Accueil » Questions fréquentes sur les poules » Quelle taille de poulailler pour 3 ou 4 poules ?
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (9 avis - Note : 4,22 sur 5)
Loading...

Quelle taille de poulailler pour 3 ou 4 poules ?

poulailler-4-poulesLe poulailler idéal pour 3 ou 4 poules

Les dimensions du poulailler sont importantes à prendre en compte pour assurer à vos poules un confort optimum. Il peut toujours être trop grand mais jamais trop petit. Si cela était  le cas, vous prenez le risque de créer stress, maladies,  problèmes de picages entre poules, parasites

Par poulailler, on entend l’endroit de vie où les poules dorment et pondent. S’il est suffisamment grand et à hauteur d’homme, on peut aussi y installer un coin repas avec eau et nourriture sauf s’il s’agit d’un modèle courant type poulailler du commerce, en général destiné aux éleveurs familiaux. Dans ce cas, le coin repas se trouve obligatoirement à l’extérieur, idéalement sous un abri.

Suivant l’aménagement prévu par le fabricant, ce type de poulailler est en général équipé de un ou deux perchoirs.

En plus de ce logement, il faudra prévoir un parcours suffisamment spacieux, calculé également en fonction du nombre de sujets accueillis. Les enclos attenants vendus avec certains modèles ne seront jamais suffisants pour le bien-être de vos poules. Ils doivent juste servir en appoint et être ouverts sur un enclos grillagé.

Pour ne pas vous tromper sur la taille de votre poulailler, voici quelques conseils de base issus de l’expérience d’éleveurs familiaux ou professionnels.

La surface du poulailler en m2 et en cm

Dans son dernier livre Petite encyclopédie de la poule et du poulailler, Michel Audureau préconise une surface de 1/2 m2 par volaille en surface au sol poulailler-toit-ouvrantdans la partie habitation. On peut envisager de rajouter une poule supplémentaire. On peut donc estimer qu’un poulailler de 1, 5 m2 suffit pour 3 ou 4 poules.  Un poulailler de ce type qu’on trouve un peu partout en animalerie ou sur Internet fait donc très bien l’affaire › poulailler 4-6 poules cliquer ici.

Les dimensions exactes de ce type de poulailler sont : 150 cm (L) x 100 cm (P) x 96 cm (H).

ATTENTION : On parle bien ici de la partie habitable. Si vous optez pour un poulailler avec enclos d’appoint attenant, attention aux dimensions citées. Vous devez tenir compte de celles du poulailler en bois et non de celles comprenant la partie grillagée.

Il existe de nombreux autres modèles répondant à ces critèresvoir d’autres modèles de poulaillers cliquer ici

Quel budget prévoir pour l’achat de ce type de poulailler ?

Il faut compter entre 150 € et 200 € pour un poulailler de cette taille. En dessous il faut faire attention à la qualité des matériaux employés (le bois doit être suffisamment épais) et à la conception du poulailler. Par exemple si le toit s’ouvre pour le nettoyage c’est un réel avantage !

Les erreurs à ne pas commettre en achetant votre poulailler

  • Prévoir trop petit : comme cela est indiqué en haut de page, vous risquez de nombreux problèmes qui s’installeront au fil des semaines ou des poulailler-avec-grillagemois. Si cela devait devenir le cas, n’hésitez pas à prévoir un deuxième poulailler, vous n’en aurez que des avantages. Lire notre article › tous les avantages d’un deuxième poulailler, cliquer ici.
  • Oublier quelques fonctions utiles : comme un toit ouvrant pour le nettoyage si le poulailler n’est pas en hauteur. Lorsqu’il l’est ce n’est pas indispensable.
  • Omettre l’évolution de votre petit élevage : vous allez peut-être commencer avec 2 ou 3 poules et continuer à en accueillir l’année suivante. Dans ce cas il faut le prévoir lors de l’achat de votre poulailler.
  • Mettre de côté l’aspect nettoyage : lors de l’achat de notre premier poulailler, nous n’avions pas du tout pensé à l’aspect nettoyage. Jusqu’à présent nous utilisions deux anciennes soues à cochons, donc des locaux à hauteur d’hommes, ce qui est idéal pour l’entretien. Notre premier poulailler en bois a été acheté sur Internet. Or, le toit de ce poulailler ne s’ouvre pas, et la petite porte derrière est trop petite pour avoir accès facilement à l’intérieur… pour couronner le tout, rien ne prévoit le blocage de l’ouverture des pondoirs. Il fallait donc les maintenir ouverts nous-mêmes… Vous l’avez compris, cet aspect est important. Car tous les jours il est préférable d’ôter les fientes et la litière souillée. Cela représente un peu de temps et doit être réalisé dans les meilleures conditions possibles.

Nos conseils pour bien choisir le poulailler

Surtout pas trop petit, mais trop grand c’est possible.

Facile à entretenir

Le bois doit être suffisamment épais : minimum 1,2 cm

Il doit être surélevé du sol avec idéalement 4 pieds ; à hauteur d’homme c’est encore mieux vous éviterez ainsi trop d’humidité.

Suffisamment sécurisé contre les prédateurs : tous les systèmes de fermetures doivent être solides, si ce n’est pas le cas, il ne faut pas hésiter à les changer ou même en rajouter.

Pour aller plus loin

• Des modèles de poulaillers › poulaillers de 2 à 15 poules

• Conseils Poule’s Club › Bien choisir son poulailler, cliquer ici

• Un grand poulailler › Grand poulailler pour accueillir jusqu’à 12 poules, cliquer ici

• Construire son poulailler soi-même › 12 modèles à réaliser soi-même, cliquer ici

Poule’s Club participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr

À propos Poule's Club

Éleveuse familiale de poules depuis 2011, passionnée d'animaux et de nature, j'ai la chance de pouvoir allier mes connaissances en informatique à mes passions. Sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années et les échanges que nous avons avec certains éleveurs professionnels. Je pense en particulier à Michel Audureau, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir.

10 commentaires

  1. Bonjour,

    Je souhaite me lancer dans les poules et souhaite en acquérir 2 pour obtenir des œufs frais et bio.
    J’ai parcouru différents sites et regarde les poulailler d’occasion pour baisser le coût d’achat.
    J’ai trouvé une annonce de ce poulailler à 100€ (dit état neuf) avec 2 poules pondeuses :
    http://www.lepoulaillerdenicolas.fr/mes-poulailler/cabanacocotte-tout-bois-%C3%A0-partir-de-2-jusqu-%C3%A0-3-poules

    Que pensez-vous de cette affaire et est-ce bien une taille suffisante pour 2 poules ?

    Merci d’avance,
    Manch Punk

    • Bonjour, oui ce poulailler est suffisant pour deux poules.

      • Merci pour votre réponse rapide. Je vais essayer de faire affaire alors 😉

        • Bonjour,
          J’ai donc acheté ce poulailler. Maintenant je regarder pour faire un enclos pour qu’elle puisse se balader car mon jardin n’étant pas clôturé, je ne pourrai les laisser en liberté dedans.
          Je pensais faire un enclos bois grillagé de 2m de haut avec porte et toit en filet ou grillage.
          J’ai réfléchis et pour positionner le poulailler à l’ombre l’après-midi et à l’abri des vents dominants, je ne peux faire qu’un enclos entre mon cabanon de jardin et ma terrasse de 5x3m, ce qui fait 15m².
          Sinon, je pourrais le positionner sur le côté de ma maison côté rue ou plus au fond du jardin pour le faire plus grand (25/30m²) mais il sera moins abrité du vent et un peu plus au soleil.
          Est-ce qu’en prenant des races de poules plus petites, ce problème de place serait atténué ?
          Sachant que le but 1er est d’avoir des œufs, ne seront-ils pas plus petits ?
          Merci d’avance de vos conseils.
          Manch Punk

          • Bonjour, il faut compter 20 m2 d’enclos herbeux par poule. Les petites demandent un peu moins d’espace c’est vrai mais il faut au moins 10/15 m2 par poule. L’idéal serait que cet enclos soit ouvert sur le jardin. Sinon, vous risquez d’avoir à plus ou moins long terme des problèmes liés à la promiscuité : picages, maladies etc. Tout se passera bien la première année mais ensuite les ennuis risquent de commencer.
            Oui les œufs des races naines sont plus petits. De plus, elles pondent en général beaucoup moins.

          • C’est bien ce que je craignais, c’est trop petit, il faut que je revois ma copie.
            Oublions les races naines alors.
            Le problème d’ouvrir sur le jardin est q’uil n’est pas clôturé (juste des haies mais avec des passages sous les arbustes) et que je suis au milieu d’un lotissement donc j’ai peur qu’elles puissent s’échapper, voir se faire écraser car la rue est juste derrière les haies.

          • Ou alors je met un grillage pas très haut aux pieds de mes haies mais faut que je fasse le tour du terrain…

          • Oui je pense que c’est la meilleure solution. Ainsi elles auront un bel espace sécurisé 🙂

  2. Bonjour, nous vivons, mes poules (2) et moi dans le département des Landes et on nous oblige à renfermer nos poules pour les protéger de la grippe aviaire. Avez-vous un avis sur ce fléau ?
    L’année dernière (en mai 2016) on a imposé aux éleveurs de la région à un vide sanitaire de 4 semaines et aux particuliers le confinement des poules. De ce fait j’ai apposé un filet sur l’enclos de mes poules (l’espace c’est trouvé réduit). Elles ont été libérées quelques semaines plus tard et elles ont appréciées de pouvoir retrouver leur liberté. Cela me brisait le coeur de na pas pouvoir leur offrir tout l’espace où elles gambadent habituellement.
    Le problème a été soit disant été résolu et voilà que de nouveau il réapparait. Les oiseaux migrateurs ne quittent plus nos régions comme auparavant, est-ce bien eux qui nous amènent cette maladie ?
    Aujourd’hui, je ne sais plus quoi penser et faire. J’ai voulu avoir des poules parce que cela réduit les déchets et puis j’ai ce qu’il faut comme espace et alimenter convenablement des poules. Je me suis attachée à mes deux poulettes qui me le rendent bien. Le poulailler est placé juste à côté de mon jardin potager et ainsi elles profitent de moi (lorsque je jardine !) et de tout ce que je tire du jardin potager. Mais maintenant avec tout ces ennuis de grippe aviaire, je me demande si je ne vais pas arrêter mon tout petit élevage.
    Vous ne pouvez pas forcément m’aider, mais cela fait du bien de dire son ral le bol, car encore une fois on nous enlève un peu de nos libertés. On ne peut même plus élever des volailles ou autres volatiles chez soi en toute tranquillité.
    Merci à vous. Cordialement.

    • Bonjour, je comprends votre désarroi. D’autant que finalement, des mesures sont prises, mais on ne sait pas si réellement elles servent à quelque chose dans les élevages familiaux comme le votre. Et effectivement on ne sait pas non plus si ce sont réellement les oiseaux migrateurs qui apportent la maladie… La maladie va passer comme à chaque fois. Je crois qu’il faut malheureusement faire avec en essayant de limiter au mieux les risques.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*