Cot Cot à Ne Pas Manquer 


Vermifuges › Pourquoi et comment
L’enclos sécuriséUn bon compromis
PrédateursComment protéger ses poules
Couveuse automatiqueBien la choisir
Poulailler en plastique › Tous les avantages
L’huile de cade vraieIndispensable au poulailler
Problème de ponteAttention à l’alimentation
PDF GRATUIT  › Les 5 erreurs à éviter
Terre de diatoméeBien la choisir
Coccidiose poule Traitement
OFFRE 4 Ebooks PDF  › Téléchargement Libre Ici
Maladies des poules

Variole aviaire : symptômes et traitements naturels




La variole aviaire ou poxvirose est une maladie virale qui peut toucher tous les oiseaux. Elle est causée par le poxvirus, un virus de la famille des poxviridae. On distingue deux formes de variole aviaire : la forme diphtérique, la plus dangereuse, et la forme cutanée.

Nous allons voir les symptômes et les traitements naturels possibles de cette maladie, transmise le plus souvent à la poule par les oiseaux porteurs et les piqûres d’insectes.

Qu’est-ce qu’est la variole aviaire ?

Comme nous l’avons mentionné en introduction de cet article, la maladie touche toutes les espèces d’oiseaux. Chaque espèce aviaire est touchée par une souche différente du poxvirus.

Cette maladie est une contrainte sanitaire qui touche généralement les régions chaudes mais elle est également présente dans presque toutes les régions à divers degrés.

Quand sévit la maladie ?

La période propice au développement du virus est l’automne.

Toutes les espèces de volailles peuvent être touchées : poules, dindons, cailles, faisans et pigeons.


Promo
Filet volailles non Electrifiable  112 cm 25...
441 Commentaires
Filet volailles non Electrifiable 112 cm 25...
  • pour poules, oies, dindons etc. ... également adapté aux agneaux
  • maille particulièrement serrée dans la zone inférieure du filet
  • hauteur 112 cm connexions soudées fil supérieur renforcé piquets PVC robustes et visibles

Chez les poules, la variole touche beaucoup plus les sujets affaiblis et dont l’immunité est fragile.

Comment se transmet la variole aviaire ?

L’espèce aviaire est la seule espèce considérée comme hôte cible du poxvirus. En effet, des études ont montré que le virus n’accomplit pas son cycle sur une autre espèce animale. Les oiseaux peuvent donc être des hôtes et des vecteurs au même temps.

Autrement dit, les oiseaux peuvent, non seulement, être victimes de la variole, mais peuvent également contaminer d’autres espèces. L’homme y compris.

Les insectes sont la deuxième source du virus.

La voie cutanée

La variole aviaire se transmet essentiellement par voie cutanée, en pénétrant l’organisme à travers les lésions provoquées par le phénomène du picage chez la poule, par les piqûres d’insectes ou les morsures de tiques.

Chez la dinde, des études ont fait état d’une transmission par insémination artificielle. Une fois dans un élevage, le virus peut se transmettre à travers les squames, les plumes ou les poussières à l’intérieur d’un poulailler par exemple.

Les symptômes de la variole aviaire

Chez les oiseaux domestiques et les poules, on distingue deux formes qui peuvent exister de façon distincte ou en association :

• La forme diphtérique (forme humide)

Dans cette forme, il existe des atteintes des voies digestives et des troubles respiratoires liés à une atteinte de la trachée, du pharynx et/ou des sinus.

On peut également noter une congestion des paupières, l’apparition de membranes adhérentes dans le bec.

Une odeur nauséabonde apparaît également. La mortalité est faible mais elle peut toutefois toucher des sujets par suffocation ou par l’impossibilité de se nourrir. Dans certains cas, elle peut toucher 100% d’un élevage en 3 jours.

• La forme cutanée

Elle se manifeste par l’apparition de pustules ou vésicules (des lésions varioliques appelées poquettes) surPustules de variole aviaires sur barbillons et crête les parties nues de la peau : au niveau de la crête, du barbillon, des commissures du bec, des paupières.

Chez le poulet de chair, elles peuvent apparaître au niveau des pattes. Ces pustules peuvent évoluer en lésions croûteuses.

La mortalité est faible, la guérison peut être spontanée au bout d’un mois sans laisser de trace.

Chez les poules pondeuses, le taux de ponte diminue. Chez le poulet de chair, un retard de croissance peut être constaté.

Le virus est très résistant dans le milieu extérieur, en particulier en cas de croûtes cutanées. Il peut être inactivé par les désinfectants sans réellement l’éliminer.

Une troisième forme de variole aviaire chez les autres oiseaux

Chez les autres espèces d’oiseaux, comme le canari par exemple, une troisième forme existe : la forme systémique ou suraiguë. Dans cette forme de la maladie, la mortalité est très élevée.

Elle est heureusement plus rare chez les autres espèces domestiques comme la poule.

Comment détecter la variole aviaire ?

La variole aviaire est facilement détectable par le vétérinaire et par les éleveurs alertés par les lésions cutanées dont les symptômes sont assez visibles.

Toutefois, quelques examens complémentaires sont nécessaires pour confirmer le diagnostic :

  • L’examen microscopique des tissus atteints et des lésions permet de détecter la variole aviaire.
  • La Séroneutralisation : une technique qui permet de détecter la souche virale responsable.
  • ELISA : une technique de dosage qui permet également de détecter la souche virale.

Agir en prévention contre la maladie

La prévention est la seule mesure efficace. Elle consiste en une :

  • Prophylaxie médicale : il s’agit de la vaccination. Un calendrier existe pour chaque espèce. Chez les poules pondeuses et les reproducteurs, deux injections entre les 9 et 14 semaines. L’injection se fait en sous-cutanée au niveau de l’aile.
  • Prophylaxie sanitaire : il est nécessaire de garder le poulailler propre, et lutter contre les insectes et les tiques.

Des compléments en vitamines pour les poulesChez la poule pondeuse, il est conseillé d’apporter des compléments vitaminiques également.

La période la plus propice étant le changement de saison.

Voir des compléments de vitamines pour les poulesIci

 

Traitements naturels de la variole aviaire

Le traitement de la variole aviaire n’est pas évident une fois la maladie déclarée dans sa forme diphtérique.

Toutefois, il peut être efficace pour lutter contre les éventuelles surinfections : une antibiothérapie associée à une complémentation vitaminique peut être utile pour prévenir les complications.

Pour les formes cutanées de la maladie : une antibiothérapie générale et une médication locale appliquée directement sur les pustules ou les lésions croûteuses peuvent être efficaces.

Un badigeonnage avec de la glycérine iodée à 10 % agit comme désinfectant et émollient sur les croûtes (Source Jeanne Brugère-Picoux, Vétérinaire). Vous trouverez ce produit en pharmacie.

Plantes et huiles essentielles pour soigner la variole aviaire

Toutes ces plantes et huiles essentielles possèdent des propriétés antivirales, anti inflammatoires, et immunostimulantes (stimulent le système immunitaire).

■ Plantes

  • Allium sativum Ail : on peut le donner coupé en petits morceaux autant de jours que nécessaires et par cures tout au long de l’année.
  • Zingiber officinale RoscoeGingembre officinal : il est possible de le râper sur les graines ou dans une pâtée maison à base de riz cuit ou semoule cuite avec œufs durs écrasés ou viande et légumes.
  • Capsicum annuum L. – Piment : à administrer en teinture mère à raison de : 1 goutte lorsqu’il s’agit de poussins, 3 gouttes lorsqu’il s’agit de sujets d’au moins 1 an. Pendant 3 semaines.
  • Piper nigrum L – Poivre noir – Baie : Si vos poules les mangent vous pouvez en mélanger à leurs graines pendant 3 semaines.
  • Azadirachta indica A Juss – Marbousier – Écorce : faire macérer dans l’eau de boisson. Par cures dans l’année et avant l’automne.

■ Huiles essentielles

  • HE Ravintsara (Cinnamomum camphora)
  • HE Eucalyptus radié (Eucalyptus radiata)
  • HE Niaouli (Melaleuca quinquenervia)
  • HE Tea tree ou Arbre à thé (Melaleuca alternifolia)
Cette liste n’est pas exhaustive, mais j’ai choisi ces huiles car je les utilise moi-même en interne ainsi que pour mes chiens et mes poules.

Posologie pour les poules : 2 gouttes d’une des huiles essentielles citées ci-dessus, diluées dans de l’huile végétale de votre choix et administrée ensuite directement dans le bec avec une seringue ou un compte gouttes pendant 7 à 10 jours. Pour une synergie, toujours plus efficace, vous pouvez également vous référez à celles utilisées pour traiter le coryza infectieux › Coryza ou rhume chez la poule

Attention, il est important de bien maintenir la poule ou le coq traité afin de ne pas lui en mettre dans les yeux. Si Seringues sans aiguille pour administrer un médicament liquidec’est le cas, rincez aussitôt à grande eau, car les huiles essentielles sont assez dangereuses pour les yeux.

Voici ce que préconise Pranarom en cas d’accident : “En cas de projection accidentelle d’huile essentielle dans l’oeil, rincez-le impérativement sous l’eau fraîche pendant 2 minutes puis placez une compresse imprégnée d’une huile végétale (olive, noisette, noyau d’abricot… ) pendant une dizaine de minutes”.

On peut utiliser ce type de seringue spéciale pour chiens et chats › Seringue

Ou tout simplement un compte gouttes.

Huiles essentiellesPour des produits de qualité, il est recommandé d’acheter ses huiles essentielles  chez des vendeurs fiables. Je vous recommande ce site › Onatera
Excellent livre pour soigner ses animaux aux huiles essentiellesCes indications sont issues de l’excellent livre de Pascal Debauche et Dominique Baudoux Guide pratique d’aromathérapie chez l’animal de compagnieque je vous recommande et que vous trouverez › Ici

Important : Ces indications ne prétendent en aucun cas se substituer à un avis médical fourni par un vétérinaire, auquel il convient de se référer lorsqu’une maladie est détectée. Même si ces informations sont le fruit de mon expérience, les erreurs ne peuvent être totalement exclues car elles dépendent aussi de l’utilisation que vous en ferez.

Concernant la diffusion de ces textes sur des Forums ou autres Sites Web, je vous remercie par avance d’en indiquer la source complète avec lien cliquable vers : https://poules-club.com/variole-aviaire-symptomes-et-traitements-naturels/




Conclusion

La variole aviaire est une maladie possible à éviter en prenant quelques mesures d’hygiène au quotidien. Certaines régions sont plus touchées que d’autres comme celles du sud, mais il est aussi possible d’agir vite et de traiter pour éviter la propagation.

Sources

http://www.avicampus.fr
https://www.ornithomedia.com
https://www.ncbi.nlm.nih.gov
• Docteur Delesalle – Vétérinaire




Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter gratuite

À lire aussi sur les maladies et soins des poules

Les maladies les plus courantes

 

Les traitements et remèdes naturels

 

AccueilÉlever des poules | Races de poules | Maladies | Le poulaillerComportement | Les œufs | Faq | Livres | Accessoires poules | Tests poulaillers Omlet | Poulaillers modèles

 


Promo
Filet volailles non Electrifiable  112 cm 25...
441 Commentaires
Filet volailles non Electrifiable 112 cm 25...
  • pour poules, oies, dindons etc. ... également adapté aux agneaux
  • maille particulièrement serrée dans la zone inférieure du filet
  • hauteur 112 cm connexions soudées fil supérieur renforcé piquets PVC robustes et visibles

Poule's Club

Éleveuse familiale de poules depuis 2011, passionnée d'animaux et de nature, j'ai la chance de pouvoir allier mes connaissances en informatique à mes passions. Sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années et les échanges que nous avons avec certains éleveurs professionnels. Je pense en particulier à Michel Audureau, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir.

Autres Cot Cot qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer