Comment apprivoiser une poule : étape par étape




De nombreux éleveurs rêvent d’apprivoiser une poule un peu comme on le ferait avec un chien ou un chat. Avant toute chose, il est important de garder à l’esprit que la poule n’est pas un animal de compagnie et que, depuis toujours, son histoire avec l’homme est basée sur la prédation. Cependant, la poule est une créature étonnante avec un pouvoir d’adaptation très développé.

De nombreuses études récentes ont prouvé son intelligence, sa capacité à comprendre des mots et à faire des déductions…  Alors oui, il est possible d’apprivoiser une poule avec de la patience et de la persévérance. Par contre, si on veut aller trop vite, si on est trop pressé de brûler les étapes, alors cela risque de ne pas fonctionner, ou moins bien.

Définition du verbe apprivoiser

Voici ce que dit le Larousse sur la définition du verbe apprivoiser : “Rendre moins farouche, plus traitable, plus docile un animal sauvage, le domestiquer” et “Rendre quelqu’un plus sociable, plus doux, plus affable, le séduire”.

Voici nos conseils pour mettre toutes les chances de son côté afin de réussir cette tentative de séduction avec votre poule. Ensuite, Jérôme, un abonné de Poule’s Club, nous dévoilera comment il apprend à ses poules Caussade à voler sur son bras à la demande.

Toutes les poules peuvent-elles s’apprivoiser ?

Comme nous l’avons évoqué au début de cet article, l’engouement pour les poules est relativement récent, et son histoire avec l’homme est surtout liée à la prédation.

Promo
Filet volailles non Electrifiable 112 cm 25...
840 Commentaires
Filet volailles non Electrifiable 112 cm 25...
  • pour poules, oies, dindons etc. ... également adapté aux agneaux
  • maille particulièrement serrée dans la zone inférieure du filet
  • hauteur 112 cm connexions soudées fil supérieur renforcé piquets PVC robustes et visibles

Sur le principe, toutes les poules pourraient être apprivoisées pour peu qu’elles aient côtoyées l’humain dans de bonnes conditions les premières semaines de leur vie.

Les poules élevées dans un hangar surpeuplé, avec bruit, stress et très peu de contacts avec l’humain, seront fatalement plus peureuses que celles élevées dans un environnement calme. Des conditions d’élevage à taille plus humaine, permettent de les habituer à la présence quotidienne de l’homme, ne serait-ce que pour le nourrissage. Mais elles permettent surtout un meilleur bien-être à la poule, et plus de sérénité.

Comme pour n’importe quel animal, les premières semaines de vie de la poule sont donc déterminantes, et décideront des relations futures entre deux espèces qui se côtoient.

Apprivoiser une poule provenant d’un élevage à taille humaine

Poules habituées à l'homme

Vous l’avez compris, pour espérer rendre cette relation plus amicale, voire complice, il vaut mieux choisir vos poules ayant eu un minimum de contacts avec l’humain. C’est aussi pourquoi le choix d’un bon élevage est important.

Bien sûr, il y a toujours des exceptions, aussi tout peut se tenter quand on sent que quelque chose de particulier se passe avec une poule. Personnellement, je garde en mémoire le souvenir de notre poule rousse Ajeya sauvée d’un élevage de réforme, avec laquelle j’ai développé une vraie relation amicale. Et Cannelle une de nos autres poules rousses, à laquelle ma fille Justine avait appris à tourner sur elle-même en seulement quelques séances… Ces deux poules exceptionnelles ayant pourtant connu de l’humain très peu de choses positives, nous ont quand même accordé leur confiance.

Mais ce n’est pas le cas de toutes. Globalement, la majorité des poules peu habituées à l’humain, ou ayant eu avec lui une expérience négative, seront plus peureuses et moins réceptives à votre tentative d’apprivoisement. Scarlett petite poule Chabo qui a passé 8 ans chez nous, est toujours est restée sur la défensive. C’est aussi un cas de figure qu’il faut aussi accepter, et respecter le choix de l’animal.

Comment apprivoiser une poule ? Conseils en 6 étapes

1 – Observer ses poules

Quand on souhaite apprivoiser un animal quel qu’il soit, il est important de ne pas brûler les étapes. Si on va trop vite, on peut créer une situation de stress et de peur qui risque de perdurer sans retour en arrière. C’est d’autant plus vrai avec un animal peu habitué à l’humain comme la poule.

Il faut donc dans un premier temps, observer de loin le comportement de chaque poule du groupe, et tenter de cerner laquelle ou lesquelles serai(en)t le plus susceptible(s) de répondre à vos sollicitations sans peur et sans stress.

Il peut s’agir d’une qui s’approche plus volontiers de vous lors de votre venue dans l’enclos, ou d’une autre qui vous suit partout lorsque vous nettoyez le poulailler… À vous d’observer vos poulettes, sans rien tenter de plus pour l’instant.

Concernant le délai de cette première phase, il n’ y a pas de norme car cela dépend du caractère de vos poules, de leur capacité d’adaptation, mais aussi de leur volonté de mieux vous connaître… Aussi ne prévoyez pas de délai en terme de jours ou de semaines, laissez-faire les choses, et naturellement vous saurez quelle poule choisir pour cet apprentissage à l’apprivoisement.

Observer ses poules de loin

Se laisser observer

Vos poules sont curieuses et elles vous observent, même de loin. Leur attention est portée sur vos gestes et votre façon de vous déplacer, ou même de leur parler.

Il est donc important de vaquez à vos occupations de nettoyage ou de récolte des œufs avec calme. Lorsque vous entrez dans leur enclos, vous devez être détendu. Les poules, comme tous les animaux ressentent nos émotions, et la confiance ne peut s’instaurer que dans une atmosphère sereine. Parlez doucement et agissez sans brusquerie.

À force de vous voir ainsi, elles comprendront que vous n’êtes pas un réel danger pour elles. Pour autant, ne cherchez pas encore  un contact physique au risque de les faire fuir. Laissez-les vous observer de loin si elles le souhaitent, mais si elles s’approchent un peu plus, ne faites pas de geste vers elles.

Il s’agit d’un phase d’observation, pour vous, comme pour elles. Aucun contact physique n’est encore possible.

Encore une fois la durée de cette étape dépendra de vous et votre poule. À vous de l’évaluer en fonction de l’évolution de la situation que vous observerez.

2 – Faire preuve de patience pour apprivoiser une poule

Quand on veut apprivoiser une poule ou tout autre animal, le plus grand risque est de vouloir allez trop vite. En pensant tout simplement que puisqu’on se sent prêt(e), alors la poule le sera aussi.

Or, la patience est une des clés de la réussite dans la démarche d’apprivoisement. Vouloir aller trop vite, peut tout faire basculer et anéantir une ébauche de travail de quelquefois plusieurs semaines. 

De la patience donc, sans chercher à se fixer un but en matière de temps… laisser le temps au temps 🙂

3 – Faire preuve de persévérance

La persévérance va de pair avec la patience. Si, pendant la première phase d’observation vous n’êtes pas régulier(e) à la fois dans vos venues dans l’enclos, mais aussi et surtout dans votre comportement, alors le travail d’approche risque d’être moins efficace.

Surtout, il ne s’agit pas de se forcer à faire telle ou telle chose, mais juste de mettre en place un rituel que vos poules finiront par connaître. Si jamais un jour, vous êtes plus énervée(e) qu’un autre jour, alors attendez le bon moment pour rendre visite à vos poules. Cela doit être et rester un moment de plaisir, pour vous comme pour elles.

Ne vous mettez pas la pression non plus en vous disant : «tel jour à telle heure, je fais mon observation». Persévérance ne veut pas dire programme à suivre, mais juste d’aller jusqu’au bout d’une phase sans se décourager si tout ne se passe pas comme on le souhaite. N’attendez pas non plus forcément un résultat précis, faites les choses simplement sans rien attendre en retour.

Si vous êtes attentif(ve) à vos poules et à leurs changements de comportement, vous saurez quand passer à la prochaine étape.

4 – Rassurer ses poules

La meilleure attitude à adopter pour rassurer vos poules, c’est de toujours les laisser décider. Ce sont elles qui doivent venir vers vous, et non le contraire.

En agissant ainsi, vous les rassurez et leur montrez que vous respectez la distance qu’elles ont instaurées. La confiance se gagne, elle ne s’impose pas. Puisque c’est vous qui êtes dans la demande, il est important de tenir compte de cette notion de distance et cette limite que vous saurez évaluer avec le temps.

Mettre en place des rituels

Les animaux qu’on tentent d’apprivoiser sont rassurés par les rituels. Ils aident à donner confiance à l’animal et à les rassurer. Aussi, utilisez le plus possible les mêmes mots, la même intonation de voix, les mêmes gestes etc.

De même, si cela est possible pour vous, essayez de définir une heure de visite au poulailler pour cet exercice que vous respecterez pour que, finalement elles finissent par l’attendre.

Si vous observez vos poules, vous verrez qu’elles ont elles -mêmes des rituels qui ponctuent leur journée : à telle heure c’est la pause toilette, à une autre la pause ravitaillement, encore une autre c’est l’heure de picorer etc.

5 – Communiquer avec ses poules

La communication passe par les gestes, mais aussi par la parole. Comme avec n’importe quel animal, le son et la tonalité de votre voix transmettent des émotions et un certain état d’esprit.

Les mots à eux seuls ne veulent rien dire, c’est l’émotion que vous voulez y faire passer qui est importante. Le message ici est clair, vous souhaitez faire savoir à vos poules que vous voulez être leur ami(e) et que vous ne leur voulez aucun mal, alors dites-le leur !

Habituez-les à votre voix à chaque fois que vous leur rendez visite. Saluez-les, remerciez-les de leurs bons œufs, parlez-leur d’elles, encore une fois peu importe les mots et les paroles, c’est le ton et la sincérité qui compte.

Parlez d’une voix posée, adoptez des gestes mesurés et vos poules auront confiance en vous. Tout au début de mon petit élevage, j’avais pris l’habitude de remercier mes poules de leurs bons œufs, c’est comme ça que j’ai commencé à leur parler. Je le fais encore maintenant naturellement et avec plaisir.

6 – Attirer ses poules

Une fois que vos poules se sont bien habituées à votre présence, qu’elles ont compris que vous n’êtes pas un danger potentiel, et que surtout, vous les sentez plus confiantes en votre présence, il est possible de passer à la prochaine phase d’apprivoisement.

Pour apprivoiser un animal et ne pas le brusquer, l’attitude idéale est de le laisser venir à soi plutôt que de chercher à aller vers lui, au risque de l’effrayer.

Encore une fois, cette étape demande de la patience et de la persévérance. Il est peu probable que cela fonctionne la première fois, et surtout avec toutes vos poules, mais avec le temps, une, deux ou même plus, viendront à vous.

Les attirer avec de bonnes friandises

Attirer une poule avec des friandises

Il n’y a pas de miracle en terme d’apprivoisement, on fait tout simplement comme dans l’éducation ou le dressage d’un animal : on offre de bonnes récompenses.

Les poules sont gourmandes et ne dédaignent pas de petits extras. Gâtez-les et vous prendrez une autre dimension à leurs yeux. Mais, comme je vous l’ai dit, malgré cette attraction, toutes n’oseront pas franchir le pas de venir jusqu’à vous pour obtenir la friandise. Cependant, avec le temps, certaines s’approcheront de plus en plus… petit à petit.

Quelle friandises utiliser pour apprivoiser une poule ?

Les poules étant omnivores, et que les graines que vous leur donnez font partie de leur quotidien, optez pour un aliment exceptionnel et appétent, sans pour autant tomber dans l’excès :

Comment procéder ?

La toute première fois que vous souhaitez attirer une poule à vous, ne cherchez pas à la faire venir trop près au risque, encore une fois de l’effrayer.

  1. Asseyez-vous ou mettez vous accroupi(e) sans rien faire, juste en les observant et en leur parlant doucement à voix posée. Les plus curieuses s’intéresseront à vous, les moins farouches s’approcheront un peu plus près. Ce sera également le moment pour vous, d’évaluer celle(s) qui seront le plus facile à apprivoiser. Prenez votre temps, observez et voyez ce qui se passe.
  2. Petit à petit, essayez de faire quelques gestes simples, comme par exemple prendre des friandises dans votre main, toujours avec calme et douceur. Si cela ne les effraie pas, vous pouvez commencer à distribuer ce que vous leur avez apporter.
  3. Lancez autour de vous, dans un périmètre d’un mètre environ quelques friandises au sol, en gardant votre position. Les plus téméraires se jetteront dessus, les autres observeront de loin, même si elles sont tentées elles aussi, de venir se régaler.
  4. À ce stade, vous pouvez déjà essayer de tendre la main avec quelques friandises dedans pour voir lesquelles viendront y picorer.
Répétez encore et encore régulièrement ce rituel, quand vous le pouvez, jusqu’à temps que ce rituel devienne naturel et source de plaisir pour vos poules.

Gardez à l’esprit, que toutes vos poules ne réagiront pas de la même façon, et que certaines resteront éloignées, quoique vous fassiez. Il faut l’accepter.

Quand vos poules viendront systématiquement manger dans votre main, qu’elles vous suivront sans crainte, et resteront près de vous en de multiples occasions, alors c’est que vous les aurez apprivoisées.

Les erreurs à éviter quand on souhaite apprivoiser une poule

Voici les erreurs le plus souvent commises qui empêchent ou retardent l’apprivoisement d’une poule :

  • Vouloir aller trop vite
  • Brûler les étapes
  • Aller vers la poule plutôt que de la laisser venir à vous
  • Être énervé(e) les jours où vous leur rendez visite
  • Vouloir à tout prix prendre la poule dans ses bras (geste de prédation)

En supprimant ces quelques erreurs, vous devriez être en mesure de repartir sur de meilleures bases et tenter à nouveau l’expérience. 

Une poule apprivoisée se laisse-t-elle forcément attraper ?

Comment nous l’avons déjà mentionné plusieurs fois dans cet article et sur le blog Poule’s Club, le fait d’attraper une poule est lié à un geste de prédation, il s’agit pour elle d’une situation stressante, voire angoissante pour certaines.

Apprivoiser un animal ne signifie pas pouvoir en disposer. Pour cette raison, même si vos poules vous approchent volontiers et vous suivent partout, ce n’est pas pour autant qu’elles apprécieront d’être attrapées ou portées. Il faut en tenir compte et respecter ce choix si vous sentez que cela leur pose problème.

Pour autant, il ne faut pas non plus en faire une norme. Ainsi, avec le temps, la situation peut évoluer. J’ai vu sur Facebook des vidéos étonnantes de poules qui grimpent spontanément sur les genoux ou se blottissent dans les bras…

Dites-vous juste que rien n’est systématique, que chaque poule est différente, et que quoiqu’il arrive, tout doit se faire dans la patience et la douceur. Et surtout que la complicité s’installe avec le temps.

Savoir renoncer à apprivoiser une poule

Enfin pour terminer ce chapitre sur comment apprivoiser une poule, il me semble important d’insister sur le respect du choix de l’animal.

Si on constate après plusieurs séances passées avec ses poules, que rien n’y fait, que quoi qu’on fasse, elles sont toujours aussi peureuses, voire épouvantées lorsqu’on tente un contact, alors, il faut aussi savoir renoncer à cette démarche d’apprivoisement. Ce serait alors une belle preuve de respect.

Aller plus loin : apprendre un tour à une poule

Pour aller plus loin, j’ai évoqué dans cet article le petit tour que ma fille a appris à notre poule Cannelle il y a quelques années. C’était vraiment très simple : Cannelle tournait sur elle-même à la demande avec friandise à la clé. C’est un tour très facile à apprendre à une poule, elle y a toujours pris plaisir :

  1. On fait tourner la poule sur elle-même en lui montrant la friandise au dessus d’elle, et on la lui donne quand elle a fini de tourner. À répéter plusieurs fois pour l’apprentissage.
  2. Quand elle a bien pris l’habitude de tourner sur elle-même avec la friandise, on ajoute l’ordre “tourne”. Et on donne la friandise.

Ma file a été plus loin en lui apprenant à tourner à droite ou à gauche. Le principe d’apprentissage est le même.

De nombreuses vidéos existent sur Youtube maintenant. Certains, se servent aussi du clicker comme avec les chiens, ce qui fonctionne  très bien. Je vous avais bien dit que les poules sont intelligentes !

Voir la vidéo de Cannelle avec Justine tournée en 2013
Autre vidéo 1 d’un dresseurVideo 2 clickerVidéo 3 clicker

Apprendre à une poule à voler sur le bras

Apprendre à un poule à voler sur le bras

Je vais maintenant vous parler de Jérôme, éleveur amateur de poules Caussade qui apprend à ses poules et coqs à voler sur son bras. Vous allez voir que tout est fait dans le calme et la patience, et que Jérôme laisse ses “élèves” venir à lui. Jérôme appelle cela : “La fauconnerie de basse-cour”.

Voir le témoignage de Jérôme en texte et vidéo › Apprentissage vol au bras

Informations complémentaires

La poule noire de Caussade
Les friandises pour poules
Comment guider ou attirer une poule

Avertissement :  ce contenu (textes et images) est protégé par des droits d’auteur. Notre contenu est protégé par Digiprove et par Copyscape contre le vol et le plagiat. Lire nos mentions légales › Mentions légales
Mangeoire poules anti-gaspillage et anti-nuisibles
35 Commentaires
Mangeoire poules anti-gaspillage et anti-nuisibles
  • Matériau : fabriqué en aluminium, antirouille, durable et peut être utilisé dans de nombreux endroits.
  • Dimensions : 53,3 x 17,8 x 17,8 cm - Récipient de stockage conçu - Peut contenir jusqu'à 5 kg de nourriture...
  • Anti-rats : le design automatique de la pédale permet à la mangeoire de se fermer lorsque la volaille est...
  • Imperméable : empêche la nourriture de se mouiller et le garde des jours de pluie, forte résistance aux...
  • Facile à assembler : quelques étapes à suivre pour l'installation et aucun entretien supplémentaire...

Poule's Club

Éleveurs familiaux de poules depuis 2011, passionnés d'animaux, de nature et d'éthologie, sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années, et les échanges que nous avons eu avec des éleveurs professionnels. En particulier avec Michel Audureau éleveur depuis plus de 25 ans, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir. Nous avons à cœur de vous transmettre des informations fiables et vérifiées issues de spécialistes aviaires.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page