5 poules naines à adopter au poulailler




Accueillir des petites poules au sein de son poulailler peut être judicieux si on ne dispose pas de beaucoup de place. Voici 5 races de poules naines adorables à élever dans un jardin. Bien sûr, ces poulettes pondent moins que leurs grandes sœurs poules pondeuses, mais ce n’est pas vraiment ce que l’on attend d’elles.

On aime les poules naines parce qu’elles sont jolies, rigolotes et vraiment un régal à observer. On peut les mélanger avec des grandes en prenant toutes les précautions nécessaires à cause de leur mini gabarit. Elles peuvent peser jusqu’à 4 fois moins que les pondeuses, 600 g à 800 g selon les races. On les appelle aussi le plus souvent poules d’ornement ou d’agrément.

Poules naines

Cette liste n’est pas exhaustive. Nous nous sommes basées sur des races beaucoup adoptées ces dernières années. On les trouve relativement facilement pour certaines. Chaque fiche de race contient des liens vers des sites d’éleveurs.

Poule Soie jolie petite naine1 . La poule Soie

Nous vous la présentons en première place car sa popularité n’a fait qu’augmenter ces dernières années. Peut-être trop d’ailleurs, car on la trouve partout certes, mais bien souvent avec des sujets ne correspondant pas au standard, ou bien encore déséquilibrés à cause de trop de consanguinité. On risque alors d’accueillir des poules fragiles ou agressifs. Privilégiez un éleveur sérieux. Cette race vous est présentée par une ancienne éleveuse. À noter :  certains l’appellent encore “Nègre Soie” mais son appellation officielle est bien désormais : La Soie.

En savoir plus sur la Soie › La poule Soie

Poule Pekin2 . La poule Pékin

La  Pékin a également sa place dans cette sélection de poules naines. Adorable petite poule, elle est présente dans beaucoup d’élevages familiaux. Réputée familière et facile à apprivoiser, c’est une poulette vraiment attachante et pleine de vitalité.

En savoir plus sur la Pékin › La poule Pékin

La poule Padoue3. La poule Padoue

Cette poule naine est tout simplement irrésistible avec son petit toupet sur la tête ! Cependant, attention la Padoue est une poulette assez fragile. Pour cette raison, elle ne doit pas être élevée dans des conditions trop rudes. Il lui faut obligatoirement un abri extérieur contre la pluie et l’humidité la journée.

Promo
Filet volailles non Electrifiable 112 cm 25...
840 Commentaires
Filet volailles non Electrifiable 112 cm 25...
  • pour poules, oies, dindons etc. ... également adapté aux agneaux
  • maille particulièrement serrée dans la zone inférieure du filet
  • hauteur 112 cm connexions soudées fil supérieur renforcé piquets PVC robustes et visibles
En savoir plus sur la Padoue › La poule Padoue

Race poule Sebright une des plus jolies poules naines4. La poule Sebright

Voici une des plus jolies poules naines, dont la race a été créée en Angleterre. Pas une excellente pondeuse certes, mais elle a une telle allure, qu’on lui pardonne bien volontiers ce manque de productivité.

En savoir plus sur la Sebright › La poule Sebright

Sabelpoot5. La poule Sabelpoot

Voici une poule d’ornement aux origines incertaines, très coute sur pattes. Elle existe en de nombreux coloris et a sa place dans une petite basse-cour de poules naines.

En savoir plus sur la Sabelpoot › La poule Sabelpoot

Tous les avantages des poules naines au poulailler

Il y a quelques avantages à élever des poules naines en faisant abstraction de la ponte médiocre. Malgré tout, n’oubliez pas que leurs besoins en espace sont quand même réels, et qu’il serait une erreur de ne pas en tenir compte. Qu’on élève des poules pondeuses ou des poules naines, trop de promiscuité créé tensions et maladies à plus ou moins long terme.

Voici une liste des avantages à élever des poules naines dans une petite basse-cour.

• Les poules naines ont besoin de moins d’espace herbeux

Si on demande un minimum de 20 m2 par sujet en ce qui concerne le parcours des poules pondeuses, on descend à un minimum de 10 m2 pour les poules naines. Leurs besoins d’espace sont donc moins importants. Cela peut être un critère de choix pour les éleveurs familiaux souhaitant élever des poules en ville ou dans un petit jardin.

• Elles grattent moins

Les dégâts occasionnés sont donc moins importants et on peut envisager de les laisser en liberté dans le jardin.

• Elles sont faciles à apprivoiser

Les poule naines sont souvent élevées dans des élevages à taille plus humaine, elles sont plus familiarisées à l’humain et s’en méfient moins que les poules pondeuses. Elles ne finissent pas dans l’assiette pour la plupart.

• Elles mangent moins

Compte tenu de leur taille, les poules naines coûtent moins cher en nourriture, puisque la quantité consommée est divisée par 2. Environ 50 g à 60 g par jour au lieu de 150 g environ pour une grande.

Prendre soin de ses poules naines

Selon leur races, les poules naines sont potentiellement plus fragiles que les poules pondeuses, surtout celles aux tarses emplumées comme les Soies ou les Sabelpoot. Les autres naines à huppe comme la Padoue, le sont également. C’est pourquoi, il est indispensable de prévoir un abri avec un sol bien sec dans leur enclos, sous lequel elles pourront se mettre à l’abri en cas de pluie. En hiver, un surplus de litière serait également le bienvenu.

Côté alimentation, la poule naine se nourrit comme une poule pondeuse en dehors de la quantité qui diffère. Pour la garder en bonne santé, il convient de lui fournir une alimentation de qualité savamment dosée en protéines et céréales › En savoir plus sur l’alimentation des poules

Les poules naines peuvent-elles vivre avec de grandes poules ?

Il est tout à fait possible de faire vivre ensemble de petites poules avec des grandes, mais il faut savoir que cette cohabitation ne fonctionne pas toujours. Certaines petites poules sont très peureuses et sont constamment harcelées par les autres. Avec les grandes, c’est encore pire. Cela créé beaucoup de stress inutile au sein du poulailler.

Certaines conditions, liées à leur environnement peuvent néanmoins favoriser un tel projet. Voici nos conseils d’éleveurs › Comment faire vivre des poules naines avec des grandes

Bibliographie

Les volailles naines – Jean-Claude Périquet
› Poules – Guide complet de l’éleveur amateur – Hervé Husson

Toutes les races de poules

Les races de poules
10 bonnes pondeuses d’hiver
40 races de poules fermières

Les races naines

Les poules d’ornement

Avertissement :  ce contenu (textes et images) est protégé par des droits d’auteur. Notre contenu est protégé par Digiprove et par Copyscape contre le vol et le plagiat. Lire nos mentions légales › Mentions légales



Poule's Club

Éleveurs familiaux de poules depuis 2011, passionnés d'animaux, de nature et d'éthologie, sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années, et les échanges que nous avons eu avec des éleveurs professionnels. En particulier avec Michel Audureau éleveur depuis plus de 25 ans, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir. Nous avons à cœur de vous transmettre des informations fiables et vérifiées issues de spécialistes aviaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page