Les plumes des poules : toilettage, lissage et glande uropygienne

Le plumage désigne l’ensemble des plumes qui recouvrent et protègent le corps des oiseaux, y comprisJolies plumes de poules chez les poules. Il est indispensable à leur protection contre les intempéries, mais joue aussi un rôle important dans la régulation de leur température corporelle. Les poules possèdent différentes plumes : les tectrices pour les plumes du corps, les rémiges situées sur les ailes, et les rectrices situées sur la queue. L’ensemble des plumes est appelé les Pennes. Elles sont composées de barbes et de barbules, reliées entre elles par des barbicelles. Cette structure astucieuse et solide leur permet également de voler. C’est en les lissant avec leur bec que les poules assurent le lien entre les barbes et les barbules. Elles en prennent grand soin à travers différents comportements caractéristiques. Dans cet article vous allez comprendre l’importance du plumage pour la poule, et pourquoi il faut être attentif à son bon état.

Il existe de nombreux plumages différents chez les poules, les couleurs, les motifs et les textures peuvent varier. Certaines races sont d’ailleurs spécifiquement élevées pour leur plumage original comme la poule Soie, la poule frisée ou bien encore la Ayam Cemani.

Les principales fonction du plumage chez les poules

1. Maintien de la température corporelle

La fonction principale du plumage est de maintenir la température corporelle des poules en les protégeant des variations de température extérieure. Le plumage assure donc une parfaite isolation thermique. Ainsi, les poules déplumées en hiver ont du mal à réguler leur température interne, ce qui pose problème et les rend vulnérables aux maladies. Il en est de même lorsqu’il fait trop chaud, il y a alors un risque de choc thermique ou coup de chaleur si le plumage est absent.

2. Protection de la peau

Les plumes protègent également leur peau des blessures et des intempéries, comme la pluie et le vent ou les accrochages sous les grillages et branches. Elles les préservent aussi des plaies dues aux coups de bec et picage de leurs congénères.

Afin de garantir leur protection, les poules renouvellent leur plumage à l’occasion de périodes de mues, généralement entre septembre et octobre. Durant ces périodes, elles perdent beaucoup de plumes, vous pourrez ainsi en trouver un peu partout dans le poulailler.

La kératine : un élément important dans la formation des plumes

La kératine est une protéine fibreuse structurale qui constitue la principale composante des plumes des oiseaux, ainsi que des cheveux, des ongles, des griffes, des cornes et des écailles chez d’autres animaux. Elle est produite par des cellules spécialisées situées dans les follicules des plumes. Au fur et à mesure que celles-ci se développent, ces cellules produisent et déposent de la kératine, qui durcit et forme la structure complexe de la plume. Cette structure riche en kératine permet aux plumes d’accomplir leurs multiples rôles de manière efficace.

Voici comment la kératine est impliquée dans la composition et la fonction des plumes des poules :

  1. Structure : La kératine confère aux plumes leur solidité et leur résistance. Elles doivent être à la fois légères et robustes pour permettre le vol et fournir une protection efficace. La kératine remplit ces exigences grâce à sa structure fibrillaire.
  2. Durabilité : La kératine est une protéine très durable et résistante à l’usure, aux intempéries et aux attaques biologiques (comme les bactéries et les champignons). Cela permet aux plumes de conserver leur intégrité et leur fonctionnalité malgré les conditions environnementales variées auxquelles les oiseaux sont exposés.
  3. Flexibilité : Les propriétés élastiques de la kératine permettent aux plumes de plier sans se casser. Cela est essentiel pour les mouvements dynamiques des ailes pendant le vol et pour la protection contre les impacts.
  4. Isolation : La kératine aide également à former une barrière isolante qui retient la chaleur corporelle des oiseaux. Les plumes duveteuses, en particulier, créent des poches d’air qui améliorent cette isolation.

Rôle de la Kératine

  1. Formation des Plumes : La kératine est la protéine principale qui compose les plumes des oiseaux, ainsi que d’autres structures cornées comme les becs et les griffes. Elle offre résistance, durabilité et flexibilité aux plumes.
  2. Protection et Isolation : Les plumes kératinisées protègent les oiseaux contre les éléments extérieurs et contribuent à l’isolation thermique, essentielle pour la régulation de la température corporelle.

La glande uropygienne chez la poule

La glande uropygienne, également appelée glande précaudale ou glande sébacée, est une glande situéeGlande uropygienne de la poule à la base de la queue des oiseaux, y compris chez les poules. Elle est placée juste en dessous de la partie supérieure du croupion. La principale fonction de la glande uropygienne est de produire une substance huileuse, mélange de cire et de corps gras. Cette huile permet aux poules de lisser et imperméabiliser leurs plumes lors du toilettage.

En plus de maintenir la bonne santé du plumage, il est possible que l’huile sécrétée par leur glande uropygienne contienne de la provitamine D, qui se transforme en vitamine D ensuite absorbée par l’organisme des poules pendant un bain de soleil. L’hypothèse également évoquée est celle de marqueurs olfactifs présents dans cette substance huileuse, qui permettrait aux individus d’un même groupe de se reconnaître. Si ces deux dernières hypothèses ne sont pas certaines, il n’en reste pas moins que le lissage des plumes est un rituel indispensable pour les poules et la santé de leur plumage.

L’entretien du plumage chez les poules : les différents comportements

Les poules prennent grand soin de leur plumage à travers plusieurs comportements de toilettage essentiels pour leur santé et leur bien-être. Voici un résumé des principales pratiques que les poules utilisent pour garder leurs plumes en bon état :

• Le lissage

Les poules passent beaucoup de temps à lisser leurs plumes avec leur bec. Ce processus aide à maintenir l’intégrité structurelle des plumes, en ré-imbriquant les barbules qui peuvent s’être désolidarisées. Ce comportement les aide également à éliminer les saletés présentes sur leur corps. Cela leur permet aussi de répartir l’huile naturellement produite par leur glande uropygienne sur leur plumage, ce qui le maintient en bonne santé.

Pour se faire, la poule utilise son bec et prélève la substance huileuse de la glande uropygienne, qu’elle répartit sur son corps en passant son bec à travers son plumage. Ce processus de lissage aide à maintenir la qualité imperméable du plumage. Cette technique leur permet de réparer les plumes cassées en raccrochant entre elles les barbules et barbicelles. Vous les verrez donc très souvent faire ce rituel, très important pour tous les oiseaux.

• Le bain de soleil : ailes écartées au sol

Sur la photo ci-contre, voici la position caractéristique d’une poule à l’aile étalée au sol en train dePoule en train de prendre un bain de soleil, plumes écartées prendre un bain de soleil afin de refaire le plein de vitamine D. Ce comportement est quasi quotidien pendant la période qui s’étale du printemps à l’automne. Les poules ne doivent pas manquer de vitamine D, car elle elle essentielle pour la bonne absorption du calcium.

De plus, la chaleur du soleil aide à réguler les parasites et à assécher les plumes après un bain de poussière.

• Se secouer et s’ébouriffer

Les poules secouent vigoureusement leur corps et ébouriffent leurs plumes pour éliminer la saleté et les débris. Ce comportement contribue également à aérer les plumes, ce qui est essentiel pour leur isolation thermique. Vous les verrez souvent faire cela après un bain de poussière.

• Toilettage mutuel

Les poules participent parfois à des comportements de toilettage mutuel, où elles lissent les plumes des autres membres du groupe. Cela renforce les liens sociaux et aide à atteindre les zones difficiles d’accès.

• Les bains de poussière

Les poules adorent également prendre des bains de poussière. La terre ou la poussière poussière absorbe l’excès de sébum et aide à maintenir les plumes en bon état en empêchant les parasites de s’installer. Ce processus les aide ainsi à éliminer les parasites tels que les poux et les acariens.

Poule qui secoue ses plumes après un bain de poussière

Poule avec des plumes hérissées ou abimées : les causes possibles

Lorsqu’une poule présente des plumes hérissées, cela peut être le signe de diverses maladies mais également le signe d’un stress important. Vous l’avez compris, un plumage ébouriffé est généralement le signe d’un problème de santé sous-jacent. Il faut alors observer le comportement général de vos poules. Une poule avec un plumage en mauvais état pourra avoir l’air abattue, vous pourrez aussi observer une diminution de sa consommation de nourriture mais également un arrêt partiel ou total de la ponte. De plus, un plumage en mauvais santé ne lui permettra pas de voler correctement ou de se déplacer rapidement en cas d’attaque d’un prédateur, il faut donc en trouver la cause au plus vite.

1. Maladie ou parasites

Parmi les problèmes de santé les plus courant pouvant provoquer des plumes hérissées chez les poules, on retrouve les maladies telles que les infections respiratoires, ainsi que les parasites internes ou externes. Il peut alors avoir d’autres symptômes associés comme de la toux, un écoulement du bec, des râles, une perte de plumes localisée, des grattages… On peut alors suspecter le coryza ou une bronchite infectieuse.

Il est donc important d’observer la poule concernée et de chercher ces signes associés au plumage abimé. En ce qui concerne les parasites, vous devriez les voir sous les plumes en passant votre main à revers dedans. Examinez aussi le cloaque pour voir si des cocons d’œufs de poux ne se sont pas accumulés.

2. Stress

Le stress peut également abîmer le plumage des poules, en effet une poule stressée aura tendance à moins entretenir son plumage. Ce stress peut avoir plusieurs causes, tels que des conditions de vie défavorables comme un enclos pas adapté en terme de surface, des changements dans l’environnement, des conflits hiérarchiques au sein du groupe etc.

3. Alimentation non adaptée et carences

Une alimentation non adaptée ainsi que des carences nutritionnelles peuvent également contribuer à créer des problèmes de plumage chez les poules, y compris un plumage hérissé, terne ou abimé. Les carences les plus fréquentes se situent au niveau du calcium et des protéines.

Une alimentation équilibrée qui fournit à la fois des protéines pour la production de kératine et du calcium pour la santé des os et la formation des coquilles d’œufs est cruciale pour les poules.

Ainsi, une carence en calcium peut mener à des problèmes osseux et de coquilles d’œufs fragiles, tandis qu’une carence en protéines pourrait affecter la qualité des plumes et d’autres structures cornées.

En résumé, bien que le calcium ne contribue pas directement à la production de kératine, les deux éléments sont indispensables pour le bien-être général des poules et leur capacité à remplir leurs fonctions biologiques essentielles.

À noter que pendant la période de mue, les poules perdent et remplacent leurs anciennes plumes par des nouvelles, ce qui peut provoquer un aspect hérissé du plumage durant ce changement. Néanmoins, quand tout va bien, ce cycle n’est que temporaire, vous devriez rapidement voir de nouvelles plumes apparaître.

Laver une poule : les étapes

Laver une poule n’est pas nécessaire sauf en cas de salissures extrêmes, de parasites ou avant des expositions. Dans la mesure du possible, il vaut mieux éviter de le faire. Gardez à l’esprit que le bain doit être réduit au minimum, car les shampooings peuvent dessécher les plumes et les rendre cassantes. Si la saleté ne part pas avec de l’eau claire, vous pouvez essayer un shampooing spécialement conçu pour les oiseaux, disponible dans les animaleries. Ces shampooings sont généralement plus doux pour leurs plumes que ceux que vous utilisez pour vos cheveux. Si vraiment cela se révèle indispensable, voici quelques précautions à prendre pour assurer la sécurité et le confort de la poule pendant cette opération qu’elle risque de ne pas apprécier :

1. Préparer l’équipement

  • Utilisez des bacs ou des seaux d’eau tiède, jamais froide ni trop chaude, pour éviter les chocs thermiques.
  • Prévoyez du savon doux ou un shampoing spécifique pour animaux qui n’irritera pas leur peau.
  • Ayez des serviettes propres et douces à portée de main pour le séchage.

2. Manipuler la poule avec douceur :

  • Manipulez votre poule avec calme et douceur pour minimiser le stress. Parlez-lui doucement pour la rassurer.
  • Assurez-vous qu’elle soit bien soutenue pour éviter qu’elle ne panique ou ne se blesse.

3. Nettoyer doucement

  • Mouillez la délicatement, en évitant de mettre de l’eau dans ses yeux, son bec et ses oreilles.
  • Appliquez le savon ou le shampoing en massant doucement les plumes. Soyez particulièrement attentif aux zones très sales ou infestées de parasites.
  • Rincez abondamment pour éliminer tout résidu de savon, car cela pourrait irriter sa peau.

4. Sécher la poule

  • Séchez votre poule en la tamponnant doucement avec des serviettes. Assurez-vous d’éliminer le plus d’humidité possible.
  • Si nécessaire, utilisez un sèche-cheveux à basse température et à faible débit, en veillant à ne pas brûler sa peau. Maintenez une distance suffisante pour éviter tout inconfort. Si le bruit l’effraie trop, arrêtez le sèche-cheveux.

5. Éviter les courants d’air

  • Assurez-vous qu’elle soit bien au chaud pendant et après le lavage. Évitez les courants d’air qui pourraient la refroidir.
  • Gardez la à l’intérieur dans un endroit chaud et sec jusqu’à ce que son plumage soit complètement sec.

6. Surveiller la poule

Après le lavage, surveillez votre poule pour vous assurer qu’elle ne montre pas de signes de stress ou de maladie. Assurez-vous qu’elle retourne à ses activités normales rapidement.

En suivant ces précautions, vous pouvez laver une poule de manière sûre et efficace, en minimisant le stress et en assurant son bien-être. Enfin, la plupart des poules n’aiment pas être baignées, alors soyez prudent ! Votre gentille poule peut griffer ou picorer et tentera probablement de s’échapper en agitant frénétiquement ses ailes. Le bain d’une poule peut être assez chaotique, alors préparez-vous à gérer de l’eau partout. Il est préférable de s’y prendre à deux, surtout si c’est la première fois que vous baignez votre poule.

À noter : je suis rémunérée un petit pourcentage sur vos achats lorsque vous passez par un de mes liens de recommandation de produits des marques Amazon, Omlet, Invers, Santé Bassecour et Docteur Bassecour sans que cela ne vous coûte rien de plus. Cela me permet de pouvoir continuer à travailler sur ce blog et de vous offrir de nouveaux articles régulièrement.

Pour conclure

Vous l’avez compris, outre l’aspect esthétique, le plumage de vos poules lui apporte bien des protections. Ainsi, ces comportements de toilettage instinctifs et vitaux, leur permettent de maintenir un plumage en bon état, de réguler leur température corporelle, et de rester en bonne santé en minimisant les risques d’infections parasitaires. Quand les plumes d’une de vos poulettes vous paraissent devenir ternes, ou tombent sans raison (perte importante) en dehors de la période de la mue, alors il faut s’en inquiéter rapidement.

Informations complémentaires 

Alimentation de la poule
Les insectes séchés pour les protéines et calcium

Bibliographie

› Poules – Guide complet de l’éleveur amateur – Hervé Husson
Le Guide Larousse des poules et du poulailler – Pascale Nutall

Vous avez une question ou vous souhaitez apporter votre témoignage ? N’hésitez pas à le faire dans la zone de commentaires tout en bas de cette page.

Promo
Mangeoire automatique feedomatic 8 kg avec...
  • Mangeoire automatique pour volailles avec plaque de protection pour doublure de 8 kg
  • Plage de poids réglable de 250 g à 5 kg
  • Les plantes, par exemple les souris et les oiseaux, ne pourront pas profiter de la nourriture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page