Poule qui boite : causes et conseils d’éleveurs

IDMarket - Aire de Jeux en Bois pour Poules...
  • L'aire de jeux en bois est indispensable au bien-être de vos poules pour qu'elles se perchent
  • Robuste et stable, la structure est en bois (pin canadien) - Assemblage facile et rapide
  • Protège des prédateurs et permet de divertir vos poules tout au long de la journée

La boiterie chez la poule est un symptôme assez fréquent rencontré par les éleveurs familiaux.Poule qui boite : causes et solutions Quelquefois, elle ne fait que passer et ne créé pas d’inquiétude, mais si elle dure, il convient d’y remédier et d’en trouver les causes possibles car elles sont diverses et variées. Elle peut aussi être la source de problèmes plus graves. Ce trouble de locomotion rencontré chez la poule peut traduire un problème de santé d’origine traumatique, infectieuse ou toxique. Voyons maintenant ce qu’il peut se passer chez une poule qui boite même sans blessure apparente en s’appuyant sur des sources vétérinaires.

Quelles sont les causes possibles de boiterie chez la poule ?

En élevage aviaire, la boiterie ou les troubles locomoteurs sont des signes cliniques qui sont considérés comme étant des symptômes ayant le plus de causes possibles. Cet état de fait ne facilite donc pas les choses.

La poule qui boite à cause d’une blessure ou d’une fracture

Examiner la patte de la poule qui boiteIl arrive qu’un coq un peu trop brusque blesse une poule en la cochant. Aussi il n’est pas rare de voir une poule boiter dans l’enclos si on a un coq dans son poulailler. Si ce n’est pas le cas, il est possible également qu’une poule se réceptionne mal en sautant d’un perchoir ou d’une barrière. 

Dans le cas d’une poule qui boite sans blessure apparente, seul un vétérinaire pourra vous dire en examinant la poule concernée, d’où vient le problème. Si la patte est cassée, une attelle peut être posée par le vétérinaire, sinon, elle se remet au bout de 3 à 4 semaines Mais la poule concernée peut boiter à vie ensuite. 

Vous pouvez aussi examiner sous la chaque patte s’il n’ y a pas la présence d’un blessure ou une coupure due à un corps étranger. Il arrive que les poules se blessent avec des morceaux de ferraille ou des petits bouts de verre cassés. Dans ce cas, il faut juste nettoyer la plaie et surveiller la patte pour que cela ne s’infecte pas. 

Les maladies qui provoquent une boiterie chez la poule

De nombreuses maladies sont susceptibles de faire boiter une poule. Voici les plus courantes.

Abcès plantaire chez une poule qui boite
Abcès plantaire

Les mycoplasmes

Les bactéries peuvent être à l’origine d’infections qui provoquent des douleurs articulaires et d’arthrites chez les poules. C’est le cas notamment de Mycoplasma Synoviae qui touche les poules mais également les dindes. L’infection se manifeste par des boiteries, une courbure anormale des pattes et quelques signes respiratoires. Les poules atteintes de mycoplasmose refusent et évitent de se déplacer.

L’arthrite

D’autre part, la synovite staphylococcique (l’arthrite) est une infection bactérienne due à la bactérie Staphylocoque Doré qui touche les sacs synoviaux des membres locomoteurs. Les signes cliniques sont la boiterie ainsi qu’une inflammation articulaire. La poule ne peut pas tenir debout. On peut également dans ce cas, constater des abcès plantaires.

Les salmonelloses 

Les salmonelloses et les typhoïdes aviaires peuvent également s’exprimer par des symptômes locomoteurs, à savoir des articulations enflées qui provoquent la boiterie. L’articulation du jarret est la plus souvent touchée mais l’articulation des ailes et des coussinets sont également impliquées.

Les infections à E.Coli 

Lors d’une septicémie à Escherichia Coli, la bactérie se localise au niveau des os et de la synovie ce qui provoque une arthrite à cause d’une ostéomyélite. Les os les plus touchés sont le tibia, le fémur et l’humérus.

La pododermatite ou bumblefoot, abcès

Les pododermatites ulcéreuses sont des atteintes bactériennes des pattes de la poule qui sont causées etCas de pododermite  ou abcès chez une poule favorisées par une litière trop humide, entre autres. D’autres facteurs doivent être associés. Le signe le plus typique de cette maladie est une patte chaude au toucher. Pour en savoir plus sur la pododermatite trouvée sous d’autres appellations comme abcès ou bumblefoot, nous avons rédigé un article complet comprenant les traitements ciblés › Pododermatite ou abcès patte poule

La spondylite bactérienne

Causée par la bactérie Enteroccocus cecorum, elle touche les mâles reproducteurs de poulets de chair, âgés de 6 à 10 semaines. Elle se caractérise par l’apparition d’une boiterie suivie d’une réticence à marcher, puis d’une paralysie générale.

L’arthrite virale

La maladie provoque la boiterie chez la poule dans un premier stade, avant de voir les symptômes évoluer vers une paralysie totale des pattes. Les articulations sont chaudes et gonflées. Après autopsie, du pus peut être trouvé au niveau des sacs synoviaux.

La maladie de Marek

L’une des maladies virales les plus graves et les plus contagieuses est la maladie de Marek. C’est une maladie due à un herpès virus qui touche les poules. Ce virus provoque une multiplication tumorale des cellules lymphoïdes. Des signes cliniques locomoteurs apparaissent avec notamment une boiterie puis une paralysie des pattes caractéristique, surtout chez les poussins : une patte tirée vers l’arrière et l’autre vers l’avant.

L’encéphalomyélite aviaire

Causée par un hépato virus de la famille des Picronaviridae connu sous le nom du virus de l’encéphalomyélite aviaire (EA). Appelée la maladie des tremblements épidermiques, cette maladie provoque des signes cliniques tels que boiterie, tremblements et paralysies.

Choléra aviaire

Le choléra aviaire ou pasteurellose peut également provoquer des symptômes articulaires notamment au niveau du jarret.

Ingestion de toxines

D’autres causes peuvent entraîner les boiteries et les troubles locomoteurs. Il s’agit notamment de l’ingestion de toxines, comme la toxine botulique qui provoque une boiterie puis une paralysie générale de la poule. 

À noter : je suis rémunérée un petit pourcentage sur vos achats lorsque vous passez par un de mes liens de recommandation de produits des marques Amazon, Omlet, Invers, Santé Bassecour et Docteur Bassecour sans que cela ne vous coûte rien de plus. Cela me permet de pouvoir continuer à travailler sur ce blog et de vous offrir de nouveaux articles régulièrement.

L’ingestion d’algues toxiques ou de mauvaises herbes peut également provoquer des troubles de locomotion dont la boiterie, c’est le cas notamment de la morelle noire par exemple. Pour voir d’autres plantes toxiques pour les animaux sur le site du centre anti-poison › Plantes toxiques. Nous avons également rédigé un article sur les plantes et aliments toxiques pour les poules.

Carences alimentaires

Les carences alimentaires chez les poules entraînent souvent des problèmes locomoteurs. En effet, une carence en vitamines, en oligo-éléments ou en protéines peut provoquer divers symptômes locomoteurs y compris une poule qui boite.

Il faut souvent penser à une carence d’origine alimentaire quand une poule boite.

Les carences suivantes chez une poule peuvent provoquer les boiteries :

  • Calcium
  • Vitamine A
  • Vitamine D
  • Vitamine E
  • Vitamine B (choline et riboflavine) ou Sélénium

Voici des exemples de compléments en vitamines et minéraux à donner à vos poules en cures régulières et en cas de boiterie sans autre symptôme :

Meilleure Vente n° 1
Quiko Hobby Farming Vitacombex H 500ml - Jus...
  • Pour un apport optimal de vitamines aux poules, cailles et volailles
  • Un jus multivitaminé savoureux
  • Soutient les poules dans leur quotidien
Meilleure Vente n° 2
Quiko Vitamine A-D-E-C -100 ml Pour l'apport...
  • Préparation vitaminée liquide pour l'approvisionnement après les cures de coccidies
  • Empêche une baisse de performance et sert à augmenter la forme
  • Préparation optimale à la saison d'élevage
Meilleure Vente n° 3
Ferme de Beaumont SoluVita Plus 1 litre -...
  • Tonifie l'organisme, fortifiant complet
  • Vitamines, minéraux et oligo-éléments
  • Supplément nutritionnel à base de plantes
Meilleure Vente n° 4
Quiko Hobby Farming Nourriture à Base...
  • Aliment de force et de condition riche en protéines pour les poules et les volailles, comme les poules...
  • Avec des vitamines et du miel
  • Offre aux poules l'énergie dont elles ont besoin pour pondre au quotidien
Meilleure Vente n° 5

Contacter un Vétérinaire en ligneConsultez facilement un vétérinaire près de chez vous › Liste vétérinaires poules ou en ligne avec notre partenaire › Docteur Bassecour consultation et pharmacie en ligne.

Les causes parasitaires de la boiterie chez la poule

Les poules peuvent être victimes de parasitoses qui provoquent des symptômes locomoteurs et le symptôme de la poule qui boite. C’est notamment le cas des invasions parasitaires suivantes :

La gale des pattes

Causée par des acariens, cette maladie est reconnaissable par le décollement des écailles au niveau des pattes et l’apparition de croûtes blanches avec un aspect déformé de la patte. L’acarien creuse sous les écailles et se nourrit des débris cellulaires.

Ces acariens touchent généralement les poules en croissance ou adultes. Sans traitement, cette gale peut provoquer une nécrose des pattes et ensuite la mort de l’animal. Pour en savoir plus sur la gale des pattes › Comment soigner la gale des pattes chez la poule

Les parasites internes

Une grande infestation par les vers ronds, plats ou les vers du jabot (capillariose) peut provoquer les boiteries chez la poule. Il convient dans ce cas de vermifuger vos poules. Pour en savoir plus sur les vermifuges et lesquels choisir › Comment vermifuger ses poules et sur les vers du jabot › Capillariose ou vers du jabot chez la poule

Comment examiner une poule qui boite ?

Avant d’identifier la cause de la boiterie, il faut tout d’abord examiner les pattes de la poule qui boite. L’examen consiste à observer les deux pattes afin de déceler ces éventuels problèmes :

  • Présence de blessure ou non sous la patte. Il s’agit de la cause la plus simple à traiter. Dans ce cas on désinfecte régulièrement la plaie
  • La température de la patte. Si elle est chaude, cela peut indiquer une atteinte virale ou une pododermatite.
  • Le mouvement des articulations des deux pattes.
  • Présence ou pas d’un bruit de craquements au niveau des articulations.
  • Présence ou pas de gonflement ou d’abcès
  • L’aspect de la patte et sa plante est-il lisse, croûteux ?

Répondre à ces questions permet d’établir un début de diagnostic par élimination des causes.

En cas d’attaque virale ou bactérienne, vous aurez besoin d’un vétérinaire pour obtenir le bon traitement.

Les 3 causes les plus fréquentes de boiterie chez une poule

En cas de boiterie chez une de vos poules, il convient en premier lieu d’éliminer les causes les plus courantes :

  1. Une blessure sous la patte
  2. Une infestation parasitaire
  3. Une carences en vitamines et minéraux

Si votre poule est infestée de vers, elle aura maigri, pesez-la pour le savoir et connaître son poids actuel qui sera utile à savoir pour le dosage du traitement.

Si une de ces 3 pathologies n’est pas la cause de la boiterie chez votre poule, il faut alors consulter un vétérinaire sans attendre au risque de voir tous vos sujets tomber malades. Si vous ne connaissez pas près de chez vous un vétérinaire spécialisé aviaire, vous pourrez peut-être obtenir les coordonnées de l’un d’entre-eux grâce à la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux).

Dans ce cas, contactez celle de votre département en tapant dans le moteur de recherche : LPO Ille et Vilaine ou LPO Bouches-du-Rhône, par exemple. Ces associations sont souvent en contact avec des vétérinaires spécialisés.

Si votre poule présente des symptômes anormaux comme une boiterie mais aussi d’autre signes comme une prostration, un arrêt de prise de nourriture, je vous invite à lire cet article qui vous aidera à mettre en place les bons gestes rapidement › Quoi faire en premier si votre poule est malade. Cet autre article pourrait vous intéresser sur les traitements naturels possibles à donner aux poules ›  Traitements et remèdes naturels pour les poules

Source

www.ncbi.nlm

Vous avez une question ou vous souhaitez apporter votre témoignage ? N’hésitez pas à le faire dans la zone de commentaires tout en bas de cette page.

NOVITAL 70233 Abreuvoir poule 30 litres...
  • En plastique résistant à la rupture
  • Remplissage par le haut
  • Support large

19 Commentaires

  1. Bonjour Angélique, il est possible qu’en effet cela soit plus grave qu’une simple entorse. Une patte cassée par exemple peut mettre plusieurs semaines à guérir et une boiterie peut persister à vie. Cependant, il peut y avoir d’autres causes comme vous avez pu le lire dans l’article. Si son état général est normal, alors tout va bien, mais si elle présente d’autres symptômes, je vous encourage à voir le vétérinaire.

  2. Bonjour,
    Je suis inquiète car cela fait 3 semaines que ma poule boite. Je pensais à une entorse car je ne vois aucun signe de blessure et elle est vermifugée, de plus elle a pour habitude de sauter sur le toit du poulailler voir plus haut (1,80m)…mais c’est de pire en pire. Est ce normal qu’une entorse mettent autant de temps ? Ou dois je sérieusement penser à autre chose ? Je lui donne des comprimés d’arnica depuis hier.

  3. Bonjour, non, cela ne réglera pas le problème , d’autant que vous ne connaissez pas la cause de la boiterie. Il peut également y avoir une cause parasitaire, cela vaut le coup de l’exploiter, mais idéalement avec une analyse de fientes. Je vous invite à voir les coordonnées d’un labo spécialisé cité sur cette page › Maladies des poules. Peut-être pourront-ils vous aider.

  4. Bonjour J’ai une poule naine qui subitement a commençé à boiter et après un traitement anti inflamatoire de 4 jours et antibiotiques, elle ne peut plus se tenir sur sa patte, pensez vous que des massages avec de l huile essentielle de ravinstana elle peut avoir de l’amélioration .Merci

  5. Bonjour Sylvie, comme tu as pu le lire dans l’article, les causes de boiteries sont assez nombreuses, et il est difficile d’agir en prévention. Personnellement, j’attendrai un peu avant de faire quoi que ce soit et de voir comment cela évolue, car elle a très bien pu aussi mal se réceptionner 🙂

  6. Coucou Isabelle,
    Depuis hier,ma Lady(Bresse grise boite,mais va très bien parailleurs…Mange,sort,boit.Bizarrement,depuis,elle vient plus facilement vers moi,se laisse volontiers caresser.Il me semble que la cheville droite est légèrement plus grosse.Je pense pouvoir examiner ça ce soir au coucher.S’il n’y a pas de blessure,aurais tu un conseil préventif afin que ça n’évolue pas vers une pododermatite?J’ai sous la main de l’huile végétale,de la terre de diatomée,du vinaigre de cidre(en prévention d’infestation de vers).Penses-tu que je risquede l’HE contre tous insectes(Lavande,menthe poivrée,eucalyptus,géranium,…)Tu en penses quoi?De la prévention en mesurant le risque et le bénéfice…Je n’ai pas de sel d’Epsom,je peux utiliser un sel de magnésium du commerce dans de l’eau tiède?
    Merci beaucoup de me conseiller.Bien sûr,si ça dure encore 2/3 jours,c’est le véto,en attendant je compte sur ton expérience,sans aucun souci….A très vite;)

  7. Bonjour, si elle a mal, la boiterie semble compréhensible. Il vaut mieux éviter de recouvrir une blessure ouverte. Le mieux est de désinfecter de temps et temps et de la laisser vivre sa vie. Elle a les ressources nécessaires pour passer ce cap.

  8. bonjour,
    j ai besoin d aide depuis maintenant mardi (nous sommes samedi) j ai une de mes cocottes qui boite et qui ne pose pas sa patte au sol elle a une blessure suite a un gros choc sur le devant de la patte j ‘ai désinfecté sa patte et couverte sa blessure avec une bande de contention mais son « pied  » a gonflée elle pose sa patte de temps en temps mais pas top !!!
    elle mange et boit et n a pas l’air de souffrir pas de changement avec ses copines non plus si ce n’est qu’elle reste sur sa patte j’ai enlevé le pansement aujourd’hui pour voir si son pied dégonfle ?????!!!!!!!*
    que dois je faire???????
    Merci

  9. Bonsoir, j’ai aujourd’hui constaté chez l’une de mes poules ses yeux fermés, à mon approche elle n’a pas bougé. Je l’ai porté puis reposé mais elle ne tient pas sur ses pattes, elle tangue. J’ai pensé au froid et maintenant elle est installée sur paille, à l’écart des 6 autres et du coq. Qu’en pensez-vous, merci.

  10. Bonjour j en une petite(de cette année) poule de soie depuis 1 mois et demi, depuis 2/3 jours elle boite , je me suis aperçue qu’une de ses patte est légèrement enflée dessous .J aimerais vous faire voir sur une photo ,mais comment faire?
    Je viens de lui faire un bain de pieds avec du gros sel , ensuite je lui ai mis des huiles neutre avec de le lavande , qu en pensez vous merci d avance
    Brigitte

  11. Bonjour Annmarie, malheureusement il m’est difficile de vous dire ce qu’il peut avoir. Jusqu’à 2 mois les poussins ont besoin d’une alimentation spécifique pour leur croissance et les carences en certaines vitamines posent souvent problème. Leur avez-vous donné une alimentation adaptée ?

  12. Bonjour, je viens d’acquérir depuis 15 jours six poussins de soie, ils ont deux mois. Depuis ce soir l’un d’eux ne bouge pas beaucoup et ne mange presque pas…il ferme souvent ses yeux mais se déplace avec les autres dans le jardin, dois je l’isoler? Je ne vois aucun signe dans les yeux ni paralysie et pas de diarrhée .. mais il a une posture un peu étrange… Ce n’est peut être que de la fatigue? Merci de m’éclairer..

  13. Bonjour, malheureusement non, je ne sais pas si cela est normal ou pas. Je pense qu’il vaut mieux la laisser faire et bouger si elle le souhaite. Sinon, elle risque de stresser et cela n’arrangera rien. Je suis désolée de ne pouvoir vous aider plus, en espérant que le traitement fasse effet. Il peut peut-être être prolongé, il faut voir avec le vétérinaire.

  14. Bonjour,
    Vous pourriez peut-être me donner votre avis sur une poule malade.
    J’ai une poule araucana qui boite depuis trois semaine (elle ne peut pratiquement plus tenir sur sa patte). J’ai été voir le vétérinaire qui a constaté de l’arthrite (patte chaude, pas de blessure ni gale…). Cela fait 10 jours que la poule est sous antibiotique et antidouleur, mais ça ne s’améliore pas et le traitement est censé se terminer. Elle s’est même auto-mutilée la patte avec son bec.
    Nous l’avons laissée dans un petit enclos à part.
    Savez-vous si cela est normal ? Pensez-vous qu’il vaille mieux laisser la poule immobile ou au contraire qu’elle marche dans le jardin ?
    Merci.

  15. Bonjour, je suis désolée mais je ne peux faire plus que le véto. Il peut s’agir d’une maladie mais seul le véto peut le savoir avec éventuellement un antibiogramme.

  16. Bonjour, pouvez vous m’aider? J’ai un coq dans mon jardin et j’ai du l’emmener chez le véto aujourd’hui car il boitait de plus en plus… j’ai pensé à la patte cassée mais après la deuxième patte à eu du mal les pattes sont devenues rouge le véto a fait une piqûre de cortisone mais y a t’il un moyen de le sauver ?

  17. Informations très intéressantes.
    Pour ma part, j’ai quatres poules et leur gardien le coq.
    Je suis souvent confrontée au problème d’écailles soulevées.
    J’utilise alors de l’huile de Cade qui fait merveille sur ce souci. Deux applications à 10 jours d’intervalle. Ce produit est très odorant et tâche les vêtements.
    Bien se protéger pour l’application, et voilà les pattes des poules seront toutes neuves.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page