Accueil » Les races de poules naines ou poules d’ornement » La poule Burma ou naine de Burma, Bantam de Birmanie

La poule Burma ou naine de Burma, Bantam de Birmanie

Présentation de la Poule Burma par  Xavier Commault (www.petitesplumes.fr), éleveur passionné de la race en Bretagne près de Quimper. Pour en savoir plus sur Xavier, lire l’article concernant  son élevage en cliquant ICI

Après avoir eu le coup de foudre pour cette race, j’ai voulu participer à son élevage. Mes premiers sujets obtenus, je me suis mis en quête d’information sur cette race si rare et mystérieuse.  J’avais deux pistes : l’Angleterre et la Hollande… Voici le résultat de mes recherches.

Poules Burma différents coloris

Origine de la poule Burma

L’histoire de la Burma a commencé dans les années 1880, quand un officier de l’armée Britannique en poste en Birmanie, l’importa en Ecosse. Mais le climat Jolie petite poule Burman’étant pas favorable à ces poules venues d’Asie, elles disparurent presque toutes. Le dernier coq survivant est allé chez un grand éleveur de poules naines, William Entwisle, qui se mit à le faire reproduire avec des poules Sultanes (obtenues du croisement de Sultan, Sabelpoot et Padoue). C’est ainsi que sont nés les ancêtres des poules Burma de « lignée Britannique ». Cette race n’ayant pas eu beaucoup de succès, elle a bien failli disparaître… Seuls les Britanniques soutiennent d’avoir encore des Burmas descendantes des premiers sujets importés en Ecosse ; elle n’existe qu’en blanc. Mais leurs sujets actuels, sont assez différents des Burmas d’Europe continentale en particulier avec la présence de crête simple chez la Britannique, alors que l’Hollandaise présente une crête en V. La Burma Hollandaise est barbue.

De leur coté, deux éleveurs Hollandais ont voulu recréer leur version de la Burma. C’est alors que Hans Ringnalda et Aad Rijs, se sont lancés dans cette création. Ils ont travaillé en parallèle chacun leur souche. A partir de Pékin, de Chabo, de Barbu d’Uccle et de Crève Cœurs, A. Rijs s’orienta vers la Burma noire. Tandis que H. Ringnalda composa sa version à partir de Pékin, de Chabo, de Faverole et de Sultane.

Couple BurmaIl créa ainsi la Burma blanche mais aussi en kaki, fauve, bleu, bronze, dun et quelques autres coloris…  Il aura fallu 14 générations à A. Rijs pour arriver à ses fins. Il a pu faire homologuer cette race en Hollande, en variété noire. Compte tenu de leurs origines respectives, des différences existent entre les souches de ces deux éleveurs, par exemple : la huppe des sujets de A. Rijs est moins fournie que chez les sujets de H. Ringnalda et le 5ème doigt réapparait parfois chez les sujets de H. Ringnalda… Les sujets que nous travaillons en France proviennent de chez H. Ringalda. C’est grâce à une véritable chaine de passionnés que des sujets ont pu subsister en France, alors que dans les autres pays, la race s’est éteinte.

La Burma que l’on connait actuellement sur le continent Européen est née dans les années 90.  Vers 2007, ces deux éleveurs ont vendu leurs cheptels un peu partout en Europe, mais hélas très peu d’éleveurs l’on maintenue. C’est maintenant une race « confidentielle ».

La race n’est pas encore reconnue en France ; elle l’est en Hollande, Belgique, Danemark… La Burma s’appelle aussi, naine de Burma, Burma naine, Bantam de Birmanie…

Caractéristiques physiques de la Burma

Le poids du coq Burma se situe autour de 750/900 g et le poids de la poule d’environ 600/700 g.
La taille de la bague est de 15 mm pour le coq et de 13 mm pour la poule.

Jolie poule Burma blancheCaractère de la Burma

Son caractère calme et confiant, très familière, en fait une poule extrêmement attachante. Son allure trapue, ses courtes pattes emplumées, sa barbe et sa huppe ample lui donnent une démarche inimitable !

La Burma préférera un poulailler couvert, compte tenu de ses pattes plumées, qui devront rester au sec.

Avec l’aide de quelques éleveurs passionnés, je participe maintenant à l’élevage de la Burma. Compte tenu du peu de sujets qu’il reste, la reproduction est devenue problématique. La ponte est très faible,  peu d’œufs sont fécondés, peu de petits arrivent à naitre et à survivre. Sans parler de la sélection
qu’il faut quand même garder à l’esprit. Donc pour le moment, il n’y a pas de disponibilité,  nous sommes en cours de reconstitution d’un cheptel suffisant.

Nous espérons tous qu’elle ne disparaisse pas !

L’élevage de Xavier se situe à Plouhinec  en Bretagne –  Finistère Sud

Site Internet :  www.petitesplumes.fr

©  Xavier Commault pour Poule’s Club

Une vidéo sur des coqs Burma :

10 commentaires

  1. Bonjour
    je recherche des oeufs fécondés de burma en vendez vous?si oui à quel prix svp
    Cdlt
    Laetitia

  2. pourriez-vous m/indiquer le non d/un coq nain qui chante peu .

  3. Bonjour,

    J’ai le plaisir d’avoir créé un petit élevage de poules naines avec des poules soies à l’origine.Suite à des échanges j’ai pû créer de magnifiques hybrides.Hélas je ne sais pas sexer la volaille et me retouve avec de nombreux coqs qui,à mon avis,importunent mes poulettes.Je dis bien,à mon avis,car ils sont plus affectueux qu’elles pour moi qui suis masculin et je ne peux absolument pas les sacrifier.Pourriez- vous m’aider à trouver des éleveurs à qui je les donnerais gratuitement.Je vous ferai parvenir,éventuellement des photos de mes volailles…

    • Bonjour, il est difficile de placer des coqs, mais encore plus difficile s’ils sont un mélange de races. Je vous encourage à mettre une annonce sur le bon coin, vous pourrez sélectionner les futurs éleveurs qui les accueilleront.

  4. Bonsoir,
    Nous sommes actuellement en train de préparer un coin dans notre jardin pour accueillir nos premières poules. Nous prévoyons d’en avoir 3.
    Voilà, le probleme c’est que mon mari et moi ne sommes pas d’accord sur la race. Moi je voudrai des Bantam de Pékin car à ce que j’ai pu lire, elles sont attachantes. Mais mon mari, lui, voudrait des poules rousses pour avoir des gros oeufs, sachant que moi je n’aime pas les oeufs.
    Est il envisageable que nous ayons 2 poules Bantam de Pékin et 1 grosse poule rousse ? La cohabitation est/-elle possible ?
    Merci pour vos réponses.
    Bonne soirée !

    • Bonjour, il est difficile de vous répondre car on ne sait jamais trop à l’avance comment cela va se passer entre les grandes et les petites. Chez Poule’s Club nous avons fini par séparer les petites des grandes mais cela dépend des sujets, de leur caractère, de leur environnement… aussi cela peut très bien se passer… ou pas. Dans tous les cas je vous encourage à accueillir tous vos sujets en même temps et à ne pas échelonner leur arrivée pour faire en sorte que tout se passe au mieux :).


      Découvrez notre nouvelle boutique en ligne. Des guides numériques pour vous aider et vous accompagner dans votre élevage familial de poules ›  CLIQUEZ ICI

  5. bonjour, je suis à la recherche d’éleveurs de poule sultane en France.

    j’ai un ami Belge qui travaille dans le Zoo Planckendael et là ils ont que deux spécimens mâles,

    il voudrait changer ça.

    le club d’oiseaux du Portugal m’a dit qu’en France il y a quelques éleveurs de la poule sultane.

    un grand merci d’avance,Rosemonde

    • Bonjour Rosemonde, voici quelques adresses issues du site Volailles poultry ici, mais sans certitude que les personnes citées élèvent encore cette race qui à l’air difficile à reproduire. Malheureusement il n’ y a aucun téléphone ni mail de mentionné, mais vous les trouverez peut-être dans les pages blanches ou jaunes :

      ANDRIEUX Jean-Claude, Villemercier, 24380 ST BARTHÉLÉMY DE BUSSIÉRE
      BLANC David, 21 rue de l’église, 17870 Breuil-Magné. Tél : 06 20 43 58 87
      BRIDARD Bernard, 9 rue de Dampierre, 78690 LES ESSART LE ROI
      DONO Michel, 8 rue en Seille, 57590 AJONCOURT
      DUSEPULCHRE André, rue des Liserons, 60, B 6030 GOUTROUX
      SOULAT Marie-Reine, 21150 GRÉSIGNY STE REINE
      WEYNAND Roland, 17 rue de la Gare, 57970 KOENIGSMAKER
      ZUMSTEEG Vincent, 26 rue Principale, 67390 BOESENBIESEN

      Source : http://volaillepoultry.pagesperso-orange.fr/adresses.html

      Bonne chance dans votre recherche 🙂

      NOUVEAU GUIDE POULE’S CLUB : Améliorer la ponte de ses poules pondeuses – Un Guide complet pour éviter des erreurs et mettre en place des solutions adaptées POUR EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*