À lire absolument ! clic ici :
Accueil » Élever des poules » Quand les poules dorment dans les arbres
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (10 avis - Note : 4,60 sur 5)
Loading...

Quand les poules dorment dans les arbres

poules-qui-dorment-dans-les-arbresIl y a des habitudes dont nos poulettes ont du mal à se défaire; certaines bénéfiques, comme les bains de terre, et d’autres plus problématiques, comme dormir en dehors du poulailler, perchées dans les arbres. Mes quatre poules, alors âgées de 4 mois, ont décidé, comme des grandes, un soir d’été, d’aller se coucher sur une branche d’arbre surplombant leur poulailler plutôt qu’à l’intérieur de ce dernier. Les causes possibles sont la saleté,  le manque d’espace, ou bien encore un intrus qui s’est introduit la nuit (ce qui est mon cas je pense).

Pourquoi ne faut-il pas laisser vos poules dormir dans les arbres ? Ces quatre poules avaient entrepris de dormir perchées dans les arbres !

Pour le bien-être de vos poules, il est absolument nécessaire d’y remédier car 3 dangers principaux les guettent :

  • La maladie. Le froid, mais surtout la pluie, étant très nocifs pour leur santé.
  • Un mauvais sommeil dû à l’équilibre précaire d’une branche, à fortiori avec du vent, ce qui entraîne des micro-réveils et empêche une récupération complète.
  • Les prédateurs qui finiront tôt ou tard par les attaquer. La Fouine par exemple grimpe facilement dans un arbre.

Vous l’avez compris, tous ces facteurs vont impacter négativement la santé de vos poules mais aussi la qualité et la fréquence de la ponte.

De mon coté, j’ai naïvement pensé que mes poules rentreraient seules dans leur poulailler quand l’automne avec ses désagréments climatiques arriverait. Mais ni le mistral (et Dieu sait s’il souffle chez moi !), ni la pluie ne les ont découragées… C’est que les poules sont très têtues !

J’aurais pu simplement les empêcher de s’envoler dans l’arbre en déplaçant le poulailler sur lequel elle montaient pour s’envoler mais cela aurait été très brusque et ne les aurait pas pour autant incitées à rentrer à l’intérieur. Au mieux, elles auraient continué à dormir dehors.

Alors, comment faire pour que vos poules ne dorment plus dans les arbres ?

La méthode que j’ai alors employé est la suivante :

La poule Harco de Benjamin

Jolie poule Harco de Benjamin

1ère étape :  Plusieurs soirs d’affilée, j’ai récupéré mes poules perchées à l’aide d’une échelle et je les ai installées une à une dans le poulailler que j’ai refermé pour ne pas qu’elles s’en échappent. Ceci est à effectuer quelques heures après le coucher du soleil afin qu’elles soient suffisamment assoupies pour y rester. Sinon, vous n’aurez pas le temps de vous retourner qu’elles seront déjà ressorties !

2ème étape : Après quelques jours, au moment de leur coucher, repérer la poule dominante et faites la rentrer seule dans le poulailler. Les autres poulettes devraient d’elles-mêmes la suivre et rentrer dedans. Sinon, incitez-les, avec des graines par exemple.

3ème étape : Quand quelques poules ont pris l’habitude de rentrer dans le poulailler, supprimer ou bloquer l’accès à la branche (ou l’arbre). Dans mon cas j’ai déplacé le poulailler, elles ne pouvaient donc plus l’utiliser pour s’envoler dans l’arbre.

4ème étape : Une fois que la majorité des poulettes dorment à l’intérieur, les quelques rares récalcitrantes finissent par y rentrer elles aussi, sûrement par instinct grégaire.

Conclusion

Bien que chaque situation soit particulière, la méthode reste la même : incitez puis contraignez vos poules à prendre une nouvelle habitude car elles ne le feront jamais d’elles-mêmes.

Enfin rappelez-vous qu’il est essentiel de protéger vos poules du froid, de l’humidité et des prédateurs chaque nuit afin de leur assurer un sommeil réparateur, et ceci pour leur plus grand bonheur… et le vôtre !

© Benjamin Barlatier pour Poule’s Club

À propos Benjamin Barlatier

11 commentaires

  1. Merci très bon commentaire je vais essayer car il fait très froid!!!!

  2. Bonjour Isabelle 🙂

    Cela faisait longtemps… Les deux jeunes qui viennent d’avoir 4 mois dorment dans les arbres proches du poulailler. J’ai bien essayé de les récupérer au début, mais il y avait le problème des autres qui les embêtaient ; déjà dans le parc où elles ont vite pris l’habitude de faire profil bas et de développer leur vélocité ! Alors elles avaient peur d’entrer dans le poulailler et n’en finissaient pas de tourner autour, si bien qu’elles ont opté pour une solution intermédiaire.

    A part leur couper les plumes ce que je préfère éviter, je ne peux les en empêcher et non plus grimper sur une échelle la nuit au risque qu’elles deviennent orphelines… ^^ Alors je les laisse faire ; la région est clémente côté climat, il reste les périodes de vent fort.

    Ce ne sont pas des arbres, plutôt des arbustes dont les branches sont très hautes et flexibles.

    Je ne sais toujours pas si ce sont des poulettes ou des coqs mais je crois plutôt des poules.

    J’ai un autre problème dont je vais parler dans la rubrique piquage.

    Cordialement.

    • Bonjour Flore, sur le principe, il n’ y a pas de problème. Le seul risque, ce sont les prédateurs.

      • Bonjour 🙂

        Eh bien, le nouveau scoop qui date d’hier soir : la petite (qui est seule depuis le 5) ayant lorgné la porte plutôt que le toit du poulailler, je suis restée pour l’observer.

        Après pas mal d’hésitations et qq tentatives de demi-introduction 🙂 elle est entrée avec lenteur et circonspection… Je me suis hâtée de fermer la porte et voilà, première nuit volontaire avec les autres.

        J’ai trouvé la coïncidence étonnante et je me suis dit qu’elle a voulu vous faire mentir. 🙂 pourtant je ne lui ai pas dit que j’avais posé un post sur poules-club:)

        J’espère qu’elle va en prendre l’habitude d’ici à ce que sa soeur la rejoigne.

        Bonne journée !

  3. oui mais elles sont en danger , je ne pourrais pas dormir en sachant cela , quand on a des animaux on doit les protéger .

    elles ne peuvent le faire elle même , bonne soiree

  4. bonjour il faut tout simplement les mettre ou il y a pas d’arbres et prévoir un poulailler tout simplement

    • Bonjour c’est une solution mais pas forcément la meilleure. Les arbres sont utiles pour les poules, elles peuvent s’abriter dessous, et gratter à leurs pieds car ils attirent particulièrement les insectes 🙂

      • De plus, l’article s’adresse plutôt à ceux qui ont des arbres sur leur parcours (et parfois on ne peut pas faire autrement) et dont les poules ont pris cette mauvaise habitude. Il est donc plus curatif que préventif.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*