Questions fréquentes sur les poules

Anti-picage quel produit choisir pour mes poules et lequel est efficace ?

Spray, anneau, produit naturel...

Les solutions anti-picage existent pour atténuer ou faire disparaître le comportement de picage entre les poules.Solution pour éviter les picages des volailles

Nous allons voir qu’il peut être également utile de trouver la cause de ces agissements avant de donner à ses poules des produits anti-picage.

Ceux-ci par contre, peuvent être intéressants en complément alimentaire afin de combler certaines carences, causes principales des picages au poulailler.

C’est pourquoi, Il convient avant tout de différencier les comportements liés à l’espèce (les picages hiérarchiques) et ceux liés à un dysfonctionnement physiologique ou à des parasites en excès.

3 Guides numériques pour réussir votre petit élevage de poules

Alors, quels produits anti-picage sont proposés aux éleveurs familiaux et parmi eux, lesquels sont les plus intéressants à utiliser en tenant compte de ces éléments ?

Mes poules sont-elles vilaines parce qu’elles se piquent ?

J’ai beaucoup lu ce type de phrases sur les descriptifs des produits anti-picage proposés aux éleveurs familiaux.Ces deux poulettes forment un groupe social hierarchisé

Il est dommage de faire circuler ce type d’affirmation en réalité erronée et qui n’ aucun sens sur le plan éthologique (comportement animal).

Le picage normal, c’est-à-dire sans arrachage de plumes et sans blessures est un comportement de communication chez les poules, destiné à mettre en place un ordre hiérarchique.

Les poules dominantes piquent les subalternes sur la tête pour asseoir leur position. Ce type de picage est quotidien, et ne doit pas inquiéter.

Alors non, vos poules ne sont pas « vilaines » parce qu’elles piquent les autres.

Les produits naturels anti-picage

Il est  étonnant que ce ces agissements au sein de la basse-cour soient assimilés à une maladie alors qu’à l’origine la cause la plus commune du picage est la sous-alimentation et plus spécifiquement un manque de protéines et/ou calcium.

Pour palier à ces manques, les poules arrachent les plumes de leurs congénères, s’attaquant même quelquefois à la peau. Ainsi elles trouvent elles-mêmes leur source de calcium et de protéines.

Vous l’avez compris, lorsque l’alimentation est équilibrée et correspond à leurs besoins nutritionnels, les poules n’ont pas besoin de recourir à ce stratagème.

Nous vous invitons à lire cet article complet sur l’alimentation des poules pondeuses › Alimentation

Heureusement, certains produits anti-picage tiennent compte de ces carences. Ils visent non seulement à complémenter les poules en minéraux et protéines, mais également à les aider à refaire leurs plumes.

Une fois que l’équilibre alimentaire sera à nouveau correct, l’arrachage de plumes dû aux carences, cessera.

Les picages dûs aux parasites en excès

En cas de parasitage excessif, les poules peuvent se piquer entre elles, tentant d’attraper les poux des unes et des autres.

Un parasitage excessif n’étant jamais normal, il convient de traiter le groupe au plus vite, afin que tout rentre dans l’ordre. Avec de la terre de diatomée par exemple › Terre de diatomée

Lire aussi notre article sur les poux broyeurs afin de savoir comment traiter › Les poux broyeurs des poules

Sélection produits naturels anti-picage

› Granuplume

Produit anti-picage volailles
Toutes les solutions contre les picages

› Chik’A anti-picage volailles

› Volacrine

› Net Tex Spray anti-picage

› Exo Picage

› Tous les produits anti-picage

Les spray anti-picage

À mon sens, les sprays anti-picage ne doivent pas être utilisés comme solution première pour régler ce problème.

Ils ne font que masquer la cause et ne solutionnent rien du tout.

Si les picages sont dûs à une carence ou un manque de place, alors vous devrez traiter en permanence avec ce type de produits et finalement, vos poules et vous ne serez jamais vraiment tranquilles.

Le spray anti-picage peut être intéressant pour éviter les blessures à un endroit précis et seulement une fois la cause réglée (carence ou manque de place).

Les blessures au sang augmentent les picages, c’est pourquoi dans ce cas un répulsif peut aider. Cependant, d’après les commentaires sur ces produits, ils ne sont guère efficaces.

Nous vous conseillons un produit naturel comme l’huile de cade.  Elle est efficace comme répulsif contre les  poules L'huile de cade vraie remède anti-picageattaquantes et comme cicatrisant pour les poules attaquées.

Étant donné que bien souvent, les coups de bec ont lieu au même endroit, il convient d’appliquer l’huile de cade aux endroits déplumés ou abîmés par les coups de bec répétés, 2 à 3 fois par semaine jusqu’à disparition des plaies, puis en entretien une fois tous les 10 ou 15 jours si besoin.

Pour tout savoir sur l’huile de cade › L’huile de cade

Les anneaux anti-picage

De la même façon que le spray, l’anneau anti-picage ne règle en rien le problème initial, je pense même qu’il ne faitAnneau anti-picage : bonne ou mauvaise idée ? que l’empirer.

Les poules et les coqs équipés de cet accessoire sont frustrés et encore plus énervés de ne pouvoir piquer…  C’est un cercle sans fin.

Certes, il est possible que cela évite les blessures au sang ou l’arrachage des plumes,  mais cela n’a aucun effet concret et surtout bénéfique pour vos poules.

Très sincèrement, il vaut donc mieux éviter ce type d’accessoire mais plutôt se concentrer sur les causes et les régler.

J’ai rédigé un article complet sur le picage entre poules pour vous aider à mieux comprendre les raisons › Picage poules

Résumé pour éviter les picages au poulailler

Ce qui fait durer les coups de bec

Il est tentant de vouloir intervenir pour défendre ses poules. Cependant, même si cela peut vous sembler paradoxal, en agissant ainsi, vous ne faites que prolonger la période de picages.

En interférant dans la communication, vous empêcher les anciennes de faire passer leur message. Au final, cela perturbe les anciennes et les nouvelles.

Cependant, si une poule est blessée au sang et seulement dans ce cas, il faut alors intervenir et l’isoler au plus vite pour la soigner.

Pour conclure

Vous l’avez compris, il est important de différencier le picage hiérarchique qui est un comportement normal  et que vous ne pouvez pas empêcher, d’un picage dû à des carences alimentaires ou à un environnement inadapté.

Les poules ont leurs propres moyens de communication que nous devons accepter en évitant des les interpréter avec nos sentiments humains.

Ce qui peut nous paraître « cruel » ne l’est pas à leurs yeux. Il ne faut voir dans ce comportement aucune notion d’agressivité.

Par contre, en tant qu’éleveur, il nous appartient de régler les causes possibles et de réadapter en conséquence : agrandir l’enclos, multiplier les points de nourriture/eau, et éventuellement améliorer la nourriture.

Trouvez la cause et vous aurez la solution !

Autres questions fréquentes sur les poules pondeuses

 

Élever des poules | Races de poules | Maladies | Le poulaillerComportement | Les œufs | Faq | Livres

 

3 Guides numériques pour réussir votre petit élevage de poules

Poule's Club

Éleveuse familiale de poules depuis 2011, passionnée d'animaux et de nature, j'ai la chance de pouvoir allier mes connaissances en informatique à mes passions. Sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années et les échanges que nous avons avec certains éleveurs professionnels. Je pense en particulier à Michel Audureau, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir.

Poule's Club est en vacances jusqu'au 26 août 2019. Les commentaires seront fermés jusqu'à cette date. Merci de votre compréhension.

  1. Merci Sophie 🙂 Ce n’est donc pas une race à huppe…

    Vous dites que vos poulettes ont une alimentation équilibrée mais quelquefois un manque de protéines et/ou calcium peut provoquer ce type de comportement. Supplémenter peut suffire à régler le problème.

    Avez-vous regardé s’il n’ y a pas de poux en excès sur la petite Cannelle ?

  2. Bonjour,

    Ce sont des Bantam de Pekin Mille fleurs. Désolée pour mon manque de précision !
    Je suis preneuse de tout conseil.

    Merci et bel journée.

    Sophie Lorimy

  3. Bonjour,

    Je suis un peu désespérée. Nous avons 2 poules naines mille fleurs : Josette et Cannelle. À l’origine, Josette est arrivée avec une de ses soeurs, qui est morte depuis. Nous avons introduit progressivement une nouvelle poule : Cannelle il y a maintenant 2 ans. Par intermittence, Josette pique Cannelle sur la tête jusqu’au sang, avec des blessures parfois profondes. Elles ont assez d’espace (au moins 60m2 pour 2, jusqu’à 5000m2 en été), une alimentation riche et équilibrée. Je ne comprends pas ce qui provoque ces violents piquages. Je viens de retrouver une nouvelle fois Cannelle blessée au sang au niveau de la tête, et prostrée. J’ai isolé Josette pour qu’elle laisse Cannelle tranquille et je les sors à tour de rôle.
    Quelles solutions pourriez-vous me proposer ? J’en viens à l’idée d’un anneau anti piquage, mais cette idée ne me convient pas non plus. Cependant, je ne comprends pas du tout les raisons de ces piquages. Merci d’avance. Sophie Lorimy

Bouton retour en haut de la page