Comment empêcher une poule de couver : la découvaison

NOVATERA Terre de Diatomée 100% Naturelle -...
  • Terre de diatomée 100% naturelle. Grade Alimentaire (Food codex). Utilisable en Agriculture biologique...
  • Non calcinée, préserve votre santé et celle de vos animaux. Moins de poussière que la blanche pour un...
  • Extraite et conditionnée en Auvergne Rhône-Alpes (France). Sa couleur grise garantit sa pureté.
  • Pour la protection des animaux, l'entretien de la maison, l'hygiène des litières, le jardinage
  • Emballages fabriqués en France et en Europe, réutilisables, résistants, écologiques

Comment empêcher une poule de couver : nos conseils

Quand une poule ne quitte plus le poulailler et qu’elle garde des œufs sous elle, alors il est fort probable qu’elle démarre une période de couvaison. Mais comment empêcher une poule de couver ?

Vous n’avez pas de coq, pas d’œufs fécondés, ou tout simplement vous ne souhaitez pas de poussins. Voici comment faire pour mettre en place une découvaison sans utiliser de méthodes dangereuses pour votre poules. Ces conseils sont issus d’éleveurs professionnels de poules.

En élevage industriel, les contraintes économiques poussent les éleveurs à toujours chercher de nouvelles solutions pour stopper la couvaison chez les poules pondeuses, bien souvent en utilisant des moyens artificiels à base de molécules, de sérums et autres substances de synthèse.

Bien heureusement, à notre petite échelle d’éleveur familial nous n’en sommes pas là ! Il s’agit pour nous d’aider nos poulettes à modifier leur état hormonal, en les traumatisant le moins possible. Voyons maintenant les solutions possibles pour aider une poule à découver en tenant compte de son bien-être et de son rythme hormonal.

Pourquoi empêcher une poule de couver ?

Une poule qui couve sans que rien ne se passe au bout, peut rester des semaines, voire des mois sur ses œufs, à couver dans le vide. Si on la laisse faire, elle met sa vie en danger. Il n’est d’ailleurs pas rare que des poules meurent pendant une couvaison excessive. Elle s’alimente moins, maigrit, est plus sensible au parasitage excessif et aux maladies… Il est indispensable de la faire cesser su vous ne souhaitez pas avoir de poussins.

Comment savoir si une poule est en train de couver

Cette poule à bien l'intention de couver coûte que coûte

Votre poulette ne quitte plus son nid ? Elle se gonfle et proteste à l’aide de vocalises caractéristiques si vous tentez de l’en déloger ? Vous avez l’impression qu’elle ne se lève plus, même pour se nourrir et s’abreuver, vous constatez  qu’elle a perdu ses plumes sur la paroi abdominale révélant une peau rougeâtre à nu, et enfin que sa jolie crête rouge est devenue pâle et rabougrie… Si toutes les éventuelles causes médicales et parasitaires sont écartées, alors pas de doute, votre poule pondeuse est bel et bien… passée en mode couveuse !

Agrarzone Filet pour volailles non...
  • ✅ HAUTE SÉCURITÉ DES POULES: Ayez toujours l'esprit tranquille lorsqu'il s'agit de protéger vos poules....
  • ✅ PROTECTION DES ANIMAUX SAUVAGES: Aide à maintenir efficacement les prédateurs hors de votre pâturage....
  • ✅ EXTRÊMEMENT STABLE: Quel que soit l'endroit où vous gardez vos poules, notre filet de pâturage tiendra...
  • ✅ FACILE À MONTER ET À DÉMONTER: Le filet pour poules est particulièrement adaptée aux terrains...
  • ✅ ACCESSOIRES ATTRACTIFS: Comprend 8 à 15 piquets en plastique, un kit de réparation et des piquets de...

La poule qui reste dans le pondoir

La poule qui reste dans le pondoir, squattant le poulailler, est l’attitude type d’une poule qui couve. Quand les éleveurs la manipulent, ils s’aperçoivent qu’elle a perdu des plumes sous le ventre,  qu’elle semble “chaude” au toucher, et que les autres plumes sur le corps sont toutes ébouriffées. La poule couveuse va également pousser un petit cri caractéristique qu’elle n’émet pas d’habitude lorsqu’on s’approche d’elle… Tous ces symptômes indiquent un début de couvaison.

La couvaison est un phénomène naturel, moins fréquent chez certaines poules dites pondeuses, mais naturel malgré tout ! Il s’agit d’une période du cycle de vie de la poule qui, une fois démarrée, déclenche tous les symptômes précédemment décrits.

La couvaison sans coq et sans œufs

Il n’est pas rare de trouver sur les nids des poules couveuses tellement assidues qu’elles couvent sans œufs ; d’autres qui passent leur temps à piquer les œufs de leurs co-locataires pondeuses pour les rajouter à ceux déjà en place ; et d’autres encore qui sont capables de passer des semaines en mode «couveuse» à tel point qu’on pourrait se demander si elles vont en sortir un jour…

La poule peut même couver si vous n’avez pas de coq… C’est pourquoi il est important de savoir comment empêcher une poule de couver.

2 solutions pour empêcher une poule de couver et entreprendre une découvaison

Beaucoup de méthodes sont proposées sur Internet pour faire arrêter  la couvaison. Vous l’avez compris, la couvaison n’est pas une maladie, il est impossible de l’arrêter avec un anti-fièvre ou encore en trempant le derrière de la poule dans l’eau froide.

On s’aperçoit  souvent que ces méthodes ne fonctionnent pas pour empêcher une poule de couver, ou alors, si elles finissent par le faire, c’est bien souvent parce que la poule a cessé d’elle même sa couvaison. Cela peut être le cas si les œufs sont infertiles ou si la poule reprend très vite un cycle de ponte. Vous pouvez très bien laisser votre poule sur ses œufs pendant quelques jours sans que ce ne soit dangereux pour sa santé.  Mais plus vite on met en place les méthodes décrites ici, plus rapide sera la découvaison.

Quoi faire en premier pour la découvaison ?

Avant tout chose voici les actions à mettre en place dès que vous vous apercevez qu’une de vos poules couve. Cela parait évident à certains et pourtant… Que de messages je reçois d’éleveurs qui n’ont pas pensé que cela pouvait influer sur la suite de la découvaison !

Pour une découvaison réussie : enlever les œufs sous la poule

Action numéro 1 : retirer les œufs sous votre poule

La première chose indispensable à faire si vous souhaitez mettre en place une découvaison, est de retirer les œufs sous la poule. Beaucoup d’éleveurs familiaux laissent les œufs sous les poules couveuses en pensant bien faire, pour ne pas les traumatiser. Or, sans le vouloir, en les laissant, vous les incitez à pousser leur couvaison à terme. (Photo source › www.theartofdoingstuff.com).

Il est aussi fréquent, que les poules couveuses récupèrent les œufs des autres poules dans le poulailler et les glissent dans leur nid, c’est pourquoi il est important de les relever plusieurs fois par jour.

Action numéro 2 : enlever le nid

Vous ne l’avez peut-être pas remarqué, mais quelques jours avant de débuter sa couvaison votre poule a consciencieusement préparé son nid. Aussi, lorsque vous vous apercevrez qu’elle ne le quitte plus, il est judicieux de le lui retirer. Il est probable qu’elle se mette alors à chercher un autre endroit pour couver. Cela peut être à l’intérieur, mais aussi à l’extérieur du poulailler, et parfois même dans des endroits insolites ! Quelquefois, le seul fait de le lui enlever suffit à lui faire cesser sa couvaison.

Enlever le nid, consiste tout simplement à défaire celui creusé dans la litière. Il faut répéter cette action à chaque fois qu’elle cherche à en faire un autre.

Solution numéro 1 pour une découvaison facile

Cette solution est à tester en premier. Elle donne des résultats plutôt corrects pour peu qu’elle soit mise en place rapidement, c’est-à-dire dès le début de la couvaison. En général elle fonctionne dans 50 % des cas, dans un laps de temps qui varie selon les poules, et qui peut aller de 3 à 5 jours. Au-delà, il faudra passer à la solution n°2.

1. Obligez votre poule à se lever

Dès que vous vous apercevez que votre poulette reste couchée en permanence, ôtez-lui ses œufs et son nid, ensuite obligez-la à se lever. Vous constaterez qu’elle en sera fort mécontente et qu’elle saura vous le faire comprendre à coups de hauts cris et de picages éventuels. Si cela vous inquiète, enfilez des gants et soulevez-la délicatement pour la sortir et la déposer le plus loin possible, à l’autre bout du parcours. À peine posées au sol, certaines poules retournent illico se recoucher à l’endroit où elles étaient.

2. Fermez le poulailler

Pour éviter cela, fermez la porte du poulailler après l’avoir sortie. Le comportement de chaque poule diffère selon son caractère. Les plus inquiètes vont tenter coûte que coûte de rentrer dans le poulailler en cherchant une ouverture possible, alors que les plus fatalistes en profiteront pour s’alimenter et s’abreuver. Si vous en avez le temps, restez le plus longtemps possible pour observer le comportement de votre poule.

3. Pendant combien de temps ?

Idéalement, cette opération pour optimiser la découvaison est à renouveler plusieurs fois par jour : 5 fois à 10 fois si vous le pouvez, jusqu’à temps que votre poule ne montre plus de signes de couvaison, et qu’elle reprend une vie normale. Comme nous l’avons évoqué un peu plus haut, ce laps de temps varie d’une poule à l’autre, de 3 à 5 jours, quelquefois plus.

Lorsque toutes les pondeuses auront pondu, vous pouvez même envisager de fermer la porte du poulailler 2 ou 3 heures dans l’après-midi. Si vous n’en êtes pas certain(e), il vaut mieux le laisser ouvert. Autant ne pas perturber tout le groupe, ce qui est assez fréquent, la couveuse ayant tendance à chasser les pondeuses hors du poulailler lorsqu’elle estime que son quota d’œufs est suffisant.

Solution numéro 2

Si la première solution ne s’avère pas concluante au bout de 4-5 jours, il faudra donc passer à la seconde. Dans la plupart des élevages industriels de poules pondeuses, les poules couveuses sont systématiquement éliminées. Il arrive quelquefois qu’elles soient isolées dans des cages spéciales, sans litière, sans eau et sans aliments. Si elles récidivent… l’issue est la même, elles ne seront pas gardées. Pourtant, le seul fait de changer la poule de place en l’éloignant de son poulailler suffit.

Éloigner la poule couveuse de son poulailler

Il faut prévoir un endroit clos, sans litière, avec juste un abri comme un carton ouvert par exemple ou un petit poulailler d’appoint  en bois dont on laissera le toit levé la journée si le temps le permet. On mettra bien sûr, eau et nourriture à sa disposition. Pour voir ce petit poulailler › Poulailler d’appoint pas cher

Idéalement le tout peut être installé dans une mue d’élevage (cage sans fond) hors de son parcours, ou même dans un garage, ceci pour éviter qu’elle ne soit tentée de retourner à son poulailler. Le but étant que votre poulette ne soit plus dans les conditions optimum de couvaison. Ainsi, l’absence de nid, et surtout l’éloignement de son poulailler causeront un changement radical dans son état hormonal. Le taux de prolactine chutera rapidement, et vous la verrez cesser de couver.

Attention, cette méthode est fiable uniquement si l’isolement a lieu suffisamment éloigné du lieu habituel de vie de votre poulette.
abri poule couveuse

Ce type d’installation convient très bien pour isoler une poule couveuse : un petit poulailler individuel sans litière, installé dans une mue (cage sans fond). Un carton, si le temps le permet peut aussi faire l’affaire. Pour en savoir plus sur la mue › Mue cage à poule

Réintroduire la poule isolée dans son groupe

Après la période d’isolement, et une fois qu’on sera assuré de la fin de la découvaison, il faudra réintroduire la poule couveuse dans son groupe. Quelquefois, cela se passe très bien, et les autres l’acceptent à nouveau très facilement, mais ce n’est pas toujours le cas. Il faut alors procéder comme lors d’une nouvelle introduction.

Pour ceci, nous vous invitons à lire cet article complet sur l’introduction de nouvelles poules au poulailler › Comment introduire de nouvelles poules

Comment savoir si la découvaison a réussi ?

Voilà une question que l’on me pose souvent : comment savoir quand c’est fini ? Eh bien il suffit d’observer sa poulette ! Le fait de quitter le nid est déjà bon signe. Quelquefois, c’est très peu de temps, et puis ensuite de plus en plus souvent et surtout de plus en plus longtemps.

La poulette reprend peu à peu une vie normale : elle parcourt à nouveau son enclos, gratte le sol, bref, passe du temps dehors à s’adonner à ses activités favorites. Tous ces éléments sont autant de signes que votre poulette quitte peu à peu son état de couveuse. Mais attention, si vous observez cela en alternance avec des périodes sur le nid, ce n’est pas encore le bon moment. Il faut vraiment que votre poulette retrouve son comportement d’avant.

Découvaison ratée : les causes de récidive

Les cas de récidive ne sont pas rares, une poule découvée peut recommencer à couver quelques jours ou quelques semaines après. Vous n’avez pas le choix, il faut dans ce cas répéter les solutions 1 et/ou 2. Vous pouvez aussi anticiper la reprise de la couvaison si vous connaissez vos poules les plus assidues, en limitant les nids dans le poulailler et en y apportant plus de lumière, par exemple en ouvrant une trappe laissée fermée d’habitude.

Si certaines de vos poules sont des couveuses acharnées, il convient également de surveiller leur comportement. Si jamais elles présentent des signes de couvaison, anticipez et sortez-les du poulailler régulièrement.

1. La poule couveuse n’est pas restée isolée assez longtemps

La cause de découvaison ratée la plus courante, est le fait que la poule couveuse ne soit pas restée assez longtemps à l’isolement. Les éleveurs trop pressés de revoir leur poule réintroduire le groupe, n’attendent pas suffisamment longtemps après l’arrêt de couvaison. Soyez patient, et attendez 1 jour ou deux avant de la remettre dans son poulailler avec les autres.

2. Présence de litière

Certains éleveurs (et plus spécialement les femmes 🙂 ), ont du mal à supporter de voir leur poulette couchée sur un sol nu sans litière. Aussi, pour lui éviter un certain inconfort, ils ajoutent un peu de paille ou de foin dans l’abri de fortune. Cependant, cela encourage la couveuse à continuer son travail de couvaison et retarde fatalement son arrêt. Aussi : pas de litière dans le lieu d’isolement !

3. Nourriture trop riche

Toujours pour atténuer les conditions de vie plus difficile de la poule isolée, les éleveurs ont tendance à leur donner plus de nourriture. Or, l’alimentation spéciale poules pondeuses incite à la ponte, et donc à la couvaison pour ces poules couveuses. Il convient donc de diminuer les rations de graines, et idéalement de remplacer l’alimentation pondeuse par un mélange simple de blé et maïs par exemple.

Et si je laisse faire la nature ?

On peut être tenté de laisser faire la nature et permettre à sa poule couveuse de continuer à garder le nid sans œufs, jusqu’à temps qu’elle décide elle-même de cesser la couvaison. Cela est tout à fait possible, mais il faut s’assurer qu’elle ne mette pas sa santé, voire même sa vie en danger comme nous l’avons évoqué au début de cet article. Il n’est pas envisageable qu’elle reste plusieurs semaines, voire plusieurs mois (certains éleveurs l’ont déjà vu), sans sortir et s’alimenter normalement.

Si c’était la cas, il y a un risque de parasitage important et de prédisposition aux maladies compte tenu de la perte de poids liée à la couvaison. Aussi, il est préférable d’intervenir au delà d’une limite de temps raisonnable, qui ne devrait pas excéder 20-21 jours, durée moyenne d’une couvaison normale.

Reprise de la ponte après une découvaison

La reprise de la ponte est variable selon les sujets. Elle dépend entre autre, de l’âge de la poule et de son état hormonal. Ainsi, Praline une de nos poules couveuses peut reprendre la ponte une dizaine de jours après un arrêt de couvaison, alors qu’ Aloé une autre de nos couveuses reste quelquefois 3 ou 4 semaines avant de pondre à nouveau. Il faut donc être patient et laisser votre poulette retrouver tranquillement son rythme biologique naturel.

Conclusion sur la découvaison

Certaines poules sont meilleures couveuses que d’autres c’est indéniable. Les poules Soies par exemple sont réputées couveuses hors pair à tel point que certains éleveurs ne les voit que très peu dans la basse-cour pendant l’année ! Les petites Bantam de Pékin ne sont pas en reste.

Empêcher une poule de couver n’est pas impossible, cela demande juste un peu de patience et d’organisation. Le phénomène est physiologique et naturel, il peut être dangereux d’utiliser des méthodes à base de médicaments ou d’autres encore qu’on ne maîtrise pas réellement. Mettez plutôt en place ces méthodes efficaces et votre poule stoppera sa couvaison, pour se remettre à pondre de bons œufs quelques jours ou quelques semaines après.

Informations complémentaires

La couvaison chez la poule
Achat d’œufs fécondés : faire attention
Comprendre le comportement des poules
Tout savoir sur la conservation des œufs
Comment choisir une couveuse automatique

Avertissement : ce contenu (textes et images) est protégé par des droits d’auteur avec Digiprove et Copyscape contre le vol et le plagiat. Lire nos mentions légales › Mentions légales

IDMarket - Mangeoire XL pour Poules...
  • Mangeoire pour poules en acier galvanisé avec une capacité de réserve de 5 kg de nourriture
  • La mangeoire avec couvercle permet à vos poules de se nourrir dès qu'elles ont faim
  • Équipée d'un couvercle qui s'ouvre dès que la poule se place sur la plateforme (500 gr minimum)
  • Pratique et résistante, ce distributeur préserve la nourriture de l'élevage et évite le gaspillage
  • Dimensions : L. 51 x l. 35 x H. 18.5 cm - Dimensions de la plateforme : L. 51 x l. 13 cm

Poule's Club

Éleveurs familiaux de poules depuis 2011, passionnés d'animaux, de nature et d'éthologie, sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années, et les échanges que nous avons eu avec des éleveurs professionnels. En particulier avec Michel Audureau éleveur depuis plus de 25 ans, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir. Nous avons à cœur de vous transmettre des informations fiables et vérifiées issues de spécialistes aviaires.

31 Commentaires

  1. Bonjour Francine, les poules Soies sont réputées très couveuses. Non, au contraire le fait de les faire couver ne fera que renforcer ce comportement. Sachez que gérer des poussins n’est pas facile, surtout si vous avez des coqs : vous ne saurez pas comment faire puisque personne n’en veut… aussi ne culpabilisez pas, car ce serait encore pire si vous deviez les sacrifier.

  2. Bonjour
    Merci d’abord pour tous vos conseils, et votre professionnalisme.
    J’ai trois poules soies et jai acheté il y a un an votre guide de découvaison et ça marche bien : je les isole 48 heures.
    Mais chaque deux mois ça recommence !!! et je culpabilise…
    Est-ce que si je me procure une fois des œufs fécondés pour avoir des poussins… seront-elles moins assidues après…..?

  3. Bonsoir

    comment faut il isoler ma petite capucine qui s’est mis à couver depuis 1 semaine et qui ne pond plus
    actuellement, je l’a sors et je condamne l’accès au pondoir, mais arrivé au soir elle se remet à couver
    comment faut-il faire et pendant combien de temps ? quand va t elle repondre
    merci

  4. Merci beaucoup pour le guide de découvaison, je vais essayer de ce pas car ma Noisette couve depuis 3 jours! Par contre, elle continue à pondre quand même!!! Et là, je l’ai sortie du poulailler pour leur donner à manger (j’en ai 4), comme j’ai ouvert le pondoir et qu’elle a vu le seau du repas, elle est sortie mais une fois le repas terminé, elle est rentrée à nouveau dans le pondoir alors que je viens d’enlever les oeufs…Bref, je vais la faire sortir et refermer le poulailler pendant 1h qu’elle puisse brouter un peu 😉
    Par contre, j’ai une question: si je l’empêche de couver maintenant, recouvera-t-elle l’an prochain quand même?

    Merci encore!

  5. Bonjour, oui il faut continuer comme cela et patienter. Pour le délai je ne peux pas vous dire car chaque poule est différente. Et comme cela est indiqué dans le guide, certaines sont vraiment très assidue à la couvaison… Il faut patienter.

  6. Il y a des poules plus assidues à la couvaison que d’autres. La deuxième solution me semble correcte. Vous le verrez à son comportement, elle se lèvera et cessera de glousser à votre approche 🙂

  7. Merci. Que me conseillez-vous alors ? J’ai 2 solutions : la laisser dehors en journée mais dans une cage à lapin, et mettre la cage dans la cabane du jardin la nuit; ou bien la mettre en permanence dans la cabane du jardin. Et quand saurais-je que la couvaison a pris fin ? Parfois j’ai l’impression qu’elle est redevenue normale, mais en fait dès qu’elle retrouve le poulailler elle se remet à couver…

  8. Bonjour,
    J’ai 2 poules dont l’une couve « à vide » depuis une dizaine de jours. Je l’isole la journée, l’empêchant d’accéder à son pondoir, mais je la fais dormir dans le poulailler la nuit (sauf une nuit où je l’avais enfermée dans la cabane du jardin). Est-il possible que le fait qu’elle dorme dans le poulailler rende les 2 méthodes conseillées dans le guide inopérantes ?

  9. Bonjour, elles ont un bel espace 🙂 Si elles sont seulement deux, c’est normal que celle qui reste cherche sa congénère. Si vous ne souhaitez pas les séparer, il faut dans ce cas, retirer toute la paille ds pondoirs, tous les oeufs aussi bien sûr et la lever systématiquement. Cela peut demander plus de temps et surtout de la disponibilité, mais elle finira par s’arrêter 🙂

  10. Bonjour
    Elles ont un rectangle de 25m de long par 14 m de large. Au bas de ce rectangle, elles ont leur poulailler en bois (avec un petit enclos de 9m² quand on a besoin de les fermer pendant la tonte), sous les arbres. 80% du parcours se compose d’herbes, le reste est de la terre et du sable.
    Quand je suis à la maison (en ce moment tous les jours), je leur laisse tout le jardin (soit quasi 1000 m²).
    Merci pour vos réponses.

  11. Je pense qu’elle stresse parce dès qu’elle ne voit plus l’autre elle la cherche, crie et fait des allers retours le long du grillage du parcours.

  12. Bonjour, il faut mettre en pratique l’une ou l’autre méthode un peu plus longtemps et persévérer quelques jours 🙂 A quoi voyez-vous que l’autre poule « stresse » ? Il est important de ne pas interpréter les comportements d’autres espèces en la comparant à la nôtre 🙂 Les animaux sont bien plus malins que nous, ils savent gérer des situations problématiques en évitant de se mettre en danger.
    Je vous encourage donc à persévérer si vous souhaitez que votre poulette cesse de couver 🙂

  13. Bonjour
    Je me suis procurée votre guide. La méthode 1 n’a pas fonctionné.Au bout de 30 min elle se souvient de son nid. J’ai voulu mettre en place la méthode 2 mais la poule panique et risque de se faire mal. En parallèle la 2ème poule stresse quand elle est seule et ne voit plus sa copine. Je fermenle poulailler des que sa copine a pondu mais elle reste tout l’aprem sur le toit…je ne sais pas trop quoi faire.
    Merci

  14. Bonsoir voilà j ai ma poule qui est une poule de soie qui couve depuis 22 jours trois œufs mais toujours aucun signe elle ne veut surtout pas qu’on s’approche des œufs et tout
    Est ce qu’il est encore possible que ce soit des poussins ou c’est qu’il n’y a rien dedans merci beaucoup

  15. Il y a des irréductibles et c’est un problème en effet. Vous n’avez pas le choix que de continuer pour le moment. Que lui donnez-vous comme nourriture ?

  16. Oui bien sûr !!! Qui d’ailleurs à très bien fonctionnée avec ma soie …
    Du coup je ne sais plus quoi faire

  17. Bonjour Karine, il y a des irréductibles, mais elles sont plus rares heureusement 🙂 Avez-vous bien mis en place la solution numéro 2 ?

  18. Bonjour
    Nous voilà 3 semaines plus tard et ma petite pekin est touours en mode couvaison !!!
    J’ai l impression d’avoir tout essayer …
    Et J avoue être un peu inquiéte pour elle …
    Un conseil supplémentaire ou encore et encore de la patience
    Merci

  19. Bonjour Karine, oui cela est possible surtout pour certaines poules dont l’état de couvaison est très poussé. Il faut continuer et patienter 🙂

  20. Bonjour
    Je me suis procurée votre petit guide pour faire decouver une poule, il est très bien fait !
    En revanche j’ai une petite question,
    cela fait maintenant 8 jours que j’ai isolé ma petite Pekin, et je n’observe encore pas de changement de comportement
    Cela vous parait être une durée encore raisonnable ?

    Merci pour votre retour
    Karine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page