Bronchite infectieuse chez les poules : symptômes et soins

Promo
UGF – Les vers de Farine Premium, Seau de 3...
3 401 Commentaires
UGF – Les vers de Farine Premium, Seau de 3...
  • 💪 51 % DE PROTEINES - Le vers de farine séché est un complément idéal à une alimentation équilibrée...
  • 🐔 TOUS LES ANIMAUX - Cette collation d’insectes convient aux oiseaux sauvages, hérissons, hamsters,...
  • 🐛 UNE NOURRITURE SAINE - La consommation des vers de farine séchés favorise la santé de la peau, de la...

La bronchite infectieuse aviaire est une maladie hautement transmissible due à un virus de la famille des coronaviridae : coronavirus. Le terme bronchite sous-entend une atteinte respiratoire mais en fonction de la souche de l’agent pathogène, le virus touche également les appareils urogénital et digestif de la poule. Dans certains cas, les reins sont susceptibles d’être aussi touchés. Dans cet article nous allons voir les symptômes et les traitements possibles de la maladie.

Les symptômes de la bronchite infectieuse chez la poule

Le tableau clinique présenté par une poule atteinte de bronchite infectieuse dépend de la souche responsable et des tissus ou des organes touchés. Néanmoins, dans la plupart des cas, les symptômes sont les suivants :

À noter :
Le taux de mortalité est élevé chez les volailles âgées de moins de 5 semaines.
Le taux de mortalité est minime chez les volailles âgées de plus de 5 semaines.

Il ne faut pas confondre cette maladie avec une autre pathologie dont les symptômes sont un peu similaires › Poule qui éternue, rhume ou coryza

Conséquences de la bronchite infectieuse sur la ponte

Le taux de ponte diminue de manière considérable et évolue vers zéro au bout de quelques jours dans certains cas. Les œufs peuvent être également déformés, la coquille pâle ou rugueuse, voire même absente.

À noter : je suis rémunérée un petit pourcentage sur vos achats lorsque vous passez par un de mes liens de recommandation de produits des marques Amazon, Omlet et Invers, sans que cela ne vous coûte rien de plus. Cela me permet de pouvoir continuer à travailler sur ce blog et de vous offrir de nouveaux articles régulièrement.

Lorsque le traitement est entamé, une convalescence de 3 à 4 semaines est nécessaire pour que les poules victimes reviennent à leur forme idéale. Toutefois, il est rarement possible de retrouver un taux de ponte normal. Il est même possible qu’elle cesse à vie.

Les lésions provoquées par le virus à l’oviducte, auront des répercussions plus ou moins marquées selon l’âge de la poule et sa période de ponte :

  • Sur des futures pondeuses de moins de 2 semaines, outre les signes
    respiratoires : conséquences désastreuses sur la ponte (“fausses pondeuses”).
  • En début de ponte : provoque une légère baisse de ponte, qui rentre dans
    l’ordre en 1 à 2 semaines.
  • Après le pic de ponte : conséquences catastrophiques. La maladie en fin de ponte, entraîne l’arrêt irréversible de cette dernière.

Exemple d’œufs déformés par la bronchite infectieuse

Ces images d’œufs anormaux sont issus de sites étrangers. Avant toute chose, il convient de mettre hors de cause l’alimentation de vos poules. Si la nourriture est correcte, les œufs de ce type peuvent indiquer la présence de la maladie.

Voici quelques exemples en photos (Clic sur les photos pour les agrandir ) :

Oeufs mous symptôme de la bronchite infectieuse chez les poules

Oeufs à la coquille très fragile autre symptôme de la bronchite infectieuse

Oeufs déformés par la maladie

Quelles sont les causes de la bronchite infectieuse chez les poules ?

L’agent responsable de la maladie est le coronavirus. Il s’agit d’un virus très contagieux dont de nouvelles souches ne cessent d’apparaître.

Ce virus appartient à la famille des coronaviridae et ne résiste pas longtemps dans l’environnement, autrement dit, à l’extérieur de son hôte. Toutefois, lors d’une épidémie active, il peut survivre plus longuement, se propager dans l’air et se déplacer rapidement au sein du poulailler.

D’un autre côté, le matériel utilisé dans l’élevage des poules peut également être la cause de transmission du virus : les vêtements, les abreuvoirs, les bacs ou les mangeoires entre autres.

En absence d’hôte (les volailles en ce qui nous concerne), le virus ne survit pas plus de 5 à 6 jours dans l’environnement. L’excrétion virale par le jetage (voies respiratoires), dure environ 10 jours ; en revanche l’excrétion fécale (par les fientes) peut durer jusqu’à 20 semaines.

Transmission de la maladie

La bronchite infectieuse se transmet surtout par la voie respiratoire, par les aérosols et par les fientes. La transmission est horizontale, de façon directe (d’oiseaux malades à oiseaux sensibles), et indirecte par l’eau ou le matériel d’élevage.

Il est possible que le stress favorise le déclenchement de la maladie, les oiseaux pouvant rester porteurs asymptomatiques.

Il est important de souligner que la transmission de la bronchite infectieuse via les œufs est impossible.

Comment traiter la bronchite infectieuse chez la poule ?

Il existe des souches du coronavirus qui provoquent des lésions rénales, elles sont néphro pathogènes, c’est le cas notamment des souches australiennes. Dans ce cas, l’administration de solutés à base d’électrolytes peut être efficace.

Les vaccins contre la maladie

En Australie, des études ont été réalisées sur les souches locales et sur toutes leurs formes antigéniques et immunogènes dans le but de fabriquer des vaccins. Même si ces études ont été infructueuses, il existe actuellement une gamme de vaccins pour les souches locales australiennes de la bronchite infectieuse. De nouvelles souches du virus sont régulièrement détectées.

En France, les poules et les coqs acheté en élevage professionnel sont, normalement vaccinés contre la bronchite infectieuse. La vaccination est relativement efficace pour peu qu’elle ait été effectuée dès la naissance.

La vaccination contre la bronchite infectieuse chez les poules pondeuses, se fait soit par l’eau de boisson, soit par instillation oculaire, nasale ou tout simplement par pulvérisation.

Les traitements

Un traitement spécifique et curatif n’existe pas pour la bronchite infectieuse chez la poule. On peut toutefois traiter les infections secondaires à l’aide d’une antibiothérapie dans le but d’améliorer le confort et de soigner les sujets atteints.

On peut aussi envisager l’utilisation d’huiles essentielles afin de les aider à lutter contre le virus. Toutes ces huiles essentielles possèdent des propriétés antivirales, anti inflammatoires, et immunostimulantes (stimulent le système immunitaire).

Huiles essentielles anti-virales

  • HE Ravintsara (Cinnamomum camphora)
  • HE Eucalyptus radié (Eucalyptus radiata)
  • HE Niaouli (Melaleuca quinquenervia)
  • HE Tea tree ou Arbre à thé (Melaleuca alternifolia)

Cette liste n’est pas exhaustive, mais j’ai choisi ces huiles car je les utilise moi-même en interne ainsi que pour mes chiens et mes poules.

Posologie pour les poules : 2 gouttes d’une des huiles essentielles citées ci-dessus, diluées dans de l’huile végétale de votre choix et administrée ensuite directement dans le bec avec une seringue ou un compte gouttes pendant 7 à 10 jours. Pour une synergie, toujours plus efficace, vous pouvez également vous référez à celles utilisées pour traiter le coryza infectieux › Coryza ou rhume chez la poule

Huiles essentiellesPour des produits de qualité, il est recommandé d’acheter des huiles essentielles reconnues. Je vous recommande cette marque ›  Voir ici

Seringues sans aiguille pour administrer un médicament liquide

Attention, il est important de bien maintenir la poule ou le coq traité afin de ne pas lui en mettre dans les yeux. Si c’est le cas, rincez aussitôt à grande eau, car les huiles essentielles sont assez dangereuses pour les yeux.

Voici ce que préconise Pranarom en cas d’accident : “En cas de projection accidentelle d’huile essentielle dans l’œil, rincez-le impérativement sous l’eau fraîche pendant 2 minutes puis placez une compresse imprégnée d’une huile végétale (olive, noisette, noyau d’abricot… ) pendant une dizaine de minutes”.

On peut utiliser ce type de seringue spéciale pour chiens et chats › Seringue

Ou tout simplement un compte gouttes.

Excellent livre pour soigner ses animaux aux huiles essentielles

Ces indications sont issues de l’excellent livre de Pascal Debauche et Dominique Baudoux Guide pratique d’aromathérapie chez l’animal de compagnie, que je vous recommande et que vous trouverez › Ici

Important : Ces indications ne prétendent en aucun cas se substituer à un avis médical fourni par un vétérinaire, auquel il convient de se référer lorsqu’une maladie est détectée. Même si ces informations sont le fruit de mon expérience, les erreurs ne peuvent être totalement exclues car elles dépendent aussi de l’utilisation que vous en ferez.

Mesures en prévention contre la bronchite infectieuse chez les poules

Le virus étant hautement contagieux, l’infection touche l’ensemble des sujets. Ce qui nécessite des mesures sanitaires et hygiéniques drastiques pour limiter les pertes dues à l’infection.

Ces mesures consistent notamment en des mesures de biosécurité et des mesures de quarantaine.

Téléchargez librement mon guide › Soins des poules – Prévention et petits remèdes naturels

Désinfection des locaux

L’élimination du virus peut être réalisée par une désinfection des locaux. Le virus ne résiste pas face à la chaleur.

Chez les jeunes poulets, des modifications de quelques paramètres zootechniques peuvent éliminer le virus : optimiser les conditions d’élevage et augmenter la température de la couveuse peuvent être efficace pour lutter contre le coronavirus.

En ce qui concerne la prévention, les futures pondeuses et les poulets de chair doivent être vaccinés. Cette vaccination dépend de plusieurs facteurs, notamment de la souche ou du sérotype responsable. Car utiliser un vaccin contre une autre souche peut aggraver la situation. En effet, le choix du vaccin doit être fait en fonction de la souche connue pour être vivante et pathogène dans la région.

Conclusion

La bronchite infectieuse est une maladie virale relativement fréquente au poulailler. Elle est très contagieuse et même des sujets vaccinés peuvent être atteints si la vaccination n’a pas été conforme au protocole.

Une bonne hygiène du logement de vos poules et l’observation des œufs peut éviter une propagation de la maladie à tous vos sujets.

Il est à noter que des poules pondeuses qui ne pondent jamais, peuvent avoir été atteintes par la maladie avant leur arrivée chez vous. Dans ce cas, il n’est pas impossible que leur appareil reproducteur ait été irrémédiablement endommagé par le virus.

Sources

https://www.poultryhub.org

Autres maladies virales

La maladie de Marek
La variole aviaire
La maladie de Newcastle

Informations complémentaires

5 traitements naturels pour les poules
Poule malade : les premiers gestes

Vous avez une question ou vous souhaitez apporter votre témoignage ? N’hésitez pas à le faire dans la zone de commentaires tout en bas de cette page.

NOVITAL 70233 Abreuvoir poule 30 litres...
3 566 Commentaires
NOVITAL 70233 Abreuvoir poule 30 litres...
  • En plastique résistant à la rupture
  • Remplissage par le haut
  • Support large

12 Commentaires

  1. Bonjour Sylvie, Ok super si Lady ne tousse plus 🙂 Sinon, le problème c’est que la cause de la toux peut être multiple, et seul un vétérinaire pourrait la mettre en évidence. Personnellement, je stopperai les he pour juste leur mettre à disposition l’eau avec infusion de thym et oui, si cela ne s’arrange pas, le véto s’impose 🙂

  2. Bonjour Isabelle,
    Ma Bresse Grise,Lady,qui boitait,ne boite plus!,ça c’est la bonne nouvelle.Depuis une bonne semaine,elle tousse,et un jour où je l’avais dans les bras,j’ai ententu qu’elle était hyper-encombrée,je l’ai davantage remarqué au moment du coucher.(Comme nous je pense,en décubitus,les sécrétions stagnent plus….)J’ai commencé depuis 5 jours à lui administer(en suivant tes conseils,comme d’hab;)Une pipette/jour avec 2gttes d’Eucalyptus radié+huile tournesol+un peu d’eau pour faciliter le prélèvement du mélange.Elle est adorable,ouvre bien le bec,rien ne coule à côté,elle a même l’air d’aimer ça!!!Elle me faisait tellement mal au coeur au coucher que je lui redonnais un fond de pipette en me disant que ça l’aiderait à mieux respirer pour dormir.Tout se passe donc bien pour ça,elle est en forme par ailleurs(mange,boit,sort toute la journée,juste une légère ride sur un oeuf,sinon pas de souci non plus pour la ponte)Bizarrement,ça ne me semble pas infectieux,mais les symptomes persistent.Je continue 5 jours comme ça en espérant une amélioration,ou bien tu me conseilles un petit examen véto avant?Je suis toujours à ton écoute de par ton expérience et ta gentillesse à comprendre nos appréhensions.
    J’espère que chez tes cocottes tout va bien!
    A très bientôt par mail:))

  3. Bonjour, malheureusement aucun vaccins n’est fiable et performant à 100 %. Alors oui cela peut arriver.

  4. Bonjour , j’ai des poules pondeuses agées de 23 semaines qui sont atteintes de bronchite infectieuse malgrés qu’elles aient recu leur vaccin cevac 7k a leur 12 semaines.
    question : cela est il normale?
    Quelles solution a mon problem.
    MERCI

  5. Bonjour, personnellement non, mais peut-être pourriez-vous vous adresser à une association ornithologiste près de chez vous ? Ils pourront peut-être vous renseigner et même vous conseiller un vétérinaire spécialisé dans les oiseaux. Peut-être pourriez-vous voir sur le site de la LPO ? › LPO

  6. Bonjour. Pardonnez moi si je ne suis pas dans la bonne rubrique. Ma poule rousse a des problèmes respiratoires. En premier lieu, elle a eu les paupières gonflées, puis elle a fait du bruit en respirant. J’ai consulté rapidement un véto qui l’a mis sous antibiotique (Neoxyne). Il constate un point blanc dans la trachée. A ce moment là elle respirait normalement, mais parfois bruyamment. J’y retourne 4 jours après, car elle respire de plus en plus avec le bec ouvert. Il constate des tumeurs, dont une sous la langue, qui ne fait que grossir depuis. Il me propose de la traiter au Fluconazole, mais ce médicament est tellement sucré et épais qu’elle le rejette au bout de quelques prises. Troisième visite 5 jours après ( le 2 Janvier), je lui parle de la Syngamose. Il n’est pas convaincu, mais accepte de la traiter avec deux gouttes d’Ivomec. Ce matin il n’y a aucune amélioration. Elle respire toujours aussi difficilement, mais pas tout le temps le bec ouvert, avec parfois de la bave dans le bec, parfois épaisse. Ceci étant elle a un comportement normal, bois et mange un peu, suit les autres et picore. Le véto penserait à une candidose, mais n’est sûr de rien. Pour lui elle est condamnée. Quelqu’un aurait-il eu ce genre de maladie a traiter? De quoi cela peut-il s’agir? Merci pour vos éventuelles réponses.

  7. Bonjour Caroline, seule une analyse de véto par prélèvement pourrait dire de quelle maladie il s’agit. Cependant, ce que vous avez mis en place est déjà très bien et devrait améliorer la situation. Le mélange doit être donné sur un minimum de 7 jours, possible 10 et peut être repris 7 jours plus tard. Pour le thym dans l’eau peut-être essayer d’infuser moins de thym pour que le goût et l’odeur ne soit pas trop forte.

  8. Bonjour, 2 de mes poules présentent les symptômes suivants depuis hier matin : difficultés respiratoires (râle), écoulement nasal, diarrhée, perte d’appétit et de soif, fort abattement. Comment savoir s’il s’agit d’une bronchite, ou d’un rhume…? Je les ai isolées, leur ai fait boire à la pipette un mélange huile d’olive + HE tea tree + HE ravintsara, mais elles ne boivent pas leur infusion au thym ni ne mangent leur morceau d’ail. Que conseillez-vous ? Est-il sage d’attendre une amélioration en leur redonnant le mélange d’huiles essentielles, ou dois-je aller voir un vétérinaire ? Merci

  9. Bonjour Père Nicolas, moi aussi je me répète, mais merci infiniment pour vos messages 🙂 Je suis très heureuse que mes articles vous aident dans votre projet 🙂

  10. Merci encore Isabelle pour ce travail. Nos poules ne sont pas encore là mais la préparation continue son cours et toutes ces mises en garde et mesures de prévention sont très formatrices. Pardon si je me répète au long des messages qui paraissent mais je vous dis ce qu’ils m’apportent pendant cette préparation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page