La poule Combattant : indien, anglais, du nord, malais

NOVATERA Terre de Diatomée 100% Naturelle -...
  • Terre de diatomée 100% naturelle. Grade Alimentaire (Food codex). Utilisable en Agriculture biologique...
  • Non calcinée, préserve votre santé et celle de vos animaux. Moins de poussière que la blanche pour un...
  • Extraite et conditionnée en Auvergne Rhône-Alpes (France). Sa couleur grise garantit sa pureté.
  • Pour la protection des animaux, l'entretien de la maison, l'hygiène des litières, le jardinage
  • Emballages fabriqués en France et en Europe, réutilisables, résistants, écologiques
Races combattant indien et anglais

La race de poule naine Combattant comprend plusieurs types, tous issus de croisement plus ou moins similaires. Il existe plusieurs races de combattants donc : indien, anglais, du nord et malais, pour les plus connus, mais tous n’ont pas la même morphologie. Découvrez leurs caractéristiques et leur qualité de ponte. Les informations contenues sur cette page sont tirées du livre de Jean-Claude Périquet : Les volailles naines. À noter : les combats entre coqs sont interdits en France, sauf dans le nord où ils sont encore tolérés.

Le Combattant indien

L’origine du Combattant Indien n’est pas l’Inde comme son nom pourrait le laisser supposer, mais l’Angleterre. Le grand Combattant est originaire de Cornouailles. La race naine a vu le jour seulement dans la première moitié du 20 e siècle. Son nom est cependant justifié car la race de combattant indien possède quand même du sang asiatique : pour la créer, les éleveurs ont utilisés les combattants malais et Asyl, avec en plus, le combattant anglais type ancien. C’est une race qui existe en grande taille, surtout réputée pour sa chair qui est parait-il excellente.

Combattant indien
Photo Source

Caractéristiques

La poule Combattant Indien est une volaille très musclée au corps massif et large. On l’appelle même le Bouledogue des volailles naines. La plus grande difficulté pour les éleveurs est de rester dans la norme de masse demandée par le standard soit environ 1 kg pour le coq et 850 g pour la poule. La version Combattant indien grande race pèse de 3,5 kg à 4,5 kg pour le coq, et de 2 à 3 kg pour la poule.

Coloris et plumage

Son coloris le plus fréquent est le brun faisan, surnommée dark (foncée) est à dominante brun et noir. Elle existe également en coloris jubilé, à dominante blanche et acajou.

Caractère

Dans l’ensemble, le Combattant indien a un tempérament assez bagarreur, y compris les poules qui se battent entre elles quelquefois. Il faut donc rester prudent si on souhaite l’élever avec d’autres races plus calmes qui aspirent certainement à autre chose.

Elle est assez rustique, pour peu que son environnement soit adapté à ses besoins, comme pour n’importe quelle autre poule. 

Agrarzone Filet pour volailles non...
  • ✅ HAUTE SÉCURITÉ DES POULES: Ayez toujours l'esprit tranquille lorsqu'il s'agit de protéger vos poules....
  • ✅ PROTECTION DES ANIMAUX SAUVAGES: Aide à maintenir efficacement les prédateurs hors de votre pâturage....
  • ✅ EXTRÊMEMENT STABLE: Quel que soit l'endroit où vous gardez vos poules, notre filet de pâturage tiendra...
  • ✅ FACILE À MONTER ET À DÉMONTER: Le filet pour poules est particulièrement adaptée aux terrains...
  • ✅ ACCESSOIRES ATTRACTIFS: Comprend 8 à 15 piquets en plastique, un kit de réparation et des piquets de...

Ponte et couvaison

La poule de cette race est une pondeuse moyenne, ce qui suppose environ moins de 120 œufs par an. Ses œufs sont de couleur brun clair et sont assez petits : ils pèsent environ 30 g.

Côté reproduction, c’est parfois compliqué à cause de problèmes de fécondation. Il n’ y a aucune information concernant la couvaison.

En vidéo

Pour visionner la vidéo, cliquer sur l’image ci-dessous :

Voir la combattant indien en vidéo

Le Combattant anglais

Avant que les Romains envahissent l’Angleterre, les combats de coqs étaient une tradition dans ce pays. Jules César s’étonne d’ailleurs qu’on puisse élever des volailles pour le jeu et non pour l’alimentation.

C’est en 1849, qu’une loi du parlement anglais rend illégaux les combats de coq en Grande-Bretagne. Les amateurs de la race Combattant anglais se tournent alors vers les expositions avicoles.

Caractéristiques

Poule et coq Combattant anglais
Combattant anglais type moderne

Le Combattant anglais est une volaille massive et trapue. Ce type est encore conservé, il s’agit  O.E.G (Old English game ou type ancien). Mais les éleveurs sélectionnent également des croisements  avec le Combattant malais afin d’obtenir un sujet plus gracieux et plus élancé, haut sur pattes : le M.E.G (Modern English game ou type moderne). Les deux types ont été nanifiés par les anglais.

Combattant anglais ancien
Combattant anglais type ancien – Photo source

Le type ancien est plus robuste, large aux épaules et incliné vers l’arrière. Le coq pèse 750 g et la poule 650 g.

Le type moderne est beaucoup plus haut et élégant. Son corps est court et s’amincit vars l’arrière. Le cou est long et élégant ; la poitrine plate. Il est plus léger : 600 g pour le coq et 500 g pour la poule.

L’écrêtage

L’opération consiste en l’ablation de la crête, des barbillons et des oreillons du coq. Elle n’est pas pratiquée sur la poule. Elle se pratique avant que la crête ne devienne trop grande. Après l’opération, le coq est isolé des autres pendant quelques jours.  Elle est pratiquée pour éviter que les coqs ne s’attrapent les attributs mâles (crête, barbillons) avec leur bec, pendant les combats. Cependant, cette pratique est maintenant interdite dans quelques pays d’Europe.

Coloris et plumage

Il existe plus d’une trentaine de coloris différents dans la race Combattant anglais, aussi vous n’aurez que l’embarras du choix. Sachez cependant que les plumages les plus courants sont :

  • Doré
  • Argenté
  • Blanc
  • Noir
  • Pailleté

Caractère

Comme tous les Combattants, l’anglais n’échappe pas à la règle : il possède l’instinct de combat. Ainsi, même si les poussins sont lents à mûrir, ils ont la nature de combat dès leur plus jeune âge. En général, les Combattants anglais sont des volailles qui peuvent être extrêmement actives et très bruyantes.

Encore une fois : attention, si vous souhaitez les élever avec d’autres races plus calmes.

Ponte et couvaison

La poule pond assez bien : environ 160 œufs blancs par an. La ponte est régulière. La coquille des œufs est légèrement teintée. La masse du type moderne est plus faible :  25 g que celle du type ancien : 30 g.

Jean-Claude Périquet conseille de ne pas conserver de coqs sans ergots pour la reproduction. Les coqs les plus agressifs sont en général les plus fertiles. Il conseille également pour qu’ils aient une bonne longueur de jambes :

  • De ne jamais les garder dans des cages trop basses
  • De ne pas mettre à manger à boire au niveau du sol, mais plutôt dans des récipients placés assez haut
  • De leur présenter de temps en temps une friandise par le haut

La poule est bonne couveuse fiable et une mère assez protectrice avec ses poussins.

En vidéo

Pour visionner la vidéo cliquer sur l’image ci-dessous :

Voir la vidéo de combattants anglais

Le Combattant du nord

De nombreux pays pratiquent encore les combats de coqs, la France en fait partie, après avoir été interdits un certain temps. On les trouve dans la région Hauts-de-France, après avoir. D’ailleurs là-bas, les éleveurs de coqs Combattants du nord qu’on appelle les “coqueleux”, sont assez nombreux.

Les combats ont lieu dans des gallodromes, et les paris d’argent sont acceptés. Toutefois, Jean-Claude Périquet spécifie que de nouveaux gallodromes ne peuvent plus être  créés. 

Il existe 3 sortes de Combattants du nord :

  • Le grand Combattant dont le coq pèse de 4 kg à 5 kg, et la poule de 2,5 kg à 4 kg
  • Le petit Combattant : coq de 1,25 kg à 1,5 kg qui est devenu assez rare
  • Le Combattant nain : coq de 750 g et poule de 625 g

C’est le grand qui est utilisé pour les combats, plus rarement le petit, mais jamais le nain. En dehors de sa région d’origine, le Combattant du nord n’est pas très répandu.  

Coq Combattant du nord
Photo Source

Caractéristiques

Voici ce que dit le standard : «C’est une volaille naine qui doit exprimer la force, l’élégance, la puissance et la fierté». Son corps est droit, sans raideur, incliné vers l’arrière, aux formes arrondies et non heurtées.

La crête est simple, mais comme tous les Combattants, elle est coupée à l’âge de 6 ou 7 mois, ainsi que les oreillons et les barbillons. Cou assez long et un peu arqué.

Coloris et plumage

La race existe en de multiples coloris, les plus répandus étant :

  • Doré
  • Saumoné
  • Argenté Saumoné
  • Bleu Saumoné

Les tarses sont de couleur à jaune intense, à vert olive.

Ponte et couvaison

D’après Jean-Claude Périquet cette variété s’élève bien. La poule est une pondeuse moyenne et couve peu. Les œufs sont assez gros (sans indication précise de la masse), et à coquille blanchâtre. 

En vidéo

Pour visionner la vidéo, cliquer sur l’image ci-dessous :

La race Combattant du nord en vidéo

Le combattant malais

Il est un des combattants nains les plus hauts et les plus lourds. Le grand Combattant Malais est originaire de l’Inde, et plus précisément de Malaisie. Il a été perfectionné en Europe par différents croisements. La variété naine a été créée en Angleterre par Monsieur Entwistle à partir du Grand Malais et du Combattant anglais nain. Même si la fécondation ne fut pas facile entre ces deux là, il a quand même fini par obtenir des œufs fécondés.

Caractéristiques

Combattant Malais
Photo Source

Le malais est un Combattant nain très grand et très haut sur pattes. Tout est long chez lui, même le cou. Il est très musclé avec une allure élancée. Il est un des nains les plus lourds : 1,5 kg pour le coq, et 1 kg pour la poule.

Tout en lui rappelle le Combattant : tête de rapace (au regard cruel nous dit Jean-Claude Périquet), corps court de forme ovoïde, large aux épaules. Ailes courtes, bien fermées. Poitrine très haute, large et musclée.

Coloris et plumage

Encore une fois, plusieurs variétés de plumage se retrouvent dans la race. La plus courante étant la couleur froment. Le coq est de couleur à dominante brune, la poule est un peu plus claire.

Le plumage est particulier : court, ferme, raide avec des plumes étroites, et peu de duvet.

Ponte et couvaison

La ponte est moyenne. La poule pond des œufs qui pèsent environ 30 g, de couleur brun clair. La majorité des naissances ont lieu en incubateur.

Les poussins ont besoin d’un aliment pauvre en protéines pour ne pas grandir trop vite car cela peut causer par la suite, des problèmes osseux et musculaires.

En vidéo

Pour visionner la vidéo, cliquer sur l’image ci-dessous :

video combattant malais

Où trouver un Combattant indien, anglais, du nord, malais – Adresses éleveurs

Il faut savoir que toutes les variétés de Combattants sont relativement assez difficile à trouver en Europe. Le site de la Fédération Française de Volailles recense deux éleveurs de Combattant indien sur cette page, sous réserve que l’activité de ces éleveurs soit encore maintenue :

Les éleveurs de races naines

Vous trouverez des combattants anglais type moderne à la ferme de Keres › Ferme de Keres

Quelques éleveurs qui proposent des Combattants du nord › Voir ici

Enfin, vous trouverez des œufs fécondés de différentes races de Combattants sur le site Coco eco › Voir ici

À lire › Où acheter ses poules ?

Bibliographie

Les volailles naines – Jean-Claude Périquet

Toutes les races de poules

Les races de poules
Les meilleures poules pondeuses
40 races de poules fermières
10 bonnes pondeuses d’hiver

Les races naines

Les poules d’ornement
5 poules naines à adopter

Avertissement : ce contenu (textes et images) est protégé par des droits d’auteur avec Digiprove et Copyscape contre le vol et le plagiat. Lire nos mentions légales › Mentions légales
IDMarket - Mangeoire XL pour Poules...
  • Mangeoire pour poules en acier galvanisé avec une capacité de réserve de 5 kg de nourriture
  • La mangeoire avec couvercle permet à vos poules de se nourrir dès qu'elles ont faim
  • Équipée d'un couvercle qui s'ouvre dès que la poule se place sur la plateforme (500 gr minimum)
  • Pratique et résistante, ce distributeur préserve la nourriture de l'élevage et évite le gaspillage
  • Dimensions : L. 51 x l. 35 x H. 18.5 cm - Dimensions de la plateforme : L. 51 x l. 13 cm

Poule's Club

Éleveurs familiaux de poules depuis 2011, passionnés d'animaux, de nature et d'éthologie, sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années, et les échanges que nous avons eu avec des éleveurs professionnels. En particulier avec Michel Audureau éleveur depuis plus de 25 ans, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir. Nous avons à cœur de vous transmettre des informations fiables et vérifiées issues de spécialistes aviaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page