Comportement

Le picage chez les poules. Causes et solutions

Pourquoi les poules se piquent et comment y remédier

Le picage chez les poules

Tous les propriétaires de poules ont déjà vu certaines de leurs poulettes piquer du bec sur la tête de leurs congénères, d’autres s’arracher les plumes, quelquefois jusqu’au sang, et d’autres encore se picorer le derrière ; il s’agit d’un comportement naturel qu’on appelle picage.

Toutefois, ces comportements interrogent les éleveurs familiaux, et le plus souvent inquiètent.

Il existe en fait différentes sortes de picages chez les poules, souvent liés à la hiérarchie dans le groupe.

Nous allons voir lesquels et comment les éviter si cela est possible et à quel moment ils peuvent devenir dangereux pour vos poules en cas de blessures.

3 Guides numériques pour réussir votre petit élevage de poules

Nous parlons également des produits anti-picage proposés pour atténuer ce comportement.

Le picage par arrachage de plumes

Il s’agit d’un comportement relativement fréquent. Diverses raisons sont évoquées, qui peuvent conduire à mettre en place des solutions adaptées.

Pendant la mue ou encore lors d’une perte de plumes due aux parasites, les poules arrachent les plumes de leurs congénères.

J’ai lu dernièrement dans le livre de Jean-Claude Périquet : La poule que si l’une d’entre elles arrache une plume d’une congénère et que celle-ci est gorgée de sang, le phénomène entraîne une excitation chez le groupe qui peut s’acharner sur la poule attaquée.

Il en est de même lorsque l’attaque a lieu près du cloaque. Il y a des témoignages qui rapportent des cas de poules éviscérées par leurs congénères.

Les causes possibles du picage chez les poules

Voici les causes possibles d’un picage trop fréquent et systématique et pourquoi les poules peuvent être amenées à se piquer entre elles :

  • Une alimentation déséquilibrée : manque de protéines et/ou calcium
  • Trop de promiscuité
  • Un manque d’herbe
  • Une température élevée
  • Parasites en excès qui attirent les autres poules (Lire › poux broyeurs)

Les solutions possibles à mettre en place pour réduire le picage

Le picage hiérarchique

Il s’agit du picage le plus fréquent, auquel aucun propriétaire de poules ne peut y échapper ! C’est aussi celui quiAucun problème de picage dans ce groupe de poules inquiète le plus car il peut conduire parfois à des attaques agressives pouvant dégénérer en blessures plus ou moins graves, surtout à l’arrivée de nouvelles poules.

Dans le Guide Poule’s Club je conseille souvent de ne pas intervenir dans ce type de comportement,  lié à la mise en place de la hiérarchie.

En intervenant on risque de la retarder et de créer encore plus de tension dans le groupe.

Attention aux blessures dues aux coups de becs

Mais un jour, en discutant du sujet avec Hervé Husson, celui-ci m’a mis en garde contre le risque d’attaques conduisant à des blessures ouvertes.

En effet, comme nous l’avons mentionné plus haut, le sang excite beaucoup les poules qui peuvent s’acharner sur une congénère, au risque de la tuer. Aussi, il convient de surveiller la présence éventuelle de blessures trop importantes.

Pour en revenir au picage lié à la hiérarchie dans le groupe, il n’ a rien d’inquiétant s’il est mesuré et ne provoque pas de tensions dans le groupe.

Les poules du rang supérieur piquent celles du rang inférieur pour les remettre à leur place. Il peut avoir lieu lors d’une prise de repas, au moment de prendre sa place pour le coucher etc.

La hiérarchie est sans cesse remise en cause dans le groupe social, et le picage est donc un des moyen de l’affirmer. Il pose seulement problème, vous l’avez compris, lorsqu’il est excessif.

Dans ce cas, il est très important de revoir les conditions de vie de vos poules pour les améliorer.

Picage en cas d’introduction de nouvelles poules dans le groupe

Lorsque vous introduisez des nouvelles poules dans un groupe déjà existant, et toujours pour une histoire de hiérarchie, et aussi parce que les nouvelles sont rarement les bienvenues, elles se feront piquer plus ou moins longtemps sans distinction.

Il n’est pas impossible que ces mêmes poules deviennent un jour celles qui piqueront les autres ! En attendant, elles doivent de faire accepter et montrer profil bas.

Il faut donc s’y attendre, et ne pas s’en inquiéter outre-mesure. Les cas de débordements dont il est question ci-dessus sont vraiment rares, et dans 95 % des cas, tout se passe bien.

Selon le groupe déjà en place et les conditions de vie, le picage peut durer plus ou moins longtemps.

Rappelez-vous :  moins vous interviendrez, plus rapidement se fera l’introduction des petites nouvelles.

Que faire en cas de picages entraînant des blessures ?

Pour la sécurité de la poule blessée, il est préférable de l’isoler quelques jours après l’avoir soignée pour éviter une éventuelle infection.

Pour ceci chacun à sa méthode, on peut employer de la bétadine,  ou de l’alu spray qui, d’après certains, sécherait mieux les plaies. La réintroduction dans le groupe se fera de préférence le soir au moment du coucher pour éviter les frictions de la journée.

Si les causes de picages sont liées à un manque de place, il faudra également remédier à ce problème pour éviter de nouveaux problèmes dans le futur.

Astuce Hervé Husson : Si la poule blessée est particulièrement agressée par une poule dominante, on peut aussi isoler cette poule quelques jours afin qu’elle perde son statut dans le groupe.

Le picage lié à d’éventuelles carences alimentaires

Le manque de calcium et de protéines peut pousser les poules à se piquer entre elles, voire à s’arracher les plumes.Apport en protéines pour protéger du froid

On peut remédier à ce type de picage facilement en revoyant tout simplement l’alimentation : plus de calcium sous forme d’apport de coquilles d’huîtres écrasées qu’on trouve facilement dans le commerce ; de coquilles d’œufs pilées de préférence passées à l’eau chaude ou mélangées à un gâteau spécial poules par exemple.

Et plus de protéines en leur offrant des larves ou insectes séchés dont elles raffolent › Les insectes séchés pour nos poules.

De même, une poule malade peut être rejetée par le groupe et subir plus de picages qu’à l’ordinaire.

Le picage pendant la mue et en cas de parasitage

Pendant la mue ou encore lors d’une perte de plumes due aux parasites, les poules ont tendance à arracher les plumes de leurs congénères.

En cas de parasitage excessif, les poules peuvent se piquer entre elles, tentant d’attraper les poux des unes et des autres.

Un parasitage excessif n’étant jamais normal, il convient de traiter le groupe au plus vite, afin que tout rentre dans l’ordre. Avec de la terre de diatomée par exemple › Terre de diatomée

Lire aussi notre article sur les poux broyeurs afin de savoir comment traiter › Les poux broyeurs des poules

Les coups de bec sur la tête ou sur le derrière

Si certaines repèrent une invasion de parasites sur une autre, alors elles peuvent piquer plus soit sur la tête, soit près du cloaque. Si jamais, ces piqûres répétées entraînent des blessures au sang, alors cela peut devenir relativement grave.

Il y a des témoignages qui rapportent des cas de poules éviscérées par leurs congénères à force de les piquer sur le cloaque. Il s’agit de cas extrêmes bien sûr.

C’est pourquoi, il faut être vigilant et toujours isoler la poule qui vous semble le plus attaquée.

La mue demande un apport en calcium et protéines, on peut donc y remédier de la même façon que pour les carences alimentaires précédemment citées.

Les produits anti-picage

Certains compléments alimentaires sont proposés pour aider les poules dans le renouvellement de leurs plumes tout en limitant le picage dû aux carences alimentaires.

Certains d’entre eux permettent également de réduire le stress dans le groupe et de permettre aux poules de retrouver un équilibre en vitamines et minéraux.

L’huile de cade peut également être utilisée en cas de picage. Elle est efficace comme répulsif contre les  poules attaquantes et comme cicatrisant pour les poules attaquées.

Étant donné que bien souvent, les picages ont lieu au même endroit, il convient d’appliquer l’huile de cade aux endroits déplumés ou abîmés par les coups de becs répétés, 2 à 3 fois par semaine jusqu’à disparition des plaies, puis en entretien une fois tous les 10 ou 15 jours si besoin.

Néanmoins, même si ces produits sont efficaces, je vous encourage à trouver la cause de ces attaques excessives afin qu’elles se raréfient dans le temps et baissent en intensité.

Sélection produits anti-picageProduit anti-picage volailles

› Granuplume

Chik’A anti-picage volailles

Volacrine

Net Tex Spray anti-picage

Exo Picage

Tous les produits anti-picage

Ce qui peut faire durer les picages

• Le manque de place

Le manque de place et la promiscuité créent inévitablement des tensions au milieu d’un groupe d’individus. Les poules ont besoin d’espace. Il est préconisé une superficie d’enclos d’au moins 20 m2 par poule.

Ceci est bien sûr un minimum. Plus il y a d’espace, mieux c’est !

L’enclos doit être aménagé de façon à ce que chacune puisse s’isoler du groupe si elle le souhaite ; déambuler sans pour autant croiser les autres poules.

Ainsi, les picages seront moins répétés, moins violents, et chacune aura sa place.

• Votre intervention trop fréquente

Il est tentant de vouloir intervenir pour défendre ses poules. Cependant, même si cela peut vous sembler paradoxal, en agissant ainsi, vous ne faites que prolonger la période de picages.

En interférant dans la communication, vous empêcher les anciennes de faire passer leur message. Au final, cela perturbe les anciennes et les nouvelles.

Bien sûr, comme cela a déjà été mentionné, si une poule est blessée au sang et seulement dans ce cas, il faut alors intervenir et l’isoler au plus vite pour la soigner.

Pour conclure

Vous l’avez compris, le picage hiérarchique entre les poules est un comportement normal que vous ne pouvez pas empêcher. Si vous le faisiez, sans le vouloir, vous risqueriez de créer des tensions inutiles dans le groupe.

Les poules ont leurs propres moyens de communication que nous devons accepter en évitant de les interpréter avec nos sentiments humains. Ce qui peut nous paraître « cruel » ne l’est pas à leurs yeux. Il ne faut voir dans ce comportement, aucune notion d’agressivité.

Par contre, en tant qu’éleveur, il nous appartient de faire en sorte que ces picages ne soient pas excessifs à cause d’un environnement inadapté.

Si c’est le cas, il faut réadapter en conséquence : agrandir l’enclos, multiplier les points de nourriture/eau, et éventuellement améliorer la nourriture.

À lire aussi sur le comportement des poules

 

Élever des poules | Races de poules | Maladies | Le poulaillerComportement | Les œufs | Faq | Livres

 

3 Guides numériques pour réussir votre petit élevage de poules

Poule's Club

Éleveuse familiale de poules depuis 2011, passionnée d'animaux et de nature, j'ai la chance de pouvoir allier mes connaissances en informatique à mes passions. Sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années et les échanges que nous avons avec certains éleveurs professionnels. Je pense en particulier à Michel Audureau, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

54 Commentaires

  1. Bonjour et merci de me répondre ☺
    Je ne souhaite pas la laissé couvé et je n ai pas d oeufs fécondés. Que puis je faire svp ? Je n’ai que 2 poulettes , et je souhaite que tous ce passe bien ,autre info : du coup plus d’oeufs depuis plus d 1 semaine et demi , pour les 2 ….
    Merci

  2. Bonjour, quand vous dites qu’elle « attaque », il s’agit plutôt de picages, ce qui est normal dans ce contexte, puisqu’il s’agit d’un comportement lié à l’espèce 🙂

    Normalement, une poule qui couve doit être isolée du groupe.

    Vous ne dites pas si vous souhaitez la laisser couver ? Dans l’hypothèse où les œufs sont bien fécondés bien sûr 🙂

  3. Bonjour
    J ai 2 poules soie , 1 de 9 mois et l’autre 6 mois à ce jour , celle de 6 mois est arrivée en premier ( à 3mois ) er celle de 9mois (1 semaine après elle) .
    La plus jeune , depuis le début est la plus peureuse , cependant depuis 3 semaines elle a un changement de comportement , elle couve sans cesse …. Je suis obligé de la faire sortir pour qu’elle se nourrisse et qu elle s hydrate mais voilà Mlle n’est pas contente car je la force à sortir , du coup elle m attaque !
    Autre info : initialement c’est la plus âgée qui se montre dominante mais depuis que la plus jeune couve , inversement des rôles sauf qu elle est très virulente , elle lui interdit même d aller à sa place dans la couveuse , du coup ma poule plus âgée est devenue très nerveuse , elle fuit devant elle … Je suis inquiète … Que faire svp?
    Lorsque la plus âgée dominée elle n’était pas aussi radicale…
    merci de votre reponse

  4. Ok 🙂 N’oubliez pas que 60 m2 c’est un début, mais plus c’est encre mieux. Les poules ont besoin d’espace et plus on réduit leur espace de vie, plus on est confronté aux maladies et au stress…

  5. Bonjour,
    Après avoir écrit le message, je suis allée vérifier et j’ai été vraiment pessimiste. Nos poulettes ont un espace bien plus grand… Et je leur ai ouvert la partie fermée où était installée Georgie. Elles ont donc au moins 60m² !
    Elles ont eu leur bain de terre de diatomée hier soir 🙂
    Merci beaucoup

  6. Bonjour Caroline, les parasites peuvent en effet être la cause de ce picage. Mais ce qui m’interpelle le plus c’est la promiscuité car avec un tel espace, vous serez sans cesse confrontée à toutes sortes de problèmes, dont le picage.

    On doit compter minimum 20 m2 par poule sinon gare aux tensions, aux maladies, et au stress…

    De plus, attention, mêler un poussin de 3-4 mois avec des adultes peut être aussi dangereux pour lui et encore plus avec un tel espace.

    Je vous encourage à agrandir l’enclos de vos poulettes afin d’éviter tous ces problèmes.

  7. Bonjour à tous,
    J’ai besoin de conseils par rapport au picage.
    J’ai accueilli début juin 2 poulettes rousses de 1 an, Javotte et Gilberte. Ma poule sussex, Georgie, ne les a pas très bien accueillies au départ mais malheureusement elle est tombée malade et n’était plus avec elle ensuite (elle nous a quitté depuis 🙁 ). Nous avons aussi accueilli un petit poussin de 3 ou 4 mois, mi juillet.
    Il me semblait que Javotte était la plus « leader » car elle attaquait Georgie à travers le grillage et Gilberte par rapport à la nourriture. Mais depuis plusieurs semaines, je me suis rendu compte que Gilberte la piquait au niveau de la gorge….
    Je n’avais pas pensé au picage mais ça y ressemble bien. Et effectivement pour la nourriture, Gilberte, qui était toute timide au départ, « écrase » un peu Javotte maintenant….
    Au niveau de son cou, Javotte a un endroit déplumé mais je n’ai pas vu de plaie. Je me suis aussi rendu compte que les poulettes avaient des poux (broyeurs mais je soupçonne aussi la présence de poux rouges….). Je leur ai mis la poudre pyrethre la semaine dernière et vais essayer plutôt de leur faire un bain de terre de diatomée (que j’ai aussi mise dans le poulailler).
    Est-ce juste un rapport de dominance entre mes 2 poules ? ou la présence de parasites ? Est-ce dangereux pour Javotte, sachant qu’elles ne sont que toutes les 2 avec le poussin ?
    Que dois-je faire pour que cela cesse ?

    Elles ont un grand poulailler (construit par nous) et un bon espace autour (20 ou 30 m²). Avec les chaleurs de cet été, il n’y a plus beaucoup de verdure. Est-ce cela ?
    Merci beaucoup pour vos conseils

    Ps : Je dois m’absenter longtemps, très bientôt, et même si quelqu’un sera là pour s’occuper d’elles, ça m’inquiète un peu…..

  8. Bonjour, depuis presque 1 an j’ai 2 poules fermières adorables. Il y a 2 jour j’ai adopté 2 autres poules mais des poules naines. Au départ elles restées dans le poulailler (car je ne les laissais pas sortir au début histoire qu’elle s’habituent à ici) pendant que les anciennes faisaient leur vie mais, après dès que j’ai montré les nouvelles aux anciennes ces dernières se sont mises à les piquer et à leur courir à près. Les piquages ne sont pas violent je pense qu’il s’agit de picages hiérarchiques mais je m’inquiète car en plus d’être des poules naines, elles sont encore petites et je ne voudrais pas que ça s’agrave. Faut-il que j’agisse ou bien que je les laissent faire ?

  9. Bonjour
    J’ ai Vendu ma maison et dois me séparer de mes 4 poules pondeuses 2 ans d’âge
    Je suis dans le 78 à Jouy-en-Josas

  10. Merci pour cette information. Il faut cependant rester prudent et toujours observer ce qui se passe au cas ou. Je vous prie de bien vouloir m’excuser j’ai du retirer votre lien car il n’était pas sécurisé et cela pénalise ma page qui le devient également si je le conserve.

  11. Bonjour.
    Pour une poule ayant une blessure apparente on peut éviter le picage des autres attirées par le sang
    en saupoudrant cette zone avec de la cendre de bois.

  12. (suite de mon commentaire)
    je tempête quand je vois les pubs de soit disant poulailler pour x animaux qui ne sont en fait que des enclos étriqués où l’idée qu’une poule peut s’élever sur un balcon qu’avec les reliefs des repas merci de continuer votre croisade éducative
    avec mes cordiales salutations Olivier ARDENNES

  13. Bonjour à la communauté
    encore une fois vous avez fait un article que tous les possesseurs de poules devaient connaître avant de se porteur acquéreur, il faut l’insérer dans la « bible du bien être animal »
    beaucoup de personne fautent par méconnaissance

  14. bonjour,
    je viens d’introduire deux poules de 6 mois environ avec une poule et un coq de 10 mois environ, hier je me suis aperçue qu’une des deux nouvelles poules picorait la crête du coq mais sans blessure, mais ce matin je me suis aperçue que mon coq avait une blessure a la base de sa crête qui saigne, et c’est toujours la même poule qui le picore, autrement dit une des deux poules que j’ai ramenait il y a deux jours et elle ne picore que le coq qui ne dit rien du tout.
    j’aimerai savoir ce que je pourrait faire pour remédier a ça, sachant que pour le moment j’ai laissé se promener mon coq dans la cours pour les séparer un peu.

  15. Bonjour, si le groupe est récent, que les poules n’ont pas toutes le même âge, par exemple, celle qui est piquée est peut-être la plus jeune… alors il faut patienter et cela s’arrangera avec le temps si leurs conditions de vie correspondent à leurs besoins.

  16. Bonjour Valérie, les poules cherchent bien souvent à piquer à droite et à gauche quand elles pensent voir une nourriture potentielle… même si vos pieds bien sûr, n’ont rien à voir avec la nourriture. Mais il se peut qu’elles détectent des insectes sur vos chaussures.
    De plus, les poules Soies (on ne dit plus nègres Soies depuis plusieurs années déjà), ont souvent des plumes gênantes sur les yeux qui les empêchent de bien voir autour d’elles.

  17. bonjour j’ai trois poules nègre soie et depuis quelque temps elles me pique les pieds quand je vais les voir je n’ ai pourtant rien d’une poule !!!
    est ce que quelqu’un connait la cause de ce comportement?
    merci valerie

  18. Merci bcq pour votre reponse tres rapide.
    Le sujet parle du piquage, justement, une des grises cendrees pique tres svt la blanche et la rousse, et mange leur plumes. Qd je le vois, je tape sur mes mains pour qu’elle cesse. J’ai lu votre article, je vais essayer d’appliquer vos bons conseils, en esperant que tout rentrera dans l’ordre. Merci

  19. Bonjour, cela peut arriver. Normalement, il n’ y a pas lieu de nettoyer les narines, cela se fait tout seul naturellement. Si réellement vous pensez qu’elles sont obstruées avec de la saleté qui aurait séché, vous pouvez les nettoyer avec un coton doux imbibé de sérum physiologique par exemple. Pour la blanche, le meilleur moment sera le soir au coucher, vous pourrez l’attraper sans problème une fois installée dans le poulailler.

  20. Bonjour, nous avons 5 poules depuis 3 semaines (1 blanche sussex, 1 rousse et 3 grises cendrées) . J’ai remarque que ma rousse et ma blanche ont les narines un peu bouchées, du moins il y a plein de saletes qui semblent obstruer leurs narines. Que dois je faire ? Dois je leur nettoyer les narines avec un produit special ? sachant que la rousse se laisse approcher sans soucis, elle se laisse caresser, mais la blanche pas du tout, elle est tres peureuse. Merci

  21. Bonjour,
    J’ai 3 poules je viens d’en avoir 3 nouvelles, les anciennes poules ne s’accordent pas avec les nouvelles: picages, peur
    Mes 3 nouvelles poules ont pondu que le premier jour puis maintenant plus rien.
    Je suis obligé de les séparer dans un autre poulailler la nuit
    Pouvez vous m’aider ?
    Merci

  22. Bonjour, de quel espace extérieur disposent-elles ? Il se peut que la promiscuité leur pose problème même si elles ont toujours vécues ensemble. De plus, la mise en place de la hiérarchie ne doit pas arranger les choses.

  23. Bonsoir,
    Nous avons 4 poules, elles ont toujours vécues ensemble poussin jusqu’à maintenant.
    Elles ont un enclos et un poulailler. Je sais que dans les 4 j’ai 2 dominantes mais je trouve depuis quelques jours que ces deux là piquent agressivement une autre. Dès que je m’approche la poule agressée vient se réfugier vers moi pour se protéger ! à chaque fois je la trouve sur le poullailer seule toute tremblote comme traumatisée. Ca me fait de la peine de me dire que depuis le début, elles sont ensembles et maintenant c’est la « guerre ». Je les trouve très agressives ! Avez-vous des conseils à me donner car je ne voudrais pas la perdre ? Merci d’avance. Bonne soirée
    Ps: désolé mais j’ai un petit coeur pour mes animaux

  24. il vaut mieux couper à ras ou laisser quelques centimètres ? ensuite je pense que cela repousse.

  25. Bonjour, J’ai une petite padoue, concernant sa huppe pour lui dégager ces yeux faut t’il mieux lui couper au ciseaux ou épiler ? merci

  26. Ok 🙂 Le poulailler en plastique de chez Omlet n’a que des avantages en effet. Plus sain, plus hygiénique que le poulailler en bois, il est en prime plus facile à entretenir… plus de lasure, c’est génial 🙂

  27. non, il y aura qu’un poulailler nous avons décidé d’avoir des poulettes depuis peu de temps. Mon mari leur à fait un enclos attenant à une de nos serre en attendant qu’il fasse le poulailler donc provisoirement elle sont dans la serre avec 2 petites niche pour ponde mais elles peuvent sortir comme bon leur chante dans l’enclos. Nous avons hâte d’avoir leur poulailler. Pour moi perso je n’ai aucune connaissance sur les poules mon souhait est qu’elles soient heureuse sans avoir de poux rouge dans un poulailler en bois, cela m’a un peu inquiété aussi sur le nettoyage, la peinture à refaire tout les ans etc….

  28. Re bonjour. Vous aurez alors deux poulaillers ? Séparer les petites des grandes pourrait arranger les choses si vous avez de l’espace 🙂 Avec plaisir pour votre retour sur le super poulailler Omlet 🙂

  29. Bonjour, merci pour votre retour. Ayant vu sur le site poule club le poulailler omlet je l’ai commandé il est en attente de livraison. J’espère que mes poulettes irons dedans ?je pense que cela n’est pas gagné !!! Dans quelque temps je vous ferais un retour sur mon avis concernant le poulailler.
    Cordialement

  30. Bonjour, ce type de produits ne solutionne pas les causes malheureusement. Le picage est normal car il fait partie d’une forme de communication liée à la hiérarchie. Il pose problème quand il devient trop poussé ou quand une poule se fait harcelée par une autre. La cohabitation entre les petites et les grandes n’est pas forcément toujours possible. Vous avez vos poules depuis peu, donc la hiérarchie se met encore en place et il est probable que la petite continue par la suite à recevoir des coups de becs… c’est la vie de poules 🙂
    Il n’ y a pas de « jalousie » non, c’est un sentiment humain qui n’existe pas chez les animaux de ce type. Par contre le fait d’éloigner la petite du groupe peut être perturbant au niveau de la hiérarchie.

  31. Bonjour, depuis le 20 Mars 2018 j’ai 2 poules rousse, une pékin, et une petite hollandaise. tout allait bien sauf que hier je me suis aperçue qu’une poule rousse pique ma petite hollandaise au niveau de la base de la queue il n’y à pas de blessure mais plus de plume en dessous. Je ne voudrais pas qu’elle me la stress. Que faire car je suis débutante. J’ai vu sur internet qu’il y avait des produits anti-piquage ou des clips bec anti piquage à mettre pendant environ 2 semaines. quand pensez vous ? y aurait t’il aussi une jalousie car parfois je prend ma petite hollandaise dans mes bras (ou parfois elle s’endort ) car elle veut me suivre donc je l’emmène avec moi à la maison. y aurait t’il le revers de bâton !! à cela. Dans l’attente de votre retour je vous souhaite une excellente journée. Cordialement.

  32. Bonjour, oui c’est tout à fait possible. N’y voyez là aucune marque de « méchanceté » c’est juste un comportement naturel même s’il peut paraître excessif à nos yeux. Après, cela implique de prendre des précautions pour une nouvelle introduction au cas où cela pose ce type de problème.

  33. Bonjour,
    Nous avons réintroduit une poule noire dans notre poulailler ou il ne reste plus qu’ une seule poule rousse. Donc avec la petite nouvelle 2 poules….apres moins de 24h de vie commune nous avons retrouvé la petite nouvelle morte. Sans plaie, mais également sans plume sur le cou et le dos.
    Elles étaient toutes les 2 dans un enclos avec un filet sans aucune trace d intrusion.
    Est ce possible que l ancienne poule rousse ai tué la nouvelle poule (noire) ?
    Merci d avance pour votre aide

  34. Si votre coq est jeune, il faut en effet faire attention. Oui j’ai déjà eu ce cas de coqs jeunes, trop agressifs avec les poules. Deux m’ont même tué une de nos poules. Il arrive aussi qu’elles soient blessées… Ce n’est pas si évident d’avoir un groupe bien constitué. Quelquefois il faut créer d’autres groupes pour que tout se passe bien.

  35. Pas sûre qu’elle ait été entièrement d’accord car ses cris m’ont quand même alarmé à 2 reprises… le coq est grand mais il est jeune et je pense qu’il n’a pas encore accès aux autres poules, est ce qu’il pourrait s’en prendre à mes jeunes poules pour assouvir ses frustrations sexuelles? Vous avez dejà vu ce type de comportement chez les poules?

  36. Bonjour Camille, techniquement, le cochage consiste à un simple frottement. Il est fort probable que si cette poule s’est laissée faire c’est qu’elle était prête, peut-être même à pondre bientôt.

  37. Bonjour,
    J’ai une quinzaine de poules et coqs qui vivent en liberté autour de ma maison, sans enclos ni poulailler, elles vivent leur vies de poules et dorment dans les arbres la nuit et ça se passe très bien. J’ai remarqué qu’il y a avait une hiérarchie bien établie dans cette petite population et comme il y a plus de poules que de coqs ça se passe bien. En janvier j’ai introduit 3 jeunes poulettes qui sont très mignonnes et beaucoup moins farouches que les autres, au début je les ai laissé dans un enclos fermé car j’avais peur que les autres ne les piquent, puis ensuite vers la mi-février j’ai commencé à les sortir la journée et les rentrer le soir… et puis là, depuis 2-3 semaines environ, je les laisse dehors comme les autres. Elles doivent avoir à peine 5 mois selon moi, en tout car elles étaient encore poussin quand je les ai acheté. Hier, un de mes coqs a coché l’une d’entre elles, et je me demande si il n’est pas un peu trop tôt pour ça? y’a t-il un risque si une jeune poulette se fait cocher trop tôt? Elle n’a encore jamais pondu d’oeuf (du moins je n’en ai pas vu)…

  38. Bonjour

    J’ai deux poules rousses depuis 1 an, elles pondent pratiquement tous les jours et elles ont l’air d’être en bonne santé. Elles possèdent un enclos fermé avec un poulailler à l’intérieur. En journée elles se promènent dans notre jardin.
    Depuis 2 semaines une des poules ne veut plus rentrer dans le poulailler la nuit (alors qu’il a fait des températures négatives de hors) , du coup on doit la rentrer tous les soirs ! j’ai constaté également qu’elles avaient toutes les deux une perte de plumes au niveau du jabot, et le jabot de celle qui reste dehors , il est tout rouge. On enlève les fiente tous les jours du poullaier, et on change la paille toutes les semaines. J’ai regardé par tout et je n’ai pas vu de signes de puces. Quelqu’un peut m’aider ? On a mare de devoir la rentrer tous les soirs et on a surtout peur qu’elle aille une maladie! Merci d’avance

  39. Bonjour, nous avons 4 poules naines et un coq nain, elles ont le même âge et sont arrivé en même temps. Elle partagent un enclos depuis fin octobre 2017. Cela fait 15 jours que certaines poules pondent(au moins 2).
    La poule noire est plus haute sur pattes et forcément plus grosse que les autres. Le coq commence à monter sur certaines, mais depuis que le coq est monter sur la rousse, la noir là pique, et je trouve ça plus violent qu’avant, si bien que rousse ne quitte plus leur maison et s’aplatit dès que la noire arrive. Malgré cela noire continue, ça commencé aujourd’hui. Quoi faire?

Bouton retour en haut de la page