5 astuces pour aider vos poules par grand froid




Comme nous l’avons déjà mentionné sur Poule’s Club, les poules ne craignent pas l’hiver, c’est plutôt l’humidité et la chaleur qui peuvent être préjudiciables à leur santé et désagréable à supporter pour elles. Néanmoins, par grand froid, il est possible de mettre en place quelques astuces pour les aider, surtout dans les régions où la froidure est plus importante et dans lesquelles les températures descendent largement en dessous de zéro degré en période hivernale.

5 astuces pour aider vos poules par grand froid

1 – Améliorer leur alimentation

Ces poules dans la neige ne semblent pas craindre le froid
À la file indienne dans la neige… Vu sur le web.

Une alimentation déséquilibrée peut être source de problème en hiver, et empêcher vos poules de supporter les températures trop basses. Par grand froid, les insectes et les vers de terre se font plus rares. Les poules ont du mal à trouver les protéines nécessaires à leurs besoins.

Pour éviter les carences et les aider lutter contre l’engourdissement, nous vous conseillons de leur confectionner des pâtées riches en protéines et d’augmenter leur ration de maïs. Le maïs est utile pour améliorer leur graisse corporelle. D’ailleurs, elles le savent très bien, et en consomment plus en cette période.

Exemple de pâtée tiède pour l’hiver

Il est possible de leur confectionner toutes sortes de pâtée à base de riz cuit ou de semoule cuite. Cette base est à compléter de légumes divers (haricots cuits, carottes, potiron…), légumineuses (lentilles, pois, fèves…), et surtout de protéines (viande, poisson, œufs durs cuits…).

La quantité sera donnée en fonction du nombre de poules et de leur environnement. Commencez par l’équivalent de 40 à 50 g de pâtée par jour et par poule. Il faudra baisser ce poids si elles ne mangent pas tout.

Les insectes séchés

Apport en protéines pour protéger du froidOn peut aussi leur donner des insectes séchés. Elles adorent ça, et ils sont riches en protéines, calcium et phosphore. Nous en donnons à nos poulettes tout au long de l’année, et un peu plus en hiver.  L’avantage, c’est qu’ils sont prêts à l’emploi et faciles à distribuer.

Promo
Filet volailles non Electrifiable 112 cm 25...
743 Commentaires
Filet volailles non Electrifiable 112 cm 25...
  • pour poules, oies, dindons etc. ... également adapté aux agneaux
  • maille particulièrement serrée dans la zone inférieure du filet
  • hauteur 112 cm connexions soudées fil supérieur renforcé piquets PVC robustes et visibles

Pour en savoir plus sur les insectes séchés › Des insectes séchés pour nos poules

2 – Dégeler leur eau régulièrement

Comme tous les êtres vivants, les poules ont besoin d’eau en toute saison.

L’eau gelé en hiver est un réel problème, quelle que soit la région. Chez nous, en Bretagne, en rajoutant de l’eau chaude le matin et en installant les abreuvoirs à l’abri, en général cela suffit, l’eau reste disponible sans geler jusqu’au soir.

Mais dans certaines régions, l’eau reste gelée en permanence, tout au long de la journée. Si vous êtes présent et que vous dégelez l’eau régulièrement, alors tout va bien.

Par contre, en cas d’absence il vous faudra trouver des solutions. Le mieux est d’installer vos abreuvoirs à l’abri du vent, dans un coin ensoleillé la journée.

Certains éleveurs mettent un peu de sel ou de sucre dans l’eau pour retarder le gel. Cela fonctionnerait apparemment mais pas en dessous de 4, 5 degrés. D’autres posent des morceaux de bois ou des cailloux dans l’abreuvoir, également pour retarder le gel.

D’autres enfin, utilisent des plaques chauffantes de ce style › Plaques chauffantes abreuvoirs.

Cependant,  cela implique de posséder une source d’alimentation à proximité. Dans tous les cas, ne négligez pas l’eau de vos poules par grand froid.

3 – Installer un abri extérieur avec bâche ou couverture

Même en hiver, et même en cas de chutes de neige, vos poules aiment vivre à l’extérieur. Elles ont besoin d’activité et pas grand chose ne les arrête. Mais si vous vivez dans une région à neige, l’abri extérieur sera le bienvenu. Certaines poules n’aimeront pas rester des heures dans la neige et l’abri permet de leur mettre à disposition au sec, eau et nourriture.

Bâche protectrice anti-froidOn peut envisager un abri simple réalisé avec quelques tasseaux recouverts d’une bâche en plastique qui aura l’avantage d’emmagasiner un peu de chaleur avec quelques rayons du soleil, même s’il est hivernal.

Vous trouverez ce type de bâches protectrices et très résistantes sur le site en ligne Omlet. Pour voir toutes les bâches proposées chez Omlet › Cliquer ici

Opaques ou transparentes, elles peuvent s’adapter  à n’importe quel enclos provisoire ou même être installées sur un poulailler en hiver.

Voir d’autres types de bâches protectrices résistantes › Ici

Les avantages de la bâche protectrice

Elles protègent du grand froid et de l’humidité, mais aussi de la pluie en été. On peut aussi envisager de les poser sur une cage sans fond › Pour tout savoir de la mue ou cage sans fond

L’avantage de ce type de bâches, est qu’elles sont équipées de crochets élastiques pour bien les maintenir attachées là où on le souhaite. Vous pouvez même acheter des crochets à part. Une bâche classique de bricolage ne fera pas aussi bien l’affaire. Même en étant maintenue par des pierres ou Crochets bâcheautres objets lourds inesthétiques, elle ne résistera pas de toute façon à un vent trop violent. Nous en avons vécu l’expérience lorsque nous avons voulu installer ce type de bâche sur une mue.De plus, la pluie avait tendance à stagner aux endroits où elle était mal tendue, et à déformer la bâche trop fine qui finissait pas s’affaisser.

Pour cette raison, il faut idéalement choisir une bâche avec œillets d’attaches. Une bâche protectrice dont c’est la réelle fonction, ne posera pas ce type de problèmes. Et vous avouerez que sur le plan esthétique c’est bien plus joli qu’une bâche bleue ! Vos poules seront à l’abri du vent et de l’humidité. Il existe plusieurs tailles différentes allant jusqu’à 2 mètres.

Pour voir toutes les bâches proposées chez Omlet › Cliquer ici – Voir d’autres types de bâches protectrices résistantes › Ici

4 – Augmenter la quantité de litière dans le poulailler

Autant en toute autre saison, la litière est importante pour garder un poulailler propre, autant en hiver et surtout par grand froid, elle peut être notre alliée pour aider nos poules à mieux supporter les températures négatives. Aussi, n’hésitez pas à rajouter foin, paille, copeaux etc. dans le poulailler en quantité plus importante que d’ordinaire.

Faites des couches assez épaisses avec la litière, et gardez la propre au quotidien. En retirant les fientes tous les jours, rajoutez-en  de plus en plus. Ainsi leur poulailler sera plus confortable et mieux isolé. Il est aussi possible de rajouter des cartons sur les parois en faisant attention de bien les maintenir.

À ne pas faire par temps froid

Il ne faut surtout pas colmater les aérations du poulailler en pensant mieux protéger vos poules. En faisant cela vous ne feriez que créer une atmosphère humide à l’intérieur du poulailler et dangereuse pour leur santé.

Plus l’air est ventilé, moins vos poules souffriront du froid.




5 – Protéger la crête et les barbillons par grand froid

En cas de températures vraiment très basses (en dessous de 0 °), la crête et les barbillons de nos poules et coqs peuvent geler. Nous ne l’avons pas vécu personnellement, mais Marie, une éleveuse de poules Soies, ainsi que d’autres éleveurs, préconisent dans ce cas, de les enduire de vaseline pour les protéger. Bien sûr, l’opération est à renouveler tous les jours tant que durent ces températures extrêmes.

Les œufs gelés dans les pondoirs par grand froid

J’ai lu sur un site étranger, que même les œufs des poules peuvent geler en cas de grand froid. Ainsi, lors de températures inférieures à zéro, il faut moins de trois heures pour qu’un œuf gèle. Pour éviter cela, il est possible de rajouter plus de litière également dans les pondoirs, mais aussi de les garnir en dessous de journal et/ou de carton.

Enfin, il est conseillé d’aller ramasser ses œufs le plus tôt possible dans la journée au lieu d’attendre le soir.

Conclusion pour aider vos poules par grand froid

Vous l’avez compris, il existe bien des astuces pour aider vos poules par grand froid. Dans la nature, les animaux savent lutter contre les températures extrêmes. En renforçant les défenses naturelles de vos poulettes avec une alimentation adaptée et un environnement sain, vous leur permettez de passer elles-aussi, un hiver serein.

Articles complémentaires

La bonne alimentation pour ses poules pondeuses
Poules en hiver, faut-il craindre le froid

Avertissement :  ce contenu (textes et images) est protégé par des droits d’auteur. Nous avons mis en place des mesures contre le vol et le plagiat. Lire nos mentions légales › Mentions légales
Mangeoire poules anti-gaspillage et anti-nuisibles
33 Commentaires
Mangeoire poules anti-gaspillage et anti-nuisibles
  • Matériau : fabriqué en aluminium, antirouille, durable et peut être utilisé dans de nombreux endroits.
  • Dimensions : 53,3 x 17,8 x 17,8 cm - Récipient de stockage conçu - Peut contenir jusqu'à 5 kg de nourriture...
  • Anti-rats : le design automatique de la pédale permet à la mangeoire de se fermer lorsque la volaille est...
  • Imperméable : empêche la nourriture de se mouiller et le garde des jours de pluie, forte résistance aux...
  • Facile à assembler : quelques étapes à suivre pour l'installation et aucun entretien supplémentaire...

Poule's Club

Éleveurs familiaux de poules depuis 2011, passionnés d'animaux, de nature et d'éthologie, sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années, et les échanges que nous avons eu avec des éleveurs professionnels. En particulier avec Michel Audureau éleveur depuis plus de 25 ans, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir. Nous avons à cœur de vous transmettre des informations fiables et vérifiées issues de spécialistes aviaires.

2 Commentaires

  1. Bonjour Daniel, je suis désolée mais je n’ai pas eu votre question 🙂 Comme vous avez pu le lire dans l’article, le chauffage est déconseillé dans un poulailler en hiver pour des raisons de sécurité. Aussi je ne peux vous répondre sur ce point. Si vous êtes dans une région très froide (en dessous de -5 °), vous pouvez envisager une lampe chauffante.

  2. bonjour, pour la 1re fois j’utilise voir site. J’ai posé la question : à quel degré de chauffage à l’intérieur du poulailler durant l’hiver. On m’a pas répondu . merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page