LES ARTICLES À NE PAS MANQUER !
Accueil » Élever des poules » Le poulailler, le choisir, l’installer

Le poulailler, le choisir, l’installer

Joli poulailler gris

Joli poulailler gris

Comment bien choisir son poulailler 

Vos premières poules ne sont pas encore arrivées, que déjà vous devez penser à l’élément essentiel de leur future vie chez vous : le poulailler. Vos poules y passeront une partie de leur temps, leurs nuits bien sûr, mais aussi la ponte et peut-être la couvaison. Autant dire que cette partie essentielle de leur habitat doit être bien étudiée. Que vous l’achetiez ou le construisiez vous même, le poulailler doit être choisi en fonction de votre vision de votre futur élevage et à fortiori du nombre de sujets élevés envisagé. Attention aux poulaillers pas chers bien souvent de qualité médiocre et dangereux au niveau de la sécurité. Avant de choisir votre poulailler sur Internet, lisez toujours les commentaires clients. Le poulailler doit être installé dans un enclos suffisamment grand pour que vos poules aient accès à différentes ressources alimentaires.

Quelle taille choisir pour votre poulailler ?

Comme nous venons de le mentionner, c’est le nombre de poules à y vivre qui va déterminer la taille de votre futur poulailler. Si comme nous vous possédez déjà des installations prêtes à utiliser, la question ne se pose pas, vous ferez en sorte de les adapter à votre projet.

Par contre si vous démarrez ce projet en ayant tout à installer vous devez prévoir la taille du poulailler. Pour 3 à 4 poules on préconise environ 2 m2 au sol. Si vous vous en tenez définitivement à ce nombre,  votre poulailler n’a pas besoin d’être très grand. Sachez cependant, que rares sont ceux qui s’arrêtent au nombre de poules initialement prévu ! Aussi, pensez-y avant de vous arrêter sur un modèle précis.

Les premières tailles de poulaillers vendus en Kit font à peu près 2 m2, vous ne pourrez pas accueillir plus de 5 poules dans ce type de construction. D’ailleurs, soyez prudents, bien souvent le nombre de poules préconisé pour une surface donnée est exagéré.

Quel matériau ?

L’idéal, est si cela est possible de réhabiliter un local déjà existant en pierres ou en ciment. Mais le plus souvent les poulaillers sont maintenant en bois.

Le bois à un avantage, celui d’être esthétique mais il a malheureusement aussi quelques contraintes :

- Il est indispensable de le traiter régulièrement pour le protéger de préférence avec un  produits non nocif comme l’huile de lin ou autre vernis bio.

- Il est plus fragile et sa durée de vie est plus limitée dans le temps

- Il attire plus facilement certains acariens comme les poux rouges, véritables plaies pour les poules.

Si vous construisez vous même votre poulailler, une structure en mélange de ciment

pour la base et de bois pour les montants est envisageable. ATTENTION, n’utilisez surtout pas la tôle qui sous l’effet de la chaleur peut transformer votre poulailler en véritable étuve. (Recommandation de Michel Audureau, « J’élèverais bien des poules« )

Quel type de poulailler, comment bien choisir  ?

Vous avez dans le commerce et sur Internet un grand choix de poulaillers de toute forme. Certains sont posés au sol, d’autres sont en hauteur (ceci est d’ailleurs très pratique pour le nettoyage) avec ou sans grillage fourni… le choix est très vaste. On retrouve souvent les mêmes modèles selon les enseigne visitées.

Voici les éléments importants à prendre en compte pour ne pas vous tromper dans l’achat de votre premier poulailler :

- Comparez l’épaisseur des lattes de bois. Idéalement le minimum est de 1,2 cm,

moins, cela veut dire que le poulailler est extrêmement fragile et certainement froid en hiver.

- Vérifiez l’accès pour le nettoyage. Rien de plus désagréable que d’avoir à se plier en quatre pour accéder à l’intérieur afin de changer la litière sale. Si le toit s’ouvre c’est le top. Sinon les tiroirs et autres accessoires sont amovibles.

- Vérifiez la présence de pieds pour surélever le poulailler.  Afin de laisser passer l’air et éviter l’humidité que les poules détestent par dessus tout, la présence de pieds est indispensable.

 Vérifiez la solidité de la planche du dessous du poulailler (le sol) et renforcez la si besoin avec une plaque de fer. En effet, beaucoup de prédateurs tentent une intrusion par le dessous et une planche peu épaisse ne sera pas efficace pour les empêcher de s’introduire.

- Vérifiez la solidité du toit et la présence d’un revêtement hydrofuge sur le  

Petit poulailler

Pour voir plus de poulaillers cliquez ici

dessus. Le toit est bien souvent la partie la plus fragile du poulailler.

- La porte ou plutôt la trappe doit être solide et bien hermétique. Elle ne doit pas pouvoir être ouverte facilement par un prédateur. Il est indispensable de renforcer le système de fermeture si cela est le cas en rajoutant un crochet de fermeture à la trappe s’il le faut.

ATTENTION AUX PRÉDATEURS  : Quel que soit le modèle choisi, une fois monté par vos soins, vérifiez bien qu’il ne subsiste plus toute possibilité d’intrusion par un prédateur : par le toit, le dessous ou même par une fenêtre ou un trou d’aération. Comme le rappelle Michel Audureau dans son excellent livre : « J’élèverais bien des poules« , une belette peut se faufiler dans un trou de la taille d’une pièce de 2 € et décimer vos poules en quelques minutes. Aussi posez un morceau de grillage très épais sur ces petits trous éventuels d’aération, c’est ce que nous avons fait sur le petit poulailler en bois qui nous sert d’infirmerie ou de lieu de couvaison.

Les accessoires du poulailler

Le poulailler doit être composé des éléments suivants :

- pondoirs

- perchoirs

- échelle d’accès

Les pondoirs et les perchoirs doivent être en quantité suffisante pour le nombre de poules accueillies. Ils doivent être faciles d’accès pour le nettoyage.

Les perchoirs selon Michel Audureau, doivent respecter certaines côtes : de préférence rectangulaires ils doivent être d’environ 4cm de largeur. L’espacement entre les barres d’environ 10 cm.

L’orientation du poulailler

Idéalement le poulailler doit être orienté ouverture au sud afin de gagner un peu de luminosité. Le principal est de tenir compte des vents dominants et de ne pas y orienter l’ouverture. Le plus souvent l’ouverture du poulailler est orientée au sud ou à l’est.

Les autres équipements à prévoir

En complément du poulailler et pour accueillir vos poules dans les meilleures conditions vous devrez également prévoir ces accessoires  indispensables :

- mangeoires pour la nourriture

- abreuvoirs pour l’eau

Nos conseils pour bien choisir les abreuvoirs et mangeoires de vos poules : accessoires pour les poules

Pour réussir votre élevage familial de poules et ne pas vous tromper, nous vous invitons à découvrir le Guide complet Poule’s Club rempli de conseils et d’expérience partagés avec des éleveurs confirmés. Téléchargez  gratuitement un extrait du Guide pour en découvrir l’introduction et le sommaire : CLIQUEZ ICI 

Conclusion

Vous l’avez compris le choix du poulailler est une étape importante à ne pas négliger et sur laquelle il mérite de s’attarder.

Vous pouvez également si vous le souhaitez construire votre poulailler vous-même ! Un éleveur réputé a rédigé un livre de grande qualité sur le sujet dont vous trouverez le détail sur cette page : Construire un poulailler

© Isabelle pour Poule’s Club

INFORMATION PRODUIT : Pour voir plus de poulaillers, cliquez ici

Les poules de Poule's Club partagez-vous aimez

À propos de Poule's Club

Passionnée d'animaux et de nature, j'ai la chance de pouvoir allier mes connaissances en informatique à mes passions. Sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années et les échanges que nous avons avec certains éleveurs professionnels. Je pense en particulier à Michel Audureau, qui a eu la gentillesse de nous transmettre un peu de son savoir. En décembre 2013, sortie du premier Guide Poule's Club : http://poules-club.com/guide-poules-club/

5 Commentaires

  1. que doit on mettre dans le tiroir de déjection en acier galvanisé pour pouvoir l’ouvrir et le nettoyer facilement car j’ai mis de la paille mais se n’es pas facile de l’ouvrir et de le nettoyer (poulailler acheté à monter)
    merci de me répondre rapidement

  2. je voudrais si possible des documents relatifs à l’élévage des poules pour mieux m’informer

  3. j’aime beaucoup le poulailler Caumont de Chemin des poulaillers que vous donnez en exemple :)

Écrivez un commentaire

Votre adresse Email ne sera pas publiée.Les champs marqués sont obligatoires *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>