Protéger ses poules du renard. 8 astuces d’éleveurs

Le guide Larousse des poules et du poulailler
223 Commentaires
Le guide Larousse des poules et du poulailler
Le livre le plus complet sur les poules rédigé par une éleveuse qui élève des poules depuis plus de 20 ans. Le guide pour élever des poules en toute sérénité : fiches pratiques avec pas à pas photos, dossiers qui approfondissent des sujets importants, un chapitre santé très détaillé, Le pourquoi du comment des comportements de la poule. La bible des éleveurs familiaux.

Le renard est un redoutable prédateur pour les poules, c’est aussiComment protéger les poules du renard le plus fréquent dans nos campagnes et même de plus en plus en zone semi-urbaine. Depuis toujours, il rôde autour des poulaillers, espérant des proies faciles. Car face à lui, nos poulettes n’ont guère de chance de s’en sortir. Il n’est pas rare de trouver toutes ses volailles dévorées, même en pleine journée. Voyons comment protéger ses poules de ce mangeur de poules.

Comment protéger ses poules du renard ?

1. Sécuriser le poulailler

le poulailler doit être fermé tous les soirs, quelle que soit la période de l’année. Si on laisse un poulailler ouvert le soir, on offre ses poules aux prédateurs en repas. Il peut ne rien se passer pendant 1 an, 2 ans, et un beau jour, on retrouve ses poules envolées… La première protection est donc d’enfermer ses poules la nuit.

La porte du poulailler doit être inviolable et équipée d’un système de fermeture de qualité. Trop de portes de poulaillers du commerce se ferment avec de simples crochets. Les renards et les fouines sont capables de gratter et faire sauter ces crochets. Préférez les verrous, plus sûrs.

Attention, si votre poulailler est équipé d’un pondoir extérieur, c’est également une formidable porte d’entrée pour le renard. Là encore, trop souvent le système de fermeture est un crochet.

Avec ses pattes et ses dents, il est capable de déchiqueter la fermeture et de s’introduire par le pondoir (plusieurs éleveurs familiaux ont déjà posté ce type de photos sur Facebook). Là encore, il faut consolider le système, quitte à rajouter un mousqueton.

Une porte automatique renforcée et solide peut aussi être une solution pour éviter toute intrusion. Il est évident qu’un poulailler en bois fragile ne résistera pas à son attaque. Nous avons rédigé un article complet sur un poulailler capable de résister aux attaques de ce prédateur › Le poulailler anti-renard. Il est entièrement sécurisé grâce à son matériau innovant et sa conception bien pensée.

2. Installer un grillage ou une clotûre anti-renard

Le grillage doit être irréprochable. Même si on sait que le renard est capable de grimper à un grillage qui le permet, il a plutôt tendance à chercher à s’introduire par le bas. Il va creuser sous le grillage pour se faire un passage.

C’est pourquoi le grillage doit être bien tendu et idéalement enterré sur 30 – 40 cm. Il doit être également suffisamment solide, pour éviter que le renard ne le détruise avec ses dents, ce qui est possible avec un grillage trop fin.

Une astuce consiste à placer tout le long du grillage et à l’extérieur, des dalles de 40 cm pour l’empêcher de creuser au pied du grillage. Par instinct, c’est ce qu’il cherche à faire ; il n’ aura pas l’idée de creuser avant ces dalles.

Système anti-renards

Omlet, le fabricant Anglais de poulaillers en plastique est le premier à avoir conçu des parcs grillagés anti-renard. Tout le long, un grillage supplémentaire est posé au sol, empêchant toute intrusion. Comme cela a été expliqué ci-dessus, et comme vous le voyez sur la photo ci-dessus avec ce système anti-renard de chez Omlet, il ne peut pas creuser avec ce dispositif.

Pour en savoir plus sur les poulaillers en plastique Omlet et leurs enclos sécurisés › Cliquer ici

Recourber le grillage vers l’extérieur

Grillage recourbé idéal contre les prédateurs des poulesEnfin, il recommandé de recourber le grillage vers l’extérieur en formant un angle d’environ 30 ° comme sur la photo ci-contre extraite du site www.natagora.org.

Il est également possible d’envisager d’électrifier l’enclos en cas d’attaques répétées pour améliorer la sécurité et dissuader complètement le renard de s’introduire. 

3. Installer un enclos anti-renard

Enclos poules anti-renardD’autres fabricants proposent aussi maintenant des enclos de plus grande superficie entièrement grillagés et sécurisés dans lesquels ils ne peuvent pas s’y introduire. Je pense à ces enclos de ce type :

Meilleure Vente n° 1
IDMarket - Enclos poulailler 12 m² Parc...
814 Commentaires
IDMarket - Enclos poulailler 12 m² Parc...
  • Conçu et pensé par des éleveurs pro : enclos robuste en acier galvanisé d'une maxi surface de 12 m²
  • Ce parc grillagé offre un espace bien fermé pour protéger vos volailles
  • Pratique avec sa porte à fermeture par loquet, c'est l'habitat idéal pour une dizaine de poules
Meilleure Vente n° 2
IDMarket - Enclos poulailler 3 m² Parc...
276 Commentaires
IDMarket - Enclos poulailler 3 m² Parc...
  • Conçu et pensé par des éleveurs pro : enclos robuste en acier galvanisé d'une surface de 3 m²
  • Ce parc grillagé (mailles 25 x 25 MM) offre un espace bien fermé pour protéger vos volailles
  • Pratique avec sa porte à fermeture par loquet, c'est l'habitat idéal pour 2 poules !
Meilleure Vente n° 3
IDMarket - Enclos poulailler 9 m² Parc...
313 Commentaires
IDMarket - Enclos poulailler 9 m² Parc...
  • Protégez vos volailles des prédateurs grâce à cet enclos à l'espace grillagé et bien sécurisé !
  • Robuste et sécurisé, l'abri propose un espace de 9M², idéal pour placer un poulailler à l'intérieur
  • Pratique avec sa porte à fermeture par loquet, c'est l'habitat idéal pour environ 8 poules

4. Enlever la nourriture la nuit

C’est une erreur de laisser les graines de ses poules dans l’enclos la nuit. Elles attirent les rongeurs, qui peuvent transmettre des maladies à nos poules ; et ces mêmes rongeurs attirent les prédateurs qui finissent par s’en prendre aux poules… C’est un cercle sans fin. Il est donc conseillé de se débarrasser des rats dès que vous les voyez dans votre poulailler, et ensuite de ranger les mangeoires chaque soir.

À noter : je suis rémunérée un petit pourcentage sur vos achats lorsque vous passez par un de mes liens de recommandation de produits des marques Amazon, Omlet, Invers, Santé Bassecour et Docteur Bassecour sans que cela ne vous coûte rien de plus. Cela me permet de pouvoir continuer à travailler sur ce blog et de vous offrir de nouveaux articles régulièrement.

Qu’est-ce qui fait fuir le renard : astuces d’éleveurs

1. Les odeurs

Comme tous les animaux, le renard est sensible aux odeurs et celles de ses prédateurs le font fuir. La nôtre donc, et celle de nos chiens. Pour cette raison, certains éleveurs font ceci : ils déposent le long du grillage de l’enclos de leurs poules, des touffes de leurs cheveux et des touffes de poils de leur chien.

Ils urinent également aux mêmes endroits (source Hervé Husson › Guide complet de l’éleveur amateur à voir sur la page des livres sur les poules). On peut aussi laisser son chien parcourir régulièrement l’enclos lorsque les poules sont encore dans leur poulailler.

2. Le bruit

Que ce soit pour faire fuir le n’importe quel prédateur, le bruit est également un allié précieux. Ainsi, nombre d’éleveurs laissent une radio allumée dans l’enclos de leurs poules la journée.

3. Les ultras-sons

Pendant quelques années, au début de notre élevage,  nous avons utilisé un système répulsif à ultra-sons. Je ne peux pas garantir qu’il ait été efficace, même si nous n’avons jamais eu aucune attaque. Il fonctionnait sur piles, et a fini par tomber en panne. Il est vendu pour faire fuir chiens et renards. Il existe maintenant des modèles fonctionnant sur batterie solaire.

Il s’agit de ce type de matériel › Appareil ultra-sons anti-renard

4. Le coq

Le coq est aussi un gardien, il peut quelquefois faire fuir les prédateurs, même un renard. Garder, c’est d’ailleurs son rôle principal sur son territoire. Si un intrus s’approche, il vous avertira, car à chaque fois, que ce soit un humain ou un animal étranger, le coq chante pour alerter d’un potentiel danger. J’ai déjà vu un de mes coqs s’interposer entre une de ses poules et un chien errant à travers le grillage, ergots en avant. Par contre, j’ai vu aussi des coqs complètement passifs… ce n’est donc pas une norme. Cette solution n’est pas fiable à 100 % malheureusement.

Quand le renard est-il le plus à craindre au poulailler ?

C’est à la période de reproduction de mars à juillet qu’il est le plus actif. Les femelles ont besoin de forces, et les petits de nourriture pour survivre. Il prend alors plus de risques pour nourrir sa progéniture. Il est même capable de s’aventurer près des maisons en plein jour.

Vous avez peut-être d’ailleurs déjà retrouvé près de votre maison, ou près de l’enclos de vos poules, des crottes de renards. Nous en voyons régulièrement ; très souvent on y trouve des noyaux de cerise dont ils sont très friands.

Régime alimentaire du renard

Crottes de renard aux alentours d'un poulaillerCe canidé est omnivore. Il se nourrit le plus fréquemment de petits gibiers comme les lapins, les taupes, les rongeurs, les oiseaux et même les  hérissons… Il consomme également des baies et des fruits.

La déforestation, le remembrement, et l’avancée de l’homme sur la nature a fait que le territoire de cet animal diminue d’année en année. S’il a du mal a trouver des ressources naturelles sur son territoire de chasse, il est obligé de se rabattre sur des proies mises à  sa disposition.

C’est pourquoi il convoite nos poules. Il consomme en général sur place s’il en a le temps, mangeant les entrailles et la viande. Il peut aussi couper la tête pour l’enterrer et la manger plus tard, ou bien l’emporter.

Les besoins nutritifs du renard

  • Besoins en nourriture du mâle et de la femelle : 500 g par jour (120 kcal).
  • Besoins de la femelle en fin de gestation et en cours de lactation : 700 g par jour.
  • Besoins des renardeaux en fin de croissance : jusqu’à 1 kg de nourriture par jour.

Source › www.chambon.ac-versailles.fr (Ce site ne semble plus en ligne)

Conclusion

Pour éloigner le risque de prédation d’un renard, il est primordial de renforcer la sécurité du poulailler etPoulailler Eglu Cube celle de l’enclos si besoin en vérifiant les points à revoir un par un. Vivant en pleine campagne, nous avons finalement opté pour des poulaillers en plastique ultra-sécurisés de la marque Omlet.

Ils sont équipés de systèmes de fermeture inviolables. Les pondoirs de ces poulaillers ne sont pas extérieurs comme sur les poulaillers en bois, ce qui renforce leur sécurité. Nous sommes ainsi certains que ce prédateur ne pourra pas s’y introduire la nuit.

• Pour découvrir le poulailler Eglu Go up (3/4 poules) en test et tous ses avantages contre les prédateurs › Avis poulailler Omlet Eglu Go

• Pour découvrir le poulailler Eglu cube Omlet en test (4/6poules) et tous ses avantages contre les prédateurs › Avis poulailler Eglu Cube

Nous avons également testé la porte automatique Omlet, adaptable sur n’importe quel poulailler, même un poulailler en bois. Innovante grâce à son ouverture latérale horizontale, elle renforce la sécurité et facilite la vie de l’éleveur familial. Le renard frappe n’importe où, et aucun éleveur n’est à l’abri, nous sommes tous concernés.

Plus d’idées pour faire fuir le renard › Idées pour protéger ses poules des prédateurs

Vous avez une question ou vous souhaitez apporter votre témoignage ? N’hésitez pas à le faire dans la zone de commentaires tout en bas de cette page.

Mangeoire automatique feedomatic 8 kg avec...
383 Commentaires
Mangeoire automatique feedomatic 8 kg avec...
  • Mangeoire automatique pour volailles avec plaque de protection pour doublure de 8 kg
  • Plage de poids réglable de 250 g à 5 kg
  • Les plantes, par exemple les souris et les oiseaux, ne pourront pas profiter de la nourriture

14 Commentaires

  1. Bonjour, pour ce type de question, je vous invite à venir la poser sur notre page Facebook afin de recevoir des témoignages 🙂

  2. Bonjour,
    Quelqu’un a-t-il testé la radio dans l’enclos ? Si oui, avec quelle efficacité et sur quelle durée (combien de temps cela a-t-il été efficace ?) ? Merci de vos retours.

  3. Bonjour, désolée pour vos poulettes. Je pense sincèrement qu’il s’agit d’une coincidence, car les renards attaquent les oies sans problème. Peut-être avait-il un chien ? En tout cas, donc non, les oies ne feront pas fuir le renard malheureusement.

  4. Bonjour! Mettre des oies avec les poules, est-ce un système efficace contre les renards ? L’ancien propriétaire de notre maison avec des oies et poules sans protection ( poulailler jamais fermé même la nuit) et ne subissait pas d’attaque. Nous avons été tranquille pendant 3 ans mais voilà qu’un renard a trouvé le chemin jusqu’à nous. Il y a deux mois nous l’avons interrompu en plein saccage à 8h du matin , et hier il est revenu à nouveau le matin et a tué toutes nos poules sur l’étendue de leur terrain (+-400 m2). Nous allons donc prendre le temps de monter des clotures anti renard, mais si il y avait un animal qui pouvait les proteger en plus, ça serait pas mal… UN grand merci pour votre aide, Hélène

  5. Bonjour, un chien peut-être ? 🙂 … Normalement non les utras-sons ne gênent pas les poules, mais les chats affamés non plus j’en ai peur 🙂 Il vaut mieux je crois faire ne sorte qu’ils n’aient pas accès aux pâtées et aux graines comme vos le faite déjà. De plus, en les chassant régulièrement, ils ne devraient pas avoir envie de revenir.
    Vous pourriez aussi leur mettre à disposition une gamelle avec des croquettes 🙂

  6. Bonjour,
    Je ne suis a priori pas concernée par les renards, habitant en ville et terrain clos. Mais les chats sauvages des environs viennent avec plaisir se nourrir de la pâtée que nous donnons à nos poules, voire même manger leurs graines dans le distributeur (j’ai observé ça ce matin avec surprise).
    Avez-vous quelques trucs pour les dissuader, les tenir éloignés ? De notre côté, quand ils sont dans les parages (pas tout le temps, je suppose qu’ils vont aussi tenter leur chance chez les autres propriétaires de poules du voisinage…), nous entourons le plat contenant la pâtée d’un grillage, en creusant la forme à l’intérieur pour s’approcher de la pâtée, et en recourbant l’extérieur sous le plat pour maintenir l’ensemble en place. Ça ne gêne pas les poules, dont le bec passe à travers le grillage, mais ça complique pas mal les choses pour les chats.
    En ce qui concerne l’appareil à ultra-sons, les poules n’y sont-elles pas sensibles elles aussi ?
    Merci.

  7. Bonjour Karine, lorsque nous utilisions le dispositif à ultra-sons, nous le mettions seulement en place la nuit et à l’extérieur du poulailler. Le notre, en plus d’émettre les sons, lançait des flash pour éloigner les animaux.
    Nous habitons aussi en pleine campagne, et les renards ont de quoi se nourrir (leur alimentation privilégiée c’est surtout les petits rongeurs (souris mulots etc.). Quand les renards ont de quoi se nourrir, ils ne prennent pas le risque d’attaquer les poulaillers.
    Cependant on peut effectivement essayer de les dissuader d’approcher trop avec ce type de dispositif 🙂

  8. Bonjour
    je viens de déménager dans un coin à priori à renards …. je souhaite donc protéger au mieux mes poules et je m’interroge sur le dispositif à ultrason
    Les poules le supportent elles ?
    Comment faut il le mettre en place pour éloigner les animaux nuisibles et ne pas déranger les poules ?
    En vous remerciant par avance de vos conseils
    Cordialement
    Karine

  9. D’ici quelques semaines je pense 🙂

    En fait, on peut régler la fermeture par rapport au niveau de luminosité et normalement, les poules se couchent bien avant que la porte ne se ferme. Bien sûr on est jamais à l’abri d’un accident de ce type, c’est pourquoi je préfère personnellement utiliser la fonction horaire en réglant sur une plage horaire assez large au cas ou…

  10. Bonjour,
    Merci pour votre réponse. Je suis impatiente que vous nous présentiez ce système et que vous nous fassiez un retour sur la meilleure option à prendre (horloge ou bien luminosité) !
    Une dernière question : les poules rentrent-elles toujours d’elles-mêmes dans leur poulailler lorsque la luminosité baisse ? Parce que si la porte se referme avec des poulettes dehors, c’est embêtant …

  11. Bonjour Corinne, l’hiver si on a pas le choix, effectivement, on ouvre et on ferme à la nuit. Cependant, les risques de prédation sont plus présents au printemps et en été qu’en hiver. Aussi, non, cela ne pose pas problème.
    Cependant, sachez qu’Omlet va très bientôt commercialiser une porte automatique pour ses poulaillers. Je suis en train de la tester et c’est vraiment super. On peut régler l’heure d’ouverture et de fermeture avec une horloge ou bien la luminosité…

  12. Bonjour,
    Je pensais acheter un poulailler Omlet sur roues avec un enclos de 2 m ainsi qu’un filet afin que mes futures poules puissent disposer d’un peu plus d’espace (au moins 20 m² par poule) et que je puisse les déplacer facilement. Je ne souhaite pas acheter un enclos rigide plus grand car beaucoup moins discret qu’un filet et moins pratique à transporter.
    Fermer le poulailler avant la nuit en été ne me pose pas de problème mais comment faire l’hiver ?
    Quand nous partons au travail il fait nuit. Idem quand on en revient.
    N’est-ce pas trop dangereux d’accueillir des poules dans ces conditions ?
    Un système à fermeture automatique serait-il la solution ?
    Je vous remercie par avance pour votre réponse.
    Bien cordialement
    Corinne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page