Le langage des poules : tout sur leur communication

Le guide Larousse des poules et du poulailler
223 Commentaires
Le guide Larousse des poules et du poulailler
Le livre le plus complet sur les poules rédigé par une éleveuse qui élève des poules depuis plus de 20 ans. Le guide pour élever des poules en toute sérénité : fiches pratiques avec pas à pas photos, dossiers qui approfondissent des sujets importants, un chapitre santé très détaillé, Le pourquoi du comment des comportements de la poule. La bible des éleveurs familiaux.

Pour bien comprendre le langage des poules, il faut prendre le temps de les observer. Elles La langage des poules : tout ce qu'il faut savoir communiquent entre elles grâce à différentes vocalises et différentes postures, et changent d’attitude quand elles sont stressées, heureuses ou en colère. Les animaux qui vivent en groupe hiérarchisé mettent en place certains comportements et rituels destinés à assurer la survie de chacun. Sans hiérarchie sociale, un groupe d’individus se met en danger. Les poules n’échappent pas à la règle. Dans cet article nous allons parler de la communication entre poules, verbale et non verbale. Vous allez voir que les poulettes sont très bavardes !

La communication entre poules : le langage des sons

Comme de nombreux animaux, les poules communiquent entre elles, à l’aide de postures et de sons. En tant que groupe hiérarchisé, chacune y a sa place et doit l’accepter. Pour autant, rien n’est jamais acquis, et la hiérarchie est souvent remise en cause comme par exemple à l’arrivée de nouvelles poules, lors du décès de l’une d’entre elles ou bien encore lorsqu’un sujet est malade ou vieillit. À force des les observer, vous pourrez vous aussi, interpréter la signification de tel ou tel son ou telle posture chez vos poules.

Pour renforcer la complicité entre vous et vos poulettes, vous aimeriez certainement leur donner un nom ? Voici des idées de noms de poules.

La signification des différents sons chez les poules

Voici ce que nous dit Dalila Bovet, Ethologue, sur la communication chez les poules. On ne parle pas seulement de communication émotionnelle, mais également d’échanges pour indiquer des choses précises concernant des événements extérieurs. Elle nous donne comme exemple celui du coq qui, pour prévenir d’un danger va pousser un cri différent selon la source de ce danger (attaque aérienne de prédateur ou attaque terrestre). 

Ainsi, selon la situation, et dans leur langage, les poules émettent certains sons et cris qui, le plus souvent indiquent :

  • Un appel
  • Un son d’alerte ou de danger
  • Un avertissement
  • De la curiosité
  • Un intérêt quelconque pour une super trouvaille
  • Le bien-être 
  • la colère

Les poules se serviraient de plus de 30 sons différents pour communiquer entre elles.

On sait d’ailleurs maintenant que la poule est intelligente. De plus en plus d’études sont menées par des chercheurs révélant tout le potentiel d’apprentissage possible de cet animal tellement attachant › En savoir plus sur l’intelligence des poules 

Elles se parlent entre elles tout au long de la journée et sont régulièrement en contact les unes avec les autres. Chaque situation différente est source de son émis comme par exemple quand elle se saluent, se défient, et même lorsque nous allons à leur rencontre. Si vous prenez le temps de les écouter et d’associer chaque son à chaque situation, alors vous commencerez déjà à mieux les comprendre.

Les noms des sons des poules

Voici ce que nous dit Wikipédia sur les différents sons de la poule :

  • Elle cagnette, caquette quand elle pond
  • Elle caquette, claquette ou crételle avant la ponte
  • Elle cloque quand elle parle à ses poussins dans l’œuf
  • Elle clousse quand elle couve
  • Elle cocaille, coclore, codèque, coucasse, crételle après la ponte
  • Elle glousse lorsqu’elle veut couver ou qu’elle appelle ses poussins

Différents sons des poules 

La poule qui chante ou le bruit de la poule cot cot

Le bruit le plus connu de la poule est le fameux cot cot, ou celui de son chant après la ponte. Le chant de la poule est très caractéristique et tous les éleveurs le connaissent. Voici un fichier MP3 sur lequel vous pouvez entendre ce fameux cot cot :

À noter : je suis rémunérée un petit pourcentage sur vos achats lorsque vous passez par un de mes liens de recommandation de produits des marques Amazon, Omlet, Invers, Santé Bassecour et Docteur Bassecour sans que cela ne vous coûte rien de plus. Cela me permet de pouvoir continuer à travailler sur ce blog et de vous offrir de nouveaux articles régulièrement.

Le chant de la poule qui pond en vidéo

Cette jolie poule vient de pondre son œuf et entame le fameux chant des poules qui ont pondu. Cot cot codec… Toutes les poules ne chantent pas forcément après la ponte et dans un groupe de poules, chacune peut le faire pour les autres, un peu comme si elles se relayaient l’info. Voir la vidéo › Ici

Les coqs ne sont pas en reste et eux aussi participent à l’engouement général, car eux aussi aiment chanter leur fameux cocorico ! Il existe même d’ailleurs des poules qui se mettent à chanter comme des coqs, vraiment, et d’autres qui finissent même par se transformer en coq.

Sons des poules au fil d’une journée : fichiers MP3

Ces différents sons et leur signification proviennent du site de Dave : www.mmsweets.com qui m’a si gentiment permis de les diffuser sur Poule’s Club. Il fabrique du sirop d’érable avec sa femme à L’île Saint Joseph en Otario. Ils ont une vie très près de la nature et adorent observer leurs poules. Ils ont associé chaque situation aux sons correspondants :

• Mère avec de jeunes poussin – Gloussement calme

Interprétation : Je suis là tout va bien.
Note de Dave : Les poussins regardent leur mère.



• Mère avec de jeunes poussins – Gloussements bruyants

Interprétation : Tout le monde vient ici !
Note de Dave : Les poussins viennent de manière assez fiable.



• Jeunes poussins qui regardent leur mère

Interprétation : Je suis là et ça va.
Note de Dave : Maman poule glousse de contentement.



• Jeunes poussins qui cherchent leur mère

Interprétation : Je me suis perdu, où es tu ?
Note de Dave : La maman va voir le poussin pour l’appeler et le guider vers le groupe.



• Trouvaille de nourriture par maman poule

Interprétation : J’ai trouvé de la nourriture délicieuse, venez la chercher !
Note de Dave : Les poussins accourent.



• Trouvaille de nourriture par le coq

Interprétation : J’ai trouvé de la nourriture, venez voir ! Quelquefois un stratagème pour attirer une poule pour l’accouplement. 
Note de Dave : La plupart des poules accourent, surtout les favorites.



• Un jeune a fait une trouvaille

Interprétation : Un jeune a fait une trouvaille. J’ai trouvé quelque chose d’inhabituel qui pourrait être de la nourriture, mais je ne suis pas sûr de moi. 
Note de Dave : Un jeune plus expérimenté peut venir et si aucun intérêt n’est manifesté, la trouvaille est abandonnée. J’ai vu cela faire sur un champignon, une couleuvre morte et une grenouille morte abandonnés.



• Chant d’un coq expérimenté

Interprétation : Je suis là ! Je suis grand et fort ! Remarquez-moi !
Note : Tout au long de la journée le coq chante pour diverses raisons : pour défendre son  territoire, affirmer son autorité… 



• Chant d’un jeune coq

Interprétation : Essais de cocoricos !



• Bruit sourd rugissant – Principalement les mâles

Interprétation : Alarme prédateur – Soyez vigilant ! 
Note de Dave : Toutes les têtes se lèvent et regardent dans la direction où le coq regarde.



• Cri d’alarme du groupe

Interprétation : Le cri d’alarme du troupeau – pas un prédateur, juste quelque chose qui ne va pas – peut être un son ou quelque chose qui les a surpris. Ou encore l’un des membres du groupe a un problème par exemple, une jeune poule qui a du mal à pondre un œuf. Ses cris peuvent alarmer tout le groupe.
Note de Dave : Ce cri d’alarme est généralement capté et répété par d’autres membres du troupeau – il n’est pas rare que tout le troupeau crie de cette façon. Nous pouvons généralement les calmer, si rien de grave ne se passe, simplement en leur parlant gentiment.


Le langage des poules : les postures

La plupart des animaux communiquent par postures, et les poules ne font pas exception à la règle. Les postures leur servent le plus souvent pour établir et maintenir une hiérarchie en place dans le groupe.

• La posture de domination

Cette posture existe autant entre poules qu’entre coqs. Le dominant essaie toujours de se grandir le plusPosture poule dominante possible afin que le dominé se retrouve en dessous lui. Ainsi, il ou elle se redresse au dessus de son subalterne qui, normalement se soumet, sinon gare aux bagarres dont l’issue décidera qui prendra la place du dominant. Car la hiérarchie n’est jamais acquise et est souvent remise en question surtout quand un coq ou une poule tombe malade ou vieillit. 

• La posture de soumission

À contrario, dans la posture de soumission, le coq ou la poule se tasse le plus possible, en baissant la tête vers le sol. Il ou elle ne regarde pas le dominant et l’accepte comme tel. En se soumettant il ou elle évite le combat. Cette posture peut également se voir en cours de combat quand l’un des deux se rend compte qu’il n’aura pas le dessus.

• La posture de la poule soumise

Comme elle le ferait avec un coq, il arrive qu’une poule s’aplatisse au sol devant vous, les ailes écartées.Position poule soumise Voici ce que nous dit Pascale Nuttall sur cette posture particulière : « Lorsqu’il n’ y a pas de coq dans un groupe de poules, et que ces dernière sont en période de ponte, elles vont, tôt ou tard, s’accroupir devant vous et rester sans bouger les ailes un peu écartées. Cette position que de nombreuses personnes interprètent comme une demande de caresses est celle du consentement à l’accouplement ». Photo source

Pascale Nuttal explique ensuite car la poule nous considère un peu comme un coq qui nourrit et protège. Et ceci que nous soyons homme ou femme. «Il s’agit uniquement de la représentation que la poule a de vous. C’est un grand honneur qu’elle vous fait à cette occasion en vous signifiant que vous faites un coq de grande qualité avec qui elle est d’accord pour s’accoupler».

• La posture d’intimidation 

Une des postures classiques d’intimidation que vous verrez souvent entre poules ou coqs est celle des plumes du cou gonflées et hérissées pour prendre du volume et intimider l’adversaire potentiel. Les poules et coqs s’en servent le plus souvent pour impressionner, mais aussi pour défier selon les circonstances. Lors de l’arrivée de nouvelles poules, les anciennes s’en servent pour établir la hiérarchie avec les nouvelles.

• Les postures d’attaque du coq

Comme le souligne très justement Pascale Nuttall sans son livre Le Guide Larousse des poules et duPosture d'attaque du coq poulailler, il est très utile de connaitre les postures d’attaques, surtout quand elles s’adressent à nous. Notre premier coq, Roméo, m’attaquait presque systématiquement lorsque j’entrais dans l’enclos. Il n’a jamais rien dit à ma fille, en fait il finissait par attaquer tout le monde, sauf elle. Il est évident que cela pose problème à un moment ou un autre. J’arrivais à la stopper pendant quelque temps en le plaquant au sol, il se calmait et recommençait quelques jours après. 

Pour en revenir aux postures d’attaque, voici ce que nous dit Pascale Nuttall : «Quand ils se préparent à l’affrontement, les coqs adoptent une position corporelle particulière : ils avancent de côté vers nous, l’aile un peu déployée l’épaule baissée, la tête penchée vers le sol, l’œil fixé sur nous. Ils prennent des petits cailloux ou ce qu’ils trouvent par terre dans leur bec, les triturent, les reposent, les reprennent etc tout en avançant vers nous. Entre eux, ils utilisent cette attitude pour défier un autre coq. C’est le moment de la ″jauge″ où deux coqs s’impressionnent et se jugent mutuellement pour juger de la force de l’autre et des chances de gagner la bataille».

Vous lavez compris, quand un coq adopte cette posture envers son éleveur, il peut y avoir un réel problème, car ensuite, c’est l’attaque.

• La posture de la maman poule

Une autre posture caractéristique est celle de la maman poule qui défend ses poussins de l’approche desMaman poule posture protection de ses poussins autres poules. Elle n’hésite pas à les protéger en se servant de son corps comme d’un bouclier, ailes déployées. Certaines poules ont le droit d’approcher plus que d’autres car elles ont des affinités entre elles. Si une qui ne lui revient pas ou insiste trop, alors il y a bagarre.

En général, les autres poules ne sont que curieuses envers les poussins, les bagarres sont donc rares, mais pas impossibles. Si l’espace enclos est trop restreint il vaut mieux attendre 2 ou 3 mois avant de réintroduire la maman poules et ses pious-pious avec le groupe.

Observer ses poules pour mieux comprendre ce qu’elles ont à dire

Il est toujours très intéressant d’observer ces phénomènes quand on élève des poules dans un cadre familial. Ainsi, on sait quand tout va bien et c’est, à contrario, un excellent moyen de détecter un éventuel problème chez une de vos poules : une maladie ou une blessure par exemple. Ou même encore un éventuel danger.

Je me souviens du cri d’alerte (qui ressemblait plutôt à un sifflement d’ailleurs), de nos mamans poules avec leurs poussins quand elles décelaient l’arrivée imminente d’un rapace dans le ciel.  À ce moment là, les poussins accouraient vite sous leur mère. 

Vous verrez que vous aussi, en les observant et en les connaissant mieux, vous saurez tout de suite ce qui ne va pas et que vous finirez par comprendre leur langage.

Les poules aiment non seulement communiquer entre elles, mais aussi avoir des rituels ou des activités ensemble. Je pense aux bains de poussière qu’elles pratiquent régulièrement et bien souvent à plusieurs, par ordre hiérarchique ou par affinités. 

Pour conclure sur le langage des poules

Comme vous avez pu le lire, le mode de communication des poules est très riche que ce soit au niveau des sons ou des postures. En les observant et en associant les deux ensemble il est possible de mieux les comprendre.

Il est important également d’évoquer les comportements liés à leur espèce au sein du poulailler. Voici quelques articles, liés au comportement des poules, susceptibles de vous intéresser :

Méthodes pour empêcher une poule de couver
La balançoire pour poules
Apprendre le vol au bras à une poule

Bibliographie

Pascale Nutall › Le Guide Larousse des poules et du poulailler

Vous avez une question ou vous souhaitez apporter votre témoignage ? N’hésitez pas à le faire dans la zone de commentaires tout en bas de cette page.

Mangeoire automatique feedomatic 8 kg avec...
383 Commentaires
Mangeoire automatique feedomatic 8 kg avec...
  • Mangeoire automatique pour volailles avec plaque de protection pour doublure de 8 kg
  • Plage de poids réglable de 250 g à 5 kg
  • Les plantes, par exemple les souris et les oiseaux, ne pourront pas profiter de la nourriture

17 Commentaires

  1. Bonjour, il est probable qu’il reste des poux rouges et qu’elles le sentent car c’est un comportement qui arrive souvent en cas d’invasion de poux rouges. Il doit rester reste des nids de poux et qu’elles soient à nouveau piquées. Je vous encourage à suivre ces conseils ici › Quels traitements pour lutter contre les poux rouges des poules car une éradication complète se fait sur plusieurs mois, voire années.

  2. Bonsoir, j’ai 2 poulettes depuis 4 mois. tout se passait : très curieuses, pontes journalières, dodo à heure fixe. Malheureusement, suite à la « visite » de poux rouges nous avons dû désinfecter le poulailler et bien que tout soit rentré dans l’ordre, 1 des poulettes, Roussette, ne monte plus au poulailler et donc ne pond plus. La seconde, Grisette, par contre a repris ses habitudes. Mais le soir elles se blotissent l’une contre l’autre dans leur enclos. Nous sommes alors obligés de les « coucher » nous mêmes. Elles se laissent faire mais nous avons remarqué que Grisette protège Roussette de son aile lorsque nous les attrapons.
    comment faire pour qu’elles reprennent le chemin du dortoir comme avant ? Nous sommes inquiets de leur attitude.
    Merci par avance de votre retour.

  3. Bonjour,
    Je vous remercie pour vos réponses à mes questions 🙂
    Pour donner des nouvelles, notre poule chanteuse n’a pas recommencé depuis mon premier commentaire. Peut-être, comme vous dites, l’expression de son assurance et de sa dominance sur son territoire.
    C’est très intéressant d’observer ses poules dans leur quotidien.
    Bonne journée !

  4. Bonjour Camille, il est difficile de répondre avec certitude, car même si le comportement des poules est de plus en plus observé, les conclusions tirées ne peuvent pas être sûres à 100 %. Je ne saurais dire pourquoi elle se met à chanter ainsi après quelques mois. Peut-être qu’avec le temps, elle s’est bien appropriée son territoire, et qu’elle affirme ainsi sont assurance et sa dominance.

    Sinon, oui Pascale Nuttall dans son livre Le Guide Larousse des poules et du poulailler, assimile les petits picorages sur le bec à des marques d’affection entre poules.

    Dans la hiérarchie, il y a une dominante et des sous-dominantes etc. Oui deux poules sous-dominantes peuvent avoir le même niveau hiérarchique.

    Ensuite, le caractère fait que certaines sont plus indépendantes que d’autres en effet 🙂 Bravo pour votre observation 🙂

  5. Bonjour,
    Votre (vos) article(s) est (sont) intéressant(s) quand on se lance dans l’élevage familiale et que l’on veut comprendre ses poules. Merci !
    Voici notre histoire : nous avons trois poules rousses (dont deux réformées d’un élevage biologique) depuis 6 mois environ (la 3ème étant arrivée plus récemment). D’après nos estimations elles doivent avoir entre 2ans et 2ans et demi. Comme vous le dites, quand on les observe, on remarque tout un tas de comportements qui pour la plupart sont interrogatifs mais qui doivent être liés à leur vie de poule. Et puis il y a leur manie d’accourir dès qu’elles nous aperçoivent. Nous ne pensions pas qu’une poule pouvait être aussi attachante, même si je soupçonne que leur comportement est lié à la nourriture.
    Nous avons du mal à déterminer qui est la dominante parmi nos deux premières poules, la troisième ayant été remise à la place de dernière dès son arrivée. Une petite remarque d’ailleurs pour dire que c’est impressionnant ce harcèlement de la part des deux autres poules pendant les 3 ou 4 premiers jours de son intégration dans le poulailler.
    Bref. Tout ça pour dire que depuis hier, la poule que nous soupçonnons être la dominant se met à chanter le fameux « cot cot codet » à des horaires variés. Hier c’était vers 19h et aujourd’hui c’était vers 10h. Nos poules ont pris l’habitude de pondre entre 8h et 10h, ce qui me fait dire que le chant de ce matin est lié à la ponte. Toutefois je m’interroge, car elle n’a jamais chanté depuis que nous l’avons adoptée. Avez-vous une explication sur ce nouveau comportement ?
    Je profite de ce message pour poser d’autres questions en lien avec la hiérarchie. La poule présumée numéro 2 dans la hiérarchie à un comportement vis à vis des autres poules qui m’interroge. Elle picore le bec des deux autres poules. Ce qui est intéressant c’est qu’elle le fait avec les deux poules et qu’il n’y a pas de signe d’agressivité. Je pense que c’est une marque d’affection mais à confirmer. Qu’en pensez vous ?
    C’est ce type de comportement qui nous fait hésiter sur la place hiérarchique des deux premières. Est-il possible que les deux poules aient le même niveau hiérarchique, notamment parce qu’elles sont restées seules pendant longtemps avant que la troisième arrive ? Maintenant les trois sont copines, même s’il reste encore des traces de dominance au sujet de la nourriture. Toutefois, la troisième reste beaucoup plus indépendante alors que les deux autres traînent plus facilement ensemble toute la journée.
    Voilà, vu la longueur du message, je crois que j’avais envie de partager ma récente expérience des poules. ^_^
    Dans l’attente de réponses, je vous souhaite de passer un bon week-end !

  6. Bonjour, normalement il faut voir avec un vétérinaire 🙂 Peut-être une variole aviaire, mais sans certitude, seul le vétérinaire pourrait confirmer › Variole aviaire

  7. Bonjour !
    J’ai une poule leghorn qui a des sortes de croûtes jaunâtre au bas de la crête et des trucs rouges sur les côtés.
    (Excusez mon « truc » !)
    Et ce soir les trucs rouges avait une croutes de sang !
    Qu’est ce que c’est ?

  8. Bonjour Sylvie, eh bien ça va super bien 🙂 merci 🙂 Je ne pense pas qu’elle ponde en dormant, mais certainement très tôt le matin, là où elle le peut. Pour les œufs mangés, je t’invite à lire cet article ›

  9. coucou,encore moi!Tu vas tu?(expression québéquoise…)
    Il arrive parfois qu’un oeuf tombe sous le perchoir,la poule peut-elle pondre en dormant???
    Autre souci,ma Piwi(faverolle)mange volontiers les oeufs cassés.J’ai trouvé par 2 fois un oeuf mangé dans une couveuse…
    Mais elle ne touche pas à ceux qui sont entiers dans les couveuses,ne semble même pas les piquer,y-a-t-il un gros souci?
    Merci,certainement à très bientôt pour tes conseils;))

  10. Bonjour, il peut y avoir une forme de stress effectivement, mais aussi un manque de calcium si elle s’arrache des plumes.

  11. Bonjour – j’ai une poule Coucou qui s’arrache les plumes au niveau du cou – je l’ai traitée contre les parasites, je change régulièrement sa litière, je l’ai également vermifugée, rien n’y fait – j’ai remarqué aussi qu’elle cherche à couver l’oeuf qu’elle pond tous les jours et que je lui enlève – Bref, on me dit que c’est parce qu’elle est seule – merci de m’aider à résoudre ce problème –

  12. Bonjour Sylvie, j’ai bien aimé aussi Parlez-vous poules 🙂 Pour l’autre livre le seul que j’ai c’est: Poules, Guide complet de l’éleveur amateur, qui est est un excellent livre › Voir ici

    C’est super cette complicité 🙂

  13. Coucou Isabelle,
    Ayant trouvé excellent l’ouvrage « Parlez vous poule? »dont je t’avais parlé(une référence de tous les jours pour moi….,j’ai commandé »Ma petite basse-cour » d’Hervé Husson que tu cites parfois il me semble.Je pense trouver ainsi un bon complément entre les 2 pour me conseiller sur l’approche de mes poulettes devenues presque trop familières…Pots de colle,pour mon plus grand plaisir!!!!Elles sont demandeuses de contacts,joueuses,même câlines pour certaines(Marans noires,Pékin taille moyenne)Bref,de vrais moments de bonheur de m’en occuper,alors que pour certains c’est une corvée,dommage….
    A bientôt des news après avoir lu ce bouquin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page