Élever des poules

Combien ça coûte d’avoir des poules : le budget à prévoir ?

Avant d’élever des poules, il est judicieux de connaître le budget à prévoir entre l’achat ou la réalisation du poulailler, le prix des graines, de la litière, des médicaments en cas de maladie, et l’achat des poulettes bien sûr ! Alors, ça coûte combien d’avoir des poules ?

Poulailler Eglu cube en plastiqueLe Poulailler – Budget de départ environ 250-300 Euros

Des poules sans poulailler ce n’est pas envisageable. Si vous avez la chance de pouvoir réhabiliter un bâtiment déjà existant en poulailler, la question ne se pose pas.

Les aménagements intérieurs (pondoirs et perchoirs) ne vous coûteront que quelques Euros.

Par contre, que ce soit pour un poulailler acheté en Kit ou fabriqué de vos propres mains, le budget moyen est d’environ 250 Euros. Ce prix est valable pour un modèle capable d’accueillir environ 4 à 6 poules.

3 Guides numériques pour réussir votre petit élevage de poules

Il faut savoir que sur le long terme, ce n’est pas forcément un bon calcul de lésiner sur la qualité du poulailler et s’orienter vers un modèle pas cher.

Ce type de poulailler ne vous durera que 2 ou 3 ans, et il faudra réinvestir à nouveau. Alors qu’en misant sur un modèle de qualité, avec des matériaux résistants et régulièrement entretenu, vous pouvez espérer le garder au moins 10 ans.

Certains fabriquent le leur avec des palettes de récupération, cependant, ce type de poulailler ne peut en général accueillir que 2 ou 3 poules.  On peut aussi fabriquer soi-même des poulaillers de qualité avec des matériaux résistants.

Vous pouvez également envisager l’achat d’un poulailler de qualité, plus cher à l’achat, mais un poulailler qui vous durera des années, bien plus longtemps qu’un poulailler en bois › le poulailler en plastique.

Les poules – Budget de départ environ 40 Euros pour 4 poules pondeuses

Le prix des poules varie selon les races et les régions. Nous sommes partis sur un budget moyen pour des poules Le prix d'une poule varie selon sa racepondeuses de type poules rousses, Sussex, Brahmas etc.  que l’on trouvent facilement sur les marchés ou les foires avicoles.

Le prix moyen constaté est de 8 à 12 Euros selon l’endroit.

Certaines poules de races anciennes comme la Marans, la Gâtinaise, la Géline de Touraine, peuvent coûter jusqu’à 40 Euros pièce chez certains éleveurs.

La litière – Paille ou copeaux de bois – Budget mensuel environ 10 Euros

Le nettoyage régulier du poulailler est la garantie d’un environnement sain pour vos poules, il limite donc les risques de maladies et de parasitage trop importants.

L’idéal est de changer entièrement la litière souillée au moins un fois par semaine, deux fois si elle est vraiment trop sale. La consommation de litière varie selon la taille du poulailler et le nombre de poules qui y vivent.

Suivant les régions la paille en petites balles varie de 3 à 5 €. En ce qui concerne les copeaux, leur prix peut varier du simple ou double selon les magasins.

En ligne on trouve des sacs de 50 litres pour environ 7 Euros. Le budget moyen a été calculé sur la base d’un poulailler accueillant 4 poules.

L’alimentation – Graines et suppléments divers – Budget mensuel pour 4 poules pondeuses environ 7 Euros

L’alimentation de vos poules est également un point important sur lequel il ne faut pas chercher à économiser. Une Bien nourrir ses poulesalimentation de qualité est la garantie d’œufs sains sans produits nocifs à votre santé.

Vous ne pourrez pas économiser sur l’alimentation en donnant à vos poules exclusivement des déchets ménagers comme on l’entend si souvent dans les médias en ce moment.

En donnant  à vos poules vos restes de nourriture industrialisée avec ce que cela suppose d’excès de sucre, de sel et de graisses, vous mettez leur santé en danger.

À plus ou moins long terme, soit elles tomberont malades, soit elles ne pondront plus.

À titre d’exemple, nous donnons environ à nos poules, 150 g de mélange céréales/aliments protéinés par jour et par poule.

Il s’agit d’un mélange de céréales concassées: blé tritical (croisement blé et seigle), orge,avoine et pois (pour l’apport en aliments protéinés).

Nous achetons ce mélange complet et concassé à un agriculteur bio près de chez nous, que nous avons trouvé sur ce site : http://annuaire.agencebio.org

Son prix est de 30 € pour 50 kg de mélange (en 2016). Le prix peut varier d’une région à l’autre, et d’un exploitant à l’autre. Cependant, il est en général très intéressant, en comparaison du prix des graines trouvées dans le commerce.

Nous complétons ce mélange, par des pâtées revitalisantes à base de riz ou de semoule avec de la viande en hiver et en période de mue. Ainsi que par des coquilles d’huîtres concassées pour le calcium.

Médicaments éventuels et vermifuges – Budget annuel environ 12 Euros

Si vous respectez des règles élémentaires de propreté et d’espace suffisant, vous devriez éviter bon nombre de problèmes de santé chez vos poules.

Certains éleveurs familiaux vermifugent systématiquement leurs poules deux fois par an : une fois à l’automne, et une fois au printemps. On peut aussi utiliser des moyens naturels préventifs comme l’ail, le romarin, le thym etc…

C’est ce que nous faisons chez Poule’s Club.

› Découvrez notre Guide complet :  Soins des poules – Prévention et petits remèdes naturels, cliquez ici 

Récapitulatif

Le budget moyen pour un petit élevage familial de 4 poules :

Budget de départ qui comprend l’achat ou la réalisation du poulailler, l’achat de 4 poules, de la nourriture et de la litière : de 257 à 307 €

Budget mensuel moyen pour 4 poules qui comprend nourriture, litière etc. : environ 17 Euros/mois

Conclusion

On peut alléger le budget de départ en construisant son poulailler soi-même.

Le coût mensuel peut lui aussi être revu à la baisse en ayant recours à des astuces. Par exemple en utilisant de la litière naturelle comme des fougères que vous récolterez tout au long de l’été et stockerez pour l’hiver, ou encore en échangeant de la paille contre des œufs ou des graines.

Dans tous les cas, vous l’avez compris, l’alimentation est un point important sur lequel il ne faut pas chercher à économiser, votre santé et celle de vos poules en dépend.

À lire aussi pour élever des poules pondeuses

Poule qui ne pond plus : et si c’était l’alimentation ?

 

Accessoires

 

Alimentation et compléments alimentaires

 

Élever des poules | Races de poules | Maladies | Le poulaillerComportement | Les œufs | Faq | Livres

3 Guides numériques pour réussir votre petit élevage de poules

Poule's Club

Éleveuse familiale de poules depuis 2011, passionnée d'animaux et de nature, j'ai la chance de pouvoir allier mes connaissances en informatique à mes passions. Sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années et les échanges que nous avons avec certains éleveurs professionnels. Je pense en particulier à Michel Audureau, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir.

8 Commentaires

  1. Bonjour.
    Suite à votre article sur la nourriture je relève plusieurs points à revoir :
    – le tritical n’est pas très recommandé
    – l’avoine ne convient pas car ses pointes sont irritantes
    – les pois sont bien mais doivent être cuits
    – le blé n’a pas besoin d’être concassé
    – on peut donner un peu de maîs (non concassé)
    – l’orge sec est trop dur pour leur jabot

    Ce qui est bien, est de mettre à germer dans un peu d’eau l’avoine et l’orge et même du blé ;
    quand les germes font environ 1 centimètre les poules s’en régalent et ça leur apportent beaucoup de choses.

    Avec mes excuses pour ce message.

  2. Bonjour est-‘il possible de rajouter des poules dans un élevage déjà existant ?
    Autrement dit j’ai déjà 3 poules et je voudrais une ou 2 poules

  3. Bonjour, non Scarlett est arrivée de chez une éleveuse familiale en 2012. Les poules ont en général 4-5 mois quand elles sont proposées dans les lieux d’élevage.

  4. Bonjour,
    Votre poule chabo s’appelant Scarlett a été acheté en animalerie ? Autre question, est ce que quand on achète une poule en animalerie ou dans un élèvage , elles sont vendues en poussin ou elle vienne d’être poule ? Car moi je veux pas quel soit poussin, je veux qu’elle vienne d’être poule ( quel soit le plus jeune possible sans être poussin)

  5. Bonjour je vais peu être avoir un couple de plume de soie j’ai déjà des grosse poule et un coq je vais faire un autre poulailler pour les séparer quand pensée vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page