Poulailler

Le poulailler, le choisir, l’installer

Où acheter son poulailler, où l'installer

Joli poulailler gris

Vos premières poules ne sont pas encore arrivées, que déjà vous devez penser à l’élément essentiel de leur future vie chez vous : le poulailler.

Vos poules y passeront une partie de leur temps, leurs nuits bien sûr, mais aussi le temps de la ponte et peut-être celui de la couvaison.

Autant dire que cette partie essentielle de leur habitat doit être bien étudiée.

3 Guides numériques pour réussir votre petit élevage de poules

Que vous l’achetiez ou que vous le construisiez vous même, le poulailler doit être choisi en fonction de votre vision de votre futur élevage et a fortiori du nombre de sujets élevés envisagé.

Attention aux poulaillers pas chers bien souvent de qualité médiocre et dangereux au niveau de la sécurité.

Avant de choisir votre poulailler sur Internet, lisez toujours les commentaires clients. Le poulailler doit être installé dans un enclos suffisamment grand pour que vos poules aient accès à différentes ressources alimentaires.

Quelle taille de poulailler

Comme nous venons de le mentionner, c’est le nombre de poules à y vivre qui va déterminer la taille de votre futur poulailler.

Si comme nous vous possédez déjà des installations prêtes à utiliser, la question ne se pose pas, vous ferez en sorte de les adapter à votre projet.

Par contre si vous démarrez ce projet en ayant tout à installer vous devez prévoir la taille du poulailler.

Pour 3 à 4 poules on préconise environ 2 m2 au sol. Si vous vous en tenez définitivement à ce nombre, votre poulailler n’a pas besoin d’être très grand.

Sachez cependant, que rares sont ceux qui s’arrêtent au nombre de poules initialement prévu ! Aussi, pensez-y avant de vous arrêter sur un modèle précis.

Les premières tailles de poulaillers vendus en Kit font à peu près 2 m2, vous ne pourrez pas accueillir plus de 5 poules dans ce type de construction. D’ailleurs, soyez prudents, bien souvent le nombre de poules préconisé pour une surface donnée est exagéré.

Quel matériau ?

Si cela est possible, l’idéal est de réhabiliter un local déjà existant en pierre ou en ciment. Mais le plus souvent les poulaillers sont maintenant en bois.

Le bois a un avantage, celui d’être esthétique mais il a malheureusement aussi quelques contraintes :

 Il est indispensable de le traiter régulièrement pour le protéger de préférence avec un produit non nocif comme l’huile de lin ou autre vernis bio.

 Il est plus fragile et sa durée de vie est plus limitée dans le temps

 Il attire plus facilement certains acariens comme les poux rouges, véritables plaies pour les poules.

Et si vous optiez pour un poulailler en plastique ? Poule’s Club ne jure que par eux. Nous avons adopté les poulaillers Omlet pour toutes leurs qualités › En savoir plus

Si vous construisez vous même votre poulailler, une structure en mélange de ciment pour la base et de bois pour les montants est envisageable.

ATTENTION, n’utilisez surtout pas la tôle qui sous l’effet de la chaleur peut transformer votre poulailler en véritable étuve. (Recommandation de Michel Audureau, « J’élèverais bien des poules »).

MISE À JOUR DÉCEMBRE 2019. Suite à un e-mail reçu d’un éleveur familial, il est important de moduler l’avertissement sur la tôle, voici ce que nous dit Bertrand :

« J’ai construit le mien avec ce matériau et en prenant quelques précautions tout se passe  bien. Par exemple j’ai recouvert le toit d’un géotextile puis d’une couche de brande. Le géotextile agit comme « une couverture » et la brande isole contre la chaleur et qui plus est, est aéré. Avant ce procédé, il se formait souvent une condensation à l’intérieur sous le toit dû aux écarts de température entre le jour et la nuit, et maintenant c’est terminé. Ensuite il ne faut pas obturer les ondulations de la tôle  pour un renouvellement de l’air permanent et tout se passe très bien, les poules y rentrent sans problèmes de leur plein gré même en été, et y pondent très bien aussi. Bravo et encouragements à ce site très ouvert et bien fait. Beber »

À vérifier avant l’achat du poulailler

Vous avez dans le commerce et sur Internet un grand choix de poulaillers de toutes formes.

Certains sont posés au sol, d’autres sont en hauteur (ceci est d’ailleurs très pratique pour le nettoyage) avec ou sans grillage fourni… le choix est très vaste. On retrouve souvent les mêmes modèles selon les enseignes visitées.

Voici les éléments importants à prendre en compte pour ne pas vous tromper dans l’achat de votre premier poulailler

 Comparez l’épaisseur des lattes de bois. Idéalement le minimum est de 1,2 cm, moins, cela veut dire que le poulailler est extrêmement fragile et certainement froid en hiver.

• Vérifiez l’accès pour le nettoyage. Rien de plus désagréable que d’avoir à se plier en quatre pour accéder à l’intérieur afin de changer la litière sale. Si le toit s’ouvre c’est le top. Sinon les tiroirs et autres accessoires sont amovibles.

• Vérifiez la présence de pieds pour surélever le poulailler.  Afin de laisser passer l’air et éviter l’humidité que les poules détestent par dessus tout, la présence de pieds est indispensable.

Vérifiez la solidité de la planche du dessous du poulailler (le sol) et renforcez la si besoin avec une plaque de fer. En effet, beaucoup de prédateurs tentent une intrusion par le dessous et une planche peu épaisse ne sera pas efficace pour les empêcher de s’introduire.

• Vérifiez la solidité du toit et la présence d’un revêtement hydrofuge sur le  dessus. Le toit est bien souvent la Petit poulaillerpartie la plus fragile du poulailler.

• La porte ou plutôt la trappe doit être solide et bien hermétique. Elle ne doit pas pouvoir être ouverte facilement par un prédateur. Il est indispensable de renforcer le système de fermeture si cela est le cas en rajoutant un crochet de fermeture à la trappe s’il le faut.

ATTENTION AUX PRÉDATEURS  : Quel que soit le modèle choisi, une fois monté par vos soins, vérifiez bien qu’il ne subsiste plus aucune possibilité d’intrusion par un prédateur : par le toit, le dessous ou même par une fenêtre ou un trou d’aération.

Comme le rappelle Michel Audureau dans son excellent livre : « J’élèverais bien des poules », une belette peut se faufiler dans un trou de la taille d’une pièce de 2 € et décimer vos poules en quelques minutes.

Aussi posez un morceau de grillage très épais sur ces petits trous éventuels d’aération, c’est ce que nous avons fait sur le petit poulailler en bois qui nous sert d’infirmerie ou de lieu de couvaison.

Le poulailler doit être composé des éléments suivants

Les pondoirs et les perchoirs doivent être en quantité suffisante pour le nombre de poules accueillies. Ils doivent être faciles d’accès pour le nettoyage.

Les perchoirs selon Michel Audureau, doivent respecter certaines cotes : de préférence rectangulaires ils doivent être d’environ 4 cm de largeur. L’espacement entre les barres d’environ 10 cm.

L’orientation du poulailler

Idéalement le poulailler doit être orienté ouverture au sud afin de gagner un peu de luminosité. Le principal est de tenir compte des vents dominants et de ne pas y orienter l’ouverture.

Le plus souvent l’ouverture du poulailler est orientée au sud ou à l’est.

Sélection poulaillers en bois

FeelGoodUK Poulailler 5 volailles, Rampe...
FeelGoodUK Poulailler Grand modèle
FeelGoodUK NCH10 Plastique et Bois Chicken...
FeelGoodUK Grand Poulailler Volailles Et...
COCOON MODÈLE POULAILLER GARDEN CC600...
Chicken Coops Imperial - Poulailler Wentworth...
FeelGoodUK Poulailler 5 volailles, Rampe...
FeelGoodUK Poulailler Grand modèle
FeelGoodUK NCH10 Plastique et Bois Chicken...
FeelGoodUK Grand Poulailler Volailles Et...
COCOON MODÈLE POULAILLER GARDEN CC600...
Chicken Coops Imperial - Poulailler Wentworth...
168 Commentaires
97 Commentaires
61 Commentaires
44 Commentaires
6 Commentaires
71 Commentaires
134,99 EUR
129,99 EUR
144,99 EUR
145,99 EUR
139,99 EUR
164,99 EUR
FeelGoodUK Poulailler 5 volailles, Rampe...
FeelGoodUK Poulailler 5 volailles, Rampe...
168 Commentaires
134,99 EUR
FeelGoodUK Poulailler Grand modèle
FeelGoodUK Poulailler Grand modèle
97 Commentaires
129,99 EUR
FeelGoodUK NCH10 Plastique et Bois Chicken...
FeelGoodUK NCH10 Plastique et Bois Chicken...
61 Commentaires
144,99 EUR
FeelGoodUK Grand Poulailler Volailles Et...
FeelGoodUK Grand Poulailler Volailles Et...
44 Commentaires
145,99 EUR
COCOON MODÈLE POULAILLER GARDEN CC600...
COCOON MODÈLE POULAILLER GARDEN CC600...
6 Commentaires
139,99 EUR
Chicken Coops Imperial - Poulailler Wentworth...
Chicken Coops Imperial - Poulailler Wentworth...
71 Commentaires
164,99 EUR

Les autres équipements à prévoir

En complément du poulailler et pour accueillir vos poules dans les meilleures conditions vous devrez également prévoir ces accessoires  indispensables :

  • mangeoires pour la nourriture
  • abreuvoirs pour l’eau

Nos conseils pour bien choisir les abreuvoirs et mangeoires de vos poules › La mangeoire – L’abreuvoir

Pour réussir votre élevage familial de poules et ne pas vous tromper, nous vous invitons à découvrir le Guide complet Poule’s Club rempli de conseils et d’expérience partagés avec des éleveurs confirmés › Guides Poule’s Club 

Conclusion

Vous l’avez compris le choix du poulailler est une étape importante à ne pas négliger et sur laquelle il mérite de s’attarder.

Vous pouvez également si vous le souhaitez construire votre poulailler vous-même ! Hervé Husson, éleveur passionné a rédigé un livre de grande qualité sur le sujet dont vous trouverez le détail sur cette page : Construire un poulailler 12 modèles à construire soi-même.

Téléchargez notre plan de poulailler GRATUIT en format PDF › Plan de poulailler gratuit

À lire aussi sur le poulailler

 

Nos tests poulaillers et accessoires

 

Les accessoires Omlet

 

Élever des poules | Races de poules | Maladies | Le poulaillerComportement | Les œufs | Faq | Livres

3 Guides numériques pour réussir votre petit élevage de poules
Téléchargez notre plan de poulailler GRATUIT en format PDF › Plan de poulailler gratuit

Poule's Club

Éleveuse familiale de poules depuis 2011, passionnée d'animaux et de nature, j'ai la chance de pouvoir allier mes connaissances en informatique à mes passions. Sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années et les échanges que nous avons avec certains éleveurs professionnels. Je pense en particulier à Michel Audureau, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir.

Poule's Club est en vacances jusqu'au 26 août 2019. Les commentaires seront fermés jusqu'à cette date. Merci de votre compréhension.

  1. Non pas du tout votre réflexion n’est pas bête 🙂 En effet ce tiroir ne rempli pas vraiment sa fonction première, je crois qu’on a tous du se faire la réflexion après le premières utilisation ! Je crois que le nom n’est pas bien trouvé 🙂

  2. Oui, bien sûr, le tiroir fait office de fond de plancher du poulailler mais comme on appelle ça, tiroir à déjections, j’avais imaginé que le nettoyage serait facilité… Qu’il suffirait d’enlever le tiroir et que les déjections s’y trouveraient.. sauf qu’à part la paille qui tombe dedans et qui bloque le tiroir quand on veut l’enlever, je n’y retrouve aucune déjection… D’où ma bête question

  3. Bonjour, j’ai une bête petite question d’ordre pratique. J’ai acheté un poulailler en bois. Il y a une grille dans le fond et un tiroir en-dessous pour récupérer les déjections. Je m’y prends peut-être mal mais je mets une bonne couche de paille dans le fond sur la grille donc les déjections ne tombent jamais dans le tiroir, lequel finalement ne sert à rien…. je me demande donc si je fais bien….
    Merci

  4. Bonjour Florence, merci de ces nouvelles 🙂 Il y a un système de sécurité qui évite en effet les messages trop longs considérés comme du spam.C’est super si cela se passe bien avec la petit nouvelle 🙂 J’ai lu dans ton autre message que tu avais aussi un chien maintenant. Eh bien tout ce petit monde demande de l’attention, et je sais de quoi je parle avec mes 3 vieux loulous dont ma plus âgée qui a eu 16 ans cet été et qui ma foi se porte plutôt pas mal depuis son AVC de 2016… Elle est aveugle, n’entend presque plus mais elle est toujours là… par contre elle demande une présence 24h sur 24h 🙂 Quant à mes poulettes et coqs j’ai toujours un groupe de 6 de mes anciens, donc que des petits vieux chez moi 🙂

  5. Bonjour Isabelle, je viens encore d’essayer de te parler mais mon commentaire était trop long et vient d’être annulé. Cela fait plusieurs fois que je tente de t’écrire. Parfois cela ne passe pas d’autres fois je ne réussis même pas à commencer. Je voulais pourtant te donner des nouvelles de nous et surtout de ma Chouquette (voir p 9 du livre « Régler les problèmes de ponte chez ses poules pondeuses » d’Isabelle !).Chouquette a une nouvelle copine depuis quelques mois : Chantillie car elle est toute blanche. Chouquette faisait sa chef mais maintenant elle accepte bien la nouvelle venue même si elle montre encore qui commande à la maison ! Je n’en écris pas plus, juste pour voir si cela fonctionne… Je reviendrai. Au plaisir de te lire. Florence L.

Bouton retour en haut de la page