Poule hollandaise huppée ou à huppe : un look particulier

Poule hollandaise huppée ou à huppe : un look particulier
3.5 (70%) 2 vote[s]

La Hollandaise huppée ou à huppe est une adorable poule naine assez recherchée chez les éleveurs familiaux, car ils aiment son allure très particulière et son port altier accentué par une huppe quelquefois très abondante.

Cependant attention, cette petite poulette originaire des Pays-bas est très jolie certes, et aussi très amusante à observer dans une basse-cour, mais elle est aussi malheureusement assez fragile et quelquefois délicate à élever.

C’est une race sujettes aux maladies dues aux refroidissements provoqués par la huppe et aux picages à cause de la repousse des plumes sur la tête…

Si vous souhaitez l’élever pour la ponte, ce n’est pas la race qu’il vous faut car c’est une piètre pondeuse, et même pas une bonne couveuse.

Vous l’avez compris, la Hollandaise est surtout une poule d’ornement élevée pour sa beauté et son allure originale.

Elle ne doit pas être confondue avec la poule Padoue ou la Houdan, même si elles se ressemblent toutes beaucoup physiquement.

De même, il existe une autre race de poule naine La Hollandaise qui n’a également aucun rapport avec celle dont nous parlons ici.

Elle aussi est originaire des Pays-bas, mais elle ne lui ressemble pas du tout physiquement. Elle est très peu répandue en France, et pour éviter la confusion, on la nomme plus généralement par son nom Hollandais :  Hollandskriel.

Caractéristiques de la poule Hollandaise huppée ou à huppe

Poule Hollandaise huppée variété Coucou
Source Ferme de Beaumont

Race créée par l’homme, l’originalité de la poule Hollandaise vient essentiellement de sa huppe.

Portée différemment chez le mâle et la femelle, est est plus longue et tirée vers l’arrière pour le coq et ronde pour  la poule chez laquelle elle forme le plus souvent un joli pompon.

Cette particularité physique fait de la Hollandaise, une race dépourvue de crête.

Sous cette magnifique ″chevelure″  se cache une protubérance crânienne assez importante.

Contraste de couleur

Comme le souligne jean-Claude Périquet dans son livre Les volailles naines,  ce qui fait aussi la beauté et l’originalité de cette jolie poule naine, c’est le contraste de couleur entre la huppe qui est presque toujours blanche et le reste du corps qui est peut -être noir, bleu, coucou ou caillouté.

Plus rare, le contraire existe également, par exemple : huppe noire et corps blanc.

Il existe des variétés de poules Hollandaises dont la huppe et le corps sont de même couleur, mais cela enlève tout l’attrait particulier de cette race.

Enfin, il existe également une variété de poule Hollandaise au plumage frisé, plus rare.

Élever une poule Hollandaise : pas si facile

Comme nous l’avons évoqué au début de cet article, la Hollandaise est une race plutôt fragile et peu rustique.

La fameuse huppe contribue à la difficulté de les garder en bonne santé.

Une vision plus restreinte

Variété cailloutée. Poule Hollandaise huppée
Source Ferme de Beaumont

De plus, leur vision est souvent gênée par la huppe quelquefois très abondante. Aussi, il est important de vérifier qu’elles arrivent à repérer sur leur parcours, mangeoire, abreuvoir et poulailler.

Si vous avez l’impression que la longueur des plumes les gênent vraiment pour se déplacer et s’alimenter, alors il ne faut pas hésiter à couper légèrement sur la longueur.

Des picages plus fréquents que chez les autres races

Le picage est aussi plus fréquent chez les poules Hollandaises comme nous l’explique Jean-Claude Périquet : ″La huppe, lors de la repousse des plumes, attire le regard des autres qui s’empressent de donner des coups de bec. le sang qui apparaît ne fait qu’accélérer le processus…

Le sang qui peut alors apparaître ne fait qu’empirer le phénomène, et voilà vos poules, mais surtout vos coqs (le phénomènes est plus fréquent chez eux) affublés d’une tonsure quelque peu disgracieuse !  Fini la belle huppe qui fait le panache de cette race.

Dans ce cas, il vaut mieux isoler le sujet atteint en attendant la cicatrisation et la repousse compète de la huppe.

Maladies respiratoires dues à la huppe

Une huppe détrempée par la pluie, ou même baignée régulièrement dans l’abreuvoir, outre l’aspect esthétique disgracieux, pose des problèmes de santé.

La poule Hollandaise est pour cette raison souvent sujettes à toute sorte de maladies respiratoires : rhumes et coryza.

Pour cette raison et pour limiter le risques, il est impératif de prévoir un abri dans l’enclos de vos poules Hollandaises  afin qu’elles puissent s’y installer comme elles le souhaitent en cas d’intempéries.

Plus de parasites externes

La huppe est un endroit idéal pour permettre aux parasites externes et particulièrement aux poux de s’y cacher et d’y élire domicile.

C’est pourquoi il est important d’inspecter cet endroit régulièrement et de traiter si besoin.

La terre de diatomée est très efficace, cependant prenez garde de ne pas atteindre les yeux lorsque vous administrer le traitement. Cette précaution est d’ailleurs valable quelle que soit la poudre utilisée › Terre de diatomée

Est-il possible de couper la huppe d’une poule Hollandaise ?

La réponse est oui, cela ne pose aucun problème, bien au contraire.

Cependant, sachez que si vous êtes amené à présenter votre sujet en exposition, la coupe de la huppe est un défaut éliminatoire, elle ne s’adresse donc qu’aux éleveurs familiaux ne souhaitant pas exposer.

Caractère de la poule Hollandaise huppée ou à huppe

Le manque de vision  au moins un avantage : celui de ne pas l’inciter à voler par-dessus le grillage !

Ainsi, cette race est plutôt calme, et facile à apprivoiser. Curieuse, elle s’approchera volontiers de vous pour recueillir une quelconque friandise… Un insecte séché par exemple !

Bien sûr comme pour toutes les races, cela implique qu’elle ait été en contact fréquent avec ses éleveurs dans les premières semaines de sa vie.

Nous vous rappelons l’importance du choix d’un bon élevage afin d’être certain d’accueillir chez vous des sujets équilibrés.

Ponte

Comme nous l’avons vu, la poule Hollandaise est surtout élevée pour son attrait esthétique au poulailler.

C’est une pondeuse vraiment très moyenne et ne comptez pas sur elle pour couver d’éventuels œufs fécondés. Comme toutes les races huppées, elle n’a pas cette faculté dans ses gènes.

Elle pond donc, un peu, et surtout au printemps.

Standard

Pays d’origine : Hollande ; exposée la première fois

Œufs : 35 à 40 g, Coquille blanche.

Masse Idéale : Coq : 800 g, Poule : 700 g.

Diamètre des bagues : Coq : 14 mm, Poule : 12 mm

Volaille naine de type fermier, avec grande huppe.

Coq

Corps : allongé, large aux épaules, légèrement incliné et s’amincissant vers l’arrière.

Cou : de longueur moyenne, bien arqué, camail abondant.

Dos : large, légèrement incliné. Ligne du dos légèrement arrondie passant imperceptiblement dans la queue sans former d’angle apparent. Assez large à la selle, lancettes bien fournies.

Poitrine : pleine, large, arrondie, proéminente.

Ailes : bien développées, assez longues, portées hautes. Serrées au corps et non pendantes.

Queue : portée assez relevée, mais pas en équerre, bien fournie, rectrices larges et portée assez ouverte; faucilles longues et larges, nombreuses plumes de couvertures.

Abdomen : assez développé.

Tête : large, avec protubérance crânienne bien marquée, absence de crête.

Face : rouge, de préférence lisse et dénudée.

Barbillons : assez longs, fins, bien arrondis, rouges.

Oreillons : blancs, ovales.

Bec : moyen, fort, légèrement recourbé, orifices nasaux prononcés.

Yeux : grands, vifs, rouge brun.

Huppe : très grande et pleine, les plumes pendantes entourant la tête à l’arrière et de côté, sans se diviser au sommet et sans plumes tournées, ne gênant pas la vue, le sous plumage équilibrant la huppe. Un petit papillon, aussi petit que possible, est toléré chez la variété à huppe blanche. Un toilettage non visible est toléré.

Cuisses : Longueur moyenne, assez fortes.

Tarses : Longueur moyenne, lisses. assez fins, quatre doigts.

Poule

Mêmes caractéristiques que chez le coq. La grande huppe est plus ronde, les plumes de la huppe arrondies et non pointues.

Plumage : serré et brillant. Plumes arrondies.

Coloris du plumage

Variétés à huppe blanche

Noire : bec corne foncé; tarses bleu ardoisé ou noirs. Plumage noir à reflet verdâtre.

Bleue : bec corne foncé; tarses bleu ardoise foncé. Bleu colombin, chaque plume à liséré plus foncé. Parures du coq bleu noir.

Coucou : bec et tarses blancs à chair. Le dessin est composé de plusieurs taches gris bleuâtre alternant sur un fond noir.

Blanche : bec et tarses bleu ardoise clair, couleur chair admise. Plumage blanc pur sans reflet paille.

Cailloutée : bec corne foncé; tarses bleu ardoisé avec quelques écailles plus claires. Plumage noir à reflet verdâtre. Chaque plume à pointe blanche, cailloutage uniforme chez la poule. Chez le coq et les jeunes sujets, le noir est dominant. Avec l’âge, le dessin blanc devient plus important.

Variété blanche à huppe noire

Bec et tarses bleu ardoisé clair. Plumage blanc pur sans reflet paille.

Variétés dont la huppe est identique au plumage

Noire. bleue. coucou, cailloutée. Coloris du plumage identique aux variétés à huppe blanche.

Les Hollandaises naines à plumage frisé sont également reconnues dans les variétés ci-dessus.

Défauts graves

Forme grossière, corps étroit ; huppe trop petite ou penchante ; formation de crête ; queue pas assez développée chez le coq.

Où acheter une poule Hollandaise huppée ou à huppe ? Adresses éleveurs

Voici des sites réputés proposant des poules Hollandaises à la vente. Si vous êtes éleveur de la race, n’hésitez pas à nous contacter pour paraître dans cette liste › Contact

› Ferme de Keres

› Ferme de Beaumont

D’autres adresses d’éleveurs 

Sur le site de Volailles Poultry, vous trouverez la liste de nombreux éleveurs de poules Hollandaises en cliquant sur le lien en haut à gauche ″Coqs et poules races naines″ . Les races sont classées par ordre alphabétique et par régions › Volailles Poultry

Sources

• Les volailles naines – Jean-Claude Périquet

Poules Guide complet de l’éleveur Amateur – Hervé Husson

• Les volailles naines › http://poulesnaines.free.fr

Poule hollandaise huppée ou à huppe : un look particulier
3.5 (70%) 2 vote[s]

Toutes les races de poules pondeuses

 

3 guides pour élever vos poules sans stress

• Les poules naines ou d’ornement

 

Élever des poules | Races de poules | Maladies | Le poulaillerComportement | Les œufs | Faq | Livres

 

Bouton retour en haut de la page