Élever des poules

Quand les poules dorment dans les arbres

poules-qui-dorment-dans-les-arbresIl y a des habitudes dont nos poulettes ont du mal à se défaire; certaines bénéfiques, comme les bains de terre, et d’autres plus problématiques, comme dormir en dehors du poulailler, perchées dans les arbres.

 Mes quatre poules, alors âgées de 4 mois, ont décidé, comme des grandes, un soir d’été, d’aller se coucher sur une branche d’arbre surplombant leur poulailler plutôt qu’à l’intérieur de ce dernier.

Les causes possibles sont la saleté,  le manque d’espace, ou bien encore un intrus qui s’est introduit la nuit (ce qui est mon cas je pense).

Pourquoi ne faut-il pas laisser vos poules dormir dans les arbres ?

3 Guides numériques pour réussir votre petit élevage de poules

Pour le bien-être de vos poules, il est absolument nécessaire d’y remédier car 3 dangers principaux les guettent :

  • La maladie. Le froid, mais surtout la pluie, étant très nocifs pour leur santé.
  • Un mauvais sommeil dû à l’équilibre précaire d’une branche, à fortiori avec du vent, ce qui entraîne des micro-réveils et empêche une récupération complète.
  • Les prédateurs qui finiront tôt ou tard par les attaquer. La Fouine par exemple grimpe facilement dans un arbre.

Vous l’avez compris, tous ces facteurs vont impacter négativement la santé de vos poules mais aussi la qualité et la fréquence de la ponte.

De mon coté, j’ai naïvement pensé que mes poules rentreraient seules dans leur poulailler quand l’automne avec ses désagréments climatiques arriverait. Mais ni le mistral (et Dieu sait s’il souffle chez moi !), ni la pluie ne les ont découragées… C’est que les poules sont très têtues !

J’aurais pu simplement les empêcher de s’envoler dans l’arbre en déplaçant le poulailler sur lequel elle montaient pour s’envoler mais cela aurait été très brusque et ne les aurait pas pour autant incitées à rentrer à l’intérieur. Au mieux, elles auraient continué à dormir dehors.

Alors, comment faire pour que vos poules ne dorment plus dans les arbres ?

La méthode que j’ai alors employé est la suivante :

La poule Harco de Benjamin
Jolie poule Harco de Benjamin

1ère étape :  Plusieurs soirs d’affilée, j’ai récupéré mes poules perchées à l’aide d’une échelle et je les ai installées une à une dans le poulailler que j’ai refermé pour ne pas qu’elles s’en échappent. Ceci est à effectuer quelques heures après le coucher du soleil afin qu’elles soient suffisamment assoupies pour y rester. Sinon, vous n’aurez pas le temps de vous retourner qu’elles seront déjà ressorties !

2ème étape : Après quelques jours, au moment de leur coucher, repérer la poule dominante et faites la rentrer seule dans le poulailler. Les autres poulettes devraient d’elles-mêmes la suivre et rentrer dedans. Sinon, incitez-les, avec des graines par exemple.

3ème étape : Quand quelques poules ont pris l’habitude de rentrer dans le poulailler, supprimer ou bloquer l’accès à la branche (ou l’arbre). Dans mon cas j’ai déplacé le poulailler, elles ne pouvaient donc plus l’utiliser pour s’envoler dans l’arbre.

4ème étape : Une fois que la majorité des poulettes dorment à l’intérieur, les quelques rares récalcitrantes finissent par y rentrer elles aussi, sûrement par instinct grégaire.

Conclusion

Bien que chaque situation soit particulière, la méthode reste la même : incitez puis contraignez vos poules à prendre une nouvelle habitude car elles ne le feront jamais d’elles-mêmes.

Enfin rappelez-vous qu’il est essentiel de protéger vos poules du froid, de l’humidité et des prédateurs chaque nuit afin de leur assurer un sommeil réparateur, et ceci pour leur plus grand bonheur… et le vôtre !

© Benjamin Barlatier pour Poule’s Club

À lire aussi pour élever des poules pondeuses

 

Accessoires

 

Alimentation et compléments alimentaires

 

Élever des poules | Races de poules | Maladies | Le poulaillerComportement | Les œufs | Faq | Livres

3 Guides numériques pour réussir votre petit élevage de poules

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 Commentaires

  1. J’ai connu cela moi aussi lorsque j’ai reçu mes poulettes, je les ai attrapées de nuit et réduites à un petit enclos fermé sur le dessus. mais maintenant je ne sais pas comment leur dire que ce serait mieux de pondre dans le nichoir de leur poulailler et non par terre dans l’enclos, si vous avez un truc je suis preneuse… au fait le poulailler est en hauteur et elles ne montent l’échelle que le soir pour se coucher, alors est-ce pour cela ?
    Merci à toutes et à tous
    Cha

  2. Bonjour,
    Vraiment rien à faire, à 72 ans, j’ai renoncé à grimper à l’échelle pour les récupérer dans un laurier bien touffu dans lequel elles ont pris l’habitude de dormir. Ca fait maintenant 5 ans que ça dure et malgré les intempéries je n’ai pas eu de perte, ou de maladie. Seul avantage, les fientes tombent au sol et sur les branches basses, un coup de karcher et tout est propre.
    Le poulailler ne sert plus qu’a pondre.
    Ah ces cocottes tétues quand même, quand elles ont pris une habitude, dur de leur en faire changer.
    Bien cordialement.

Bouton retour en haut de la page