Accueil » Comportement » La couvaison, comprendre pourquoi les poules couvent
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (18 avis - Note : 4,28 sur 5)
Loading...

La couvaison, comprendre pourquoi les poules couvent

Poule qui couveLa couvaison est un phénomène physiologique normal lié à la survie de l’espèce. Les poules couvent pour se reproduire. Pendant cette période, différents changements s’opèrent en elles, avant et pendant la couvaison.

Après l’hiver, au printemps, dans leur milieu naturel, les poules cherchent un endroit propice souvent caché, préparé avec soin. Dans ce nid éloigné du groupe, elles pondent quelques œufs. Elles cessent  ensuite de pondre lorsqu’elles estiment qu’elles ont suffisamment d’œufs à couver.

Pendant ces quelques jours, une modification hormonale s’est déjà opérée en elles, que Bernard Sauveur, chercheur à L’Inra, décrit comme suit :

• la sécrétion des hormones stimulantes des ovaires (LH ET FSH), augmente progressivement ;
• la sécrétion d’oestrogènes augmente elle aussi chez la femelle au cours de la construction du nid et permet en association avec les autres hormones sexuelles (testostérone et progestérone), le développement de l’appareil reproducteur et la synthèse des constituants de l’œuf ;
• vers la fin de la ponte (phase d’incubation), le niveau de LH et d’hormones stéroïdiennes s’abaisse rapidement chez le mâle et la femelle, tandis que s’élève le taux de prolactine, hormone hypophysaire ayant un rôle majeur dans le déclenchement de la couvaison chez la femelle.

Ventre déplumé d'une poule en pleine couvaison

Perte de plumes : plaques incubatrices dues à la couvaison Source Web

D’autres modifications physiologiques interviennent comme le développement des plaques incubatrices caractérisé par le déplumement de la paroi abdominale visible à l’œil nu.

La vascularisation se modifie, la taille et le nombre de vaisseaux sanguins augmentent, permettant un meilleur échange thermique entre la poule et ses œufs dans un premier temps, et ensuite avec ses poussins.

Comment reconnaître une poule qui couve ?

Les éleveurs familiaux s’inquiètent parfois de voir une de leurs poules garder le nid mais avec l’expérience on fini par reconnaître les différents signes annonçant une période de couvaison.

Voici les différents signes qui vous confirmeront que votre poulette est bien entrée en mode couvaison :

• la poule couveuse ne quitte plus son nid. Si elle le fait c’est pour s’alimenter et s’abreuver le plus rapidement possible ;

• elle garde le maximum d’œufs sous elle, et arrive même à en « emprunter » à ses voisines ;

• elle se gonfle et proteste à l’aide de vocalises caractéristiques si vous tentez de l’en déloger ;

• elle perd ses plumes sur la paroi abdominale révélant une peau rougeâtre et à nu ;

• sa jolie crête rouge est devenue pâle et rabougrie…

Si toutes les éventuelles causes médicales et parasitaires sont écartées, alors pas de doute, votre poule pondeuse est bel et bien en train de couver pour une durée moyenne de 20-21 jours.

Est-ce que toutes les poules couvent ?

Malheureusement non. Les générations de poules pondeuses nées et élevées en couveuses artificielles ont perdu l’instinct de couver. Les nids remplis d’œufs ne suffisent plus à déclencher les changements hormonaux nécessaires à la couvaison chez les pondeuses.

Les sélections faites sur des générations de poules, ont privilégié la ponte pour répondre à des besoins économiques.

Aussi, il est très fréquent de  rencontrer des basses-cours sans aucune poule couveuse, ce qui est finalement bien regrettable.

Une poule pond-elle sans coq ?

Oui, une poule pondeuse peut couver même si aucun coq n’est présent dans la basse-cour et donc même si les œufs ne sont pas fécondés.

Il faut dans ce cas, faire cesser la couvaison au plus vite. Car une poule couveuse assidue, est capable de rester 2, 3 mois voire plus sur un nid.

Cela la fatigue inutilement et peut finir par la mettre en danger.

Comment empêcher la couvaison ?

Il est quelquefois compliqué d’empêcher une poule de couver. La première chose à faire est de lui retirer tous les œufs et surveiller qu’elle ne prenne pas ceux des autres poules pour les mettre sous elle.

Si, malgré cela elle continue à rester sur le nid, même sans œufs, il faut alors mettre en place différentes stratégies sans tarder.

Nos avons rédigé un guide à cet effet, disponible ici › Le petit guide de la découvaison

Pour conclure

Vous l’avez compris, la couvaison est est phénomène normal, rythmant la vie d’une poule dont l’instinct de reproduction est conservé.

Même si cette période vous prive de quelques œufs pendant un certain temps, elle reste un moment important, surtout s’il vous est possible de laisser votre poule aller jusqu’au bout, pour voir naître quelques poussins.

À propos Poule's Club

Éleveuse familiale de poules depuis 2011, passionnée d'animaux et de nature, j'ai la chance de pouvoir allier mes connaissances en informatique à mes passions. Sur Poule’s Club, nous partageons avec vous l'expérience acquise au fil des années et les échanges que nous avons avec certains éleveurs professionnels. Je pense en particulier à Michel Audureau, qui a eu la gentillesse de nous transmettre son savoir.

16 commentaires

  1. Brigitte Vermonden

    Bonjour, est-ce possible qu’une poule entame son cycle de couvaison alors que son cycle de ponte n’est pas encore terminé? Toutes les 3 semaines environ, je dois isoler 24h ma Chabo Nagasaki dans un lieu frais, sans litiere mais avec eau et graines, pour stopper son envie de couver (car nous ne souhaitons pas de poussin). Cela fonctionne très bien. Mais cette fois, elle commence à couver alors qu’elle pond encore son oeuf quotidien. Je ne peux tout de même pas l’isoler alors qu’elle a encore des oeufs à pondre??? Merci de votre aide

  2. Grandadam Florence

    Merci pour vos réponses !
    Je vais acheter un de vos livres

  3. Grandadam Florence

    Bonjour,

    J’ai 3 poules qui couvent dans le poulaillier. Avec la chaleur, elles ont l’air de souffrir !
    Je leurs ai mis de l’eau à l’intérieur, je peux faire autre chose ?

  4. Bonjour,
    Je vous écris car nous venons d’acquérir deux orpinghton.
    La première aucun soucis, elle fait sa petite vie.
    La deuxième par contre depuis presque deux mois (depuis que nous l’avons) passe ses journées à couver.
    Elle sort bien évidemment manger deux ou trois fois par jour.
    Sa crête est toute pale et elle est un peu déplumée sur le dessus.
    Je ne sais pas quoi faire pour l’empêcher de retourner systématiquement au ppoulailler (je précise que nous lui enlevons les oeufs)
    J’ai un peu peur qu’à force elle devienne malade et affaiblie.
    Avez-vous une opinion par rapport à ce comportement?

    Merci de votre aide

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*