Races de poules

L’Orpington : une jolie poule ronde au caractère paisible

Pour tout savoir sur la race Orpington

Noter
Belle poule Orpington fauve
Photo source

L’orpington est une jolie poule trapue au physique bien particulier et au plumage bouffant, originaire de la même ville qui porte son nom dans le duché de Kent en Angleterre.

À ses débuts c’est une poule élevée pour sa chair plutôt tendre, mais elle connait aujourd’hui un certain succès en France et dans d’autres pays Européens pour sa bonne capacité de ponte en hiver et son aptitude à la couvaison.

Les amateurs de la race Orpington recherchent des sujets de taille plutôt volumineuse, au plumage abondant et souple. L’ensemble doit donner l’impression d’une poule de forme plutôt arrondie et dodue si caractéristique.

Les personnes qui la connaissent bien, savent que c’est également une volaille calme et placide, parcourant son parcours à son rythme, sans jamais se presser.

Pour un peu qu’elle soit d’une bonne lignée, elle n’est absolument pas belliqueuse avec ses congénères, et surtout, elle ne vole pas ! Aucun risque de la voir s’échapper par le dessus de son enclos, elle en est incapable compte tenu de son poids.

La poule Orpington existe également en version naine.

L’histoire de l’Orpington

La race Orpington a été créée dans les année 1886 par William Cook dont la femme élevait des poulets à cette Poule Orpington noireépoque.

Il a imaginé une poule à la fois bonne de chair et bonne pondeuse, ressemblant a aucune autre.

La première Orpington imaginée par William Cook était noire. Elle est le fruit de plusieurs croisements :

Petit à petit, passionné d’aviculture et encouragé par le succès obtenu auprès des autres éleveurs, il a créé d’autres croisements avec des couleurs fauves :  Dark dorking, Cochin fauve et Gold Spangled Hamburgh.

La poule Orpington fauve était née. Elle a été exposée pour la première fois au Dairy Show (salon agricole britannique annuel), en 1894.

Offerte à la reine Victoria pour son jubilé en 1897, elle devient alors la poule préférée de la famille royale, où elle occupe encore la basse-cour.

Elle serait arrivée en France dans les années 1900.

Source › www.theorpingtonclub.co.uk

Caractère et aptitude à la ponte des Orpingtons

Leur réputation est toujours la même : douce, calme, jamais agressive, docile… Ce sont des poules résolument L'orpington : une race de poule facile à apprivoiseramicales.

Les éleveurs qui l’ont adoptée disent d’elles qu’on peut les attraper facilement, qu’elles aiment se faire câliner et sont toujours très attentives à ce que vous faites dans leur sillage.

Certes, elles sont imposantes mais leur douceur atténue cet aspect, même auprès des enfants.

Leur plumage si fourni les rend assez résistantes au froid.  mais attention, comme toutes les races de poules, elles craignent particulièrement l’humidité. Aussi il leur faut obligatoirement un abri contre la pluie pour  éviter les refroidissements et les maladies qui en découlent.

Les Orpingtons sont de bonnes couveuses et de bonnes mères. Comme beaucoup de poules, elles acceptent généralement que des œufs fécondés soient placés sous elles.

Comme nous l’avons déjà évoqué, grâce à leur stature imposante, elles ne volent pas, ce qui implique qu’une clôture basse de 1 m 20 est amplement suffisante pour leur enclos.

Ponte

L’orpington est une pondeuse moyenne  (environ 250 œufs par an) mais très intéressante dans une basse-cour pour Oeufs de poule Orpington Fauvesa ponte hivernale.  Elle peut donc être sélectionné dans cet objectif.

Ses œufs sont de couleur crème et pèsent de 55 à 60 g.

Couleurs

La variété fauve est la plus commune et la plus demandée partout dans le monde, même en France.

L’orpington Club de France précise qu’à ce jour, on rencontre 3 variétés principales : fauve, noir et bleu.

Les autres variétés sont plus rares mais sont bien homologuées : blanc, bleu liseré, rouge, barré, chocolat, saumon coucou doré, noir caillouté blanc, perdrix doré maillé… Pour voir toutes la variétés de plumage homologuées › Orpington Club de France

Standard de l’Orpington

Orpington Grande Race (GR)

Œufs : 55 à 60 grammes. Coquille de couleur crème.
Masse : coq de 4 à 4,5 kg et plus. Poule de 3 à 3,5 kg et plus.

Présentation générale

Volaille de grande taille, volumineuse, à la forme cubique, au plumage abondant, souple, donnant l’impression d’une position basse, d’égales hauteur, largeur, profondeur. Peau blanche. Port horizontal.

Caractéristiques du coq

Corps : grand, large, profond, massif, port horizontal formant presque un cube.
Cou : longueur moyenne, légèrement arqué, camail abondant.
Dos : très large, d’apparence courte car recouvert en partie par le camail, formant une ligne concave du camail jusqu’à la queue.
Épaules : très développées, larges.
Ailes : petites, bien serrées au corps, portées à l’horizontale.
Selle : large, très emplumée, remontant vers la queue.
Queue : courte et large, atteignant si possible la hauteur des yeux, garnie de nombreuses petites faucilles, rectrices bien cachées.
Poitrine : profonde, large, bien développée et arrondie.
Abdomen : large, plein, profond, duvet très riche.
Tête : petite, bien arrondie.
Face : rouge, texture fine, lisse.
Crête : rouge, simple, droite, petite ; le lobe suivant la courbure de la nuque.
Barbillons : rouges, longueur moyenne, arrondis.
Oreillons : rouges, taille moyenne.
Yeux : couleur selon variété.
Bec : couleur selon variété, fort, légèrement recourbé.
Cuisses : musclées, cachées dans les plumes duveteuses des bouffants.
Tarses : couleur selon variété, forts, lisses, partiellement cachés par les bouffants, plutôt courts.
Doigts : 4.
Plumage : assez souple en raison du duvet abondant. Plumes larges et arrondie.

Caractéristiques de la poule

Mêmes caractéristiques que le coq en tenant compte des différences sexuelles. Crête petite et droite. Dos encore nettement visible malgré le volume du camail et de la selle. Queue courte et étagée, presque recouverte par les plumes de la selle, celle-ci bien fournie et arrondie, le point culminant se situe peu avant son extrémité. Plumage plus mou.

Défauts graves

Poitrine pas assez profonde ; port trop relevé ; queue longue et pointue ; ligne du dos trop longue ou cachée par un bouffant exagéré ; fanon exagéré ; traces de duvet aux tarses.

Orpington Races naines (RN)

Origine : Angleterre, certaines variétés créées en Allemagne.
Œufs : 40 grammes.
Diamètre des bagues : coq, 15 mm. Poule, 13 mm.
Masse : Coq : 1500 g. Poule : 1300 g.

Source Orpington Club de France.

Lien utile › www.orpington-club.fr

Voir des photos de poules race OrpingtonDes photos de poules OrpingtonsPhotos  Poule  Orpington

Où  acheter une poule Orpington

Voici des adresses d’éleveurs sérieux.

• Sur le site de Volailles Poultry, vous trouverez la liste de nombreux éleveurs d’Orpingtons en cliquant sur le lien en haut à gauche « Grandes races étrangères« . Les races sont classées par ordre alphabétique et par régions › Volailles Poultry

• Quelques variétés à la Ferme de Keres (Côtes d’Armor)  ›  Ferme de Keres

• Orpingtons lavande et fauve à la ferme de Beaumont (Normandie) › Ferme de Beaumont

• La petite Mabilière (Sarthe) – Orpingtons fauves › www.lapetitemabiliere.fr

Nous vous conseillons également de contacter le Orpington Club de France afin d’obtenir d’autres adresses d’éleveurs sérieux.

Noter

Toutes les races de poules pondeuses

 

3 guides pour élever vos poules sans stress

• Les poules naines ou d’ornement

 

Élever des poules | Races de poules | Maladies | Le poulaillerComportement | Les œufs | Faq | Livres

 

Poule's Club

Éleveuse familiale de poules depuis 2011, passionnée d'animaux et de nature, j'ai la chance de pouvoir allier mes connaissances en informatique à mes passions. Sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années et les échanges que nous avons avec certains éleveurs professionnels. Je pense en particulier à Michel Audureau, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Bouton retour en haut de la page