Élever des poules

Les poules en hiver : faut-il craindre le froid ?

Comment aider vos poulettes pendant la période hivernale

Ces deux poulettes semblent bien supporter le froid d'hiverBeaucoup de propriétaires de poules s’inquiètent à l’approche de l’hiver. Leurs poules vont-elles supporter le froid, quelquefois extrême, dans certaines régions ?

La réponse est oui si le poulailler est bien isolé de l’humidité, et si l’alimentation est bien équilibrée.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le danger ne vient pas du froid mais de l’humidité ambiante.

Certaines races sont plus résistantes que d’autres, les grandes races ont moins à craindre, mais les naines comme les poules Soies par exemple, restent plus fragiles surtout en cas de périodes de pluies répétées comme nous en avons connu certaines années.

Rabais 75 € poulaillers Omlet

Le froid les gênent tellement peu, que certaines races sont même réputées bonnes pondeuses d’hiver !

La nature fait bien les choses pour les poules en hiver

Poules dans la neige
Cette photo est issue d’un site américain. L’hiver est rude dans certaines régions mais la vie des poules ne s’arrête pas pour autant !

La nature est bien faite. Vous le savez, les poules muent en fin d’été ou début d’automne pour renouveler leur plumage.

Ces plumes toutes neuves vont les aider à supporter le froid de l’hiver, y compris des températures relativement basses, jusqu’à -15 degrés, dans certaines régions ou pays.

Regardez les oiseaux dans la nature, la vie ne s’arrête pas en hiver. Elle est plus difficile car la nourriture se fait plus rare, mais les oiseaux survivent.

Nos poules font de même. Elles puisent sur leurs réserves énergétiques et savent les gérer pour survivre.

Le grand froid n’est pas leur ennemi. Certains installent dans le poulailler des systèmes de chauffage avec des lampes spéciales. Ces installations sont assez controversées à cause de leur insécurité, mais aussi parce que la chaleur fragilise les sujets et les rendent plus réceptifs aux maladies.

Ce type d’accessoires peut-être justifié dans certains pays où le froid est extrême, comme au Québec par exemple.

Attention à ne pas supprimer le passage de l’air

Pensant bien faire, beaucoup de personnes bouchent les aérations du poulailler pour empêcher l’air de passer. Or, la circulation de l’air est indispensable pour régénérer l’air frais.

La ventilation de l’air est indispensable pour la bonne santé de nos poules.

Aussi, surtout ne bouchez pas les aérations du poulailler avec chiffons ou morceaux de bois. Si une fenêtre a été créée sur le poulailler, vous pouvez la fermer la nuit, mais il est important de la laisser ouverte la journée.

Vérifier l’humidité dans le poulailler

Les poules doivent rester au sec. Il est nécessaire de vérifier que la litière soit bien sèche et que le poulailler soit étanche au niveau du sol et du toit.

Comme nous l’avons déjà mentionné, les poules supportent très mal l’humidité. Elle est source de rhume, coryza et autres maladies.

Tout en gardant les points d’aération indispensables au passage de l’air, il faut si besoin, supprimer toute source de saturation d’eau.

Comment aider ses poules en hiver

Comme nous l’avons vu, les poules ne craignent pas le froid, mais si les températures sont vraiment basses et si vous voulez les aider à passer cette période le mieux possible voici quelques conseils à mettre en place susceptibles d’améliorer leur quotidien en hiver.

1 – Améliorer leur nourriture

Les pâtées riches en protéines, l’augmentation de la ration de maïs les aidera à augmenter leur graisse utile pour lutter contre le froid.

Attention, une alimentation déséquilibrée peut être source de problème en hiver, et empêcher vos poules de supporter le froid.

En hiver, les insectes et les vers de terre se font plus rares. Du coup les poules ont du mal à trouver les protéines nécessaires à leurs besoins.

Apport en protéines pour protéger du froidPour éviter des carences et les aider à mieux supporter le froid, on peut aussi leur donner des insectes séchés. Elles adorent ça, et ils sont riches en protéines, calcium et phosphore.

Nous en donnons à nos poulettes tout au long de l’année mais un peu plus en hiver.

Pour en savoir plus sur les insectes séchés › Des insectes séchés pour nos poules

• Faire attention à leau

Faites attention qu’elle ne soit pas gelée, renouvelez la autant de fois que nécessaire dans la journée, l’eau tiède étant la bienvenue.

Plaque chauffante abreuvoir
Ce dispositif permet de garder les abreuvoirs au chaud

On trouve maintenant dans le commerce des abreuvoirs avec plaque chauffante de ce type › Plaques chauffantes abreuvoirs pour poules

• Augmenter la litière

Augmenter la quantité de litière (paille, foin, copeaux…) dans le poulailler. Elle permettra d’emmagasiner la chaleur.

• Prévoir un abri extérieur avec bâche ou couverture

Si vous vivez dans une région à neige, un abri extérieur sera le bienvenu. Certaines poules n’aimeront pas rester des heures dans la neige, et l’abri permet également de leur garder eau et nourriture au sec.

Bâche protectrice anti-froid et pluieProtéger un abri extérieur

On peut envisager un abri simple réalisé avec quelques tasseaux recouverts d’une bâche en plastique qui aura l’avantage d’emmagasiner un peu de chaleur avec quelques rayons de soleil,même hivernal.

Vous trouverez ce type de bâches protectrices et très résistantes sur le site en ligne Omlet. Opaques ou transparentes, elles peuvent s’adapter à n’importe quel enclos provisoire.

Elles protègent du froid et de l’humidité, mais aussi de la pluie en été. On peut aussi envisager de les poser sur une mue.

En savoir plus sur la mue › Mue ou cage sans fond pour les poules

L’avantage de ces bâches, est qu’elles sont équipées de crochets élastiques pour bien les maintenir attachées là où on le souhaite. Vous pouvez même acheter des crochets à part.

Poser une bâche sur l’enclos attenant

Une bâche classique de bricolage ne fera pas aussi bien l’affaire. Même en étant maintenue par des pierres ou autres objets lourds inesthétiques, elle ne résistera pas de toute façon à un vent trop violent.

Nous en avons vécu l’expérience lorsque nous avons voulu installer ce type de bâche sur une mue.

De plus, la pluie avait tendance à stagner aux endroits où elle était mal tendue, et à déformer la bâche trop fine qui finissait pas s’affaisser.

Une bâche protectrice dont c’est la réelle fonction, ne posera pas ce type de problèmes. Et vous avouerez que sur le Crochets bâcheplan esthétique c’est bien plus joli qu’une bâche bleue !

Vos poules seront à l’abri du vent et de l’humidité. Il existe plusieurs tailles différentes allant jusqu’à 2 mètres.

Pour voir toutes les bâches proposées chez Omlet › Cliquer ici

• Protéger crête et barbillons

En cas de températures vraiment basses (en dessous de 0 °), la crête et les barbillons peuvent geler.

Nous ne l’avons pas vécu personnellement, mais Marie, une éleveuse de poules Soies, préconise dans ce cas de les enduire de vaseline pour les protéger.

Bien sûr, l’opération est à renouveler tous les jours.

Conclusion sur les poules en hiver

Vous l’avez compris, l’hiver et le froid ne font pas peur aux poules !

Il s’agit pour elles d’une période comme une autre à passer. Nous devons faire en sorte de leur procurer une alimentation équilibrée  et un abri bien au sec.

Elles seront ainsi en mesure de gérer elles-mêmes leurs ressources pour passer cette saison de froid au mieux et attendre le printemps en toute sérénité !

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter gratuite




À lire aussi pour élever des poules pondeuses

Poule qui ne pond plus : et si c’était l’alimentation ?
5 astuces pour aider les poules par grand froid

 

Accessoires

 

Rabais 75 € poulaillers Omlet

Alimentation et compléments alimentaires

Alimentation des poules : que faut-il leur donner à manger ?
Ration graines poules pondeuses
Élever des vers de farine
Alimentation pour poule pondeuse
Pourquoi l’eau est importante
Terre de diatomée
Traitements et remèdes naturels
Recette gâteau poules
Pourquoi l’herbe est importante
Les bienfaits de l’ail
Insectes séchés
Coquilles d’huîtres pour les poules
Nourrir ses poules pondeuses

 

AccueilÉlever des poules | Races de poules | Maladies | Le poulaillerComportement | Les œufs | Faq | Livres | Accessoires poules | Tests poulaillers Omlet | Poulaillers modèles

Poule's Club

Éleveuse familiale de poules depuis 2011, passionnée d'animaux et de nature, j'ai la chance de pouvoir allier mes connaissances en informatique à mes passions. Sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années et les échanges que nous avons avec certains éleveurs professionnels. Je pense en particulier à Michel Audureau, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir.

15 Commentaires

  1. Merci !
    Me voilà rassurée.
    Elle a accès à l’herbe, la terre qu’elle gratouille, remue dans tous les sens, et je lui donne des vers déshydratés car il semblerait qu’elle ait mangé tous ceux présents sur son territoire.
    Agréable journée

  2. Si j’ai bien compris, elle n’a pas accès à un espace herbeux ? Si c’est le cas, il faut savoir que ce serait mieux pour elle. La poule a besoin de gratter et de trouver des ressources naturelles dans l’herbe : vers, insectes etc.
    Sinon, il faut savoir que les poules craignent moins le froid que l’humidité aussi si la volière est isolée du vent, même avec 0 degrés ou moins, elle ne craint. Normalement, les poules vivent en groupe et se serrent la nuit pour partager leur chaleur corporelle, mais là elle doit se débrouiller seule. Bien sûr, vous pourriez l’installer et l’enfermer la nuit, mais dans ce cas il faut lui ouvrir au lever du jour le matin… Si elle est en sécurité, elle peut donc très bien continuer à se percher 🙂

  3. Merci pour votre réponse
    Oui car c’est une volière d’extérieur qui fait 6 mètres sur 3…. Je m’en sers l’été pour mon perroquet.
    Le poulailler a été installé dans cette volière maintenant dédié à ma poulette. Elle est donc dehors toute la journée. Elle rentre dans sa jolie maison dans la journée mais jamais pour la nuit et c’est ce qui m’inquiète car les températures sont aux alentours de 0 !
    Dans la journée est profite du soleil, mais la plupart du temps elle farfouille dans sa maison. Vers 16:00 elle va se percher sur la plus haute barre et passe donc la nuit « dehors » même si j’ai protégé avec des panneaux de pvc double soufflets c’est nettement moins chaud que dans le poulailler où j’ai mis de la paille et du foin pour plus de chaleur et de confort !
    Merci

  4. Bonjour, par instinct les poules dorment en hauteur quand elles en ont l’occasion. Si elle est en sécurité la nuit dans cette volière, vous pouvez la laisser se percher. Par contre, elle a bien un accès à l’extérieur la journée ?

  5. Bonjour, j’ai récupéré une poulette qui est venue se réfugier chez moi … j’ai cherché son propriétaire sans succes.
    Du coup je lui est donné la volière de mon perroquet en extérieur, je lui est aussi acheté une jolie maisonnette poulailler mais elle préfère dormir sur un barreau en hauteur.
    J’ai protégé l’espace avec des plaques de pvc à double soufflets pour qu’elle ne soit pas trempée par la pluie.
    Dans son poulailler j’ai mis plein de paille et du foin. Elle y va dans la journée mais jamais pour dormir !
    J’ai peur qu’elle attrape froid :o((
    Puis je l’enfermer tous les soirs contre sa volonté ?
    Merci d’avance pour vos réponses
    ML
    débutante en élevage de poulette

  6. Bonjour je viens d’acheter un coq et deux poules marans l’eleveur Me les a mises dans une boîte je me suis aperçu que le coq a les pâtes toutes recroquevillés il ne marche pas comment faire l’eleveur Pas fait payer 50€ pièce il ne veux pas me changer mon coq

  7. Bonjour, les poules supportent bien le froid comme vous avez pu le lire dans l’article. Bien sûr une porte fermée isole mieux du froid et surtout des courants d’air, qu’elles supportent pas contre beaucoup moins bien.

    Mais ce qui est le plus à craindre, c’est surtout une attaque de prédateurs. Les poulaillers en bois sont déjà assez peu sécurisés, mais laisser un porte ouverte augmente les risques.

    Je vous invite à lite cet article sur les prédateurs › https://poules-club.com/les-predateurs-des-poules-les-connaitre-et-les-identifier/

  8. Bonjour,
    J’ai un poulailler en bois et à priori pas de prédateur. Depuis que j’ai eu mes poules en avril, je laisse la porte du poulailler ouverte pour qu’elles puissent sortir dans leur enclos aux 1ers rayons de soleil.
    Le poulailler est me semble-t-il à l’abri du vent, mais je me demandais tout de même s’il fallait fermer la porte la nuit pour des raisons de températures ? Et si oui, à partir de quelle température ? Sachant qu’il s’agit d’un grand poulailler annoncé pour 8 poules et qu’elles sont 2.
    Par avance merci de votre réponse et merci encore pour tous vos bons conseils.

  9. Bonjour
    Jai adoré votre photo avec les deux poules dans la neige.
    Serait il possible que vous m’envoyer l’original ?

    je fais un montage photo pour les 40 ans de mariage de mes grands parents et j’aurai beaucoup aimé y insérer celle ci.
    En vous remerciant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page