Soins des poules, comment les garder en bonne santé




Soins des poules : comment bien s’occuper de ses poules au quotidien et tout au long de l’année ? Quelles sont les règles élémentaires d’hygiène pour garder ses poules en bonne santé ? La prévention des maladies et d’autres problèmes comme les parasites, peut être efficace grâce à une hygiène rigoureuse de l’environnement de vie de nos poules : poulailler, parcours, accessoires… Mais bien les nourrir et comprendre leurs besoins font aussi partie des soins essentiels à leurs prodiguer au quotidien.

Soins des poules : entretenir, nettoyer le poulailler et les accessoires

Idéalement, le poulailler doit être nettoyé une fois par semaine au moins. Changer la litière, nettoyer à fond les mangeoires, les abreuvoirs, les perchoirs, et les pondoirs font partie des tâches régulières, quasi quotidiennes.

Chez Poule’s Club, nous utilisons du savon noir liquide pour le nettoyage des éléments en bois comme les échelles. Nous essayons aussi de minimiser le plus possible l’installation des poux rouges en utilisant des pondoirs faciles à laver. Un poulailler sain pour des poules en bonne santéAinsi, longtemps avant nos poulaillers en plastique, nos pondoirs étaient des cartons ou des caisses à chat en plastique.

Une à deux fois par an, un grand nettoyage doit être prévu, il est mieux de procéder un jour de grand soleil afin que le poulailler soit bien sec pour les poulettes le soir. Ce grand nettoyage consiste à vider entièrement le poulailler, ôter les perchoirs et les pondoirs, et désinfecter sols et murs.

Vérifier l’eau régulièrement

L’eau doit être changée régulièrement dès qu’elle vous semble sale et doit être donnée à volonté.
Les poules doivent avoir de l'eau en permanence
Photo source www.chicksrearing.com

Les poules aiment l’eau de pluie. Vous remarquerez que si des flaques se forment dans leur parcours après la pluie, elles boiront plutôt cette eau que celle, chlorée, issue du robinet. Si cela est possible à mettre en place pour vous, on peut installer un récupérateur d’eau de pluie afin d’avoir l’eau à disposition.

Dans leur premier enclos, nous avions installé un récupérateur de 300 litres qui  nous suffisait largement pour leur consommation occasionnelle et l’entretien de leurs accessoires. Nous avons depuis abandonné cette installation à cause de l’entretien et de la surveillance importante qu’elle demande.

Promo
Filet volailles non Electrifiable 112 cm 25...
843 Commentaires
Filet volailles non Electrifiable 112 cm 25...
  • pour poules, oies, dindons etc. ... également adapté aux agneaux
  • maille particulièrement serrée dans la zone inférieure du filet
  • hauteur 112 cm connexions soudées fil supérieur renforcé piquets PVC robustes et visibles

Important : il y a quelques années, un débat a eu lieu sur l’utilisation de l’eau de pluie comme eau de boisson. Un membre a renoncé à utiliser l’eau de son récupérateur à cause de l’odeur qui en émanait et il a très bien fait.

Des précautions importantes sont à prendre pour préserver la qualité de l’eau : le toit et la gouttière doivent régulièrement être nettoyés et débarrassés de feuilles ou branches qui peuvent y tomber. La cuve doit être vidée et désinfectée 1 fois par an, voire plus souvent ; un filtre doit être posé sur la gouttière. Idéalement, le container doit être placé à l’ombre et non au soleil.

Malgré toutes ces précautions, et si on a le moindre doute à cause d’une odeur ou une couleur suspecte, il vaut mieux renoncer à utiliser cette eau, c’est ce que nous faisons aussi dans ce  cas.

Une eau souillée développe rapidement des bactéries entériques bactéries qui agissent dans l’intestin) comme les salmonelles, capylobacter, légionella
 

Ne l’oubliez pas, vos poules doivent toujours avoir de l’eau à disposition. Le niveau d’eau doit être vérifié tous les jours.

À lire › L’importance de l’eau pour les poules

Soins des poules : bien les nourrir

Bien nourrir ses poules pondeusesL’alimentation est un élément important de la bonne santé de vos poules. Une alimentation déséquilibrée ou des carences suffisent à les affaiblir et les rendre malades. Il est important de bien maîtriser leurs besoins alimentaires.

Nous avons rédigé un article complet sur l’alimentation des poules pondeuses pour bien les nourrir, auquel vous pouvez vous référer › Une bonne alimentation pour ses poules pondeuses

Leur donner la possibilité de prendre des bains de terre

Les poules doivent pouvoir se créer des espaces dans lesquels elles se rouleront pour se débarrasser de leurs Les fameux nids de poulesparasites. Pour ceci, elles creusent des trous dans la terre et s’y roulent consciencieusement. Les trous peuvent prendre des proportions assez considérables, dans ce cas vous pouvez les reboucher de temps en temps, elles en créeront d’autres sans problèmes. Ce sont les fameux nids de poules !

Pour voir nos poules prendre leur bain de terre en vidéo › Les bains de terre chez les poules

Se rouler dans la terre est indispensable à leur bien-être et leur santé. La prolifération des parasites entraîne des vers qui affaiblissent la poule et finissent par la faire mourir.

Bain de cendres pour Crevette et Vanille
Vanille et Crevette prenant leur bain de cendres ensemble !

Vous pouvez également, surtout en hiver, mettre à leur disposition un endroit où vous y verserez du sable, terre, cendres de bois et terre de diatomée. Nous avions créée un espace de ce type pour l’hiver à l’abri de la pluie, en utilisant tout simplement un couvercle de poubelle retourné que nous remplissons de cendres de bois… Elles adorent !




Un environnement sain et adapté

N’accueillez pas plus de poules que vous ne le pouvez. Un trop gros nombre de poules dans un environnement restreint est source de problèmes : picage, maladies, parasites, stress etc.

Il vaut mieux adopter 2  poules en bonne santé et qui pondent bien, que 4 ou 5 qui finissent par tomber malades et qui ne pondent plus.

Guide Soins des poules en téléchargementPour lire  nos conseils sur le poulailler › Tout sur le poulailler, nos conseils sur la taille du parcours › Quelle superficie d’enclos par poule 

Les poules souffrent de l’humidité plus que du froid, pensez à vérifier avant l’hiver l’état de votre poulailler et le consolider s’il le faut. Vous éviterez ainsi tout risque de refroidissement, rhume, coryza etc.

Conclusion sur les soins des poules

Prendre soin de ses poules est relativement simple comme nous l’avons mentionné au début de cet article. La poule est un animal facile à élever pour un peu qu’on respecte ses besoins naturels. Si ce n’est pas le cas, on risque d’être confronté à beaucoup de problèmes, les plus courants étant la maladie et les décès.

Avec l’expérience, en les observant vivre quotidiennement vous apprendrez à repérer tout changement de comportement qui devrait vous alerter : une poule qui se gratte plus souvent, une autre qui reste sans bouger alors que la veille encore elle picorait dans le parcours sans problème, une autre encore qui peine à se déplacer…

C’est aussi cela prendre soin de ses poules : apprendre à mieux les connaitre en les observant afin de prendre rapidement les dispositions qui s’imposent.

Informations complémentaires

Les symptômes d’une poule malade
Remèdes naturels pour les poules

Avertissement :  ce contenu (textes et images) est protégé par des droits d’auteur. Notre contenu est protégé par Digiprove et par Copyscape contre le vol et le plagiat. Lire nos mentions légales › Mentions légales




Poule's Club

Éleveurs familiaux de poules depuis 2011, passionnés d'animaux, de nature et d'éthologie, sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années, et les échanges que nous avons eu avec des éleveurs professionnels. En particulier avec Michel Audureau éleveur depuis plus de 25 ans, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir. Nous avons à cœur de vous transmettre des informations fiables et vérifiées issues de spécialistes aviaires.

3 Commentaires

  1. Bonjour Joëlle, je suis désolée mais je n’utilise pas l’argent coloidial, aussi je ne saurais vous aider sur ce point. Voici ce que je lis dans le livre de Jeanne Brugère-Picoux, vétérinaire :« Lors de diarrhée verdâtre, il faut suspecter une maladie aiguë septicémique, (influenza aviaire hautement pathogène, Newcastle etc »
    Je suis désolée de ne pouvoir vous aider plus. Je vous encourage quoiqu’il en soit à l’isoler si ce n’est déjà fait, au cas ou.

  2. bonjour, j’ai bien acheté votre livre « Santé des poules » mais je ne trouve pas les symptômes et le traitement pour une poule qui a une diarrhée trés liquide verte pomme. La dernière fois j’ai soigné une poule avec les HS TEE , RAVINSTARA, NIAOULI ET GIROFLIER, mais là je suis décontenancé par la couleur. J’ai les produits de christophe MEO contre la coccidiose, les vers intestinaux et bactéries digestives pour perruches. Peut ton lui donner de l’argent coloidial. Merci de me répondre, elle est dans un triste état Cordialement Joelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page