Histoires de poules

Quand une famille accueille 5 poules de réforme

poule-et-enfantVoici un  beau témoignage rédigé par Mandy. J’ai découvert Mandy via son Blog : www.tribulactee.fr. J’ai aimé l’histoire de sa rencontre avec les poules. Elle a accepté de la raconter à nouveau pour nous avec en prime de superbes photos de ses enfants avec les poules adoptées ! Découvrez comment 5 poules de réforme sont un jour arrivées dans cette tribu,  et comment la cohabitation avec d’autres animaux peut être facile !

 

Les enfants adorent les poules !

 

Cela faisait longtemps que j’en voulais pour mettre de la vie dans notre jardin et donner des responsabilités aux enfants, mais je ne m’étais pas beaucoup documenter sur les poules.

Donc avant de me décider, je voulais être certaine que leur mode de vie nous correspondrait bien et qu’elles ne manqueraient de rien.

Lors de mes recherches, alors que je les imaginais plutôt indépendantes, je lis régulièrement que les poules sont des animaux amusants, attachants… mais j’étais bien loin d’imaginer à quel point.

Je savais que les enfants les aimeraient et qu’ils s’en occuperaient bien, mais une fois à la maison, leurs petites attentions étaient bien au delà ce que Voici une poule très choyéej’espérais. 
Ils passent leur temps avec les poules, ils les câlinent, ils leur parlent, les rassurent: « vous pouvez arrêter de stresser, vous ne risquez plus de vous faire manger chez nous, on est une famille végétarienne ». Les poules, elles sont dingues des enfants, elles les suivent partout, si je vois les poules, je sais que les enfants ne sont pas bien loin et quand ils sont à l’intérieur, elles attendent devant notre porte d’entrée. Je trouve cette relation poules/enfants vraiment trop adorable.

Eux qui aimaient rester un peu au lit le matin (ils ne sont pas scolarisés) , ils se lèvent tôt pour aller ouvrir aux poules à 8h maximum, ils enlèvent régulièrement les excréments dans la paille pour les mettre au composteur, ils s’occupent d’amener la nourriture le matin et de la retirer le soir pour ne pas attirer les prédateurs et ils vérifient qu’elles aient toujours de l’eau propre.

Ils leur ont même donné des noms ; il y a Hermione, la poule de Miss, Mia et Youko celles des deux grands, Tchoupi la poule à Mini et Aglaé la poule qu’ils nous ont attribué au Grand Chef et à moi. 

Les poules peuvent très bien s'netendre avec les chats et les chiensDu coté de la cohabitation avec nos 3 chiennes (Cavaliers King Charles) et notre chat, c’est tout aussi adorable. Dés le premier jour, les chiennes partageaient les repas avec les poules et notre chat fait la sieste près du poulailler comme pour les protéger. 

Et grande surprise, les nouvelles habitantes de notre jardin, qui allaient être mangées parce qu’elle ne pondaient plus assez pour poule-rousse-enfantl’élevage dont elles sont issues, nous pondent énormément d’oeufs (on a noté: 80 œufs en même pas un mois).  Alors qu’à la base, nous sommes quasi végétaliens et nous en mangeons très très rarement mais que surtout nous ne les avions pas adoptées pour les œufs, voilà que nous nous retrouvons avec un frigo plein et même si 2 des enfants n’aiment pas du tout en manger, ils restent émerveillés d’assister aux pontes et de ramasser les œufs encore tout chauds…

 

Mandy pour Poule’s club – Blog Tribu Lactée

En savoir plus sur l’accueil de poules de réformes : Accueillir des poules de batterie ou de réforme

Tags

Poule's Club

Éleveuse familiale de poules depuis 2011, passionnée d'animaux et de nature, j'ai la chance de pouvoir allier mes connaissances en informatique à mes passions. Sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années et les échanges que nous avons avec certains éleveurs professionnels. Je pense en particulier à Michel Audureau, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir.

Cot Cot qui pourraient vous intéresser aussi

7 Cot Cot sur “Quand une famille accueille 5 poules de réforme”

  1. Bonjour

    Je n’arrive plus à retrouver mon message précédent.

    Débutante, une poule naine m’avait échappé sur les 3 que j’avais achetées (petites marrons très vives dont je ne connais pas la race) et avait passé la nuit perchée. Pour qu’elle réintègre le groupe, j’avais sorti les 2 autres le lendemain matin mais le soir suivant, les 3 s’étaient perchées. J’ai réussi à en attraper 2, perchées sur les arbres malgré leurs ailes coupées, dont celle qui venait juste de réintégrer le groupe.
    Donc, de nouveau, 1 avait passé la nuit dehors.

    Hier matin, après sa nuit en solitaire, elle s’est présentée mais, en voulant l’attraper à plusieurs reprises, elle s’est effrayée et a réussi à franchir mon filet. Un voisin l’a aperçu dans son jardin et a tenté de la stopper sans succès. Ce matin, les autres sont levées mais je n’ai pas vu ma petite poule manquante. Je suis très inquiète. Je pense qu’elle a dû être mangée par un prédateur..

    Au cas où la manquante de mes poules se représenterait, j’ai laissé de l’eau et du grain, un peu éloignés de mon petit poulailler mais mon espoir s’amoindrit car mon chien a aboyé cette nuit (sans doute une présence de nuisible).

    Je voudrais me procurer une autre ou 2 autres poules. Vous m’aviez conseillé des races particulières mais je n’ai pas pu en trouver dans ma région (Vendée). Ou alors, je dois prendre un coq avec, ce que je ne peux pas me permettre à cause des nuisances pour les voisins.

    Dois je attendre pour que les 2 que j’ai s’habituent déjà au petit poulailler avant de leur imposer 2 autres poules naines ?

    Combien de temps attendre pour sortir des poules de leur mini poulailler et leur offrir un enclos de manière à ce qu’elles reviennent dormir le soir au poulailler ?…

    Merci encore pour vos conseils Isabelle.

    1. Bonjour Lalie, comme je vous avais répondu dans un précédent message, certaines poules naines volant très haut il faut un grillage adapté donc suffisamment haut ou un filet sur le parcours. Il se peut que la fugueuse revienne, rien ne dit qu’elle se soit fait attrapée par un prédateur. Si elle revient, n’essayez pas de l’attraper, elle n’est pas encore assez habituée à vous et vous aurez du mal. Si vous le pouvez mettez lui de la nourriture dans une cage, vous pourrez peut-être alors la refermer avant qu’elle n’en sorte. Si c’est le cas, mettez-la dans le poulailler. Quoiqu’il en soir continuez à mettre de la nourriture à son attention et repérerez où elle s’installe le soir. Une fois qu’elle sera endormie sur son arbre vous pourrez essayer de l’attraper. Personnellement j’attendrais avant d’introduire deux autres poules que les deux première ce soit déjà bien habituées. En temps normal je vous aurais dit le contraire mais compte tenu du fait qu’elle essayent de se percher cela risque de faire ensuite… 4 poules perchées le soir :). Donc attendez qu’elles aient pris l’habitude d’intégrer le poulailler le soir et vous pourrez envisager ensuite la venue de deux autres naines. Entre-temps, espérons que la fugueuse soit revenue 🙂

  2. Bonjour,

    Très jolie histoire.
    Nos trois poules ne sont pas des poules de réforme mais elles ont trouvé une vraie mère poule, ma fille de 7 ans qui leur court après sans arrêt pour les prendre dans ses bras l’une après l’autre. Alors que l’une d’elles est très distante avec nous, elle se laisse faire. Est-ce un problème de prendre des poules pour des chats ?
    Autre question : notre poule Sussex commence à pondre à 5,5 mois des oeufs de 80 gr. Je sais qu’elle est grosse comparée aux poules rousses, mais est-ce normal ?
    Merci pour vos réponses,

    1. Bonjour Corinne, le principal est que les poules ne soient pas terrorisées :). Et puis c’est l’occasion d’apprendre à votre fille comment se comporter avec elle, en lui expliquant par exemple, que de courir après les poules peut les effrayer :). La taille des oeufs varie selon les poules, 80 g c’est un bel oeuf mais ce n’est pas inquiétant 🙂

  3. bonjour
    la ponte varie en fonction aussi de leur alimentation… et comme tout animal je pense que le bonheur et la santé doivent aussi contribuer… c’est une question de survit de l’espèce en général…. après je ne suis pas du tout spécialiste. j’ai une brahma géante, toutes les personnes faisant de la poule pondeuse m’ont dit que c’était une race à éviter … elle me pond tous les jours un oeuf de plus de 60g.. elle a fait une pause quand elle a eu 42de fièvre, elle ne mangeait plus et ne buvait plus… du coup je l’ai forcé avec une pipette antibio et soupe maison lait farine jaune d’oeuf un peu de miel un peu d’huile, du riz cuit…… enfin voila pour qu’elle reprenne des forces… autant ne pas jeté les oeufs que l’on ne peut pas mangé à cause des antibio… votre blog est super intéressant et il est vrai, je me posait la question pour mon poulailler acheté, si une fouine pouvait passer; car il y a pas mal d’aérations dont une au niveau du pondoir… je vais donc dès que je peux bricoler quelque chose. un rat y passerait. mais je ne m’inquiète pas trop du rat car il y a le composteur ouvert et donc beaucoup a manger dedans… .. il est vrai que nous avons un chien et un chat.. qui sait? car il y une fouine à env 2km de chez moi sûr….. mais il y a aussi, j’habite la campagne, je pense suffisament de souris, lapin ou autre pour son appétit personnel.. j’ai moi même exterminé plus d’une dizaine de souris dans ma maison que j’ai vu… enfin souris ou mulot, un petit rongeur….

    1. Bonjour, il vaut mieux effectivement protéger les éventuelles ouvertures soit en bouchant avec du ciment ou si ce n’est pas possible en protégeant avec un grillage résistant. La belette encore plus petite que la fouine, est capable de passer par de très petits espaces ou trous. Les périodes les plus à craindre sont les périodes de reproduction pour nourrir les petits, les mères prennent plus de risques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *