Autres Cot Cot

Une poule urbaine

poule Chanteclerc urbaineDe nos jours, de plus en plus de gens s’intéressent à l’agriculture urbaine à domicile, et pour cause !  Ce mode de vie permet de manger plus sainement ce qui n’est qu’un avantage parmi bien d’autres. L’agriculture urbaine permet de diminuer notre consommation d’emballage et réduit de façon significative les gaz à effet de serre en limitant le transport.  Ce type d’agriculture s’inscrit parfaitement bien dans le principe de développement durable.

Pour parvenir à devenir un agriculteur urbain, il n’y a pas que le potager bio à considérer. Les adeptes utilisent d’autres concepts tels que : l’apiculture urbaine, l’hydroponie, l’aquaponie, la culture de champignons gourmets et plusieurs autres. Mais une des techniques des plus anciennes qui datent de l’ère industrielle est l’élevage de poules urbaines.

Malheureusement, il fût une époque où il n’y avait aucune réglementation concernant la pratique de l’élevage de poules et les abus ont fait en sorte que certaines maladies dont la salmonelle se sont propagées touchant même les humains.  Ce qui a entre-autres amené l’interdiction des poules sur nos terrains résidentiels en milieu urbains.

Hors aujourd’hui, de plus en plus de municipalités adoptent des lois pour mieux encadrer cette pratique. Ce qui permet, à la grande joie des agriculteurs urbains à domicile, de revenir à cette merveilleuse pratique qu’est l’élevage de poules urbaines.

3 Guides numériques pour réussir votre petit élevage de poules

Histoire de la poule urbaine

Il existe plusieurs races possibles de poules que vous pouvez adopter.  Vous devrez les choisir en fonction du nombre de poules que vous désirez versus le nombre d’œufs que vous voulez versus la consommation de votre foyer et de votre entourage.  Un autre critère important est votre climat.  Si vous vivez dans un climat très chaud durant l’été ou très froid durant l’hiver vous devez vous informer sur la capacité d’adaptation de vos poules.

Heureusement, il existe une poule qui s’adapte à tous les climats.  C’est une Groupe poules chanteclercpoule hybride qui a été « conçu » par le frère Wilfrid à Oka au Québec dans les années 1908 à 1918.  Elle se nomme la Poule Chanteclerc.  Elle est blanche, ce qui l’aide à supporter la chaleur, avec une toute petite crête rouge sur sa tête qui lui permet de résisté plus au froid d’hiver puisque celle-ci ne gèle pas.  En plus qu’elle soit capable de pondre durant la saison hivernale, elle pond en moyenne 210 œufs par année de 50 à 60 grammes chacun de couleur brune.  Son poids moyen est de 2,5 à 3 kilogrammes.

Le frère Wilfrid ne l’a pas juste conçu pour résister au froid d’hiver.  Contrairement à la majorité des poules pondeuses, la poule Chanteclerc peut certainement être consommée.  Avec un poids de 3 kilogrammes, cela vous fera tout un repas familial.  Elle vous donnera une chair tendre, pas trop grasse. Plusieurs bouchers locaux offrent le service de préparer votre poule pour vous. Un petit conseil, si vous avez des enfants attendez qu’ils soient plus grands pour ne pas qu’ils s’attachent à elles avant de les consommer.  Un truc; ne leur donnez pas de petit nom.

Dans les années 30, au Québec et dans le reste du Canada, plusieurs foyers urbains ont adopté la poule Chanteclerc. Parmi les raisons de cet engouement, il y avait le fait qu’elle n’a pas tendance à vouloir se sauver et explorer le voisinage et elle est très obéissante et affectueuse.  Elle est aussi une bonne poule de garde, elle saura vous avertir si un étranger entre seul dans votre cour. Alors si vous vous cherchez une bonne poule urbaine, pensez à la Chanteclerc.

Pour ceux et celles qui veulent en savoir plus sur l’agriculture urbaine à domicile et comment y élever des poules voici un site qui répondra à vos attentes.  On y retrouve différentes techniques avec plusieurs trucs et astuces  sur divers sujets pour vous aider à devenir un bon agriculteur urbain : www.agriculteururbain.com

© L’Agriculteur Urbain – www.agriculteururbain.com – Canada

poule urbaine

Pour le bien de tous et chacun l'agriculture urbaine est en vogue. Il nous fait plaisir de participer comme blogueur invité au blogue de Poules-Club. Comme dans plusieurs autres pays du monde il faut réapprendre à s'auto-suffire. Lors d'un voyage en Thaïlande, on pouvait constater que chaque famille avait son jardin, son cochon et bien entendu ses poules. Avec les technologies d'aujourd'hui, comme l'hydroponie et l'aquaponie, il est possible d'arriver à gérer travail-famille-agriculture. Si on a intégré le recyclage et le compostage dans nos modes de vie, on peut très bien faire de même avec l'agriculture urbaine à domicile. Les poules devraient faire partie de notre famille d'animaux domestiques au même titre que notre chien ou notre chat. J'espère que vous apprécierez nos articles et que vous viendrez visiter notre site web à www.agriculteururbain.com
Bouton retour en haut de la page