À lire absolument ! clic ici :
Accueil » Élever des poules » La hiérarchie chez les poules – Histoire de comportement
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (10 avis - Note : 4,60 sur 5)
Loading...

La hiérarchie chez les poules – Histoire de comportement

La hiérarchie chez les poules

Vanille, Crevette et Praline

Comme la plupart des animaux vivant en groupe, les poules vivent ensemble dans un ordre social très hiérarchisé. La hiérarchie permet de garder un équilibre cohérent dans le groupe, elle est aussi garante de sa survie. Dans un autre article dans lequel sont évoqués les problèmes de picage il était déjà question de hiérarchie. Nous allons voir aujourd’hui comment elle influe sur la vie quotidienne de nos poules dans la basse-cour et de quelle façon elle se traduit.

Un comportement inné et naturel

Trouver sa place dans la hiérarchie démarre très tôt dans la vie d’une poule ou d’un coq. Si vous avez déjà eu des poussins vous avez certainement remarqué le comportement des jeunes poulets entre eux : en grandissant, ils commencent déjà à mettre en place une hiérarchie. Ils se picorent, se pourchassent, quelquefois se battent pour la meilleure nourriture ou pour être le plus fort…

Deux poules sans problème de hiérarchie

Luna et Aloé sont deux sœurs qui ont la même place dans la hiérarchie du groupe

La hiérarchie à un impact sur pratiquement toutes les activités de nos poules tout au long de la journée :

  • Lorsqu’elles s’alimentent ou s’abreuvent : les poules haut placées dans le groupe mangent en premier.
  • Lors de la ponte. Les meilleurs lieux de ponte sont en priorités pour les dominantes.
  • Quand elles se perchent. Le soir les lieux les plus en hauteur reviennent aux poules haut placées.
  • Lorsqu’elles communiquent.
  • Lors de l’accouplement : le coq haut placé s’attribue les poules de son choix.
  • Lorsqu’elles prennent des bains de poussière.

etc.

Différents comportements hiérarchiques

L’aspect physique, le plumage, la taille, jouent un rôle important dans la place de chacun dans l’ordre hiérarchique. Ainsi, un sujet imposant et fort sera placé plus haut qu’un sujet de petite taille ou physiquement faible.

Voici le complément d’informations apportées par Ysengrin :

Il existe d’autres facteurs qui peuvent entrer en jeu, et un petit individu peut aussi en dominer un grand :

  •  l’ancienneté
  •  une forme physique toujours au top sinon on descend dans la hiérarchie
  •  le caractère opportuniste de certains individus
  •  la position d’une poule par rapport au coq. Exemple ma petite La Flèche qui n’est pas une dominante mais la favorite et la mère du coq. Ce dernier ne la quitte jamais des yeux et aucune autre poule n’osera l’agresser.
  • J’ai aussi remarqué que certaines de mes petites poules (Chabo) se mettent volontairement à côté du coq à la mangeoire pour picorer tranquillement.

• Chez les coqs

Le coq dominant, aura accès à tous les privilèges : reproduction, défense du territoire et des poules, chant etc… si un autre coq est présent dans la basse-cour,

Maestro le coq dominant

Maestro a évincé notre autre coq Roméo. C’est lui maintenant le coq dominant.

le dominant le chassera dès qu’il l’approchera de trop près lui et ses poules. Celui-ci cherchera aussi à lui arracher les plumes du cou et de la queue, symboles de dominance. Des combats peuvent avoir lieu régulièrement entre deux coqs vivant sur un même territoire. Si l’espace est trop réduit, si le nombre de poules est insuffisant, on peut même assister à des combats sanglants qu’il ne faut pas hésiter à stopper. Pour remédier à ce problème, les solutions possibles sont soit de créer un autre groupe avec le deuxième coq, soit agrandir le territoire. La première solution étant préférable et plus fiable à long terme.

Les coqs hauts placés ont également des attitudes typiques : cris caractéristiques, ailes grandes ouvertes, battements d’ailes, danses avec « petits pas sur le côté »  etc… Les comportements ne sont pas forcément tous violents ni sujets à combats physiques.

• Chez les poules

groupe de poules

Muscade, Comète et Maestro mangent pendant que Aloé attend

Concernant les poules, on a déjà parlé des picages. Les poules s’en servent beaucoup pour asseoir leur autorité entre elles. Ainsi, les poules les plus élevées dans la hiérarchie mangeront et boiront avant les autres,  chasseront les subalternes des perchoirs si elles veulent s’y installer et des nids si elles veulent y pondre. Leur technique est très simple, quelques petits coups de bec sur la tête ou sur le cou et chacune reste à sa place.

Souvent, les propriétaires des poules soumises sont affolés de les voir subir un tel traitement, mais il faut y voir là un comportement normal qu’elles acceptent tout naturellement. L’idéal est de ne pas intervenir surtout lors de l’introduction de nouvelles poules, au risque de voir la mise en place de la hiérarchie retardée avec ces nouvelles venues, et de créer sans le vouloir, encore plus de problèmes. Il faudra intervenir seulement si vraiment il y a un danger réel pour la poule soumise. Un danger réel, ça peut être par exemple une blessure qui saigne beaucoup et qui attire les autres. Le sang a tendance à énerver les poules et la blessée risque de se faire attaquer. Dans ce cas on isole la poule attaquée afin de la soigner avant de la réintégrer au groupe. Ysengrin conseille également de perturber l’ordre de la hiérarchie en isolant non pas la poule blessée mais la dominante qui perdra alors son statut lors de son absence. Ceci est bien sûr à faire seulement si la dominante harcèle les autres poules au point de les mettre en danger.

Les poules comme les coqs, ont recours à des faux combats d’intimidation. Elles se gonflent, se provoquent, s’affrontent pour établir leur autorité sur les autres. Contrairement au picage qui est une espèce de rappel à l’ordre permanent ce type de comportement a surtout lieux entre les jeunes et à l’arrivée des nouvelles. Une fois la place de chacune bien définie, ce type de combat cesse.

La hiérarchie remise en question

Dans la basse-cour, chaque poule sait où elle se situe dans la hiérarchie, ce qu’elle  peut faire ou ne pas faire, et à quel moment. L’ordre social du groupe peut rester le même un certain temps mais peut aussi  être remis en question, que ce soit entre coqs ou entre poules. Un sujet malade, affaibli, l’arrivée de nouveaux sujets, des jeunes qui ont grandi, sont autant de facteurs qui peuvent perturber l’ordre établi. On assiste alors à de nouveaux comportements de défis, visant à faire monter ou descendre tel ou tel sujet dans la hiérarchie.

De même, d’après nos observations, des sous-groupes se créent dans les groupes. Ainsi, une poule peut être dominante dans un sous-groupe comme notre poule Praline par exemple qui domine ses sœurs Vanille et Crevette mais qui, par contre n’est pas la plus haut placée dans le groupe principal.

Ainsi fonctionnent la plupart des groupes sociaux chez les animaux, il n’ y a pas lieu de s’en inquiéter où de chercher à protéger sa poule préférée. Encore une fois, l’animal concerné  accepte cet état comme naturel et faisant partie de son histoire.

Le groupe sans coq

Nombreux sont les éleveurs familiaux qui ne possèdent pas de coq dans leur basse-cour. Dans ces groupes, il y a toujours une poule qui prend la place du coq en haut de la hiérarchie. J’en déduis, mais je peux me tromper, qu’il s’agit pour elles d’un instinct de survie pour le groupe.  Aucun groupe social ne peut fonctionner sans leader. Ces poules peuvent même quelquefois se mettre à avoir des comportements typiques de coq : chercher à cocher les autres poules, et même chanter comme un coq !  Scarlett notre petite poule Chabo, s’est comportée comme un coq  pendant  un certain temps ! Si vous voulez en savoir plus sur notre petite poule qui s’est prise pour un coq c’est ICI

Conclusion

Vous l’avez compris, la hiérarchie dans un groupe de poules avec ou sans coq est une question de survie. L’important pour chaque sujet est de trouver sa place. Les comportements pour y arriver font partie des comportements innés de l’espèce et ne doivent pas être interprétés comme des actes violents ou injustes. À contrario et sans le vouloir, en intervenant, on risque de retarder la mise en place de la hiérarchie en instaurant une incompréhension avec des réponses non adaptées à la situation.

À propos Poule's Club

Passionnée d'animaux et de nature, j'ai la chance de pouvoir allier mes connaissances en informatique à mes passions. Sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années et les échanges que nous avons avec certains éleveurs professionnels. Je pense en particulier à Michel Audureau, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir.

137 commentaires

  1. Bonjour,

    Nous avons deux « vieilles » poules de deux ans et demi bien faits. Cet été, l’une des deux s’est mise à couver. Nous lui avons mis des œufs fécondés. Résultat: notre poulailler s’est agrandit. Nous avons toujours nos deux « vieilles » poules + 1 jeune coq et 6 jeunes poules. La journée, nous les lâchons dans le jardin et le soir, elles rentrent dans le poulailler. Tant que les jeunes poules étaient encore poussins, tout se passait bien. Mais depuis qu’ils sont devenus jeunes poules, elles ne rentrent plus dans le poulailler le soir et dorment dans un arbre près du poulailler. Nous venons de comprendre pourquoi: la poule couveuse les chasse et les becque dès qu’elles entrent dans le poulailler. Il n’y a que le jeune coq et l’autre « vieille » poule qu’elle accepte. Que devons-nous faire?

    • Bonjour, votre poulailler est-il assez spacieux pour accueillir tous ces nouveaux sujets ? La promiscuité peut poser problème. Sinon, vous n’avez pas d’autre choix que de les rentrer vous-même le soir, jusqu’à ce que la couveuse les accepte. Par contre, en attendant, il faut ouvrir tôt le matin au lever du jour, pour éviter les tensions dans le poulailler.

  2. Bonjour ! Nous sommes nouvellement propriétaires (depuis 1 semaine) de deux poules qui pondent depuis le mois de mai. Nous avons également en pension une 3e poule pour l’hiver, que nous retournerons à son propriétaire au printemps. Comme notre poulailler est récemment aménagé en milieu urbain (il mesure 1.3 m2 incluant le pondoir et le parcours extérieur mesure 2.4 m2), je conviens que l’espace n’est peut etre pas optimal. J’ai introduit les trois poules en même temps (deux provenaient du même eleveur). Depuis quelques jours, j’assiste à de nombreuses prises de bec. Je me disais qu’il s’agissait de l’implantation de la hiérarchie et m’assurait qu’il n’y avait pas de blessée, mais sans interférer. Toutefois, depuis peu, l’une des poules pourchasse littéralement notre pensionnaire à travers le poulailler, même sans que cette dernière ne touche à l’eau ou la nourriture. Les attaques semblent sans raison apparente. Cela cause beaucoup de stress à notre « victime » qui semble constamment sur le qui vif et ne sachant plus où aller pour se réfugier des poursuites. Je me sens un peu désemparée face à cette situation. Dois – je isoler la poule dominante pour diminuer l’agressivité ou simplement me résigner? Je ne veux pas retrouver de cadavre de poule un bon matin. Durant la journée, toutes les trois s’entendent bien, malgré l’affirmation de dominance. A votre avis, quelles sont les solutions qui s’offrent à nous ? Pour le moment, nous instaurons un couvre feu à 18h (puisqu’il fait nuit à partir de 16h30), donc nous eteignons la lumière artificielle du poulailler, puisque le calme règne un peu plus par la suite. Notre 3e poulette est plutôt passive et non impliquée dans les querelles. Par contre, elle subit un picage (sûrement causé par le stress chez l’agresseur, mais accepté plutôt bien la situation). Je suis impatiente d’avoir vos commentaires. Merci, Anne-Marie

    • Bonjour Anne-Marie, avec un tel espace réduit je ne vois pas quelle aide vous apporter malheureusement. Il leur faut plus d’espace c’est la seule solution possible, idéalement un parcours extérieur d’au moins 60 m2 pour les 3 poules.

  3. Bonsoir 🙂

    Il y a trop de hauteur sur le sujet, je fais un nouveau post, avec un lien complet pour une nouvelle image.

    • Ok Flore :). Par contre le lien choisi sur Zuppimage n’est pas bon pour le blog il manque le

      • Bonjour Isabelle 🙂

        Pour ce lien, j’abandonne ! Tant pis, je mourrai idiote. lol

        Pour les petits ils mangent dans ma main avec réticence, mais viennent dès que je pose la gamelle de riz ou le demi-melon ; les graines sont mangées si elles font partie du fruit, mais si je mange le melon et que je donne les graines, nulle n’en veut !

        Les prendre seules à part même 5 mn je n’ai pas trouvé comment faire car si je m’enferme avec dans une pièce (rapport aux chats) je risque de passer une heure à les récupérer…

        Avec les poules vous êtes assurée d’une anecdote par jour : hier soir les deux Wyandottes n’avaient rien trouvé de mieux que de s’installer dans le petit poulailler en compagnie de Juliette. A 21 h 30 Floki faisait la navette en cocoriquant ce qui m’a alertée. Il sait compter le bougre ! Avant de les trouver enfin, j’ai cherché partout en commençant à flipper…

        Question : hier je les ai sorties et elles ont rejoint leur groupe, mais si elles recommencent, je laisse faire ? Floki n’avait pas l’air d’apprécier cette défection.

        Que 26° today.

        Merci.
        Cordialement,

        • Bonjour Flore, non il ne faut pas abandonner 🙂 . Je viens de tester Zupimages voici ma photo :

          Il vous suffit de copier et coller ici le lien correspondant à : Code HTML (pour site) …. rien d’autre 🙂 Votre photo apparaitra seulement une fois que vous aurez validé votre commentaire.

          Pour les graines, cela peut venir plus tard…
          Ce n’est pas grave, ils s’habituent à votre présence même sans les isoler ce qui est déjà bien, et vous pourrez continuer l’apprentissage après que la maman ait coupé le lien.

          J’ai remarqué que ces dames font bien ce qu’elles veulent, et que les coqs n’ont pas toujours leur mot à dire. Cela les énerve bien en effet :). Eh bien personnellement je laisserai faire, soit elles continueront à faire la sourde oreille, soit Monsieur Floki réussira à se faire entendre :).

      • Bonjour

        J’ai 2 poules dont 1 sussex, et depuis 2 jours on a introduit une nouvelle poulette, une jeune.
        La sussex est clairement la dominante depuis toujours mais les 2 courent après la nouvelle, la piquent, etc
        Ce matin, après 2 nuits dans le même poulailler, j’ai vu une trace de sang dans le cou de ma petite poulette….. je ne sais pas quoi faire pour que ça aille mieux. Pouvez vous m’aider ? Je n’ai pas les moyens de les isoler car je n’ai qu’un poulailler fabrication maison.

        • Bonjour, si la nouvelle saigne il vaut pourtant mieux l’isoler car les autres risquent de s’acharner dessus et la blesser à mort. Un lieu d’isolement est pourtant indispensable en beaucoup d’occasion : maladie, arrivée de nouveaux sujets, couvaison etc. Je vous encourage à en créer un. De plus, accueillir une seule poule dans un groupe existant peut poser problème. Enfin, si l’espace alloué n’est pas suffisant, vous aurez toujours ce type de problème.

          • On a fait un enclos de 10m2 avec un beau poulailler fabrication maison. Je ne pense donc pas que ce soit la place. Apparemment quand on introduit une nouvelle poule, la hiérarchisation se fait sur plusieurs jours mais je ne sais pas combien de temps ça dure. En fait elles ne lui tombent dessus que quand la nouvelle veut s’aventurer un peu plus loin dans l’enclos. Elles la cantonnent autour du poulailler. Si elles voulaient la tuer elles le feraient tout le temps non ? Nuit aussi ? Devons nous en mettre encore une autre pour qu’elles soient 2 nouvelles ?

          • Bonjour, si malheureusement il y a bien un problème de place. On compte 20 m2 minimum par poule. Vos poules manquent d’espace pour évoluer librement sans se rencontrer. les attaques n’ont pas lieu la nuit mais la journée. La nuit, tout se passe relativement bien. Il y a donc un réel danger dans si peu d’espace. En rajouter deux serait pire.

        • Bonjour

          Je suis curieuse : avez-vous trouvé une solution pour donner plus d’espace à vos poulettes ?

          En fait, le poulailler elles s’en fichent un peu du moment qu’elles peuvent s’y percher pour dormir et y revenir pour pondre.

          J’ai eu 7 volailles dans un petit poulailler en kit dont le seul inconvénient était pour moi : pas possible d’y entrer, pas pratique à nettoyer et pour les y attraper. Elles n’y allaient jamais en journée sauf pour pondre et surtout pas pour s’y abriter en cas de pluie !

          Mais elles disposaient de 300 m² de parc avec des arbustes, de l’herbe, de quoi se percher, etc.

          Elles passent leur temps à gratter et 10 m² en effet c’est bien trop peu, car si c’est la surface de l’ENCLOS que leur reste-t-il pour s’ébattre en liberté ?

          Cordialement.

    • Bonjour je me permet de vous écrire car jai un petit problème avec mes poules, depuis quelques temps une de mes petite poule est devenu le souffre douleur et aujourd’hui elle a etait blessé à en saigner je lainamors isolée pour la soigner mais j’aimerais savoir laquelle est dominante pour l’exclure quelque temps. J’en ai 3 qui dorme ensemble et sont tous le temps ensemble,1 qui est toujours seule et aussi ma petite blessé qui ne rentre même plus dans le poullalier.
      Est ce celle qui reste seule la dominante ?
      Merci de votre aide

      • Bonjour, la poule blessée est t-elle une poule naine ? et les autres des grandes races ? Pour détecter la dominante c’est assez facile, c’est elle qui poque tout le monde, mange avant les autres etc.

  4. Bonjour, j’ai 5 poules de plus de 3 ans
    Une d’entre elles s’est mise à boiter jusqu’à rester au sol sans bouger ni manger.
    Je l’ai mise à l’écart, je lui ai fais faire des exercices pour fortifier sa patte qui ne semblait pas blessée
    je la faisait tenir debout, la faisait manger et au bout de quelques jours elle allait bien
    Une autre s’est alors mise à boiter, elle allait mieux à son tour
    Mais voilà que maintenant elles boitent à nouveau toutes les deux, ne mangent pas ou très peu
    Que faire ? Les pointes de leurs crêtes sont un peu noires
    Merci pour vos conseils

    • Bonjour, avez-vous un coq qui pourrait les cocher brusquement ? Avez-vous regardé sous leurs pattes ?


      NEW RÉGLER LES PROBLÈMES DE PONTE CHEZ SES POULES PONDEUSES

      VERSION PAPIER

      Auteur : Isabelle Goriaux

      le Guide indispensable pour résoudre les problèmes de ponte, baisse ou arrêt complet de la ponte. Des conseils judicieux et sensés respectant le rythme de ses poules.

      En savoir plus › cliquer ici

      • Non je n’ai pas de coq et l’état des poules n’est pas brillant
        je les force à manger ….;
        elles ne tiennent plus debout
        Le dessous de leurs pattes est normal
        Merci pour la réponse mais j’ai bien peur qu’elles meurent assez rapidement

  5. Pourtant si le lien fonctionne bien 🙂

  6. Bonjour,
    Nous avions deux poules, une Sussex et une Marans cuivrée (Cocotte et Roussette). Elles ont toujours eu l’habitude de se balader sur notre terrain la journée. Le soir elles rentrent dans leur poulailler entouré d’un enclos que nous fermons donc pour la nuit. Ce mardi, je suis rentrée à la maison sans voir l’une ni l’autre. D’habitude elles courent vers la voiture lorsque j’arrive. Je suis donc allée chercher les oeufs et Cocotte était en train de couver (comme régulièrement !). Roussette n’a pas été retrouvée. Nous avons des renards dans le coin, nous pensons qu’elle s’est faite attrapée. Elle devait être seule à se balader car Cocotte couvait. Elles étaient toujours ensemble à se balader, faire leur bain de poussière, de soleil, picage de croute de fromage … Maintenant que Cocotte est toute seule elle va sûrement dépérir aussi nous voulons reprendre une poule mais ne savons pas si il faut reprendre la même race pour faire « illusion » ou tout à fait autre chose et comment l’introduire au près de Cocotte.
    Merci pour votre retour et votre aide
    Emilie

  7. Bonjour,
    J’ai 3 poules dont la hiérarchie est bien établie (d’habitude j’introduis les nouvelles poules à l’état de poulettes mais pas aujourd’hui).
    J’ai récupéré 2 jeunes poules qui sortent d’un élevage en batterie, elles sont encore très faible.
    Un hiérarchie s’est déjà installée entre les deux nouvelles mais la dominante se bat avec la plus soumise des anciennes. Comme la nouvelle est encore faible je me demande si je ne devrais pas attendre qu’elle reprenne des forces avant de l’introduire ? J’ai peur que les combats l’affaiblissent davantage.
    Dois-je les séparer ou les laisser faire ?

    • Bonjour Marion, effectivement il vaudrait mieux les séparer pour l’instant et attendre qu’elles aient repris des forces. Comme cela est indiqué dans l’article, le mieux est de les mettre en contact pour qu’elles s’habituent les unes aux autres.


      NEW RÉGLER LES PROBLÈMES DE PONTE CHEZ SES POULES PONDEUSES

      VERSION PAPIER

      Auteur : Isabelle Goriaux

      le Guide indispensable pour résoudre les problèmes de ponte, baisse ou arrêt complet de la ponte. Des conseils judicieux et sensés respectant le rythme de ses poules.

      En savoir plus › cliquer ici

  8. Bonsoir Isabelle

    Concernant les deux coqs que vous avez identifiés et du fait qu’il existe dans le groupe un ancien coq bien installé, Floki le Huppé pour ne pas le nommer, de combien de temps je dispose avant d’avoir des problèmes…de coqs ?

    D’après la photo où l’un d’eux se tient dressé à côté de la poule, on peut dire qu’il a plus de trois mois ?
    L’éleveur n’avait pas très bien organisé ses naissances, il m’a dit mars et avril.

    A présent il me dit d’attendre une ou deux semaines « pour éviter que d’autres caractères mâle tardifs n’apparaissent ». Je ne comprends pas ce qu’il veut dire… J’ai répondu que j’allais lui rapporter ses deux coqs.
    C’est vrai qu’on peut attendre le premier oeuf pour être sûr du sexe !! mdrr

    Il est vrai que demain j’aurai 2 poussins pour me consoler, en attendant d’arriver à les sexer….

    Bonne soirée.

    • Bonjour Flore, tout dépend du caractère de chacun et de sa volonté à s’affirmer. Pour l’âge je ne peux pas dire s’il a plus de 3 mois ou pas. Pour l’éleveur je pense qu’il sous-entend, qu’il pourrait y avoir d’autres mâles :). Mais vous avez raison, il faut les rendre maintenant.


      NEW RÉGLER LES PROBLÈMES DE PONTE CHEZ SES POULES PONDEUSES

      VERSION PAPIER

      Auteur : Isabelle Goriaux

      le Guide indispensable pour résoudre les problèmes de ponte, baisse ou arrêt complet de la ponte. Des conseils judicieux et sensés respectant le rythme de ses poules.

      En savoir plus › cliquer ici

      • Bonjour Isabelle 🙂

        Voici sa réponse reçue ce matin :

        « Pas de problème pour reprendre les 2 coqs quand vous voulez.
        De mon côté je préfère ne plus vendre de poules qui n’en sont peut-être pas car je ne souhaite faire perdre de temps à personne. »

        Je trouve que s’il n’est pas capable de déceler les coqs à l’âge qu’ont les deux miens, il y met vraiment de la mauvaise volonté.

        Je ne sais pas trop quoi faire. Tous ses gallinacés sont en liberté sur 3 ha et on ne peut les choisir que lorsqu’ils sont de retour sur leurs perchoirs, vers 22 h ou plus, à la lampe !

        Sinon, je les choisirais bien moi-même en assumant mon choix bien sûr. Ou alors, j’attends 15 jours. Quels sont les futurs critères sexuels déterminant ?

        Merci merci !

        Quelle patience il faut avoir !

        Pour les poussins, 2e à 6 h ce matin : il est gris, il tient de son père.
        Pas de restriction d’eau, avec tout ce qui est tombé jusqu’en juin les nappes sont pleines. Je vais leur faire une cuvette fangeuse. lol

        Cordialement

        • Ok, en fait il préfère être sûr maintenant avant de vous donner deux autres sujets :). Pour les critères, la taille de la crête, des barbillons, de la queue… Et le camail qui commence à se former. Il faut bien sûr comparer des sujets du même âge :). Sinon, vous pouvez rendre vos coqs et reprendre des poules un peu plus tard quand il sera certain de lui :).
          Le deuxième poussin doit être très mignon 🙂
          Oui un endroit plein de terre et d’eau ce serait parfait pour elles 🙂

          • Oh ! oui, tous les deux TRES mignons ! Je vous ai envoyé une photo.

            Je ne sais pas trop comment faire si je m’absente : même avec la clôture électrique, j’ai peur de les laisser dans la mue. Je vais profiter de ces premiers jours où la poule est encore très « couveuse » pour les garder dans le poulailler demain matin le temps de rapporter les coqs.

            Finalement je vais peut-être attendre de savoir le sexe de mes poussins et si ce sont des poules je les garderai, plutôt que d’en reprendre deux autres maintenant.

            Et si ce sont des coqs je fais quoi ? Je ne suis pas au bout de mes peines si je me fais du souci avant d’en avoir !

            De la terre et de l’eau, vous êtes sûre ? Ce ne sont pas des canetons…

            Bonne soirée et merci pour vos conseils.

          • Bonjour Flore, dans la mue ils ne risquent rien normalement :). Si ce sont des coqs et que vous ne pouvez pas les garder, il faudra les placer, vous n’aurez malheureusement pas le choix. Oui de la terre mouillée, elles gratteront et seront au frais 🙂

          • Bonjour Isabelle

            ça pour être au frais faudra qu’elles attendent l’hiver !

            Il y a 32° j’ai installé la mue dans le grand parc hier et elles ont passé la nuit dans le poulailler avec les autres, tout comme vous me l’aviez conseillé.

            Le problème est que l’ombre est chère et de toute façon à l’ombre il fait aussi chaud. J’ai couvert avec un drap blanc que j’arrose toutes les heures, je remets de l’eau, je vide un arrosoir sur la terre et j’ai placé des pare-soleil.

            La mue est sous des arbustes mais le soleil tourne (enfin, je veux dire la Terre !)

            Elles semblent aimer le yaourt brassé mais surtout l’herbe : j’en ai coupé de la fraîche dans le jardin, puis taillée en tous petits morceaux et présentée dans un plat à tourte…

            Elles ont l’air d’aller bien, mais Juliette voudrait sortir. Les autres poules sont sur le plancher du poulailler, dans le chanvre, haletantes, refusant de sortir ! J’ai dû leur caler des gamelles d’eau pour qu’elles boivent.

            Demain matin je vais chercher les deux poulettes de 3 mois 1/2.

            Ce qui veut dire que mes aventures ne sont pas terminées. 🙂

          • Bonjour Flore, elles ne seraient pas mieux en dehors du poulailler à l’ombre d’un arbre ? Il doit faire chaud à l’intérieur. Avez-vous mis un thermomètre pour voir ? s’il fait plus de 30 ° il vaut peut-être mieux les sortir de force et les installer sous l’arbre, en mettant de l’eau sur la terre.


            NEW RÉGLER LES PROBLÈMES DE PONTE CHEZ SES POULES PONDEUSES

            VERSION PAPIER

            Auteur : Isabelle Goriaux

            le Guide indispensable pour résoudre les problèmes de ponte, baisse ou arrêt complet de la ponte. Des conseils judicieux et sensés respectant le rythme de ses poules.

            En savoir plus › cliquer ici

          • Bonjour Isabelle

            Les poussins vont très bien. Si j’ai bien compris et ne me suis pas trompée ce devrait être deux poules, l’éleveuse que j’aie vue hier m’ayant montré sur des poussins d’un ou deux jours : une plume courte, une longue etc c’est une poule, toutes longues et même longueur c’est un coq. Vous confirmez ? Hier elles n’avaient que 5 et 4 jours et c’était encore visible (après une semaine tout a poussé on ne voit plus la différence).

            On verra si je suis plus douée que l’éleveur amateur dont j’ai fait la récente expérience, car je me souviens qu’il m’a dit qu’on lui avait expliqué et qu’il n’avait rien compris (sic).

            Je vais leur faire un enclos avec du grillage à poussins en utilisant des piquets plastiques Kiploc, de la taille d’un filet pour couvrir le tout que je pourrai acheter.

            Parce que la poule, elle, est à l’étroit dans la mue, elle ne mange pas beaucoup et n’ayant que 2 poussins je ne veux pas les lâcher au milieu de la meute dirigée par le Viking. J’ai lu des récits sur forum où cela ne s’était pas très bien passé…

            En attendant je compte emporter la poule et sa progéniture dans le petit parc afin qu’elle puisse s’ébattre en liberté et se rouler dans la poussière. Sous ma surveillance. Ils ne chercheront pas à s’éloigner de leur mère avant d’avoir un mois j’espère ? Je pourrais faire ça une heure ou deux avant le coucher afin de pouvoir les récupérer facilement.

            A suivre…

          • Bonjour Flore, eh bien le sexage si tôt c’est très difficile… je ne confirme pas car j’ai entendu dire que ce n’est pas si fiable avec les poules. Mais alors si votre éleveuse ne s’est pas trompée alors c’est super 🙂 !. On peut laisser la maman aller dans le groupe, mais sous surveillance. Vous pouvez le faire une quinzaine de minutes pour voir. S’il y a de la place, cela devrait bien se passer et cela permet une meilleure intégration par la suite. Pour ramener tout le monde dans la mue, il suffit d’attraper la maman, les petits suivront.
            Les petits s’éloignent de temps en temps, mais jamais bien loin ne vous inquiétez pas :). Ils sont toujours à l’affut de maman 🙂


            NEW RÉGLER LES PROBLÈMES DE PONTE CHEZ SES POULES PONDEUSES

            VERSION PAPIER

            Auteur : Isabelle Goriaux

            le Guide indispensable pour résoudre les problèmes de ponte, baisse ou arrêt complet de la ponte. Des conseils judicieux et sensés respectant le rythme de ses poules.

            En savoir plus › cliquer ici

          • J’ai fait hier soir vers 19 h ce que je dis dans le post, mais en fait, la maman n’a pas du tout circulé, elle s’est trouvé un nid dans le lierre et n’en a plus bougé jusqu’à ce que je la récupère.

            Pareil si je la sors de la mue dans le parc principal : elle tourne autour, les petits suivent à l’intérieur et rien d’autre ne se passe, sinon qu’elle attaque si une poule s’approche trop.

            Je ne me sens pas de les lâcher au milieu des autres. S’ils se font attaquer je ne vois pas comment je pourrais les protéger.

            Je vais attendre de les mettre dans un enclos plus grand. Le premier-né aura une semaine demain, c’est pas beaucoup !

            Toutes petites qu’elles sont. Tête et dos jusqu’à la base de la future queue sont noirs, les ailes sont grises et le petit bout de queue aussi je pense.

            Ces couleurs vont-elles changer ?

            Merci.

          • Si la maman ne bouge pas plus, il ne faut effectivement pas insister. Elle sait ce qu’elle peut faire ou pas avec ses poussins dans le groupe. Les couleurs peuvent être amenées à se modifier légèrement oui. Voici nos petits Wyandotte à 1 semaine et à 1 mois :
            Poussins Wyandotte

          • Encore bonjour !

            Mais elles ne sont dans le poulailler que la nuit, et la nuit, la température baisse.

            Sous un arbre, l’ombre tourne aussi et quand je dis 32° c’est 32° à l’ombre ! 🙂

            Les autres changent de place selon le jour ; aujourd’hui le poulailler est vide, elles sont dans le taillis, derrière. Il y a surtout beaucoup de moustiques microscopiques qui les gênent et moi aussi (j’ai posé des papiers tue-mouches et des spirales). Je vais tenter une pose au plafond du poulailler en raccourcissant le ruban car il ne faudrait pas qu’elles s’y collent les plumes – H 155.

            Dans la mue, Juliette est la seule à n’avoir pas le bec ouvert, et les poussins cavalent, ça va. Cette nuit pluie d’orage et ce matin fraîcheur mais à midi, rebelote. L’année dernière je les laissais sortir, elles avaient plein d’endroits à l’ombre… et tout aussi chaud.

            Je trouve que les poules ressemblent aux chats : aussi entêtées. Les forcer à rester à un endroit qui ne leur convient pas, c’est impossible, même si cet endroit nous paraît meilleur pour elles.

            Comme je le dis dans l’autre post je vais attendre un peu pour les laisser libres dans le groupe.

            La suite au prochain numéro…

            Bien à vous

          • Re bonjour Flore :). Ok, je n’avais compris :). Oui, attention aux papiers collants :). Je pense qu’elles ont l’instinct pour trouver elles-mêmes ce qui est bon pour elles :). Et ce qui nous semble mieux ne l’est pas forcément à leurs yeux pour des raisons qu’elles seules connaissent… à bientôt pour la suite !

          • Bonsoir Isabelle 🙂

            Merci pour les photos, je vais essayer de mettre celles que je viens de faire ici (comment vous faites ? je les reformatées pour forum).

            Hier déjà la température a baissé et aujourd’hui elle n’a pas dépassé 22°. Cela fait du bien et les poules aussi se sentent à l’aise.

            J’ai profité de cette accalmie pour installer le parc des poussins.
            J’ai mis un filet dessus en le faisant passer sur qq branches du noyer mais pas sur toute la surface, surtout du côté du ciel.

            Les poules sont connues pour gratter mais elles ne se contentent pas de gratter, elles creusent ! Trente secondes après leur libération Juliette avait déjà dégoté un creux dans l’herbe, en fait un canal qui s’est formé naturellement par ruissellement (la terre est argileuse et dès qu’il fait sec elle se crevasse).

            Les 3 s’amusent à élargir. Elles vont finir par rejoindre la taupe de la parcelle qui s’emploie activement à réduire l’espace herbeux…

            Je peux les voir de ma fenêtre au 1er. Mais je ne sais pas si je vais les laisser seules là-dedans en cas d’absence… Peut-être les remettre dans la mue quand je fais des courses ?

            La Wyandotte foncée ressemble à mes poussins. A un mois ils ont un peu changé mais la couleur de départ est toujours dominante.

            La chaleur doit revenir dimanche avec encore 32° alors elles seront moins à l’étroit et je verserai de l’eau au pied de l’arbre. 🙂

            Bonne soirée.

            J’essaie de poster les photos, sinon je vous les enverrai par mail.

          • Bonjour Flore, eh oui elles creusent comme des chefs ! Oui il vaut mieux les mettre dans la mue en votre absence. Pour les photos, je peux les mettre plus facilement car je passe par mon système de blog, plutôt que par le système de commentaire. Sinon, si vous hébergez vos photos chez un hébergeur d’images comme par exemple : http://www.hostingpics.net, vous pouvez coller l’adresse de l’image pour site web et la photo apparaitra 🙂

          • Bonjour Isabelle 🙂

            PAPA FLOKI

            Hier matin pour le 14 juillet j’ai offert « le très grand parc » à mon cheptel.

            Faire communiquer les deux parcs a été facile et rapide et Floki a tout de suite entraîné sa troupe à l’ancien poulailler car c’est à l’ombre le matin et il y a le taillis pour s’abriter et gratter.

            Le soir maman et bébés avaient intégré le panier (remis à la place du clapier) à 21 h si bien que j’ai pu les libérer à l’entrée de leur poulailler, celui-là même où ils étaient nés.

            J’avais nettoyé et préparé entre temps mais oublié de mettre un marchepied pour les poussins ! Qui pépiaient de détresse pour rejoindre leur mère dans le pondoir. Quand j’ai eu l’idée de placer une pile de fourrage… disparus ! Ils avaient réussi à sauter. mdrrr

            Si vous avez vu le reportage « La planète des poules », il y a une scène en ville où la poule a traversé la rue, mais deux retardataires n’arrivent pas à sauter le parapet.

            Ce matin j’ai ouvert les deux résidences et j’ai croisé les doigts : no problem. La mère vire les autres poules mais pas le coq et celui-ci veille sur tout le monde.

            Tout est bien qui finit bien.

            Je vais peut-être me lancer dans l’élevage finalement… 🙂 ne serait-ce que pour rentabiliser les installations !

            Bonne journée.

            Merci pour les conseils : je dois absolument parvenir à faire apparaître une photo ici. C’est mon nouveau challenge.

          • Bonjour Flore, eh bien c’est une bonne nouvelle !!! Oups l’élevage… attention vous n’allez plus savoir où donner de la tête 🙂
            Pour la photo, il suffit de mettre le lien où est hébergée l’image dans un code. Je vous l’envoie par mail car ici, le code n’apparait pas. A très bientôt 🙂

          • Bonsoir 🙂

            L’élevage avec quelques poussins et un parc sécurisé, je m’en sortirais ; surtout que je progresse chaque jour… hum… mais ensuite placer les produits, c’est une autre histoire et je ne me risquerai pas dans cette entreprise.

            Voici ma nouvelle question :

            Comment faire pour apprivoiser ces deux animalcules ? J’ai interrogé M. Google qui m’a dit qu’il fallait passer du temps avec eux et les avoir par la gourmandise.

            Le problème est que la mère n’est pas très chaleureuse avec moi et ne s’approche vraiment que pour les vers de farine (elle ne se laisse pas toucher, par exemple).

            Evidemment j’ai toujours pu la prendre en période de couvade et dans le poulailler, en ouvrant le pondoir. Je peux la caresser, mais elle se hérisse toujours un peu et… tremble : elle a peur ?

            Les poussins ne mangent que si leur mère picore.

            Sur un forum une personne disait qu’elle prenait les poussins avec elle pour regarder la télé ! Pour qu’ils s’habituent à elle. Mais j’ai des chats, ce « truc » me paraît problématique. Et je risque de les perdre s’ils se cachent.

            Une idée ?

            Merci.

            Cordialement

          • Bonjour Flore, c’est bien le fait de passer du temps avec eux qui les fera s’habituer à vous. Pour les poules, les caresse peuvent être assimilées à un geste de prédation,aussi avec les poules très peureuses et déjà adultes il vaut mieux les éviter. Pour les petits, le fait de les toucher, les porter etc. Fait que votre présence devient naturelle. Cela se fait au quotidien, quelques minutes plusieurs fois par jour en utilisant le toucher donc mais aussi la voix. Le fait de leur proposer des graines dans la main est une bonne solution, même s’ils n’approchent pas au début, il faut persévérer 🙂

          • Bonjour Isabelle 🙂

            Le transfert des vidéos est en cours (33%) ; c’est très long alors que je les croyais courtes ! Pour les prochaines je couperai des morceaux.

            Oui, la Gasconne provient d’un élevage d’une centaine de poussins pris à 1 mois ; alors bien sûr ils n’ont pas été dorlotés j’imagine, ni de 1 à 30 jours, ni après. Je l’ai eue à 7 mois.

            Donc elle ne s’habituera jamais au contact. Le matin quand j’ouvrirai le pondoir je ne caresserai plus la poule, je prendrai juste les petits un peu avec moi ; le problème est qu’elle les appelle et qu’eux crient « au secours maman ! » 🙂

            Ils picorent dans ma main surtout le riz et les vers et commencent à s’approcher quand je tends un petit bol en inox (les poules repèrent bien l’inox).

            Quand je viens vers la poule elle ne fuit pas, ce qui est déjà un bon point, mais elle se comporte comme si ma seule présence la mettait mal à l’aise et au bout d’une minute elle change de place.

            Ah ! bien sûr si ce que je présente l’intéresse, du coup sa méfiance disparaît.

            Puis-je les emporter hors de vue et d’ouïe de leur mère et combien de temps ?

            Merci.

          • Ok pour les vidéos, j’ai bien reçu le lien , je les télécharge au plus vite dans la soirée. Merci :). Pour celle de 7 mois ce sera plus compliqué, et en effet il est possible qu’elle reste méfiante malgré vos efforts. Comme pour toute imprégnation il vaut mieux qu’elle ait lieu le plut tôt possible.
            Pour les petits les contacts peuvent être répétés plusieurs fois dans la journée mais doivent durer seulement quelques minutes, ne serait-ce que pour ne pas les stresser trop d’être éloignés de leur mère. Il me semble que 3/4 minutes suffisent à chaque fois pour créer un sentiment de confiance.

          • Elle est jolie, cette photo du parc. C’est là que tout le groupe reste en ce moment à cause de la chaleur, sous le hangard, à droite.

            Elles sont tranquilles car il y a tout un tas de coins et recoins où elles peuvent s’isoler, surtout les jeunettes qui ont bien compris qu’elles devaient faire profil bas.

            Ce matin Maman était perchée sur l’échelle et les deux petiotes l’y avaient rejointe : c’était marrant de les voir toutes petites sur cette grande échelle (et bien sûr mon appareil photo était resté à la maison…)

          • Oui très jolie :). Effectivement, elles ont de la place pour s’isoler si elles le souhaitent, ce qui facilite grandement la cohabitation et la mise en place de la hiérarchie 🙂

      • j ai 28 poules et 2 coqs tout ce passent bien ,mardi j ai acheté 2 marrans et le lendemain 2 sussex;elles se sont volées dans les plumes en se voyant ;mais comme il y a 1500m2 d herbe et de la nourriture en grains ,pas de probleme!!ce qui m inquiette le plus c est pour nettoyer elles salissent beaucoup meme leurs endroits pour les œufs!faut dire que j ai 70 ans et commencé mon élevage au mois de septembre

  9. Bonjour, nous avons 5 poules arrivées en même temps et du même âge. Tout s’est bien passé pendant un an puis depuis 4 mois, il y en a une qui a fait une période de « couvaison » sans œufs pendant 8 semaines environ (nous n’avons pas de coq). Nous avons veillé à sa nourriture et sa boisson, pensant que c’était chose normale dans son cycle de vie. Mais là, quelques semaines après, elle recommence: elle glouglousse, hérisse les plumes, se tétanise quand nous la posons par terre (pour boire par exemple), puis après quelques graines glanées et un peu de boisson, elle retourne immédiatement sur le nid.
    Notre question: elle est la dominée et de couleur différente des autres (fauve alors que les autres sont de nuances gris-noir), s peut-il qu’elle exprime ainsi son rejet, et si oui que pouvons-nous faire pour qu’elle cesse?
    Nous vous remercions de nous venir en aide.

  10. Bonjour,
    Tout d’abord merci pour votre site que j’ai beaucoup consulté avant d’acquérir mes premières poules. Il est très instructif bravo.
    J’ai acheté il y a 5 jours 4 poules, 2 soies, une leghorn et une Orpington en début de ponte. Une petite soie est morte cette nuit, vu le sang que j’ai retrouvé dans ses celles elle devait avoir des vers. Je m’en veux car je n’ai pas remarqué que son état allait mal. J’ai mis ça sur le compte du stress du nouvel endroit, du retour brutal du froid etc. Et hier lorsque je me suis vraiment rendue compte qu’elle allait moins bien que les autres, il était trop tard..
    Ce matin, mes trois restantes sont enfin sorties dans le parc, ma soie est cul et chemise avec l’orpington, toujours à côté d’elle. Et ma leghorn, plus timide reste seule dans son coin. Il faut dire que s’est aussi la plus jeune (7 mois). Mais par contre il n’y a aucune agressivité entre elles. D’où ma question: dois-je reprendre une quatrième poule pour tenir compagnie à ma Leghorn? Et si oui que me conseillez-vous? Une Soie, une leghorn ou carrément une quatrième race? Merci pour votre réponse.

    • Bonjour, merci à vous. Je vous encourage à changer toute la litière de votre poulailler et nettoyer et désinfecter abreuvoirs et mangeoires. Il se peut que votre petite Soie ait eu autre chose que des vers et ait été contagieuse. On ne peut jamais prévoir comment vont se comporter les nouveaux sujets au sein du groupe. Aussi rien n’affirme qu’une nouvelle poulette s’entendra avec la Leghorn. Pour la race c’est difficile de vous conseiller car je ne connait pas vos critère des choix. Peu-être une petite naine pour que la Soie ne soit pas la seule petite dans le groupe.


      Découvrez notre nouvelle boutique en ligne. Des guides numériques pour vous aider et vous accompagner dans votre élevage familial de poules ›  CLIQUEZ ICI

      • Merci pour votre réponse. Je leur ai donné de l’ail cru et ai mis du thym + vinaigre de cidre dans leur eau. Pour l’heure, toutes semblent en parfaite santé. Pensant à des vers, je n’ai malheureusement pas désinfecté le poulailler..
        Je vais suivre vos conseils et prendre une autre soie. Merci pour tout!!!

  11. bonjour, je me rapproche de vous pour obtenir de bons conseils.actuellement mon epouse a 2 poules de 1 an et demi ,2500m2 de terrain(sussex et bantam de pekin).on lui a offert il ya 1 semaineunejeune bentam de 6 semaines: resultats catastrophiques.les vieilles n’ont pas de pitié. j’ai isolé dans un enclos de 6 m2 la bantam agressive et laisse la sussex plus calme se balader partout et de temps en temps je presente la jeune: si celle ci n’approche pas a moins de 1 m, cela se passe bien.la nuit je les asperge de fleur d’oranger et pas de problème.des qu’elles sont dehors le jour, les picages reprennent.
    merci de bien vouloir m’aider à résoudre le problème.je suis près à me séparer de la jeune mais ma femme refuse.d’où en plus un problème conjugual à résoudre.

    • Bonjour, le fait de les asperger le soir ne change rien, en général ce n’est pas la période de la journée qui pose problème. Si cela se passe bien avec la Sussex, pourquoi ne pas les laisser gérer elles-mêmes ces moments ? L’idéal serait de laisser la dominante en contact indirect avec la nouvelle avec un grillage. S’il n’ y a aucun contact vous aurez à nouveau des problèmes lors de l’introduction de la dominante. Comme il l’est indiqué dans l’article, plus on intervient, plus on interfère dans le processus de hiérarchie et on le retarde sans le vouloir. Tant que les poules ne sont pas blessées au sang, l’idéal est de les laisser communiquer entre elles à leur façon 🙂


      Découvrez notre nouvelle boutique en ligne. Des guides numériques pour vous aider et vous accompagner dans votre élevage familial de poules ›  CLIQUEZ ICI

  12. Bonjour, nous avons eu 7 œufs fécondés, nous avons attendus que les poussins grandissent pour les mettrent dans le poulailler. Je vais les rentrer tout les soirs dans leur cabane avec 1 coq et 2 poules, car ils ne rentrent pas encore tout seul. J’ai remarqué que le coq donner des coups de bec aux poussins pour pas qu’ils montent sur le perchoir alors les poussins se blottissent les uns contre les autres dans un coin. Es ce normal que le coq fasse sa ? Es ce que je dois
    Continuer à les laisser ensemble ? Merci

    • Bonjour Gaëlle, quel âge ont les poussins ? Oui cela est normal, la hiérarchie doit se mettre en place aussi avec les poussins. Cela dépend aussi de la place dans le poulailler, dans leur enclos… Le manque de place peut poser problème. Il faut voir comment cela se passe aussi la journée, il faut rester prudent si vous voyez que les coups de bec sont trop assidus.


      Découvrez notre nouvelle boutique en ligne. Des guides numériques pour vous aider et vous accompagner dans votre élevage familial de poules ›  CLIQUEZ ICI

  13. Bonjour nous avons un soucis avec un jeune coq qui bien qu’ayant grandi avec nos 5 poules il a pris en grippe notre sussex qui était la dominate avant son arrivée. Comme ça d’un coup il s’est mis à la picorer à sang au niveau du coup nous avons donc isolée la sussex le temps de la cicatrisation et avant de la réintroduire nous avons remis 2 autres poules avec. Tout s’est bien passé, nous avons remis tout le monde dans poulailler et quelques jours plus tard de nouveau le coq a blessé notre sussex. Que pouvons nous faire ? Merci d’avance.

    • Bonjour,
      Ce coq est-il issu d’une de vos couvées ?


      Découvrez notre nouvelle boutique en ligne. Des guides numériques pour vous aider et vous accompagner dans votre élevage familial de poules ›  CLIQUEZ ICI

      • Bonjour, c’est un oeuf fécondé (donné par une amie) qu’une de nos poules a couvé et élevé. Il a toujours été en contact avec celle qu’il « attaque » et cela se passait bien jusqu’il y a peu alors que rien n’a changé dans le poulailler.

        • Bonjour, est-ce qu’il y a beaucoup de consanguinité chez les sujets de votre amie ? Trop de consanguinité peut créer des sujets un peu « dégénérés » qui ont des comportements agressifs et/ou inadaptés. Les poussins élevés en couveuse également.


          Découvrez notre nouvelle boutique en ligne. Des guides numériques pour vous aider et vous accompagner dans votre élevage familial de poules ›  CLIQUEZ ICI

          • Je ne saurai vous répondre… Surtout qu’il n’a ce comportement qu’avec une seule poule.Les autres le suive, comme dans toute basse cour.
            Après nous n’avons qu’une Sussex, les autres étant 2 Marans (comme le coq), une coucou et une rousse. Une des marans l’a couvé et élevé.

          • Le fait que la Sussex soit une dominante a peut-être son importance. Il a pu se passer quelque chose dans le groupe qui vous a échappé. Du coup il a quel âge ? et la Sussex ?


            Découvrez notre nouvelle boutique en ligne. Des guides numériques pour vous aider et vous accompagner dans votre élevage familial de poules ›  CLIQUEZ ICI

          • Le coq est âgé de 10 mois, la Sussex a à peine 2 ans et c’est notre plus « vieille » poule.

            Merci encore et bonne soirée.

          • Bonjour Jimi, il n’est pas si jeune que cela. Ce qui est étonnant est que cela arrive d’un seul coup alors qu’avant tout se passait bien vous dites ? et aucun changement spécial n’a eu lieu dans le groupe ? Vous pouvez essayer de l’isoler quelques jours (le coq) mais j’ai peur qu’une fois revenu cela recommence.


            Découvrez notre nouvelle boutique en ligne. Des guides numériques pour vous aider et vous accompagner dans votre élevage familial de poules ›  CLIQUEZ ICI

          • Bonjour, non rien n’a changé dans le groupe. Le seul changement c’est l’ajout d’un nouveau pondoir/nichoir il y a un mois Car notre vieux poulailler devenait plutôt étriqué pour les 5 poules et le gros coq. Mais les poules comme le coq continue de dormir perché dedans (c’est je me dis qu’il y a encore assez de place dedans ?).
            Sinon cela ne fait que quelques mois qu’il chante et qu’il « s’occupe » des poules. Peut-être que la sussex ne se laisse pas faire contrairement aux autres ? Je vais ‘isoler le coq quelques jours et remettre la sussex avec les autres vu que la plaie de son cou a cicatrisé.

            Merci encore ! Et bonne journée.

          • Ils ont gardé leurs habitudes, oui c’est normal. Il faudrait voir lorsque vous êtes là comment cela se passe entre eux, et si elle se laisse cochée. Ok, vous nous direz comment cela se passe après l’isolement.


            Découvrez notre nouvelle boutique en ligne. Des guides numériques pour vous aider et vous accompagner dans votre élevage familial de poules ›  CLIQUEZ ICI

  14. Nous avons 1 « veille poule » (une Sussex) qui a 2 ans et nous avons remplacé sa colocataire morte récemment (1 bleue de Hollande) par 2 poules (1 pondeuse noire et 1 poule de soie).
    Misère quelle affaire!
    La Sussex fait la loi. Si je comprend bien rien de grave, mieux vaut laisser faire. D’ailleurs de jours en jours, je constate que çà se calme.
    Par contre, la petite poule de soie est vraiment tout en bas de la hierarchie, elle hurle à chaque fois qu’elle est attaquée et n’ose pas rentrer dans le poulailler le soir (La Sussex veille ! ;-)) . Elle va se cacher dans un petit trou et c’est tout un cinéma pour l’attraper et ensuite la mettre dans le poulailler. Une fois qu’elle y est, elle cherche la protection de la pondeuse noire et tout devient finalement assez calme et elles dorment paisiblement.
    Ma question est comment faire pour l’habituer à rentrer d’elle-même dans le poulailler le soir?

    • Bonjour Céline, normalement dans le poulailler tout va à peu près bien. La petite Soie sera en permanence stressée si elle est la seule naine dans le groupe. mélanger les naines et les grandes peut poser problème selon la place dont vous disposez et les caractères plus ou moins dominants. Il n’ y a pas grand chose à faire malheureusement à part la rentrer pour l’instant jusqu’à temps qu’elle le fasse elle-même. Mais pur son bien-être je vous encourage à accueillir 1 ou 2 naines supplémentaires et à créer un autre enclos si celui des grandes est trop petit.


      Découvrez notre nouvelle boutique en ligne. Des guides numériques pour vous aider et vous accompagner dans votre élevage familial de poules ›  CLIQUEZ ICI

  15. Bonjour , je suis tombé par hasard sur votre site. Je suis a la recherche d’information sur les groupes constitué uniquement de coq. J’ai un groupe d’une dizaine de coq et au début j’ai remarqué que le chef tenait bien sa responsabilité de chef mais au fur et à mesure depuis 3 jours , il reste a l’écart du groupe. Il ne s’approche plus pour manger lorsque je les nourris. Et je suis donc obliger de le nourrir après le reste de groupe. a l’aube j’entend le coq proche de ma fenêtre sonné le lever du soleil et un autre plus loin la ou se rassemble le groupe pendant la nuit. Dois je m’inquieté au sujet de mon coq rejeter du groupe ? Ou est ce normale ? Je tiens a ajouté que ce coq est de loin le plus fort du groupe et il la prouvé a plusieurs reprise.

    • Bonjour Abdelkarim, dans tout groupe animal, la hiérarchie est remise en cause en cause régulièrement. Les plus vieux étant bien entendu détrôner par les plus jeunes et les plus vigoureux. C’est une question de survie pour le groupe. Je ne sais pas vous dire s’il est réellement rejeté par le groupe. Il faudrait voir si des affrontements ont lieu le jour entre lui et un ou plusieurs autres coqs ?


      Découvrez notre nouvelle boutique en ligne. Des guides numériques pour vous aider et vous accompagner dans votre élevage familial de poules ›  CLIQUEZ ICI

  16. Bonjour,
    Je suis tombée par hasard sur votre site car je suis intriguée et émue par un magnifique petit coq.
    Nous avons emménagé dans un village il y a deux mois. Un coq passe sur le terrain tous les jours et descend dans les 2 terrains pour rejoindre un groupe de poules et coqs appartenant à un particulier, sans toutefois se mêler à eux. Nous lui avons donc mis des graines et il vient se restaurer plusieurs fois par jour.
    Voici ce qui me chagrine : nous nous sommes aperçus il y a une semaine qu’il dormait dehors, perché sur un arbre, en bordure de route (empruntée par les riverains). Nous le voyons ainsi chaque soir de nos fenêtres et cela me rend malade car il fait froid dans notre région et en ce moment il pleut souvent. Comment peut-il résister ainsi, sans abri ? Est-il possible de pouvoir l’apprivoiser ?
    Je me permets de soulever ce problème car je n’ai pas eu le temps de lire tout votre site et les commentaires.
    Merci de votre obligeante réponse.
    Cordialement.

    • Bonjour, il y a encore beaucoup d’endroits où les poules et les coqs se perchent la nuit pour dormir dans les arbres. Ils supportent bien le froid, moins bien l’humidité mais ils savent résister… comme les oiseaux de la nature :). Ce qui paraître traumatisant aux yeux d’un humain ne l’est pas forcément pour l’espèce concernée, car cela fait partie de son hérédité. Le plus ennuyeux ce sont les prédateurs qui eux sont nettement plus dangereux pour ce coq. Essayer de l’apprivoiser pourquoi pas, mais ce n’est pas gagné. Il est vraisemblable qu’il s’enfuira si vous vous approchez trop près. Il faut quand même prévoir ce que vous ferez si vous parvenez à l’approcher. Pourrez-vous l’accueillir dans un espace de vie suffisamment grand et surtout accueillir avec lui quelques poules ?


      Découvrez notre nouvelle boutique en ligne. Des guides numériques pour vous aider et vous accompagner dans votre élevage familial de poules ›  CLIQUEZ ICI

  17. Bonjour,

    Cet été nous avons eu 5 poules et un coq qui étaient assez jeunes. Maintenant qu’ils sont adultes, mon coq se comporte tel un gentleman avec ses poules, mais souvent il me course et me pince les mollets.
    Si je l’éloigne avec mon sac, il revient à la charge ! Je ne comprends pas pourquoi, car le groupe est toujours avec nous et nous connait bien. Il et elles viennent manger dans nos mains. Pourquoi le coq se comporte t’il comme cela avec moi et que faire ?

    • Bonjour, en grandissant le coq assume son rôle de coq. Il vous connait bien mais il considère que ce sont ses poules… et pas les vôtres. Plus vous l’attaquerez, plus il en fera autant comme il le ferait avec un autre coq. Vous devez donc lui montrer qu’il n’a pas à vous attaquer en lui faisant comprendre qu’il n’a aucune chance. Nous avons le même chez nous. Un de nos deux coqs élevés par ma fille depuis qu’il est poussin fait la même chose avec nous. Dans ce cas je l’attrape et le plaque au sol pour lui montrer que je suis plus forte. Ça marche un certain temps mais il recommence de temps en temps aussi je refais la même chose….

      COT COT Profitez de nos offres DUO ou TRIO : Par exemple Le guide numérique Poule’s Club + le guide numérique Améliorer la ponte de ses poules pondeuses + la santé de nos poules ACHETÉS ENSEMBLE 9,99 € au lieu de 15,70 €.  Pour en savoir plus, CLIQUEZ ICI

  18. Bonjour, nous avons un petit groupe de 5 poules communes. Il y a quelques jours, un ami nous a légué un coq poule soie (pour cause de déménagement ).
    Le pauvre mâle se fait poursuive et maltraiter par ces dames. Je pense que la dominante se prend pour un coq, elle c’est toute gonflée avant de l’attaquer en guise d’accueil.
    Que me conseillez vous pour ce petit monsieur? Il fuit les poules toutes la journée.
    Merci d’avance

    • Bonjour, c’est un problème de mélanger des grandes races avec des petites quelquefois. Je vous invite à lire cet article et à le mettre en contact avec le groupe à travers un grillage pendant quelque temps : http://poules-club.com/introduire-de-nouvelles-poules-dans-un-poulailler/ . Je ne sais pas quel âge il a mais l’âge peut aussi poser problème, s’il est trop jeune notamment.

      COT COT Profitez de nos offres DUO ou TRIO : Par exemple Le guide numérique Poule’s Club + le guide numérique Améliorer la ponte de ses poules pondeuses + la santé de nos poules ACHETÉS ENSEMBLE 9,99 € au lieu de 15,70 €.  Pour en savoir plus, CLIQUEZ ICI

  19. bonjour il y a 3 semaines une de mes poules a été blessé par notre chien. Apres m’en être occupé et soignée, elle marche et mange à nouveau. Depuis plusieurs jours Mlle vit sa vie dans le jardin puis je la rentre dans sa cage pour le repos. J’ai donc voulu la remettre dans le poulailler avec ses deux « soeurs d’achat ». Mais c’est impossible, elles sont a deux sur elle et lui arrache la peau…La pauvre tient à peine debout seul donc face à cette attaque j’ai peur qu’elle soit tuée; Que dois je faire?
    Merci

    • Bonjour, comme cela est indiqué dans l’article il faut les faire cohabiter quelques jours à nouveau à travers un grillage que les autres puissent la voir. Au bout de quelques jours vous pourrez tenter de la réintroduire un soir au coucher et voir le lendemain comment cela se passe.

      COT COT Profitez de nos offres DUO ou TRIO : Par exemple Le guide numérique Poule’s Club + le guide numérique Améliorer la ponte de ses poules pondeuses + la santé de nos poules À PRIX SPÉCIAL ACHETÉS ENSEMBLE 9,99 € au leu de 15,70 €.  Pour en savoir plus, CLIQUEZ ICI

  20. Bonjour et merci pour votre site sur lequel je viens régulièrement et où j’apprends beaucoup !
    Après le décès dune de mes poules’ j’ai introduit deux nouvelles poules dans mon groupe de 3.
    Les présentations se passent « normalement » avec piquage et intimidation….
    Ce qui m’inquiète beaucoup et qui me chiffone c’est que mes 3 dominantes refusent l’entrée du poulailler à mes 2 nouvelles.
    Malgré mes 4 pondoirs, mes nouvelles doivent pondre sous le poulailler, par terre (j’ai mis pas mal de paille du coup…).
    Elles n’ont malheureusement pas le droit non plus de monter pour dormir. Même si elles sont à l’abris du vent …. Elles vont subir de faibles températures cet hiver si les choses ne s’améliorent pas 🙁
    Avez vous des conseils ou recommandations pour aider mes nouvelles et leur permettre de dormir au chaud ???
    Merci d’avance pour votre réponse
    Karen

    • Bonjour Karen, merci pour votre commentaire. Depuis combien de temps les nouvelles sont-elles arrivées ? C’est un problème si elles dorment à l’extérieur du poulailler, plus que le froid, ce sont les prédateurs qui sont à craindre.

      COT COT Profitez de notre offre DUOLe guide numérique Poule’s Club + le guide numérique Améliorer la ponte de ses poules pondeuses À PRIX SPÉCIAL ACHETÉS ENSEMBLE 7 € au leu de 10,80 €.  Pour en savoir plus, CLIQUEZ ICI

      • Les nouvelles sont là depuis vendredi, soit 3 jours. Je suis allée vérifier cette nuit, à la lampe torche … elles passent effectivement la nuit blotties l’une contre l’autre, sous la partie haute du poulailler. Je suis dégoutée. ça me fait mal au coeur de les voir comme ça.
        Ma dominante dort juste au niveau de l’entrée du poulailler : Le message est très clair…
        Je ne m’en fais pas trop pour les prédateurs car mon poulailler est surprotégé (je n’enferme pas mes poules la nuit, cela dure depuis un an, alors que nous habitons en lisière de forêt et que les renards et autres ont déjà fais beaucoup de dégâts chez mes voisins).
        Si il le faut, je n’hésiterais pas à leur un petit poulailler pour elles deux. Qu’en dites vous ? Que me recommandez vous ?
        Au bout de combien de temps les choses sont sensées rentrer dans l’orde ?
        MERCI beaucoup pour votre aide.

        • 3 jours c’est donc très récent. Vous pourriez, à la nuit entrer les nouvelles vous-même, les anciennes ne devraient pas broncher à cette heure, et cela devrait s’arranger au fil des jours ou des semaines du moment que la place est suffisante dans le poulailler. Aussi je ne pense pas qu’il faille un deuxième poulailler juste pour les nouvelles. Vous avez eu de la chance jusqu’à présent, mais attention quand même, il n’ y a pas que les renards, les fouines, les belettes ou les martres font souvent des dégâts que les renards 🙁

          COT COT Profitez de notre offre DUOLe guide numérique Poule’s Club + le guide numérique Améliorer la ponte de ses poules pondeuses À PRIX SPÉCIAL ACHETÉS ENSEMBLE 7 € au leu de 10,80 €.  Pour en savoir plus, CLIQUEZ ICI

          • Merci pour votre réponse. J’ai failli les rentrer hier mais elles sont tellement craintives que je n’ai pas osé (me disant qu’elles en subissaient assez dans la journée). Je vais le faire ce soir. Merci beaucoup.
            Je ne sais pas si j’ai de la chance mais tout le monde pense que j’ai « exagéré » dans la conception de mon poulailler….
            Il y a d’abord un grillage classique tout autour du poulailler et du parc (environ 30m2) et un filet qui recouvre le tout (avec des cd qui miroitent pour faire fuir les buses très nombreuses ici).
            Il y a eu ensuite des « pieux » plantés tout autour du parc + autour du bâtiment principal (enfoncé sur 25cm, espacé de moins de 10cm à chaque fois).
            Il y a un grillage secondaire (plus petit) qui remonte sur 40cm et qui s’étend sur le sol sur 30cm.
            Et en plus, j’ai mis des dalles (environ 30cm) tout autour du grillage …
            Je ne sais pas si je suis clair, un schéma serait plus explicite mais en tout cas, je fais tout pour les protéger.
            Il n’y a que le parc amovible qui n’est pas sécurisé mais elle n’y ont accès qu’en journée, et sous surveillance.
            Encore merci pour vos conseils.

          • A la nuit, elles sont calmes, il ne se passera rien. Elles se feront peut-être déloger le lendemain matin, mais à force, les autres finiront par les accepter, et elles pourront rester. Oui, j’arrive à peu près à imaginer votre installation :). Effectivement, tout cela décourage les prédateurs :).Ok, à bientôt; vous nous direz combien de temps les anciennes ont mis par accepter les nouvelles :).

            COT COT Profitez de notre offre DUOLe guide numérique Poule’s Club + le guide numérique Améliorer la ponte de ses poules pondeuses À PRIX SPÉCIAL ACHETÉS ENSEMBLE 7 € au leu de 10,80 €.  Pour en savoir plus, CLIQUEZ ICI

          • Bonjour,
            J’ai réussi à rentrer « manuellement » les petites avec les dominantes. Tout s’est bien passé.
            Je constate encore du piquage aujourd’hui mais elles sont dorénavant capable de picorer de l’herbe côte à côte. C’est un début. Je referais la manip ce soir si cela s’avère nécessaire.
            Par contre, une de mes nouvelles (grise cendrée) à la crête violacée et tombante. Cela m’inquiète. Je trouve tout et n’importe sur internet.
            Avez vous un « diagnostic » ? je n’ai pas trouvé d’article suffisamment détaillé sur ce symptôme sur votre blog… Peut être ai-je mal cherché ?

          • Bonjour Karen, eh bien super :). Pour la poulette à la crête tombante, n’étant pas vétérinaire je ne peux pas poser de diagnostic. Puisqu’elle est nouvelle il faut attendre de voir si cela s’arrange. La crête se modifie en nombreuses occasions : ponte, couvaison, maladies, déséquilibre dans l’alimentation… les causes sont nombreuses. Pour les maladies, c’est idem avec ce symptôme elles sont nombreuses, malheureusement, ce n’est pas facile à savoir quoi. D’autres symptômes associés peuvent aiguillés. Je vous encourage à surveiller son comportement et à l’isoler si elle vous semble apathique.

            COT COT Profitez de notre offre DUOLe guide numérique Poule’s Club + le guide numérique Améliorer la ponte de ses poules pondeuses À PRIX SPÉCIAL ACHETÉS ENSEMBLE 7 € au leu de 10,80 €.  Pour en savoir plus, CLIQUEZ ICI

          • Bonsoir,
            Il est 20h et je reviens du poulailler. Toutes mes poulettes sont dorénavant rentrées dans le « dortoir » et ce, sans que j’intervienne.

            Merci beaucoup pour vos conseils éclairés et efficaces !
            MERCI
            Karen

          • Super :). De rien Karen, à bientôt.

            COT COT Profitez de notre offre DUOLe guide numérique Poule’s Club + le guide numérique Améliorer la ponte de ses poules pondeuses À PRIX SPÉCIAL ACHETÉS ENSEMBLE 7 € au leu de 10,80 €.  Pour en savoir plus, CLIQUEZ ICI

  21. Bonjour, j’ai acheter une poules naine que j ai mise dans mon poulailler et les 3 ancienne ne veulent plus s’approcher du poulailler plus rentrer dedans que dois-je faire ?? Merci de votre réponse

    • Bonjour David, introduire une poule seule pose plus de problème. Comme il l’est indiqué dans l’article, il vaut mieux les faire côtoyer à travers un grillage pendant quelques temps.

      COT COT OFFRE SPÉCIALELe guide numérique téléchargeable Améliorer la ponte de ses poules pondeuses OFFERT pour l’achat du livre version papier Des poules chez vous rédigé par Poule’s Club sur le Site de l’éditrice ! Pour en savoir plus, CLIQUEZ ICI

  22. Bonjour à tous
    Es ce normal que ma nouvelle poule attende que toutes les anciennes et le coq rentre dormir avant de rejoindre ? Et es ce normal que le coq dorme en bas du poulailler et non en haut ?
    Merci

    • Bonjour Joe, oui la nouvelle doit être un peu houspillée par les anciennes au moment du coucher, elle attend donc son tour. Pour le coq qui dort au sol, c’est assez fréquent en effet.

      COT COT OFFRE SPÉCIALELe guide numérique téléchargeable Améliorer la ponte de ses poules pondeuses OFFERT pour l’achat du livre version papier Des poules chez vous rédigé par Poule’s Club sur le Site de l’éditrice ! Pour en savoir plus, CLIQUEZ ICI

  23. Bonjour Isabelle, bravo pour votre site plein de bons conseils. Je viens d’acheter deux petites soies toutes mignonnes pour tenir compagnie à ma grosse poulette noire (qui a perdu sa copine ce week-end victime d’une fouine…). Nouveau poulailler sécurisé et terrain de 600 m² . Je suis inquiète car la cohabitation se passe mal. Les deux petites sont enfermées dans le poulailler tandis que le grosse se balade dans le jardin. Lorsque nous sortons les petites, la grosse se précipite sur elles pour les attaquer à grands coups de bec, elle a même attrapé la plus petite soie par le cou. J’ai eu peur qu’elle la tue. Les petites crient et retournent, prostrées dans le poulailler…..en revanche, les nuits semblent calmes, nous couchons les 3 ensembles. Je suis très inquiète, j’ai l’impression que je ne pourrais pas faire sortir les petites sans que la grosse se jette sur elles et leur fasse mal. J’en suis même à me dire que je devrais ramener les deux soies à l’animalerie pour éviter un massacre. J’ai le sentiment que la grosse préfère être seule. Un grand Merci par avance pour vos conseils .

    • Bonjour Anne, merci de votre commentaire :). Par expérience je trouve que ce n’est pas si évident de faire cohabiter des poules naines avec des grandes, j’ai préféré les séparer chez moi. Trop de promiscuité n’arrange pas les choses. De quelle superficie d’enclos dispose vos poulettes ?

      GUIDE OFFERTLa santé de nos poules – Prévention et petits remèdes naturels. Pour télécharger gratuitement ce guide indispensable, CLIQUEZ ICI

      • Merci beaucoup de votre réponse. Elles ont un poulailler de 2m2 et le jardin de 600 m² . La grosse est en liberté dans le jardin. Les petites sont pour le moment maintenues dans le poulailler et nous ne les sortons que sous surveillance. La grosse les attaque dans le jardin et dans le poulailler.

        • Bonjour Anne, elles ont donc l’espace nécessaire. Le temps devrait faire les choses. L’idéal est de laisser l’ancienne manifester sa dominance auprès des nouvelles quitte à ce qu’elles prennent quelques coups de becs ce qui est normal dans un groupe de poules hiérarchisé. En fait en évitant ces comportements on retarde la mise en place de la hiérarchie. Si ce n’es pas déjà fait, installez plusieurs points d’alimentation et d’eau…. et laissez faire en vous assurant simplement que les petites ne soient quand même pas blessées, j’entends blessées au sang ce qui impliquerait une séparation immédiate car dans ce cas il y aurait un véritable danger.

          GUIDE OFFERTLa santé de nos poules – Prévention et petits remèdes naturels. Pour télécharger gratuitement ce guide indispensable, CLIQUEZ ICI

  24. bonjour j ai deux poules bizarrement elles ne dormes pas ensemble l une couche dans la pondeuse et elle a toujours quelque piquée sur ses ailes est il normal se comportement

    • Bonjour, si l’une pique l’autre depuis peu, il peut être bon de vérifier la présence éventuelle de poux sur la poule piquée, voir également du côté de l’alimentation ou trop de promiscuité.

      GUIDE OFFERTLa santé de nos poules – Prévention et petits remèdes naturels. Pour télécharger gratuitement ce guide indispensable, CLIQUEZ ICI

  25. bonjour
    j aimerai savoir si l on peut mélanger dans le meme poulailler coq poules canard poulets

    merci de me répondre

    • Bonjour, la cohabitation peut se faire et peut se passer bien comme le contraire… personnellement je ne suis pas pour m »langer les espèces dans les mêmes lieux de vie car chaque espèce à des besoins différents. Maintenant je ne connais pas ceux du canard, peut-être se rapprochent-ils de ceux de la poule. C’est donc à vérifier.
      p>NOUVEAU GUIDE POULE’S CLUB : Améliorer la ponte de ses poules pondeuses – Un Guide complet pour éviter des erreurs et mettre en place des solutions adaptées POUR EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ ICI

  26. bonjour. mes proprietaires ont 2 poules, 4 coqs et 2 canards. ils les ont installes dans un enclos a cote de chez nous. le bem cest que les proprios nhabitent pas ici. donc les volailles ils ne sen occupent pas. et jai vu quune poule ne bougeait presque plus car un coq lagressait jusquau sang. les blessures sont importantes sous les ailes. je lai donc isolee quelques jours mais ne veut plus retourner dzns lenclos

  27. J.ai introduis un coq et trois poules il y a un mois j.en avait déjà trois.depuis plus d.oeufs.elles sont en semi liberté et rentre le soir au poulailler.une est malade,elle a un oeil ferme ,ne se nourrissait plus et buvait.Depuis quelques jours elle parait mieux.je lui ai donne des vitamines,plus coquilles ,plus larves de vers farine.ses fiantes sont marron u. Peu diaerhique.qu.en pensez vous.de plus un renard rode et vient la nuit car le matin le grillage est soulevé .peut il contaminer avec son urine le poulailler.?

    • Bonjour, tout changement dans le groupe peut entraîner un arrêt de ponte. Il faut cependant éliminer d’autre causes possibles. Vous dites qu’un renard entre la nuit ? êtes-vous certain que ce soit un renard ? Pour l’urine je ne pense pas c’est à faire confirmer.

      NOUVEAU GUIDE POULES’S CLUB : Améliorer la ponte de ses poules pondeuses – Un Guide complet pour éviter des erreurs et mettre en place des solutions adaptées POUR EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ ICI

  28. Bonjour,
    Je suis nouvelle sur le site , donc j’espère de tout coeur que vous allez pouvoir me renseigner.
    Voilà ,j’ai acheté 2 poules rousses en juin 2014 , au début 15 jours sans pondre , ce qui est normal vu le changement d’habitat. Ensuite pas de soucis 2 oeufs tous les jours et puis je suis partie en vacances ,mon fils s’est occupé d’elles. Il m’a dit à mon retour qu’il n’avait pas eu beaucoup d’oeufs. Donc je prends la relève , des fois 1 oeuf ,des fois 2 ….jusqu’à ce que l’une d’elles ( je pense que c’est la dominante) se mette à couver , donc je lui enlevais son oeuf à chaque fois n’ayant pas de coq et là depuis 15 jours plus d’oeufs du tout ni de l’une ,ni de l’autre et celle qui couvait me défait son nid à chaque fois , tous les jours je lui remets de la paille et tous les jours la paille est parterre ;je ne comprends pas ce qui se passe ,faut il que je leur remette les oeufs factices que j’avais mis au départ, je ne sais plus quoi faire? ;Je vous remercie pour votre réponse ,bonne fin de journée à tous

    • Bonjour Claudie, la couvaison perturbe la ponte dans le poulailler, encore plus si l’espace est réduit. Après la couvaison, la ponte ne revient pas si rapidement, il faudra attendre un peu. Il faut au moins un autre pondoir. Oui vous pouvez essayer de remettre un oeuf dans le pondoir, mais si vos poules sont en pause de ponte,il faudra peut-être attendre encore un peu 🙂
      —————————————————————————————

      Et si vous deveniez un éleveur œufs’reux ? Découvrez notre Guide pour élever vos poules en évitant stress et maladies : CLIQUEZ ICI – Les vidéos d ‘Hervé Husson La poule à la loupe, un condensé d’images et d’informations pour tout savoir sur les poules : CLIQUEZ ICI

  29. bonjour ,
    voila j ai 2 petits poussins un jaune et un marron, le marron ne fait que de picorer le jaune et il a le bec tout rouge a cause de sa donc je les ai séparer est ce une bonne idée ou pas ? et je voulais savoir si c possible de ne pas mettre de lumière pour les chauffer car jen ai pas !
    merci de me répondre au plus vite car jai pas envie quel meurt!

    • Bonjour, quel âge ont vos poussins ? La lampe n’est pas indispensable si vous leur installez un autre système de réchauffement comme une bouillotte par exemple auquel ils doivent avoir accès même s’ils sortent.
      —————————————————————————————-

      Et si vous deveniez un éleveur œufs’reux ? Découvrez notre Guide pour élever vos poules en évitant stress et maladies : CLIQUEZ ICI – Les vidéos d ‘Hervé Husson La poule à la loupe, un condensé d’images et d’informations pour tout savoir sur les poules : CLIQUEZ ICI

  30. Bonjour,

    Je suis bien contente de tomber sur votre site car il m’est arriver un évènement hier…
    J’ai un bel enclos assez grand ou j’ai en premier acceuilli 1 poule rousse d’une 20aine de semaine et une petite poule soyeuse très jeune ( qui ne pond pas encore) Tout allait bien, La poule rousse a prit sous son aile la petite soyeuse. 1 semaine plus tard, j’ai voulu introduire 2 petites jeunes poules polonaise, 1 noir et 1 blanche. Je l’ai ai introduit le soir tandis que La rousse et la soyeuse dormaient. Le lendemain matin la rousse avait picosser la nouvelle poule polonaise noir au vif, plus aucune plume dans le cou et plaie… Je la croyait morte. Elle n’a pas toucher au 2 autres blanches ou presque..J’ai séparer les 2 nouvelles avec la soyeuse et j’ai laisser la rousse seule. Les 3 bébés s’entendent bien..mais j’ai peur pour la petite noir..je lui ai mis de l’onguent et je la force a manger et boire..elle semble bien se porter mais s’endort souvent et ne bouge pas beaucoup ! Devrais-je l’isoler tout seule? Les autres n’ont pas l’air de s’en préoccuper..

    Puis que devrais-je faire avec la rousse? Je ne veux pas revivre un tel événement.

    Merci a l’avance

    • Bonjour Geneviève, quand une poule a des blessures apparentes avec éventuellement écoulement de sang, il vaut mieux l’isoler oui var la vue du sang peut énerver les autres poules. Vous avez fait un peu vite pour l’intégration il vaut mieux la journée faire ne sorte qu’elles se voient mais ne puissent pas se toucher. Je ne sais pas à quelle heure vous avez ouvert le poulailler le matin, mais il est vraisemblable que vous soyez allée trop tard. En ce moment on entend le coq chanter avant 6 heures, le jour est levé et les poules réveillées. L’attaque a donc pu avoir lieu très tôt. Il aurait fallu ouvrir avant le lever d’un jour pour éviter ces attaques. La promiscuité empêche les poules attaques de battre en repli.

      ————————————————————————————

      Découvrez notre Guide Poule’s Club pour élever ses poules en évitant stress et maladies : CLIQUEZ ICI – Les vidéos d ‘Hervé Husson La poule à la loupe, un condensé d’images et d’informations pour tout savoir sur les poules : CLIQUEZ ICI

  31. Bonjour j’ai 4 poules
    J’ ais mis 2 rousses il y a 15 jours, 1 grise lundi dernier et 1 blanche hier, et je ne comprend pas car les 2 rousses et la grise ne peuvent pas voir la blanche dernière arriver il la pique, surtout 1 rousse ( mais ne la blesse pas ), du coup la blanche reste prostré dans le pondoir, mange, mais elle ne descend pas avec les autres, que doit-je faire, car je suis une amateur

  32. Bonjour,

    J’ai quatre poules et un coq qui jouissent d’un enclos d’environ 1000 m². Depuis quelques jours, elles me cachent les œufs. Est-ce le coq l’élément perturbateur où une poule qui a tendance à rester plus longtemps au pondoir ?

  33. Tout d’abord,merci pour votre site très sympa:). Il y a quelques années, j’avais plusieurs poules et 2 coq de différentes espèces qui cohabitaient très bien ,mais le coq dominant était agressif donc il a fini dans la casserole.il restait donc le petit coq soie qui n’avaient aucun succès.un jour, une poule fut passagèrement malade,alors le petit coq commença a lui tourner autour,puisqu’elle ne pouvait pas le repousser…Alors la poule dominante lui a foncé dessus pour le chasser! C’était vraiment amusant de voir cette solidarité:)

  34. en ce qui me concerne dès que j’adopte des poulettes je les mets dans le poulailler le soir du coup elles savent très bien le retrouver toutes seules car le matin les anciennes montrent par où passer pour sortir.
    Elles ont une mini porte qui donne dans la cabanne des brebis et elles peuvent sortir après dehors car il y a une demie-porte constamment ouverte pour les brebis et biquettes
    pas facile à expliquer je ne sais pas si je suis claire mais bon…
    En tout cas je te conseille de la rentrer toi même le soir pendant quelque temps afin qu’elle s’habitue à son nouveau dortoir.

  35. Bon jour, j’ai acheter un poulailler pouvant habité au moins 2 poules. Je l ai acheté car on avaient trouvé une poule ( probablement qu elle se était échappé d un particulier) bref donc après avoir passé un été toute seule je lui est acheté une copine au marché de lunnel. Mais du coup il n y a que ma première poule appelé rosi qui fort dans le poulailler. La seconde coquelicot dort dans la cabane de la tortue .pourquoi? ? En plus du coups elle n’ai pas en hauteur. Merci de me renseigner

    • Bonjour, les premiers soirs il faut apprendre à votre poule où dormir et la rentrer dans le poulailler vous-même. Au bout de quelques jours elle aura compris et y entrera seule le soir. Je ne sais pas ce que vous appelez la cabane de la tortue, mais attention aux prédateurs la nuit, elle pourrait se faire attaquer et manger. Il vaut mieux la rentrer dès ce soir.

      • Nous sommes en lotissement je ne pense pas qu il y est des prédateurs. Mais c »est arrangé depuis hier je trouve deux oeufs dans le poulailler donc elle dort ensemble maintenant chacun sa place .je tiens à vous remercier pour m’avoir répondu et de plus votre site est super pour des particuliers qui s’interrogent.merci

        • Bonjour Madrona, détrompez-vous, la fouine est partout même en lotissement. Mais si vos deux poulettes dorment maintenant dans le poulailler, tout va bien :). Merci pour votre commentaire 🙂

  36. bonjour,
    merc i pour votre site qui est franchement excellent, bien documenté, des vidéos géniales et des conseils ou réponses à nos questions diverses
    je vais revenir y faire un tour car j’ai une question rapport à une de mes poulettes.
    merci pour tout à bientôt

  37. J’ai assisté à un autre type de comportement dominant. Alors que je tentais de prendre en main une poulette très farouche, qui se débattait et criait, la poule dominante (qui fait office de coq) a accouru pour me piquer les mains afin que je lâche la poule affolée. En dépit de leur comportement parfois agressif entre elles, j’ai constaté que la dominante protégeait systématiquement ses congénères.

  38. J’ai trois coqs pour 16 poules, et tout ce petit monde vit ensemble.

    pas de problème de picage, mais j’ai un espace de 500m2, et trois poulaillers, les coqs ont donc chacun leur petite maison, mon vieux coq poule soie de 2 ans est le coq dominant, sans être agressif, il a fait comprendre aux deux plus jeunes que c’est lui le chef, il chante en premier, puis les autres répondent, et il a sa petite cour de poules autour de lui.

    Les poules s’entendent très bien, elles ont choisi plus ou moins leur coq, et restent toujours à côté de lui dans la journée, les poules qui couvent perdent parfois leur « rang » mais en deux/trois jours elles reprennent leur place au sein du cheptel.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*