Quand les poules dorment perchées dans les arbres

NOVATERA Terre de Diatomée 100% Naturelle -...
1 508 Commentaires

poules-qui-dorment-dans-les-arbres

Il y a des habitudes dont nos poules ont du mal à se défaire. Certaines sont problématiques quand elles touchent à leur sécurité, comme dormir en dehors du poulailler, perchées dans les arbres.

Il arrive aussi que des poules dorment sur leur poulailler ou tout autre endroit en hauteur qu’il leur convient. Nous allons voir ce qu’il est possible de faire et expliquer ce comportement.

Témoignage de Benjamin : ses poules ont dormi dans les arbres

Mes quatre poules, alors âgées de 4 mois, ont décidé, comme des grandes, un soir d’été, d’aller se coucher sur une branche d’arbre surplombant leur poulailler plutôt qu’à l’intérieur de ce dernier.

Les causes possibles sont la saleté, le manque d’espace, ou bien encore un intrus qui s’est introduit la nuit (ce qui est mon cas je pense).

Pourquoi ne faut-il pas laisser vos poules dormir perchées dans les arbres ?

Pour le bien-être de vos poules, il est absolument nécessaire d’y remédier car 3 dangers principaux les guettent :

  • La maladie, le froid, mais surtout la pluie, étant très nocifs pour leur santé.
  • Un mauvais sommeil dû à l’équilibre précaire d’une branche, à fortiori avec du vent, ce qui entraîne des micro-réveils et empêche une récupération complète.
  • Les prédateurs qui finiront tôt ou tard par les attaquer. La fouine par exemple grimpe facilement dans un arbre.

Vous l’avez compris, tous ces facteurs vont impacter négativement la santé de vos poules mais aussi la qualité et la fréquence de la ponte.

Agrarzone Filet pour volailles non...
14 Commentaires
Agrarzone Filet pour volailles non...
  • ✅ HAUTE SÉCURITÉ DES POULES: Ayez toujours l'esprit tranquille lorsqu'il s'agit de protéger vos poules....
  • ✅ PROTECTION DES ANIMAUX SAUVAGES: Aide à maintenir efficacement les prédateurs hors de votre pâturage....
  • ✅ EXTRÊMEMENT STABLE: Quel que soit l'endroit où vous gardez vos poules, notre filet de pâturage tiendra...
  • ✅ FACILE À MONTER ET À DÉMONTER: Le filet pour poules est particulièrement adaptée aux terrains...
  • ✅ ACCESSOIRES ATTRACTIFS: Comprend 8 à 15 piquets en plastique, un kit de réparation et des piquets de...

De mon coté, j’ai naïvement pensé que mes poules rentreraient seules dans leur poulailler quand l’automne avec ses désagréments climatiques arriverait. Mais ni le mistral (et Dieu sait s’il souffle chez moi !), ni la pluie ne les ont découragées… C’est que les poules sont très têtues !

J’aurais pu simplement les empêcher de s’envoler dans l’arbre en déplaçant le poulailler sur lequel elle montaient pour s’envoler mais cela aurait été très brusque et ne les aurait pas pour autant incitées à rentrer à l’intérieur. Au mieux, elles auraient continué à dormir dehors.

Comment faire pour que vos poules ne dorment plus perchées dans les arbres ?

La méthode que j’ai alors employé est la suivante :

• 1ère étape

Plusieurs soirs d’affilée, j’ai récupéré mes poules perchées à l’aide d’une échelle et je les ai installées une à une dans le poulailler que j’ai refermé pour ne pas qu’elles s’en échappent.

Ceci est à effectuer quelques heures après le coucher du soleil afin qu’elles soient suffisamment assoupies pour y rester. Sinon, vous n’aurez pas le temps de vous retourner qu’elles seront déjà ressorties !

• 2ème étape

Après quelques jours, au moment de leur coucher, repérer la poule dominante et faites la rentrer seule dans le poulailler.

Les autres poulettes devraient d’elles-mêmes la suivre et rentrer dedans. Sinon, incitez-les, avec des graines ou des insectes séchés par exemple.

• 3ème étape

Quand quelques poules ont pris l’habitude de rentrer dans le poulailler, supprimer ou bloquer l’accès à la branche (ou l’arbre). Dans mon cas j’ai déplacé le poulailler, elles ne pouvaient donc plus l’utiliser pour s’envoler dans l’arbre.

• 4ème étape

Une fois que la majorité des poulettes dorment à l’intérieur, les quelques rares récalcitrantes finissent par y rentrer elles aussi, sûrement par instinct grégaire.

Les poules qui dorment en dehors du poulailler : danger

Il y a toujours un risque quand on laissent ses poules dormir en dehors du poulailler, qu’elles soient perchées ou non. Cela arrive souvent avec le nouvelles poules, pas encore habituées à  leur nouvel environnement. Ainsi, il n’est pas rare qu’elles essaient de dormir sur le toit du poulailler.

Dans ce cas, la solution est simple : il suffit pendant quelque temps de les attraper et les rentrer vous-même dans le poulailler le soir. Au bout de quelques jours, elles s’habitueront à leur nouveau logement, et finiront par rentrer d’elles-mêmes.

Si cela arrive alors que vos poules sont déjà chez vous depuis un certain temps, c’est qu’il peut y avoir quelque chose qui les dérange dans leur poulailler. De nombreux témoignages d’éleveurs rapportent qu’elles agissent ainsi à l’occasion d’une invasion de poux rouges. Les poux rouges les piquent la nuit, et pour éviter cela, elles n’ont pas d’autre choix que de déserter leur poulailler la nuit. Pour savoir quoi faire, comment les repérer et les éradiquer, je vous invite à lire cet article complet sur le sujet › Comment lutter contre les poux rouges au poulailler

Si vous avez besoin d’attraper ou guider une poule › Comment guider, attirer et attraper ses poules

Conclusion

Bien que chaque situation soit particulière, la méthode reste la même si vos poules veulent dormir perchées à l’extérieur du poulailler : incitez puis contraignez vos poules à prendre une nouvelle habitude car elles ne le feront jamais d’elles-mêmes.

Enfin rappelez-vous qu’il est essentiel de protéger vos poules du froid, de l’humidité et des prédateurs chaque nuit afin de leur assurer un sommeil réparateur, et ceci pour leur plus grand bonheur… et le vôtre !

© Benjamin Barlatier pour Poule’s Club

Informations complémentaires

Le perchoir des poules : l’instinct de se percher
Les prédateurs des poules

Avertissement : ce contenu (textes et images) est protégé par des droits d’auteur avec Digiprove et Copyscape contre le vol et le plagiat. Lire nos mentions légales › Mentions légales

Promo
IDMarket - Mangeoire XL pour Poules...
101 Commentaires
IDMarket - Mangeoire XL pour Poules...
  • Mangeoire pour poules en acier galvanisé avec une capacité de réserve de 5 kg de nourriture
  • La mangeoire avec couvercle permet à vos poules de se nourrir dès qu'elles ont faim
  • Équipée d'un couvercle qui s'ouvre dès que la poule se place sur la plateforme (500 gr minimum)
  • Pratique et résistante, ce distributeur préserve la nourriture de l'élevage et évite le gaspillage
  • Dimensions : L. 51 x l. 35 x H. 18.5 cm - Dimensions de la plateforme : L. 51 x l. 13 cm

7 Commentaires

  1. Bonsoir ,je ne sais pas si c’est un danger de laisser les poules dans un arbre en tout cas mienne se sont fait quand même attaquer mêle au sol ,et les fouines je n’en ai pas les rats oui et ils ont de n’hésitez a mangés des poussins ,les chiens errants ou les renards ce n’est pas mieux et en ce qui concerne les maladies au sol elles en n’ont quand même et pour le froid il me semble qu’il faut plus froid au sol que en hauteur.

  2. Bonjour,

    J’ai une poule (achetée pour remplacer un morte) qui ne rentrait pas dans le poulailler. Elle se perchait sur un poteau qui entoure le terrain (1,80 m de haut).
    Comme il faisait beau, je la laissait.
    Ensuite les deux suivantes sont mortes (toutes les trois étaient des poules de réforme). J’en ai donc repris deux autres.
    Résultat, une se perchait à côté de la première (problème de place) et l’autre se couchait au pied du poteau.
    Donc, tous les soirs, j’allais les récupérer et les mettre dans le poulailler.
    Au bout de quelques jour, j’ai trouvé la solution:
    Je les ai appâté avec des insectes séchés pour les faire rentrer dans le poulailler. Deux ou trois jours ont suffit. depuis, elles ne cherchent plus à dormir ailleurs.

    Patrick

  3. Bonjour,
    Moi j’ai eu l’expérience d’une poule couchant dans les arbres. Mon voisin  »fait » un poulailler à la vite fait, prend 5 poules et tout le monde fait sa vie, sauf que pour lui, faire un enclos et surtout fermer le poulailler la nuit ne faisait pas parti de ses « priorités », résultat venu d’une prédateur, qui en a trucidé 4, la cinquième plus légère s’est  »envolée » chez moi, où la sécurité était prise en compte pour la venue future de congénères. La journée, elle vaquait dans le terrain, en regardant de loin mon poulailler et, tous les soirs, elle grimpait dans un de mes noyers, pour y passer la nuit, pendant au moins 10 jours. Puis petit à petit, aidé par l’arrivée enfin de 3 autres collègues, qui d’embler ont pris possession du lieu, elle s’est dit qu’en fin de compte, la nuit au chaud dans un poulailler fermé, dans un enclos fermé et grillagé très fin, c’était surement mieux que dans un arbre avec qques fois entre 80 à 110 kms/heure de mistral), voilà

  4. Les miennes ont passé l’été sur le faîte du toit de leur cabane. L’automne venant, elles s’entassent joyeusement à l’intérieur,étant de la même couvée, elles retrouvent des sensations.

  5. J’ai connu cela moi aussi lorsque j’ai reçu mes poulettes, je les ai attrapées de nuit et réduites à un petit enclos fermé sur le dessus. mais maintenant je ne sais pas comment leur dire que ce serait mieux de pondre dans le nichoir de leur poulailler et non par terre dans l’enclos, si vous avez un truc je suis preneuse… au fait le poulailler est en hauteur et elles ne montent l’échelle que le soir pour se coucher, alors est-ce pour cela ?
    Merci à toutes et à tous
    Cha

  6. Bonjour,
    Vraiment rien à faire, à 72 ans, j’ai renoncé à grimper à l’échelle pour les récupérer dans un laurier bien touffu dans lequel elles ont pris l’habitude de dormir. Ca fait maintenant 5 ans que ça dure et malgré les intempéries je n’ai pas eu de perte, ou de maladie. Seul avantage, les fientes tombent au sol et sur les branches basses, un coup de karcher et tout est propre.
    Le poulailler ne sert plus qu’a pondre.
    Ah ces cocottes tétues quand même, quand elles ont pris une habitude, dur de leur en faire changer.
    Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page