Les poules en hiver : faut-il craindre le froid ?

NOVATERA Terre de Diatomée 100% Naturelle -...
  • Terre de diatomée 100% naturelle. Grade Alimentaire (Food codex). Utilisable en Agriculture biologique...
  • Non calcinée, préserve votre santé et celle de vos animaux. Moins de poussière que la blanche pour un...
  • Extraite et conditionnée en Auvergne Rhône-Alpes (France). Sa couleur grise garantit sa pureté.
  • Pour la protection des animaux, l'entretien de la maison, l'hygiène des litières, le jardinage
  • Emballages fabriqués en France et en Europe, réutilisables, résistants, écologiques

Ces deux poulettes semblent bien supporter le froid d'hiver

Beaucoup d’éleveurs s’inquiètent à l’approche du froid. Comment se comportent les poules en hiver ? Vont-elles supporter le gel, quelquefois extrême, dans certaines régions ? La réponse est oui si le poulailler est bien isolé de l’humidité, et si leur alimentation est bien équilibrée. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le danger ne vient pas du froid mais de l’humidité ambiante. Les poules se préparent à l’hiver dès l’automne, en renouvelant leurs plumes, grâce à un phénomène que l’on appelle la mue. Ces nouvelles plumes les aideront à affronter les températures plus basses.

Le froid est aussi bénéfique pour les poules en hiver

Certaines races sont plus résistantes que d’autres à la baisse des températures. Les grandes races ont moins à craindre, mais les poules d’ornement comme les poules Soies par exemple restent plus fragiles à cause de leurs pattes emplumées. C’est encore plus vrai en cas de périodes de pluies répétées, comme nous en avons connu certaines années.

Le froid est bénéfique à tout organisme vivant, il tue microbes, bactéries et parasites. Il est toutefois possible de mettre en place quelques actions cohérentes à condition de ne pas tomber dans l’excès. Vous l’avez compris, il faut rester prudent et ne pas trop en faire, sinon vous risquez l’effet contraire désiré, et créer sans le vouloir, un climat humide néfaste à leur santé.

La nature fait bien les choses pour les poules en hiver

Poules dans la neige
Cette photo est issue d’un site américain. L’hiver est rude dans certaines régions mais la vie des poules ne s’arrête pas pour autant !

La nature est bien faite. Vous le savez, les poules muent en fin d’été ou début d’automne pour renouveler leur plumage. Ces plumes toutes neuves vont les aider à supporter le froid de l’hiver, y compris des températures relativement basses, jusqu’à -15 degrés, dans certaines régions ou pays.

Regardez les oiseaux dans la nature, la vie ne s’arrête pas en hiver. Elle est plus difficile car la nourriture se fait plus rare, mais les oiseaux survivent. Nos poules font de même. Elles puisent sur leurs réserves énergétiques et savent les gérer pour survivre. Le grand froid n’est pas leur ennemi. Certains installent dans le poulailler des systèmes de chauffage avec des lampes spéciales. Ces installations sont assez controversées à cause de leur insécurité, mais aussi parce que la chaleur fragilise les sujets et les rendent plus réceptifs aux maladies.

Ce type d’accessoires peut-être justifié dans certains pays où le froid est extrême, comme au Canada par exemple comme nous allons le voir maintenant.

Agrarzone Filet pour volailles non...
  • ✅ HAUTE SÉCURITÉ DES POULES: Ayez toujours l'esprit tranquille lorsqu'il s'agit de protéger vos poules....
  • ✅ PROTECTION DES ANIMAUX SAUVAGES: Aide à maintenir efficacement les prédateurs hors de votre pâturage....
  • ✅ EXTRÊMEMENT STABLE: Quel que soit l'endroit où vous gardez vos poules, notre filet de pâturage tiendra...
  • ✅ FACILE À MONTER ET À DÉMONTER: Le filet pour poules est particulièrement adaptée aux terrains...
  • ✅ ACCESSOIRES ATTRACTIFS: Comprend 8 à 15 piquets en plastique, un kit de réparation et des piquets de...

Installer une lampe chauffante dans le poulailler ?

poules-perchees
Les poules se serrent en hiver

Les poules qui vivent dans les régions très froides comme le Canada savent se protéger seules du froid : elles ne sortent pas. Dans des cas extrêmes où les températures atteignent  20 , 30 degrés on peut envisager ce type d’installation en restant prudent pour éviter le risque de sur-chauffage. Le chauffage classique est bien sûr à proscrire, il est dangereux et peut être source d’incendie.

Une lampe chauffante c’est quoi ?

La lampe chauffante est une lampe spéciales qui émane de la chaleur et de la lumière. Sur certains sites internet, il est mentionné que ces lampes peuvent être utilisées à partir de 0 degrés. Ces informations sont erronées et divulguées par des personnes qui n’élèvent pas de poules, ce qui est vraiment dommage. Ces lampes allumées jour et nuit perturbent les poules et agissent sur leur métabolisme.

Aussi, encore une fois, elles ne peuvent être utilisées que dans des cas extrêmes si vous résidez dans une région où les températures sont extrêmement basses en hiver.

Voir les lampes chauffantes › Cliquer ici

Vérifier l’humidité dans le poulailler en hiver

Les poules doivent rester au sec. Il est nécessaire de vérifier que la litière soit bien sèche et que le poulailler soit étanche au niveau du sol et du toit. Comme nous l’avons déjà mentionné, les poules supportent très mal l’humidité. Elle est source de rhume, coryza et autres maladies. Tout en gardant les points d’aération indispensables au passage de l’air, il faut si besoin, supprimer toute source de saturation d’eau.

Surtout, laissez ces aérations opérationnelles même en hiver. L’air doit pouvoir circuler normalement à l’intérieur de leur habitat. Si vos poulettes ont froid, elles sauront se serrer les unes contre les autres pour garder et partager leur chaleur.

Les erreurs à ne pas commettre pour les poules en hiver

Colmater les aérations du poulailler

Pensant bien faire, beaucoup de personnes bouchent les aérations du poulailler pour empêcher l’air de passer. Or, la circulation de l’air est indispensable pour régénérer l’air frais. Or, comme nous l’avons mentionné un peu plus haut, plus que le grand froid, les poules craignent l’humidité. Elle est source de maladies et maux divers : rhumes, arthrite, coryza, bronchite…

La ventilation de l’air est indispensable pour la bonne santé de nos poules.

Aussi, surtout ne bouchez pas les aérations du poulailler avec chiffons ou morceaux de bois. Si une fenêtre a été créée sur le poulailler, vous pouvez la fermer la nuit, mais il est important de la laisser ouverte la journée.

Laissez ces aérations opérationnelles même en hiver. L’air doit pouvoir circuler normalement à l’intérieur de leur habitat. Si vos poulettes ont froid, elles sauront se serrer les unes contre les autres pour garder et partager leur chaleur.

• Isoler le poulailler avec du polystyrène

Le polystyrène étant isolant, certains éleveurs ont eu l’idée d’en coller des plaques sur les parois intérieures du poulailler.

Or, nous avons eu de nombreux témoignages relatant que les poules picorent et mangent le polystyrène. Compte tenu de la composition de ce matériau, vous imaginez bien combien cela peut être néfaste à leur santé.

• Oublier l’eau de vos poules

L’eau est primordiale, en été comme en hiver. Outre le fait que multiplier les points d’eau en installant des abreuvoirs à des endroits différents du parcours est une bonne idée, il faut penser à vérifier l’état de l’eau en hiver, idéalement plusieurs fois par jour.

Si elle est gelée, vos poules ne pourront pas boire, or, comme nous l’avons expliqué dans un article sur l’importance de l’eau, elles doivent boire à volonté sans jamais en manquer › L’importance de l’eau pour les poules

Nous vous donneront un peu plus bas des idées pour garder l’eau de vos poules accessibles par températures basses et pour éviter qu’elle ne gèle.

• Laisser vos poules enfermées 

Empêcher vos poules de sortir du poulailler sous prétexte qu’il fait froid créée du stress, des risques de picages, de maladies… Il vaut mieux les laisser gérer elles-mêmes ce moment.

Elles sortiront si elles estiment qu’elles peuvent le faire, même s’il fait moins 10 dehors, et qu’il y a de la neige. Faites-leur confiance 🙂

Les poules pondent-elles en hiver ?

Le froid les gênent tellement peu, que certaines races sont réputées bonnes pondeuses d’hiver ! Paradoxalement, les fortes chaleurs peuvent leur être plus néfastes que le gel ; elle peuvent même leur être fatales car les poules n’ont pas la faculté de réguler la température de leur corps en été ce qui peut provoquer chez elles un choc thermique mortel.

La ponte ne cesse pas complètement en hiver. Selon leur âge, certaines poules continueront à pondre › Voir les races de poules bonnes pondeuses d’hiver

Conseils pour aider vos poules à passer un bon hiver

Comme nous l’avons vu, les poules ne craignent pas le froid, mais si les températures sont vraiment basses et si vous voulez les aider à passer cette période le mieux possible voici quelques conseils à mettre en place susceptibles d’améliorer leur quotidien en hiver.

  1. Améliorer leur alimentation
  2. Dégeler leur eau régulièrement
  3. Installer un abri extérieur avec bâche et couverture
  4. Augmenter la litière dans le poulailler
  5. Protéger la crête et les barbillons en cas de gel
Voir tous les détail de ces actions à mettre en place ici › 5 astuces pour aider ses poules par grand froid

Conclusion sur les poules en hiver

Vous l’avez compris, l’hiver et le froid ne font pas peur aux poules ! Il s’agit pour elles d’une période comme une autre à passer. Nous devons faire en sorte de leur procurer une alimentation équilibrée et un abri bien au sec. Elles seront ainsi en mesure de gérer elles-mêmes leurs ressources pour passer cette saison de froid au mieux et attendre le printemps en toute sérénité !

Et n’oubliez pas que l’humidité ambiante dans un poulailler en bois et un enclos sans herbe, sont des situations bien plus dangereuses pour la santé de vos poulettes.

Informations complémentaires

Une alimentation équilibrée pour ses poules pondeuses
Le choc thermique chez les poules
Tout savoir sur le comportement des poules
Bien aménager et clôturer le parcours des poules
Bien choisir un abreuvoir
Bien choisir une mangeoire

Avertissement : ce contenu (textes et images) est protégé par des droits d’auteur avec Digiprove et Copyscape contre le vol et le plagiat. Lire nos mentions légales › Mentions légales

IDMarket - Mangeoire XL pour Poules...
  • Mangeoire pour poules en acier galvanisé avec une capacité de réserve de 5 kg de nourriture
  • La mangeoire avec couvercle permet à vos poules de se nourrir dès qu'elles ont faim
  • Équipée d'un couvercle qui s'ouvre dès que la poule se place sur la plateforme (500 gr minimum)
  • Pratique et résistante, ce distributeur préserve la nourriture de l'élevage et évite le gaspillage
  • Dimensions : L. 51 x l. 35 x H. 18.5 cm - Dimensions de la plateforme : L. 51 x l. 13 cm

Poule's Club

Éleveurs familiaux de poules depuis 2011, passionnés d'animaux, de nature et d'éthologie, sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années, et les échanges que nous avons eu avec des éleveurs professionnels. En particulier avec Michel Audureau éleveur depuis plus de 25 ans, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir. Nous avons à cœur de vous transmettre des informations fiables et vérifiées issues de spécialistes aviaires.

17 Commentaires

  1. A partir de quelle temperature doit on penser a enduire de vaseline le babillon et la crete des poules? merci

  2. Merci !
    Me voilà rassurée.
    Elle a accès à l’herbe, la terre qu’elle gratouille, remue dans tous les sens, et je lui donne des vers déshydratés car il semblerait qu’elle ait mangé tous ceux présents sur son territoire.
    Agréable journée

  3. Si j’ai bien compris, elle n’a pas accès à un espace herbeux ? Si c’est le cas, il faut savoir que ce serait mieux pour elle. La poule a besoin de gratter et de trouver des ressources naturelles dans l’herbe : vers, insectes etc.
    Sinon, il faut savoir que les poules craignent moins le froid que l’humidité aussi si la volière est isolée du vent, même avec 0 degrés ou moins, elle ne craint. Normalement, les poules vivent en groupe et se serrent la nuit pour partager leur chaleur corporelle, mais là elle doit se débrouiller seule. Bien sûr, vous pourriez l’installer et l’enfermer la nuit, mais dans ce cas il faut lui ouvrir au lever du jour le matin… Si elle est en sécurité, elle peut donc très bien continuer à se percher 🙂

  4. Merci pour votre réponse
    Oui car c’est une volière d’extérieur qui fait 6 mètres sur 3…. Je m’en sers l’été pour mon perroquet.
    Le poulailler a été installé dans cette volière maintenant dédié à ma poulette. Elle est donc dehors toute la journée. Elle rentre dans sa jolie maison dans la journée mais jamais pour la nuit et c’est ce qui m’inquiète car les températures sont aux alentours de 0 !
    Dans la journée est profite du soleil, mais la plupart du temps elle farfouille dans sa maison. Vers 16:00 elle va se percher sur la plus haute barre et passe donc la nuit « dehors » même si j’ai protégé avec des panneaux de pvc double soufflets c’est nettement moins chaud que dans le poulailler où j’ai mis de la paille et du foin pour plus de chaleur et de confort !
    Merci

  5. Bonjour, par instinct les poules dorment en hauteur quand elles en ont l’occasion. Si elle est en sécurité la nuit dans cette volière, vous pouvez la laisser se percher. Par contre, elle a bien un accès à l’extérieur la journée ?

  6. Bonjour, j’ai récupéré une poulette qui est venue se réfugier chez moi … j’ai cherché son propriétaire sans succes.
    Du coup je lui est donné la volière de mon perroquet en extérieur, je lui est aussi acheté une jolie maisonnette poulailler mais elle préfère dormir sur un barreau en hauteur.
    J’ai protégé l’espace avec des plaques de pvc à double soufflets pour qu’elle ne soit pas trempée par la pluie.
    Dans son poulailler j’ai mis plein de paille et du foin. Elle y va dans la journée mais jamais pour dormir !
    J’ai peur qu’elle attrape froid :o((
    Puis je l’enfermer tous les soirs contre sa volonté ?
    Merci d’avance pour vos réponses
    ML
    débutante en élevage de poulette

  7. Bonjour je viens d’acheter un coq et deux poules marans l’eleveur Me les a mises dans une boîte je me suis aperçu que le coq a les pâtes toutes recroquevillés il ne marche pas comment faire l’eleveur Pas fait payer 50€ pièce il ne veux pas me changer mon coq

  8. Bonjour, les poules supportent bien le froid comme vous avez pu le lire dans l’article. Bien sûr une porte fermée isole mieux du froid et surtout des courants d’air, qu’elles supportent pas contre beaucoup moins bien.

    Mais ce qui est le plus à craindre, c’est surtout une attaque de prédateurs. Les poulaillers en bois sont déjà assez peu sécurisés, mais laisser un porte ouverte augmente les risques.

    Je vous invite à lite cet article sur les prédateurs › https://poules-club.com/les-predateurs-des-poules-les-connaitre-et-les-identifier/

  9. Bonjour,
    J’ai un poulailler en bois et à priori pas de prédateur. Depuis que j’ai eu mes poules en avril, je laisse la porte du poulailler ouverte pour qu’elles puissent sortir dans leur enclos aux 1ers rayons de soleil.
    Le poulailler est me semble-t-il à l’abri du vent, mais je me demandais tout de même s’il fallait fermer la porte la nuit pour des raisons de températures ? Et si oui, à partir de quelle température ? Sachant qu’il s’agit d’un grand poulailler annoncé pour 8 poules et qu’elles sont 2.
    Par avance merci de votre réponse et merci encore pour tous vos bons conseils.

  10. Bonjour
    Jai adoré votre photo avec les deux poules dans la neige.
    Serait il possible que vous m’envoyer l’original ?

    je fais un montage photo pour les 40 ans de mariage de mes grands parents et j’aurai beaucoup aimé y insérer celle ci.
    En vous remerciant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page