE E27 100W Émetteur Radiateur Animaux...
  • Matériau fiable - L'ampoule en céramique garantit des performances durables et stables.
  • Chaleur naturelle - Capable de rayonner la chaleur et de créer la condition de chaleur naturelle semblable au...
  • Disponible toute la journée - L'ampoule produit de la chaleur au lieu de la lumière, ce qui la rend idéale...
  • Qualité haut de gamme - Revêtu d'une finition de qualité supérieure, l'ampoule offre une brillance...
  • Large application - Idéal pour les reptiles, le poulet, les chats, les chiens, la couvaison, les plantes,...
PromoMeilleure Vente n° 2
Trixie Lampe Spot Infrarouge 95 × 130 mm 150...
460 Commentaires
Trixie Lampe Spot Infrarouge 95 × 130 mm 150...
  • Idéale pour la création d’espaces de chaleur nécessaires en terrarium
  • Lumière infrarouge contribue considérablement à la régulation de la température
  • Favorise le bien-être et le processus de digestion
  • Convient comme source de chaleur permanente
Meilleure Vente n° 3
Lampe Chauffante Poussin, 100W lampe...
52 Commentaires
Voir toutes les ampoules chauffantes infra-rouges › Ici
Voir toutes les ampoules chauffantes céramique › Ici
Comment savoir si la chaleur est la bonne pour les poussins ?

Le comportement et les sons des poussins indiquent leur niveau de confort. S’ils se sentent bien, ils forment un cercle sous la lampe et émettent de doux bruits de «piaillements» ; s’ils ont froid, ils se blottissent et s’entassent et font des bruits aigus. Au contraire, s’ils ont trop chaud, ils se rassemblent aussi loin que possible des lampes et certains d’entre-eux peuvent même haleter. Source › www.gov.mb.ca

Si vous avez un doute, le mieux est d’installer un thermomètre dans l’éleveuse, afin de connaitre la température. Idéalement, elle doit être de 35-37°C environ maximum.
Inconvénients de la lampe chauffante
Voici un exemple de lampe chauffante pour poussins avec thermostat
Lampe chauffante avec thermostat › Voir ici

Elle n’est pas forcément facile à installer, et trouver la bonne distance par rapport aux poussins n’est pas évident non plus. L’autre problème : c’est le réglage de la température qui est impossible sur les modèles de base. Il faudrait vous orienter vers un modèle plus sophistiqué avec thermostat. Voici un exemple de ce type de lampes sur la photo ci-contre.

Voir les modèles de lampes chauffantes avec thermostatIci

Enfin, si elle venait à toucher les poussins, ils pourraient être brulés (pour les modèles sans protection). De plus, la lumière en continu sur le modèle d’ampoule infrarouge, même si elle est atténuée par sa couleur rouge n’est pas naturel pour les poussins. Sous la mère, ils connaissent un cycle normal jour/nuit. Une source de lumière permanente peut induire du stress ou du mal-être. Pour éviter cela, il est mieux d’opter pour une ampoule céramique ou une plaque chauffante.

Pour finir, il est important de parler également des risques d’incendie dûs à la chaleur trop forte d’une lampe installée trop proche d’une source inflammable comme une litière ou un carton. Les accidents sont nombreux. Pour en savoir plus sur le bon choix d’une lampe chauffante › Lampe chauffante poussin

• La plaque chauffante

plaque chauffante poussins
Un accessoire très pratique pour garder les poussins au chaud – Voir › Ici

La plaque chauffante est un procédé de chauffage pour les poussins relativement récent par rapport à la lampe. Comme vous avez pu le voir sur les photos un peu plus haut, Priscilla l’utilise elle aussi pour réchauffer ses petits poulets. Comme elle utilise une cage à lapins assez spacieuse, elle peut l’installer facilement dans un coin. Cela leur permet de bénéficier d’endroits sans chauffage, ce qui est essentiel pour eux, nous l’avons vu.

En élevage familial, la plaque mesure le plus souvent 30×30 cm ce qui est largement suffisant pour quelques poussins. Ils ont vite compris qu’on pouvait se glisser dessous pour avoir chaud. Il suffit d’un qui commence, et les autres suivent, ainsi ils en prennent très vite l’habitude.

Témoignages d’éleveurs sur la plaque chauffante

• «Produit génial je recommande vivement les poussins vont tous dessous sans problème et sont très contents. Aucune hésitation beaucoup plus pratique que la lampe».

• «Utile et pratique pour le démarrage de quelque poussins.On peu régler la hauteur au fur et à mesure des besoins».

• «Les poussins restent bien dessous et sont bien au chaud la plaque remplace la poule donc tout va bien super produit !!».

Avantages de la plaque chauffante

Elle est facile à installer, et comme elle est conçue pour les poussins, elle est à température idéale et celle-ci peut être réglée. Il n’ y a aucun risque de brûlure pour les pious-pious. C’est l’alternative idéale à la maman poule.

Voir les modèles de plaques chauffantes › Ici
En savoir plus › La plaque chauffante poussin

3. L’abreuvoir spécial poussin

Pour des raisons évidentes de sécurité, il est déconseillé d’installer un récipient creux dans l’éleveuse, pour mettre de l’eau à disposition des poussins. Ainsi, pour éviter les risques de noyade, l’abreuvoir doit être conçu pour eux, et adapté à leur taille. Une coupelle pas très haute pourrait convenir à l’extérieur, mais pas dans un espace si réduit. Ils passeraient leur temps à patauger dedans par accident, et elle serait vite souillée par les fientes. Sans compter le risque qu’ils la renversent, et qu’ils en manquent.

Attention, les poussins ne doivent jamais manquer d’eau. Si c’était le cas, ils mourraient en quelques heures.
tetines eau
Système eau spécial poussins › Voir ici

Le mieux ce sont ces petits accessoires qu’on installent sur un récipient en hauteur, comme un seau vide par exemple.  L’avantage, c’est que l’eau n’est jamais souillée. Voir la photo ci-contre.

Si vous optez pour un abreuvoir classique, il doit être de petite taille, posé au sol, et vous devez vous assurer plusieurs fois par jour que l’eau est encore bien accessible et pas souillée par la litière ou les fientes. Préférez une petite goulotte pas trop haute, comme sur ce modèle basique par exemple :

Vigor-Blinky Abreuvoir à poussins
7 Commentaires
Vigor-Blinky Abreuvoir à poussins
  • Dimensions du colis d'articles : 20.2 x 23.6 x 23.8 cm
  • Poids du colis de l'article : 0.2 kg
  • Contenance : 3,5 l
  • Matière : Plastique
Voir tous les abreuvoirs pour poussins › Ici

4. La mangeoire spécial poussin

mangeoire poussin
Une mangeoire parfaite pour les pious-pious. Voir › Ici

Pour les mêmes raisons que l’abreuvoir, la mangeoire doit aussi être adaptée à la taille des poussins. Il ne sert à rien qu’elle soir trop grande, même si vous élevez plusieurs poussins. Le mieux pour les pious-pious, ce sont les mangeoires en longueur avec de petits orifices.

Pour qu’elle soit plus stable, vous pouvez opter pour un modèle en acier galvanisé comme celui-ci, plutôt qu’un modèle en plastique :

Duvo+ Mangeoire Poussin Galvanisé pour...
13 Commentaires
Duvo+ Mangeoire Poussin Galvanisé pour...
  • Pour poulets ou oiseaux
  • Réparti en casiers
  • Galvanisé
  • Durable
Voir toutes les mangeoires pour poussins › Ici

Alimentation : que faut-il donner à manger à un poussin ?

La nourriture des poussins doit être adaptée à leurs besoins. Compte tenu de leur croissance rapide, il ne faut surtout pas qu’ils aient de carences en minéraux ou vitamines. Cela pourrait nuire à leur santé, ralentir leur croissance et les rendre plus fragiles. Au fur et à mesure qu’il grandit, vous devez adapter son alimentation à son âge.

Attention l’alimentation pour adulte ou poule pondeuse ne convient pas au poussin. Elle n’est pas adaptée à ses besoins.
Les poussins nourris avec une alimentation inadaptée grossissent moins vite et leur taille adulte est souvent en dessous de la normale.

De la naissance à 5 semaines environ

La nourriture doit être mise à leur disposition dès leur arrivée chez vous ou dans leur cage dès leur naissance, s’ils sont élevés par leur mère. Il s’agit d’une alimentation spécifique, sous forme de miettes qu’on appelle aliment de démarrage pour poussins ou alimentation 1er âge. Vous trouverez ces formules dans toutes les jardineries ou animaleries.

Cet aliment spécial premier âge correspond aux besoins du poussin afin de lui garantir une bonne croissance et une bonne vitalité.

À partir de 5 semaines

Mélange poussin spécial 2ieme âge

À compter de 5 semaines, les poussins de sont bien emplumés, même si on voit encore ici et là quelques plumes de duvet. Il est maintenant possible de les faire passer à une alimentation 2ième âge. Pour réussir cette transition, il est conseillé de mélanger les deux aliments (1er âge et 2e âge), pendant 5 à 7 jours afin que les petits s’y habituent. Vous leur donnerez cette alimentation jusqu’à 8-10 semaines environ, âge auquel ils sont complètement emplumés. Il sera temps ensuite de passer à une alimentation pour adulte en assurant toujours une transition de quelques jours.

Vous trouverez cette alimentation spécifique sous l’appellation “Mélange poussin 2ième âge” › Voir ici 

Pâtée pour poussin

Si vous avez le temps, vous pouvez aussi préparer des pâtées qui vont les garder en bonne santé et les préparer à une meilleure vie. Nous avons trouvé cette recette de pâtée équilibrée sur Internet, simple à préparer :

  • 1 kg de carottes cuites dans de l’eau salée et coupées en petits morceaux
  • 200 g d’œufs durs écrasés avec la coquille
  • 150 g de farine ou son de blé ( complète de préférence)
  • 250 g de farine de maïs
  • 200 g de semoule à couscous moyenne
  • 80 g d’oignon cru
  • 10 g de sel
  • 750 ml d’eau

Cuire et mélanger le tout. Partitionner et mettre à disposition des poussins à volonté, matin, midi et soir.

Questions fréquentes pour s’occuper du poussin

Combien de poussins adopter

Comme les poules adultes, les poussins vivent en groupe. Un petit poulet seul risque de dépérir, et même se laisser mourir. Il a besoin de communiquer et d’interactions avec des congénères. Dès la naissance, ils communiquent entre eux grâce aux sons et vocalises. De plus en plus d’études sont réalisée sur ce sujet › L’intelligence de la poule

Pour cette raison, n’accueilliez pas un seul poussin, mais au moins deux. Ils pourront ainsi communiquer entre eux et se rassurer mutuellement. N’oubliez pas que de n’être pas élevé par une maman poule n’est pas naturel pour eux.

A quel âge introduire un poussin avec des adultes

Sur ce point, les avis divergent car encore une fois, cela dépend de l’environnement. Plus l’espace alloué à votre petite basse-cour est grand, moins il y aura de problème lors de l’introduction des jeunes avec les adultes. Quoiqu’il en soit, quel que soit l’age, l’introduction est toujours facilitée si vous avez mis les poussins en contact avec les adultes, dès leurs premières semaines, à travers un grillage par exemple, ou encre mieux, dans la cage sans fond posée dans l’enclos.

L’âge minimum est de 2-3 mois pour introduire des poussins avec des adultes. certains recommandent d’attendre 5-6 mois. Chez Poule’s Club l’intégration dès 2 mois a toujours été une réussite grâce à cette méthode › Introduction nouvelles poules

Quelles maladies touchent les poussins ?

Pour éviter les maladies, l’hygiène de leur environnement est primordiale. Plus celui-ci sera propre, moins vous aurez de problèmes de santé chez vos petits poulets. Les poussins sont sujets à un certain nombre de maladies, telle que la coccidiose, qui se développe dans un environnement humide.

Comme nous l’avons également vu, la qualité de la litière est importante car elle peut apporter parasites, virus et bactéries. S’il ne fait pas assez chaud dans l’éleveuse, ils peuvent attraper froid au ventre et avoir des problèmes digestifs, ce qui se traduit bien souvent par de la diarrhée. Voici les maladies les plus courantes que l’on rencontre chez les poussins :

E.Coli (Colibacillose)

Symptômes : fièvre et léthargie, difficulté à respirer, diarrhée et toux.
Impact : taux de mortalité élevé chez les poussins nouvellement éclos et infectés.
Prévention et traitement : un bon assainissement est impératif, surtout en conditions d’éclosion. Évitez la surpopulation et le stress. E. Coli n’est pas facile à traiter mais différentes souches réagissent à différents médicaments.

Entérite nécrotique (Pourriture intestinale)

Symptômes : diarrhée qui a une odeur de pourri.
Impact : la pourriture intestinale affecte principalement les oiseaux âgés de 2 à 5 semaines.
Prévention et traitement : maintenez des conditions de propreté et évitez la surpopulation pour éviter une épidémie. Fournir des antibiotiques dans l’eau de boisson des poussins est un traitement efficace. À voir avec le vétérinaire.

Pneumonie des poussins (Aspergillose)

Symptômes : ralentissement de l’alimentation, augmentation de la consommation d’eau, manque d’air.
Impact : Survenant normalement chez les oiseaux âgés de 7 à 40 jours, la pneumonie peut entraîner un taux de mortalité dans jusqu’à 50 pour cent du troupeau.
Prévention et traitement : la pneumonie étant causée par un champignon, le maintien d’une écloserie et de conditions de vie propres est essentiel pour contrôler la propagation. Cette maladie n’est pas guérissable.

Rhume (Bronchite infectieuse)

Symptômes : respiration lourde, halètement, écoulement muqueux des yeux, et éternuements.
Impact : la maladie se propage facilement par l’air, la nourriture et par contact d’oiseau à oiseau.
Prévention et traitement : l’administration d’ antibiotiques et l’augmentation de la température de l’éleveuse peuvent aider à traiter le rhume. Les vaccins sont disponibles mais ne peuvent pas être utilisés pendant une épidémie.

Omphalite (Infection nombril)

Symptômes : infection du nombril, sac vitellin non absorbé, déshydratation et odeur putride.
Impact : les poussins infectés meurent généralement quelques jours après l’éclosion.
Prévention et traitement : la maladie survient lorsque le nombril d’un jeune poussin ne guérit pas et devient enflammé par des bactéries. Il est important de retirer tous les poussins malades et de maintenir un bon assainissement pour éviter de futures épidémies.

Salmonelle

Symptômes : les oiseaux malades se blottissent souvent près de la chaleur et ont une diarrhée de couleur claire.
Impact : les poussins infectés ont un taux de mortalité élevé.
Prévention et traitement : la salmonelle se transmet de la poule à l’œuf mais peut également provenir d’un équipement contaminé. Voir le vétérinaire en urgence.

Source › www.southernstates.com

Les fientes qui restent collées au derrière

Les poussins sont sujets à un phénomène appelée «cul pâteux». Les excréments collent au cloaque et l’obstruent, ce qui les empêche de se soulager. Si cette obstruction n’est pas solutionnée, cela peut les tuer. Vérifiez les fesses de vos poussins plusieurs fois dans la journée, surtout pendant les 2 premières semaines. Si vous trouvez un amas de fientes collées, humidifiez le soigneusement avec de l’eau tiède et retirez le bouchon. Séchez la zone et appliquez un peu de vaseline ou d’huile végétale dessus. Le vinaigre de cidre dans leur eau de boisson aide à prévenir cette condition. L’équivalent de 3 à 4 cuillères à soupe pour 4 litres d’eau est recommandé.

Source › www.backyardchickens.com

Quand peut-on sortir les poussins à l’extérieur ?

Voici ce que nous dit Michel Audureau dans son livre Petite encyclopédie de la poule et du poulailler : «Vous pouvez dès la seconde semaine de vie, les sortit sur l’herbe, durant la journée et au soleil avec un coin ombragé toutefois, et sous une mue (cage sans fond), pour les protéger des prédateurs. Rentrez-les dès qu’il fait un peu froid, ce qui se remarque par leur attitude moins vive et leur tendance à s’agglutiner».

Il faut également tenir compte de leur environnement et de la saison. S’ils sont nés à l’automne ou au tout début du printemps, il faut aussi tenir compte de la température extérieure. Observez leur comportement, comme nous l’avons mentionné dans cet article, s’ils ont froid, ils se serrent les uns contre les autres. Si cela est le cas, il vaut mieux les rentrer au chaud et attendre encore avant de les sortir. Bien entendu, nous parlons ici des poussins élevés à la maison. Ceux qui vivent avec leur mère, sont déjà à l’extérieur, et c’est elle qui gère ces moments.

Pour conclure sur comment s’occuper de poussins

Vous avez maintenant toutes les informations utiles pour bien vous occuper de vos poussins. Le plus important est de ne pas oublier que les faire grandir demande du temps à leur consacrer et du matériel spécifique.

Enfin, il faut penser aussi, qu’avant plusieurs semaines, vous n’avez aucune assurance sur leur sexe, à moins de les avoir sexer à 1 ou 2 jours. Nous avons rédigé un article complet sur le sexage › Comment sexer un poussin

Bibliographie

Poules  Guide complet de l’éleveur amateur  – Hervé Husson
Petite encyclopédie de la poule et du poulailler – Michel Audureau
Le Guide Larousse des poules et du poulailler – Pascale Nuttall

Informations complémentaires

La couvaison naturelle
Bien choisir une couveuse automatique

Avertissement : ce contenu (textes et images) est protégé par des droits d’auteur avec Digiprove et Copyscape contre le vol et le plagiat. Lire nos mentions légales › Mentions légales
Promo
IDMarket - Mangeoire XL pour Poules...
112 Commentaires
IDMarket - Mangeoire XL pour Poules...
  • Mangeoire pour poules en acier galvanisé avec une capacité de réserve de 5 kg de nourriture
  • La mangeoire avec couvercle permet à vos poules de se nourrir dès qu'elles ont faim
  • Équipée d'un couvercle qui s'ouvre dès que la poule se place sur la plateforme (500 gr minimum)
  • Pratique et résistante, ce distributeur préserve la nourriture de l'élevage et évite le gaspillage
  • Dimensions : L. 51 x l. 35 x H. 18.5 cm - Dimensions de la plateforme : L. 51 x l. 13 cm

Poule's Club

Éleveurs familiaux de poules depuis 2011, passionnés d'animaux, de nature et d'éthologie, sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années, et les échanges que nous avons eu avec des éleveurs professionnels. En particulier avec Michel Audureau éleveur depuis plus de 25 ans, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir. Nous avons à cœur de vous transmettre des informations fiables et vérifiées issues de spécialistes aviaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page