Cot Cot ! Poule's Club est en vacances du 1er au 31 août. Pendant cette période les commentaires seront désactivés. 

Le service client sera assuré par e-mail : service-clients@poules-club.com

Bonnes vacances à tous et rendez-vous le 1er septembre.

Le poulailler

Le poulailler Eglu Go Up de Chez Omlet en test chez Poule’s Club

poulailler-eglu-go-up1Habituée et attachée aux poulaillers traditionnels en bois, je n’imaginais pas voir un jour un poulailler entièrement en plastique dans mon jardin. Quand l’Entreprise Anglaise Omlet m’a contactée pour tester un de leur poulailler, j’avoue avoir d’abord été assez réticente, mais quand Mathieu m’a énuméré tous les avantages du poulailler Eglo Go Up, j’ai vraiment eu envie d’aller plus loin et de les découvrir par moi-même. J’avais justement un petit poulailler en bois très mal conçu (surtout au niveau du nettoyage), que je désirais changer. Mon petit groupe de poules naines allait donc déménager et bénéficier de ce nouvel abri design et fonctionnel. Pour rester dans l’ambiance nature qui correspond bien à notre environnement campagne, je l’ai choisi gris et vert. Le modèle existe également en violet. Je l’ai choisi sur pieds pour la hauteur, et avec enclos pour voir. À noter : Le même modèle Eglu est disponible sans roues.

C’est Even, Scarlett et Sweety qui auront l’honneur de loger dans ce beau poulailler. Ma première impression en déballant les différentes pièces dupoulailler-eglu-montage28 poulailler a été très positive. On voit tout de suite que la qualité du plastique est irréprochable et apte à supporter les écarts de températures sans jamais se modifier. Mathieu m’a confié que les premiers Eglu Go assemblés et mis en place il y a 12 ans (en 2016), ont résisté sans problème aux années passées, ce qui ne m’étonne pas compte tenu de la solidité du matériau employé. Quant à la couleur verte, elle est superbe, et elle aussi doit durer dans le temps.

Une fois le poulailler reçu, il a fallu procéder au montage qui s’est révélé un petit peu fastidieux pour nous car pour l’instant, les notices sont en anglais. Une version française est prévue bientôt.

En attendant, vous trouverez sur le blog des indications et recommandations utiles qui vous aideront et vous éviteront d’y passer plus de temps que nécessaire › Informations utiles pour le montage du poulailler

EN VIDÉO LE COUCHER DE NOS POULETTES DANS LEUR POULAILLER EGLU :

Les avantages du poulailler Eglu Go Up

1/ Le nettoyage

Outre le fait qu’il doit être confortable pour nos poulettes, le  nettoyage est à mes yeux, le point le plus important dans le choix de son poulailler. Comme vous le savez, pour garder des poules en bonne santé et un poulailler sain,  il est préférable d’enlever les fientes tous les jours et de procéder à un nettoyage complet régulièrement. Avec un poulailler en bois, cela peut s’avérer compliqué. Quand on procède à un grand lessivage de l’intérieur, il faut quelquefois un certain temps avant que le tout ne soit complètement sec. Avec un revêtement en plastique comme sur le Eglu Go, tout devient plus facile. On peut même envisager de le nettoyer au jet d’eau en 2 minutes. Au quotidien, une simple éponge suffit si on le souhaite.

Les perchoirs et le pondoir étant situés au-dessus d’un plateau à déjections coulissant, les fientes passent à travers les lattes pour atterrir sur le plateau. Ainsi, il suffit de retirer  le plateau pour le vider, c’est pourquoi le poulailler Eglu est conçu pour être utilisé sans litière. On peut composter les fientes dans un coin du jardin et les mélanger à de la matière sèche ( herbe, feuilles, cartons) pour les utiliser comme engrais. Sur le plateau, un endroit est prévu pour la ponte. Sur cette photo j’ai retiré toute la paille que nous avions mise pour ne laisser que l’emplacement prévu des œufs. On y voit bien aussi les différents perchoirs  :

oeufs-poulailler

On peut aussi mettre de la litière : copeaux, paille etc. C’est ce que nous faisons, par habitude. Tous les matins, je retire les fientes en deux secondes en ouvrant le panneau arrière. On le voit sur la vidéo au moment du coucher de nos poulettes.

On peut en un tour de main retirer les perchoirs pour les nettoyer et les passer sous l’eau, ou les brosser ce qui n’est pas le cas des perchoirs en bois.

2/ Pas de coins, d’angles ou de fentes, dans lesquels peuvent se fixer les poux rouges

Les poux rouges, parasites les plus redoutés des éleveurs professionnels et familiaux, n’aimeront pas le poulailler Eglu ! Dépourvus de coins et de fentes, ils ne pourront pas s’y cacher pour venir se nourrir du sang de vos poules la nuit. Les poux rouges sont dangereux pour la santé de vos poules. À long terme, ils les anémient, et si rien n’est fait pour s’en débarrasser, elles en meurent. Se débarrasser des poux rouges est un véritable combat qui peut durer des mois, voire des années. Le problème des poulaillers en bois, est qu’ils offrent aux poux rouges, un lieu idéal pour s’installer et se développer, sans que vous ne vous en rendiez compte, ceci avant des mois quelquefois. Les recoins, les interstices, les fentes sont leurs lieux privilégiés. Une fois que vous vous en êtes aperçus, c’est déjà qu’ils sont des milliers à venir attaquer vos poules la nuit. Avec ce poulailler en plastique, les poux rouges n’ont pas la possibilité de se cacher, ce type d’habitat ne leur convient pas.

3/ Fini la lasure, l’entretien annuel

Fini la lasure annuelle qui revient trop vite !  Le bois demande un entretien régulier sinon on réduit encore plus vite sa durée de vie. En général on le protège avec une nouvelle lasure en début de saison. Si on souhaite une lasure de qualité, de préférence bio pour éviter à nos poules des émanations potentiellement dangereuses, il faut y mettre le prix. Avec L’Eglu, il est donc possible de faire des économies sur le prix de la lasure annuelle, et des économies de temps.

4/ Fonctionnel

En hauteur

Le modèle Eglu Go Up est en hauteur et sur roulettes ce qui facile encore plus son accès pour le nettoyage et surtout correspond mieux au comportement naturel des poules qui aiment dormir en hauteur pour leur sécurité. Le dessous devient alors accessible et se transforme en abri pour les protéger de la pluie. Attention le modèle de base (Eglu Go) n’est pas en hauteur et se pose au sol. Dès le deuxième soir, nos poulettes ont délaissé leur poulailler en bois pour intégrer seules leur nouveau logement.

Une isolation performante en été comme en hiver

Je n’ai pas assez de recul pour vérifier ce point, mais le fabricant Omlet explique que L’Eglu Go a été spécialement conçu pour que les poules y soient bien au chaud en hiver et au frais en été. En hiver, son système unique d’isolation à double paroi fonctionne de la même manière qu’un double vitrage en emprisonnant une poche d’air, ce qui permet d’isoler l’habitat très efficacement. En été, les poules sont au frais grâce à un système de ventilation qui évite que l’air ne souffle directement sur les perchoirs, tout en circulant à l’intérieur de l’Eglu. Bien sûr, que ce soit un poulailler en bois ou en plastique, on évite toujours de l’installer en plein soleil. On privilégie un emplacement à l’abri d’un arbre ou d’un bâtiment.

Une porte d’entrée innovante, sans loquet

Je trouve le système de porte assez génial : grâce à la poignée située sur le dessus de l’Eglu, il est possible d’ouvrir ou fermer la porte et la verrouiller ou la déverrouiller en un seul mouvement naturel. Plus de loquet ou verrou qu’un renard risque d’arracher. Le point négatif pourrait être qu’il n’est pas envisageable de poser une ouverture automatique sur ce type de porte si on le souhaite. Mais la sécurité est tellement importante que cela devient secondaire. Les poulettes accèdent à la porte grâce à une échelle qu’Even et Sweety n’empruntent pas, seule Scarlett y monte… en prenant son temps !  À voir sur la vidéo. Jusqu’à présent, j’étais plutôt habituée aux rampes. L’échelle est originale, même si elle me semble un peu trop abrupte pour les naines.

poulailler-eglu-montage26Mobile

Avec son option roues, L’ Eglu Go UP est déplaçable. Même si certaines personnes préfèrent garder leur poulailler au même endroit, ce qui est notre cas, il est possible que vous souhaitiez le changer de place régulièrement pour permettre à l’herbe de repousser à certains endroits. Grâce aux roues, on peut le déplacer, même avec son enclos. J’ai testé, sur quelques centimètres, c’est donc possible mais certainement plus facile à deux.  Par contre, sans l’enclos grillagé un poulailler de ce type, même plus grand comme l’Eglu Cube, se déplace très facilement seul.  Voit l’article et la vidéo de démonstration sur L’Eglu Cube ici.

Si vous le souhaitez vous pouvez prévoir l’utilisation d’un filet facile à mettre en place pour créer de nouveaux enclos toujours en herbe › filet poules pour créer de nouveaux enclos

5/ Résistant et inattaquable par les fouines ou les renards

J’adore le bois, c’est indéniable mais je regrette aussi sa durée de vie limitée et quelquefois même très limitée malgré le fait qu’il soit entretenu. Comme je l’ai dit un peu plus haut, j’avais auparavant un a priori sur le poulailler entièrement en plastique, que je n’ai plus du tout maintenant que l’Eglu est installé dans mon jardin. J’aime beaucoup son design et sa couleur, il se fond très bien dans son environnement. J’aime également le fait qu’il soit hautement résistant aux intempéries. Une telle qualité de matériau ne bouge pas, cela se voit tout de suite.  Certains poulaillers du commerce au bois très fin et à bas prix durent seulement 2 ans, ce qui n’est pas forcément un bon calcul.  En investissant tout de suite dans un produit de qualité et surtout durable, l’économie est au rendez-vous quand on dépasse les 5 ans. Le poulailler construit soi-même dure aussi plus longtemps mais demande de l’entretien et des vérifications régulières ce qui n’est pas le cas pour un poulailler en plastique.

Enfin et surtout, il est impossible qu’un prédateur puisse s’introduire dans l’Eglu. L’attaque de prédateurs est une de mes frayeurs. J’ai reçu tellement de messages d’éleveurs dont le poulailler en bois a été forcé par un renard ou même une fouine… De par sa robustesse et sa conception, aucun prédateur ne peut s’ introduire dans L’Eglu Go Up. On ne rappellera jamais assez que les fouines sont présentes partout, y compris et surtout en zones semi-urbaines.

Un enclos optionnel  possible

L’enclos optionnel est fabriqué dans un grillage soudé en acier renforcé de très bonne qualité. Le montage a été assez fastidieux car il est en faitclips-enclos2 assemblé avec une quantité impressionnante de petits clips (voir la photo ci-contre). Les interstices entre les panneaux ne semblent pas altérer la solidité de l’ensemble et surtout sa sécurité. J’ai testé, en tirant et en poussant dessus pour voir si un renard ou un chien qui s’acharnerait sur l’enclos, pourrait le désolidariser, et il semblerait que cela soit impossible. Les clips remplissent donc bien leur rôle, renforcés par la solidité des panneaux en acier.

Un système spécial (exclusivité Omlet), empêche les renards de creuser pour passer en dessous. On le voit aussi sur la photo ci contre : le grillage continue au sol et entoure l’enclos. Le renard par instinct creuse au pied des obstacles, il n’aura pas l’idée de creuser plus loin.

Il est possible de rajouter une extension supplémentaire ultérieurement.

Une mangeoire et un abreuvoir sont offerts avec l’enclos et sont clipsables sur les montants. Pour autant, personnellement je ne les trouve pas fonctionnels : l’abreuvoir est trop profond, et les graines peu faciles d’accès avec le cache. Il faut remplir la mangeoire d’une quantité de graines excessive, pour qu’elles soient facilement accessibles par les poules.

Attention, idéalement, l’enclos attenant doit rester ouvert sur une surface clôturée suffisamment importante pour le nombre de poules accueillies. Ceci pour le bien-être de vos poules, mais aussi pour répondre à leurs besoins d’exploration et de ressources naturelles. En répondant à ces besoins, on évite ainsi les problèmes de maladies et de picages dûs à la promiscuité. Pour connaître les besoins des poules en superficie d’enclos, vous pouvez également lire cet article › http://poules-club.com/lenclos-du-poulailler

Capacité d’accueil

Le poulailler Eglu est conçu pour accueillir 3 poules naines. En réalité on peut en loger au moins 4 et certainement 3 grandes poules. Ceci bien sûr si vous leur ouvrez tôt le matin sans les laisser trop longtemps enfermées. Le fait de mettre de la paille à deux endroits distincts ou entièrement sur le plateau, permettrait de créer deux nids pour la ponte.

Pour accéder à la boutique OmletCliquer ici

Pour en savoir plus sur l’Eglu Go

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce modèle ou d’autres modèles de la marque, si vous avez des questions vous pouvez visiter le Site Internet d’Omlet ici › https://www.omlet.fr. Ils sont également joignables très facilement par téléphone.

Conclusion

Je suis ravie qu’Even, Sweety et Scarlett bénéficient d’un si joli poulailler et en plus facile d’entretien. Finalement le plastique a bien des avantages que je ne soupçonnais pas auparavant et je ne regrette pas du tout mon ancien poulailler en bois. L’Eglu fait d’ailleurs sensation dans mon hameau de campagne !

Noter cet article :
[Note moyenne : 2.6]
Tags

Poule's Club

Éleveuse familiale de poules depuis 2011, passionnée d'animaux et de nature, j'ai la chance de pouvoir allier mes connaissances en informatique à mes passions. Sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années et les échanges que nous avons avec certains éleveurs professionnels. Je pense en particulier à Michel Audureau, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir.

Cot Cot qui pourraient vous intéresser aussi

12 Cot Cot sur “Le poulailler Eglu Go Up de Chez Omlet en test chez Poule’s Club”

  1. Bonjour,

    Je me proposais d’acheter ce poulailler comme second poulailler pour isoler des poules malades ou lorsque les poux rouges rendent inhabitable la première cabane (en bois) et de l’installer dans un enclos déjà grillagé. Mais j’habite en Bretagne où nous venons de subir des vents à 130 km/h. Je me pose la question de la résistance de ce genre de structure. Compte tenu du prix j’aimerais me rendre compte visuellement. Il me semble avoir vu quelque part mais je ne retrouve pas où, que ces poulaillers étaient en vente notamment sur Guéméné Pen fao chez je ne sais plus chez quel distributeur. Avez vous des informations à ce sujet?
    Merci d’avance

    1. Bonjour, je vous réponds par mail. Sinon, nous avons subi aussi des vents très forts ce lundi avec chutes d’arbres autour de chez nous mais ce type de poulailler ne bouge pas. Il s’agit d’un plastique très épais et sincèrement, je ne vois pas ce qui pourrait l’ébranler 🙂

  2. Hello,
    Je confirme totalement les infos relatives à ce test. Nous avons acquis un poulailler identique et en sommes enchantés. Nous vivons à 1000m d’altitude et nos deux poules passant l’hiver dehors. Par acquis de conscience, j’avoue que j’ai effectué une petite modification: j’ai pris la précaution de remplir les vides d’air prévu pour isoler là coque du poulailler avec de la laine de verre. Tout ce que vous dites dans le test est totalement véridique. Je recommande également.

  3. Je découvre votre site internet et sans blague, votre test de ce poulailler est très sympa et bien documenté, je profite de cet espace réponse pour demander à vos lecteurs s’ils ont jamais eu l’idée de huiler le bois plutôt que de le vernir ? En effet les peintures et vernis sont des matières « plastique » imperméable a l’air et a l’eau, le bois est vivant et a la propriété de travailler en permanence, ce qui entraîne de micro fissures dans le film de peinture où l’eau se glisse, arrive alors ce qui implacablement doit arriver, le bois pourrit ! Pour avoir testé sur une porte fabrication maison,en pin, laquelle était exposée plein ouest, et prenait la pluie ruisselant de la gouttière cassée tout cela, dans un coin de France où la termite bouffe le moindre bout de bois (même les tuteurs en bambou) et bien cette porte est encore entière et le bois en très bon état après 20 ans ! Le secret ? De l’huile de lin additionnée de 10gr.de borax/litre huile … Il faut y mettre autant d’huile que le bois en accepte « saturation » et remettre une couche chaque année

    1. Bonjour, merci pour votre commentaire et ces informations :). Pour ma part, j’apprécie beaucoup de ne plus avoir à lasurer :). Mais votre témoignage peut aider les inconditionnels du bois.


      NEW RÉGLER LES PROBLÈMES DE PONTE CHEZ SES POULES PONDEUSES

      VERSION PAPIER

      Auteur : Isabelle Goriaux

      le Guide indispensable pour résoudre les problèmes de ponte, baisse ou arrêt complet de la ponte. Des conseils judicieux et sensés respectant le rythme de ses poules.

      En savoir plus › cliquer ici

  4. Désolé d’avoir à vous dire ça, mais ça sent le publi-reportage à plein nez, d’autant que vous reprenez mot à mot les tics des rédacteurs publicitaires : répétition lassante (= bourrage de crâne) de la marque et du modèle, « spécialement conçu pour … », « son système unique … ».
    C’est dommage, mais comme d’habitude les marchands s’immiscent partout et gâchent tout…
    Ca me désole parce que je trouvais votre site sympathique, mais là votre crédibilité en prend un coup. Je veux croire à un excès de naïveté de votre part, et vous conserve ma sympathie, en attendant de voir la suite.
    Bon courage

    1. Bonjour, il est bien mentionné dans l’article qu’Omlet m’a demandé de tester leur poulailler. Il est donc évident aussi qu’il y a un souhait de leur part de faire connaître leur produit à mes lecteurs et abonnés. Les mentions que vous citez ont effectivement été reprises sur le site de la marque et concerne leur système de ventilation. Car comment expliquer, autrement qu’avec leurs mots comment fonctionne ? J’en serai bien incapable 🙂

      Ce qui serait grave à mes yeux, c’est de parler d’un produit que j’ai pas utilisé ou même vu. C’est cela que l’ont voit partout, et ce je me refuse à le faire. Omlet a pris la peine de me l’envoyer et de me laisser le temps nécessaire pour mon test. Si le produit n’avait pas été conforme à mes attentes, par rapport à ce que m’a décrit Mathieu de chez Omlet, alors je l’aurais dit aussi. Alors, non je ne suis pas naïve 🙂

      Je suis désolée que mon site vous paraisse moins sympathique, malheureusement il est impossible de plaire à tout le monde. Je trouve simplement dommage que vous n’évoquiez que les points négatifs, car il y a beaucoup de points positifs pour les utilisateurs futurs à ce que ce type de test soit fait.

      Pour la suite, sachez que je fais régulièrement ce type de test 🙂

      1. Bonjour, en effet il y a la partie blog/informations de ce site et la partie commerce avec liens d’affiliation et vente de guides numériques et papier.
        Je prends le temps de tester les produits que je recommande. N’est-ce pas le plus fiable ?
        Si je vous recommandais des produits non testés, n’est-ce pas là plutôt qu’il y aurait un problème ?
        Pourquoi est-ce un problème que j’essaie de vivre de mon travail et du temps que je passe à ce blog ?
        Si vous saviez le nombre de partenariats que je refuse !
        Je suis toujours étonnée de voir ce type de commentaire alors que notre société est remplie de publicité invasive jouant sur nos émotions et pas forcément sur des informations vérifiées..
        Enfin, sachez que depuis ce premier commentaire j’ai maintenant un partenariat commercial avec la marque Omlet. Même avant cela je recommandais leurs produits et si demain ce partenariat s’arrête, je continuerai de la même façon…
        Si vous avez le moindre doute sur la qualité de leurs produits, je vous encourage à les contacter pour connaître l’endroit le plus près de chez vous où vous pourriez voir leurs poulaillers vous pourrez ainsi vous faire votre propre opinion.

Laisser un commentaire

Close