Maladies des poules

La syngamose ou maladie du baille-bec : symptômes et traitement

Poule semblant avoir des problèmes respiratoires dus à la syngamose
Photo source : www.theranger.co.uk

La syngamose est une maladie parasitaire touchant l’appareil respiratoire des volailles.

Encore appelée maladie du baille-bec ou du baillement, elle touche les jeunes poules comme les plus âgées.

La poule atteinte ouvre son bec en permanence et semble chercher son air.

Le Syngamus trachea, est un nématode hématophage.

3 Guides numériques pour réussir votre petit élevage de poules

Son mode de vie est très particulier : le mâle et la femelle adultes vivent en accouplement permanent dans la trachée, ce qui leur donne l’aspect d’un ver en Y.

On l’appelle également le “ver rouge” ou le “ver fourchu” des volailles.

larves de syngamose
Syngamus trachea

La larve de Syngamus trachea est l’agent infectieux.

Après ingestion par voie orale, elle traverse la muqueuse du jabot, de l’œsophage ou du duodénum, pour se rendre par voie sanguine aux poumons.

Enfin, elle sort des capillaires sanguins pour s’installer dans les alvéoles pulmonaires.

Une fois dans le poumon, la larve mue une première fois, puis une deuxième fois, en adulte.

Ce sont les adultes qui migrent jusqu’à la trachée. Ils se fixent à la muqueuse trachéale et se nourrissent de sang.

Après accouplement dans la trachée, les œufs sont relâchés et expulsés par l’animal parasité grâce à la toux, dans le milieu extérieur.

Quelles sont les causes de la syngamose ?

Plusieurs facteurs peuvent causer la maladie :

• L’arrivée de nouveaux sujets déjà infestés ;

• Les vers de terre (hôtes intermédiaires) ;

• Les oiseaux sauvages côtoyant les poules dans l’enclos : moineaux, pigeons, merles, pies…

L’infection se fait par ingestion de larves présentes dans l’environnement ; d’œufs contenant une larve infectieuse ; ou par l’ingestion d’hôtes intermédiaires (vers).

La syngamose se rencontre surtout pendant l’été.

Les symptômes de la syngamose

Les manifestations cliniques apparaissent 1 à 2 semaines environ après l’infestation :

• Les poules « baillent », avec la tête et le cou tendu en arrière, le bec largement ouvert. On a l’impression qu’elles ne peuvent plus respirer et qu’elles cherchent leur air ;

• Une toux apparaît avec des rejets muqueux quelquefois sanguinolents ;

• Manifestation de difficultés respiratoires sévères, causées par les vers dans la trachée et de l’emphysème au niveau des poumons ;

• Anémie ;

• Amaigrissement important.

Si rien n’est fait, la mort survient brusquement : soit au cours d’une crise respiratoire, soit plus souvent au terme d’un amaigrissement chronique. La guérison spontanée est rare chez les jeunes, mais plus fréquente chez les adultes.

Diagnostic

Le diagnostic est posé par observation de signes respiratoires caractéristiques, des vers et des lésions à l’autopsie.

Le traitement de la syngamose

Le traitement fait intervenir des vermifuges à base d’anthelminthiques nématocides, efficaces contre les nématodes.

On peut aussi utiliser la pipérazine, et le flubendazole. Le tétramisole et le lévamisol sont moins efficaces contre la syngamose. Demandez au pharmacien ou au vétérinaire pour obtenir le bon vermifuge.

Si la poule touchée est très amaigrie, il est bien de l’isoler et de lui préparer des pâtées à base de riz cuit, semoule cuite ou pâtes cuites avec du thon ou de la viande.

Vous pouvez y rajouter de l’ail cru en petits morceaux et des légumes. Il est indispensable de la peser et de vérifier l’évolution de son poids.

Mise à jour avril 2019 : traitement naturel possible contre la syngamose

Sur la page Facebook Poule’s Club, Christine nous rapporte ceci : ″J’ai eu le cas d’une poule qu’on m’avait donnée, guérison très lente obtenue avec beaucoup de patience ( 6 mois ) : vermifuge aux plantes naturelles ( VERM-X ) 1 fois /mois, 3 jours en suivant. Je suis contente du résultat, ma poule ne siffle plus du tout, plus aucun bruit et elle s’est remise à pondre. Traitement :  3 jours de suite chaque mois pendant 6 mois ( la durée du flacon : 6 mois pour 15 poules ). Toutes mes poules ont eu le même traitement pendant 6 mois aussi, et elles adorent ce breuvage ( les chats et le chien allaient toujours boire avec les poules aussi, à croire que c’est bon pour eux aussi ! )″.

Le vermifuge naturel dont parle Christine se trouve ici :

Promo
Verm-X Liquide pour Tous Les volailles,...
8 Commentaires
Verm-X Liquide pour Tous Les volailles,...
  • 100% naturel, préserve l'hygiène intestinale des poules de plein air.
  • Aide à empêcher les parasites de s'installer et de causer des dommages.
  • Aliment complémentaire, ingrédients non-OGM.
  • Possibilité d'alterner avec un médicament vétérinaire, sans danger.
  • A ajouter à l'eau de boisson ou sur du pain trempé.

Comment peser une poule › Peser une poule

Il est également conseillé de procéder à un grand nettoyage et désinfection du poulailler, ainsi que de tous les accessoires (perchoirs, abreuvoirs, mangeoires…).

En prévention, on s’assure que les nouveaux sujets arrivés ne présentent pas de symptômes de la syngamose. Pour cela, on les isole quelques jours, avant de les installer dans le groupe.

La prévention sanitaire consiste à éviter l’introduction d’oiseaux porteurs. La prévention médicale peut être mise en place grâce à la vermifugation.

Source › http://www.avicampus.fr/PDF/PDFpathologie/syngamose.pdf

À lire aussi sur les maladies des poules

 

Les maladies les plus courantes

 

Les traitements et remèdes naturels

 

Élever des poules | Races de poules | Maladies | Le poulaillerComportement | Les œufs | Faq | Livres

3 Guides numériques pour réussir votre petit élevage de poules

 

Poule's Club

Éleveuse familiale de poules depuis 2011, passionnée d'animaux et de nature, j'ai la chance de pouvoir allier mes connaissances en informatique à mes passions. Sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années et les échanges que nous avons avec certains éleveurs professionnels. Je pense en particulier à Michel Audureau, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

22 Commentaires

  1. Bonjour, votre coq est t-il vermifugé ? je vous encourage vraiment à consulter un vétérinaire, car à ce stade si vous ne faites rien, votre coq va mourir malheureusement.

  2. bonjour, mon coq cayen ne va pas bien depuis quelques jours. Il ne chante plus, est amaigri et je viens de constater qu’il a beaucoup de difficultés à avaler la nourriture. Il a comme deux grosses boules dures à la base du cou qui semblent lui bloquer en partie l’oesophage. Quand il essaie de picorer et que ça ne passe pas il secoue vigoureusement la tête pour ne pas s’étouffer et recrache. Je lui ai fait une mixture lait/pain de mie/ il ‘est jeté dessus car il a visiblement faim. Je ne sais pas à quoi peut correspondre ce symptôme et suis très inquiète. Merci pour vos conseils 😉

  3. Bonjour, je poste ce message concernant la syngamose. j’ai deux poules qui ont eu ce baille bec à deux reprises et à chaque fois je les ai soigné avec le vermifuge fluvermal qui contient du flubendazol. une cuillère à soupe dans 5 litres d’eau à changer tous les jours sur minimum 7 jours. les oeufs sont comestibles vu que ce vermifuges nous est également destiné. j’espere que ca servira car moi j’ai bien galérer à trouver.. les véto vous rigolent au nez pour deux poules donc la débrouille !

  4. Bonjour j’aimerais des informations /conseils indices je ne sais pas quelle mot defini le mieux
    Alors deja j’ai 6 poules 4 sussex de un ans et quelques mois et deux poules rousses âgées de plus de deux ans
    Le problème concerne une de mes poules sussex je ne sais pas si c’est une maladie ou quoi mais elle fait comme « pousser « un oeuf mais pas d’oeuf a l’horizons j’ai une vidéo mais aucune idée de comment vous la partager
    Alors si quelqu’un a une petite idée je précise que elle se porte très bien boit mange correctement et ne présente aucun problème visible merci bien
    Je viens de lire et je suspecte cette maladie

  5. Bonjour, votre article a sauvé ma poule ! merci !
    Elle ne tenait même plus sur ces pattes et avait de grandes difficultés à respirer je lui ai donné du flubendazole qu’heureusement j’avais à la maison. Le lendemain elle allait déjà mieux et après 3 jours de traitement ça court après les restes de riz 🙂
    Merci encore !

  6. Bonjour,
    oui il n’y a aucun doute que c’est la syngamose. Et j’ai déjà traité ma poule avec un produit à base de pipérazine.

  7. Bonjour, les traitements prescrits sont t-ils dans la liste ? Êtes-vous certain(e) que ce soit bien une syngamose ? Le « bâillement » est un comportement fréquent chez la poule, sans pour autant qu’elles aient une syngamose. S’il s’agit réellement de cela et que les traitements administrés étaient les bons, la syngamose se soigne très bien.

  8. Bonjour, j’ai une sussex qui a la syngamose, elle baille très souvent et « ronfle ». J’ai déjà essayé plusieurs traitement préconisé par mon vétérinaire je lui ai déjà donné de l’ail et rien n’y fait. Elle court toujours, elle mange comme les autres mais elle a quand même perdu du poids et la crête n’est pas très belle. Quel traitement je pourrais lui donner? Des huiles essentielles? Et peut on s’en débarrasser définitivement?
    Merci d’avance.

  9. Alors normalement oui, mais ce n’est pas si simple: j’ai eu das cas de vers chez des poules présentant des baillements répétés sans aucune suffocation. Le baillement, s’il intervient plus qu’à l’habitude et est accompagné d’autres symptomes est à prendre en considération. Bailler une fois ou deux quand on s’étire, c’est rien, c’est physiologique oui bien sûr, ensuite, comme chez un médecin, il faut voir le tableau clinique complet, on ne diagnostique jamais symptomes par symptomes.
    L’ail et le vermistop sont éventuellement préventifs (aucune certitude), mais ne garantissent en aucun cas qu’il n’y a pas d’infestation. Le fait que la poule ne maigrisse pas est un bon point, mais ça ne garantit pas une absence de vers non plus. Il faut surveiller les baillements, et s’il sont accompagnés d’autres signes surtout je pense: mouvements de têtes inhabituels, grattages, fientes, soif inhabituelle, crète chaude, jabot, c’est comme nous, on ne baille pas 15 fois dans la journée sans que ce soit louche. J’ai remarqué qu’il est facile de voir ce qui cloche quand la poule est assise au calme, quand elle fait sa chasse aux insectes ou s’ébat dans le jardin, on croit que le comportement est normal, on ne perçoit pas les bruits de respiration anormaux, les toux, les éternuements, il faut faire un examen clinique, et ne pas se contenter de l’observer quand elle est au jardin.

  10. Bonjour Valentine, les poules utilisent aussi ce moyen pour ventiler et si vous les observez vous verrez que c’est un comportement relativement fréquent. le stress, la chaleur peuvent aussi les pousser à agir ainsi. Aussi, en dehors de ça, si leur comportement est normal il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Il faut juste surveiller.

  11. Bonjour,
    J’ai deux poules chez moi car les deux austères sont mortes suite à une attaque de blaireau il y a 2 mois. Luna une des restantes a eu des antibiotiques pendant un mois suite à une morsure. Nos deux poules se baladent dans un grand jardin quand nous sommes là et sinon elles restent dans leur enclos. Depuis quelques jours, Hedwige glousse de manière… différente que d’habitude mais cela ne m’avait pas inquiété. Et dimanche nous avons remarqué qu’elles ouvraient toutes les deux le bec un peu comme un bâillement ou comme si elles voulaient vomir. J’ai cherché tout à l’heure et j’ai trouvé votre article. Elles font surtout ça quand elles sont couchées, ce qui arrive peut être un peu plus fréquemment qu’avant. Je e trouve pas qu’elles ai maigri ou quoi que se soit. Elles continuent de courir, de se nourrir et de pondre.
    C’est vrai qu’en ce moment, des moineaux venaient parfois manger dans leur mangeoire et après elles allaient picorer dans un talus avec le compost et de l’herbe coupée. Cela pourrait-il être une des raisons?
    Nous sommes allées chercher un vermifuge mais nous ne pourrons pas manger les œufs pendant deux mois! Je leur ai aussi donné de la purée avec du thym, de l’ail et du vinaigre, que je leur donne de temps en temps.
    Auriez vous un avis ou un conseil à me donner car je ne veux pas perdre les deux dernières? Merci beaucoup et bonne soirée

  12. Bonjour Sylvie, toutes les hypothèses sont possibles. Il est possible en effet qu’elle n’ait pas pu lutter contre le froid. Le manque de soleil entraîne un manque de vitamine D, elle -même importante pour absorber le calcium… Cependant, je pense qu’elles trouvent le soleil dans leur enclos. Je suis désolée pour votre poulette. Personnellement je ferai quand même une inspection complète et minutieuse du poulailler pour être certaine qu’il n’ y ait pas de poux rouges.

  13. Je vous annonce le décès de la poule noire. Il n’y avait pas de pou rouge, pas de gale déplumante puisque les plumes repoussaient, mais elle avait été traitée quand même avec une solution d’huile de cade vraie. , Mais la poule restait faible, la crête était affaissée, l’oeil n’était pas vif elle avait beaucoup maigri, et hier elle s’est étalée dans le plat où des épluchures venaient d’être déposées, pour ne plus se relever.
    Je suis à la recherche depuis ce soir d’une raison à cette mort et voilà ce que j’ai trouvé, sur le net, comme cause éventuelle:
    « Absence de mue.
    Plumage usé et épars, parfois, de grandes zones sont dépourvues de plumes, il s’agit souvent d’un manque de soleil, combiné à une carence d’un groupe de vitamines. »
    Il est vrai qu’en hiver là où est placé le poulailler sous de petits arbres, il n’y a pas de soleil, ce choix a été fait en fonction de la chaleur estivale (nous habitons dans l’Hérault) et de la présence de rapaces qui tournent très souvent au dessus du pré; mais les autres poules au nombre de 7 maintenant, sont toutes en grande forme.
    Autre possibilité, cette poule a moitié nue, n’aurait-elle pas pris froid avec une température négative pendant 3 jours suivis de deux jours de neige?
    Merci de nous donner votre avis car ma voisine et moi sommes vraiment interpellées par la port de notre poule Je n’avais pas précisé que nous avons un poulailler en commun et nous nous en occupons chacune une semaine sur deux . Cela nous laisse une grande liberté pour sortir, prendre des vacances, et une semaine sur deux ne pas nous lever aux aurores pour leur ouvrir la porte et nos poulettes sont toujours sous surveillance.

    Merci Poule’s Club

  14. Il pourrait s’agir d’une mue tardive mais ce n’est pas normal non plus que les plumes des autres poules n’aient pas repoussées. La gale déplumante peut être en cause mais aussi la présence de poux rouges dans le poulailler. L’avez-vous inspecté ? Vous voulez dire, remplacer votre poule ?

  15. Bonjour, merci d’avoir répondu bien que j’ai posté le message dans un sujet qui n’était pas le bon…

    Non mes poules n’ont pas mué à l’automne. Les deux noires avaient perdu les plumes du ventre qui d’ailleurs n’ont pas repoussé, laissant apparaître la peau rose pour l’une, rouge pour l’autre. En épluchant les sujets traités sur ce site, j’ai vu que les poules pouvaient avoir la gale déplumante, mais avec cette affection,les plumes repoussent-elles? Sur ma poule tristoune, je vois des petits plumets sortir des tuyaux, signe, je pense,que ça repousse.
    Ai-je acheté une poule déjà âgée? Cela m’étonnerait car cet aviculteur travaille beaucoup, peut-être que cette poule a vieilli très vite Les autres poules (5, je commençais mon petit élevage) se portent comme un charme . Que me conseillez vous…je la remplace?

  16. Bonjour Sylvie, vous devez le savoir, la ponte diminue au fil des années… Si elle perd ses plumes et qu’elles repoussent, elle puisse dans ses réserves de calcium, aussi elle peut avoir des difficultés à fabriquer ses œufs. C’est problématique cette perte de plume surtout en ce moment où il fait vraiment froid. C’est étonnant parce que cela ressemble à une mue… Avait t-elle mué à l’automne dernier ?

  17. Bonjour, je m’inquiète pour une de mes poules de race Harco, qui est devenue laide. Elle se déplume de partout, l’articulation des ailes est nue, le ventre également et sa queue ne ressemble pus à rien. Je l’ai examinée, sa peau est propre et belle, pas de pou, et les plumes recommencent à pousser. Par contre j’ai repéré qu’elle pondait des oeufs mous ou dans le meilleur des cas des coquilles tellement fines qu’elles se cassent immédiatement. Mes poules ont une nourriture équilibrée, des coquilles d’huîtres concassées et je leur fais des pâtes assaisonnées à l’ail frais, curcuma, huile d’olive et thym. Une autre précision, elle va avoir trois ans .
    Merci de m’éclairer.

    Sylvie

Bouton retour en haut de la page