Les œufs

Problèmes œufs : mous, fripés, hardés, tâchés…

Tout sur les œufs de poules pondeuses anormaux et mal formés

Beaucoup d’éleveurs s’inquiètent de retrouver un beau matin dans leur Oeufs mous, hardés, ridéspoulailler, des œufs qu’ils n’avaient jamais encore vus  et présentant des problèmes de coquille.

Plusieurs cas se rencontrent : œufs mous, à la coquille si fine qu’ils  s’éclatent à peine qu’on les a pris dans la main, on les appelle aussi œufs hardés ; les fripés ; les tâchés de sang ; les mal formés ; ceux parsemés de petits dépôts de calcaire…

La normalité voudrait que les œufs de nos poules soient ovales, lisses, brillants et sans tâches.

Pourtant, la fabrication de l’œuf est un processus très complexe qui demande beaucoup d’énergie à la poule et une alimentation irréprochable.

3 Guides numériques pour réussir votre petit élevage de poules

Nous allons voir dans cet article les facteurs susceptibles de modifier cela et d’être la cause de problèmes de coquille. Les raisons sont le plus souvent d’origine bactérienne ou virale, alimentaire et environnementale.

Veuillez noter cependant, que quand le phénomène ne se répète pas, il y a normalement aucune raison de s’inquiéter. C’est quand il se produit plusieurs fois qu’il convient d’agir.

Il n’est pas rare qu’une poule plus âgée ponde des œufs à coquille molle de temps en temps par exemple.

Oeuf mou ou sans coquilleŒufs mous sans coquille ou à coquille très fine

Dans son document Reproduction des volailles et production d’œufs, Bernard Sauveur spécifie ceci : ″Les œufs sans coquille ou à coquille très fine sont plus fréquents qu’on ne le pense généralement (sans doute 3 à 4 %) car perdus dans les fientes.  Ils proviennent parfois mais pas toujours d’expulsion prématurée de l’œuf. L’origine peut être infectieuse  (syndrome EDS 76), maladie causée par un adénovirus aviaire dont il n’existe pas de traitement.″

Si le virus n’est pas la cause, le mécanisme physiologique est encore inconnu, mais il a tout de même été démontré que le stress ou  une agitation exagérée au poulailler à l’heure où la coquille commence à se former (c’est-à-dire en fin d’après-midi), augmenterait la fréquence de ce problème.

Plusieurs autres facteurs peuvent être également incriminés : manque de calcium et/ou vitamine D, malformation de l’appareil génital et autres maladies comme la bronchite infectieuse ou la maladie de Newcastle.

Important : le parasitisme intestinal abaisse l’absorption du calcium et/ou de la vitamine D. Il convient de vermifuger régulièrement ses poules pour éviter tout excès de vers susceptible d’altérer la qualité des œufs.

Pour faire facilement des apports en calcium, plusieurs solutions existent : coquilles d’huîtres et insectes séchés.

Des œufs de forme anormaleŒufs mal formés ou de forme irrégulière

Ces œufs sont reconnaissables car ils diffèrent de la forme et / ou de la taille normale.

Ainsi, ils peuvent être soit trop gros, soit trop petits, ronds au lieu d’être ovales, ou présenter des malformations mineures ou importantes dans la forme.

Les causes  supposées de ce phénomène sont à peu près identiques à celles mentionnées un peu plus haut : problème à la fabrication de la coquille du à des carences alimentaires, maladie (bronchite infectieuse), stress important, surpopulation.

À noter : il convient de tenir compte de l’âge de la poule. Une poule âgée pond des œufs moins réguliers sans que cela ne soit inquiétant.

Bosses et plis sur œuf de pouleŒufs fripés ou  ridés

Voici ce que nous dit Bernard Sauveur sur ces œufs : ″La solidité de la coquille est très sensible aux maladies respiratoiresmycoplasmose, et surtout maladie de Newcastle et bronchite infectieuse, conduisant à des coquilles déformées, décolorées et minces,  sur des membranes coquillières également amincies. La déformation la plus courante est l’apparition d’un anneau à l’équateur de l’œuf accompagné de bosses et de plis sur l’ensemble de la surface. ″

Si votre poule pond des œufs de ce type régulièrement, il convient de vous rapprocher d’un vétérinaire au plus vite afin de déterminer quelle maladie est responsable de ce type de ponte.

Une coquille d’œuf présentant des traces de sangTâches de sang sur la coquille

Les tâches de sang plus ou moins importantes sur la coquille, se rencontrent le plus souvent chez les jeunes poulettes qui comment à pondre.

Ainsi, il peut arriver que de petites lésions internes soient à l’origine de ces saignements.

On peut également rencontrer ces œufs chez les poules pondeuses en surpoids.

Tâches sur œufCoquille tâchée ou mouchetée

Les coquilles tâchées sont assez fréquentes. La grosseur des tâches peut varier et être plus ou moins importante.

Elles sont dues à la présence d’eau dans la coquille provenant de l’intérieur de l’œuf.

Il peut s’agir d’un défaut de fabrication inhérent à la poule, ou d’une pression exercée sur l’œuf et ayant présenté une micro fêlure interne.

Un oeuf cassé pendant sa fabrication et réparéŒuf cassé et réparé

On les appelle aussi ″Les œufs pré-fêlés in vivo″. Ce sont des œufs dont la coquille a été cassée pendant sa formation puis qui s’est ensuite plus ou moins bien réparée pendant les heures restantes de calcification.

Ainsi c’est ce bourrelet de cicatrisation qui fait penser à un œuf ″rafistolé″ou réparé.

Ce phénomène est fréquent chez les poules élevées en trop grand nombre, avec problème de surpopulation et stress important en fin de journée.

Oeuf avec aspérités et couche de calcaireCoquille rugueuse avec aspérités

Ces œufs sont facilement repérables. Les aspérités, en général surtout présentes sur le bout de l’œuf, sont principalement dues au dépôt de corps étrangers lors de la formation de la coquille, et recouverts ensuite de calcaire.

La solidité de la coquille peut être altérée par ce phénomène. On trouve ce type d’œufs chez les poules plus âgées normalement, aussi d’éventuelles carences alimentaires ne peuvent être mises en cause.

Autres particularités liées aux œufs

Outre les coquilles, les œufs eux-mêmes peuvent présenter quelques singularités susceptibles d’étonner ou d’inquiéter.

Voici celles que vous avons recensées. Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à nous le faire savoir et de prendre des photos que nous puissions les rajouter ici › Contact

Traces de sang dans un œufTraces de sang dans l’œuf

Les tâches de sang que l’on retrouvent parfois dans un œuf proviennent habituellement d’une hémorragie à l’intérieur du follicule ovarien, survenue avant ou pendant l’ovulation.

Ce sang est transporté avec le jaune dans l’oviducte et s’intègre au contenu de l’œuf. Il a l’apparence de stries rouge vif ou de caillots collés au jaune ou en suspension dans l’albumen (blanc).

Les œufs contenant ces traces de sang peuvent être consommés sans problème.

Un œuf à double jauneDouble jaune

Le double jaune n’est pas si rare et se trouve le plus souvent chez les jeunes poules.

Ce phénomène est dû à une double ovulation. L’œuf pondu est bien plus gros et plus lourd que la normale (aux alentours de 120 g).

Quand on l’ouvre on y trouve deux jaunes, pas forcément très gros.

Un œuf dans l’œufUn œuf dans l’œuf

Ce phénomène se rencontre plus rarement et étonne au plus haut point : quand on casse l’œuf, on y trouve un autre plus petit entièrement constitué ; jaune, blanc et coquille.

Il se créé pendant la formation de l’œuf dans l’oviducte.  Un deuxième ovocyte est libéré par une contraction, provoquant la remontée du premier vers le haut de l’oviducte. Le deuxième œuf continue sa progression et se retrouve en formation dans le premier…

Ce double œuf est toujours plus gros qu’un œuf normal et peut également être consommé sans problème.

Voir la vidéo

Vous n’avez pas trouvé la réponse à votre problème ? N’hésitez pas à nous contacter pour nous le faire savoir › Contact

Pour conclure

Les problèmes touchant les œufs ne sont pas rares dans nos petits élevages familiaux.

Pour les régler, il suffit bien souvent de revoir l’alimentation en faisant des apports en calcium et vitamine D.

Si cela ne suffit pas et si le problème perdure, il convient de chercher les autres causes possibles au plus vite et d’isoler du groupe la poule concernée pour éviter la propagation d’une maladie virale ou bactérienne.

À lire aussiFormation coquille œufPoule qui ne pond plus, et si c’était l’alimentation ?

Source :

  • Mes poules en bonne santé – Jeanne Brugère Picoux Vétérinaire › Voir ici
  • Poules guide complet de l’éleveur amateur – Hervé Husson › Voir ici
  • Reproduction des volailles et production d’œufs – Bernard Sauveur – Inra
  • Autres sources › Photos / Autres infos
  • Qualité des œufs – Hyline International

À lire aussi sur les œufs des poules pondeuses

 

 

Élever des poules | Races de poules | Maladies | Le poulaillerComportement | Les œufs | Faq | Livres

 

3 Guides numériques pour réussir votre petit élevage de poules

Poule's Club

Éleveuse familiale de poules depuis 2011, passionnée d'animaux et de nature, j'ai la chance de pouvoir allier mes connaissances en informatique à mes passions. Sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années et les échanges que nous avons avec certains éleveurs professionnels. Je pense en particulier à Michel Audureau, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir.

23 Commentaires

  1. Bonjour,
    Nous avons un problème d’œuf avec une de nos trois poulettes. Notre poule Orpington, fait un œuf normal souvent en matinée, et un second mou en soirée dans le jardin ou la nuit sous le nichoir avec parfois aussi un gros jaune. Elle a des coquilles d’œufs et des vers de faine séchés dans son alimentation et du sable aussi un peu de partout dans le jardin et le poulailler….. Par contre pas beaucoup d’herbe à disposition. Elle ne pond que depuis deux semaines. C’est peut-être normal au début? Si vous avez des réponses, merci d’avance !

  2. Quasiment tous les jours , dans le pondoir, (il y a quatre pondoirs ) un oeuf est cassé, et (vidé) mangé la plupart du temps . Que dois je faire pour éviter
    que cela ne se reproduise . J’ai quatre poules , une rousse , une sussex, une grise et une noire . Merci pour vos réponses et suggestions .

  3. Il se peut aussi qu’elle ne fixe pas bien le calcium à cause d’un manque de vitamine D par exemple.

    Une bronchite infectieuse passée inaperçue a pu endommager l’appareil reproducteur. Elle peut donc être en forme maintenant. Et aussi malheureusement être attente d’une maladie qui ne présente pas encore de symptômes. Tous est possible.

  4. Pour les poux rouges je ne suis pas sure du tout mais j ai vu des petites taches rouge orange sur la peau mais ce n est pas des insectes comme des poux ou aoûtats je ne sais pas ce que c est

  5. En généralité un apport suffisant en calcium remédie donc à cela ? Car autrement elle se porte bien. Sinon elle montrerait des signes de mauvaise santé qu en pensez vous ? En tout cas merci bcp de votre réponse

  6. Bonjour, j etais déjà venue vers vous pour d autres problèmes.
    Aujourd’hui et depuis 4 ou 5 jours une de mes 5 poules fait un œuf mou. Le matin qd je les sors vers 7h30 l œuf est déjà dans les fientes ou elles dorment. Ce matin un mou mais pas cassé et sinon le contenu d un œuf et la membrane à part. Comment y remédier ? Et que donner en complément alimentaire ? Elles ont déjà des coquilles d d’huitres concassées que j achète mais elles n en prennent pas bcp voire très peu.
    Faut il donner un drainant hépatique ?
    Elles ont été vermifugees mi juin. Poudrées à la terre de diatomée. Mais peut-être des poux rouges qui les embêtent ? Que donner en interne en répulsif ?
    Merci d avance.

  7. Bonjour,
    à chaque extrémité de l’œuf , de tous petits points blancs comme collés sur la coquille.
    À quoi cela correspond ?
    Merci , cordialement,
    Pierre

  8. Bonjour, malheureusement je ne saurais vous dire de quoi il s’agit. La couleur de la coquille est due aux gènes, aussi elle ne se modifie pas normalement. Si la poule est jeune, cela devrait se stabiliser aux prochains cycles de ponte.

  9. Bonsoir,
    J’ai 2 poules dont 1 est trop jeune pour pondre, or depuis quelques jours les oeufs d’apparence normale (coquille tres dure, coloration beige) ont une coloration du jaune tirant sur le verdâtre. C’est très étrange car la seule poulette qui pond faisait jusqu’ ici des œufs tout à fait normaux. Est ce dû à une maladie? Ces œufs sont ils sans danger à consommer? Merci pour votre éclairage.

    Cdlt

  10. Merci pour ces informations. Je vais essayer le drainage hépatique, on verra bien. L’important c’est qu’elles n’ont pas l’air de souffrir. Je vous tiendrais informée. Aujourd’hui 4 œufs tout à fait normaux.
    Bonne journée
    Eddy

  11. C’est indiqué dans l’article 🙂 : « L’origine peut être infectieuse (syndrome EDS 76), maladie causée par un adénovirus aviaire dont il n’existe pas de traitement.

    Cependant, d’autres causes peuvent être possibles : mauvaise assimilation du calcium, peut-être due à un manque de vitamine D. L’alimentation n’est peut-être pas correcte. Les poules ont besoin d’une alimentation spécifique pour fabriquer leurs œufs. Les restes de table, par exemple et tous les autres aliments inadaptés sont néfastes à plus ou moins long terme.

  12. J’en ai identifié au moins 2. Par ailleurs, il y a 3 mois, une de mes poules a été traitée par antibiotiques pour une synovite infectieuse (c’est apparement assez courant). Il y’a toujours sur ses œufs une auréole brunâtre et rugueuse à l’extremité pointue de l’oeuf. Certains œufs ont également parfois quelques aspérités rugueuses sur la coquille. Malgré cela, mes 4 mémères pètent la forme !!! A quel type de virus penseriez vous ?
    Merci
    Eddy

  13. Bonjour
    Pas de problème de promiscuité puisque, pour 4 poules, il y a en permanence 80 m2 de parcours et nous leur ouvrons le reste du jardin quand nous sommes là. Le poulailler a 4 pondoirs et est, je pense, capable de recevoir le double de pensionnaires. Non décidément je sèche. J’ai cherché sur Internet. Il est peut éventuellement s’agir d’un problème de drainage hépatique. Je vais essayer de trouver un traitement (Epafarm ou Detoxiponte). Je vous dirais ce qu’il en est. Merci à vous
    Eddy

  14. Bonjour, tout est dit dans l’article, je ne peux malheureusement rien faire de plus. Il peu y avoir un problème de maladie ou de stress important, peut-être trop de promiscuité ?

  15. Bonjour
    Je ne sais plus quoi faire. Depuis plusieurs semaines les poules font périodiquement des œufs mous. Elles ont des coquilles d’huitres Mélangées à leur alimentation ainsi que des compléments alimentaires mélangés à l’eau de boisson (Vitavia et Soluvita+). Pas de parasites, de l’herbe à disposition … Je ne sais plus quoi faire. Pouvez vousm’aider ? Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page